Thérapie choc vih/sida : Les personnes avec le vih sous traitement efficace, sans mts, avec une charge virale indétectable ne peuvent transmettre sexuellement le vih.



    MONTREAL, le 1er fév. /CNW Telbec/ - Un gros rayon d'espoir et de
soulagement dans la lutte contre le sida vient de surgir dans la communauté
médicale. La Commission de la Fédération suisse du VIH/Sida est arrivée a un
consensus a l'effet que les personnes infectées par le vih qui suivent un
traitement antirétroviral efficace (trithéraphie), qui présentent une charge
virale indétectable et qui n'ont pas d'autres infections transmissibles
sexuellement (ITS), ne sont désormais plus considérées infectieuses
sexuellement.
    Cet énoncé a été dévoilé hier par quatre médecins suisses experts de
renommée mondiale en vih et publié dans le Bulletin of Swiss Medecine. Selon
ces spécialistes, un patient séropositif sous trithérapie efficace fait en
sorte que le virus est très bien controllé ce qui a pour effet d'éliminer la
transmission sexuelle du virus.
    La Commission spécifie toutefois que cette découverte est valide
seulement si une personne infectée respecte les quatres critères suivants :
1) adhérer à une trithérapie antirétrovirale efficace; 2) être suivi
régulièrement par un médecin; 3) avoir une charge virale indétectable dans son
sang pendant un minimum de six mois; et 4) ne pas avoir d'autre MTS.
    "C'est une très grosse nouvelle qui va avoir des impacts majeurs auprès
des malades ainsi que dans la communauté médicale, tant au niveau des soins
que de la prévention, de même qu'au niveau légal", soutien le Docteur Réjean
Thomas, président-fondateur de la Clinique médicale l'Actuel à Montréal,
centre d'excellence vih-its-hépatites.
    "J'espère que ça va encourager les gens à se faire dépister et les
malades à se faire suivre de façon adéquate. Malheureusement, encore en 2008,
les gens attendent trop longtemps avant se faire dépister. Et d'autres
patients arrêtent leur traitement en cours de route."
    Pour le docteur Thomas, cette découverte majeure ne doit pas être perçue
comme un signe que l'épidémie du vih est sous contrôle. "Au contraire, le taux
d'infection du VIH est en progression dans les grandes villes nord-américaines
dont Montréal, principalement chez les hommes gais. J'espère que ça va
favoriser la prévention au niveau des mts (qui augmentent le risque de
transmission du vih), nous encourager dans notre combat contre cette terrible
maladie et avoir un impact pour diminuer la stigmatisation des malades. Pour
le moment nos stratégies de prévention ne devraient pas changer mais être
revues par les autorités de Santé publique. Si après 25 ans, il n'y a toujours
pas de vaccin contre le sida, on peut encore changer et adopter des pratiques
sexuelles moins à risque.
    L'étude peut être trouvée à l'adresse suivante :
    http://www.saez.ch/pdf_f/2008/2008-05/2008-05-089.PDF




Renseignements :

Renseignements: Alain DesRuisseaux, DesRuisseaux Communications, (514)
272-3072

Profil de l'entreprise

Clinique médicale l'Actuel

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.