Time Inc. et UPM entreprennent une étude de la biodiversité dans les forêts canadiennes



    HELSINKI, Finland, le 26 avril /CNW/ - La biodiversité est le point de
mire d'une nouvelle étude lancée par Time Inc. et UPM en collaboration avec
l'Université de Moncton, le ministère des Ressources naturelles du
Nouveau-Brunswick, Etudes d'Oiseaux Canada et la Fondation pour la
conservation de la nature. Cette étude qui utilise des espèces d'oiseaux comme
indicateurs de la biodiversité dans les forêts aménagées, devrait contribuer à
la mise au point de pratiques forestières exemplaires pour les forêts
acadiennes du Nouveau-Brunswick et les forêts boréales canadiennes.
    Time Inc. est le plus grand éditeur de magazines au monde et UPM est un
chef de file mondial dans la production de papier pour magazines. "Nous avons
le même engagement envers le développement durable en opération et en
aménagement forestiers", a souligné David Refkin, directeur du Développement
durable, Time Inc.
    UPM a mis sur pied un programme de biodiversité globale en vue de
l'élaboration de pratiques exemplaires pour ses opérations forestières, et de
systèmes de surveillance pour faire le suivi des progrès. Ce programme
s'inscrit bien dans la nouvelle étude collective de la biodiversité au Canada.
    L'étude utilisera des terres publiques et certaines terres appartenant à
UPM au Nouveau-Brunswick. Dans les deux cas, les terres forestières sont
aménagées et exploitées par UPM. L'équipe chargée de l'étude vise à mettre au
point une méthode qui servirait de modèle pour les futures études de la
biodiversité dans d'autres forêts canadiennes. Les résultats viendront
enrichir les discussions nationales et internationales sur la recherche en
biodiversité, la certification forestière, l'élaboration de politiques et la
législation forestière. L'état de la biodiversité dans une région forestière
peut être un indicateur de la viabilité des méthodes d'aménagement forestier,
et certaines espèces peuvent servir d'indicateurs de la biodiversité.
    "UPM se réjouit d'être partenaire avec Time Inc. pour cette importante
étude, de souligner M. Bernard Robichaud, forestier en chef, UPM, Canada.
L'Université de Moncton est responsable du projet de recherche et le ministère
des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick représentera le propriétaire
des terres forestières. Etudes d'Oiseaux Canada et la Fondation canadienne
pour la conservation de la nature (FCCN), deux organismes non gouvernementaux,
seront des partenaires et offriront leur expertise pendant tout le processus."
    "Le projet est unique parce qu'il regroupe des relevés détaillés sur les
oiseaux et la surveillance intensive des nids de plusieurs espèces d'oiseaux",
a expliqué M. Marc-André Villard, titulaire de la Chaire de recherche du
Canada en conservation des paysages, à l'Université de Moncton.
    Plusieurs espèces d'oiseaux chanteurs et de pics seront évaluées comme
des bioindicateurs et leur rendement de reproducteurs sera surveillé dans des
zones traitées et contrôlées.
    "On tentera de mesurer les réactions des oiseaux aux différents
traitements d'aménagement forestier en vue de l'élaboration de plans de
récolte et de méthodes d'exploitation forestière favorisant la conservation de
populations saines, a indiqué M. Villard. La présence et la reproduction
réussie de ces espèces dans les peuplements après la récolte ou dans les
paysages indiqueraient un bon potentiel de résilience écologique."
    "Comme chef de file en conservation de l'habitat au Canada, la Fondation
canadienne pour la conservation de la nature protège la biodiversité au
Nouveau-Brunswick et dans l'ensemble du Canada, a fait savoir M. John Foley,
directeur de la Conservation des terres dans la région Atlantique de la
Fondation canadienne pour la conservation de la nature. Nous appuyons cette
étude parce qu'elle développera d'autres pratiques forestières exemplaires
pour certaines zones forestières qui figurent parmi les plus importantes au
Nouveau-Brunswick et au pays."
    "L'appui à la recherche appliquée est un volet important de l'approche
d'aménagement adaptatif utilisée pour les terres publiques, a fait remarquer
M. Scott Makepeace, biologiste de la faune au ministère des Ressources
naturelles du Nouveau-Brunswick. Cette étude fournira des données de base et
de l'information qui serviront à l'élaboration et à la définition des
objectifs et des buts stratégiques pour les terres publiques."
    Les travaux commenceront en avril 2007 et les premiers résultats
devraient être présentés dans deux ou trois ans.

    Notes aux rédacteurs :

    UPM est un des premiers groupes de produits forestiers au monde. Les
ventes du groupe en 2006 se sont chiffrées à 10 millions d'Euro et
l'entreprise compte environ 28 000 employés. Les principaux produits de l'UPM
sont les papiers d'impression, les matériaux de conversion et les produits de
bois. L'entreprise a des usines de production dans 15 pays et ses principales
régions de marché sont l'Europe et l'Amérique du Nord. Les actions de l'UPM
sont inscrites à la bourse d'Helsinki et de New York.
    UPM a une organisation forestière et d'approvisionnement en bois mondiale
pour approvisionner ses différentes usines en bois et pour aménager ses
forêts. L'entreprise est propriétaire et gestionnaire de terres forestières au
Canada, en Finlande, en Russie, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. On peut
obtenir plus d'information sur le site Web de l'entreprise
www.upm-kymmene.com.

    Time Inc.

    Time Inc. est une entreprise Time Warner, et est la plus grande
entreprise de contenu au monde. Elle compte environ 130 magazines, et elle est
le plus grand éditeur de magazines aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Chaque
mois, un adulte américain sur deux lit une revue de Time Inc. et une sur 10
personnes en ligne visite un site Web de l'entreprise (plus de 19 millions de
visiteurs uniques). Les marques populaires de Time Inc. et ses franchises
efficaces s'étendent aux produits en ligne, à la télévision, au câble vidéo, à
la radio satellite, aux dispositifs mobiles, aux événements et aux produits de
marque.

    Université de Moncton

    L'Université de Moncton est une université de langue française située à
Moncton, au Nouveau-Brunswick, qui dessert la communauté acadienne du Canada
atlantique. Fondée en 1963, l'Université de Moncton moderne est un
fusionnement de six collèges, y compris le Collège Saint-Joseph (fondé à
Memramcook en 1864), le Collège du Sacré-Coeur de Bathurst et le Collège
Saint-Louis d'Edmundston. L'université a des campus à Edmundston et à
Shippagan en plus de son campus principal à Moncton. Le campus principal à
Moncton compte huit facultés : Administration, Arts et Sciences sociales,
Education, Génie, Etudes supérieures, Sciences de la santé et Services
communautaires, Droit et Sciences.

    Ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick (MRN)

    Le ministère des Ressources naturelles du Nouveau-Brunswick est chargé
d'aménager 3,3 millions d'hectares de terres publiques dans les meilleurs
intérêts de tous les résidents du Nouveau-Brunswick. Les forêts publiques du
Nouveau-Brunswick sont réparties en 10 permis forestiers. Chaque permis est
loué à une grande entreprise forestière appelée titulaire de permis, en vertu
d'une entente de 25 ans. Les titulaires de permis gèrent les forêts publiques
conformément aux buts, aux objectifs et aux normes énoncés dans les documents
intitulés : "La forêt publique du Nouveau-Brunswick : Notre avenir commun" et
"Objectifs et Normes d'aménagement de la forêt du Nouveau-Brunswick au cours
de la période de 2007 à 2012".
    http://www.gnb.ca/0078/publications/Forest-f.asp
    http://www.gnb.ca/0078/publications/Forest-e.asp

    Le rendement des titulaires de permis est suivi régulièrement et évalué
tous les cinq ans.

    Etudes d'Oiseaux Canada

    Etudes d'Oiseaux Canada est reconnue à l'échelle du pays comme un
organisme sans but lucratif et comme chef de file respecté en conservation qui
est dédié à la compréhension, à l'appréciation et à la conservation des
oiseaux sauvages et de leur habitat, au Canada et ailleurs, au moyen d'études
qui font appel aux compétences, à l'enthousiasme et à l'appui de ses membres,
de ses bénévoles, de son personnel et du public intéressé.

    Fondation canadienne pour la conservation de la nature

    La Fondation canadienne pour la conservation de la nature protège les
zones de diversité biologique pour leur valeur intrinsèque et pour le bien des
futures générations. Organisme innovateur, créatif et scientifique, la
Fondation canadienne pour la conservation de la nature adopte une approche
professionnelle pour protéger les zones naturelles d'importance écologique par
l'achat et des dons de terrains et au moyen d'ententes de conservation et
d'autres mécanismes, et pour assurer une gestion à long terme des sites à
l'aide de plans d'aménagement et de mesures de surveillance. La Fondation du
Canada pour la conservation de la nature est le chef de file en conservation
du patrimoine naturel du Canada.





Renseignements :

Renseignements: M. Bernard Robichaud, Foresterie et approvisionnement en
bois, UPM, Canada, tél.: (506) 627-3431, +1-506-627-3431, courriel:
bernard.robichaud@upm-kymmene.com; M. David Refkin, directeur du Développement
durable, Time Inc., tél.: +1-212-522-3356, courriel: david_refkin@timeinc.com;
M. Marc-André Villard, Université de Moncton, tél.: (506) 858-4334,
+1-506-858-4334, courriel: marc-andre.villard@umoncton.ca; First Call Analyst:
FCMN Contact: sharon.pond@upm-kymmene.com, Web site: www.upm-kymmene.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.