Terrains vacants dans l'Est de Montréal égalent deux fois la superficie d'Outremont - La Chambre de commerce et d'industrie de l'Est de l'île de Montréal lance une vaste offensive pour décontaminer l'Est de Montréal et générer plus de 2,5 milliards $ en activités économiques



    MONTREAL, le 1er nov. /CNW Telbec/ - La Chambre de commerce et
d'industrie de l'Est de l'île de Montréal (CCIEIM) a rendu publique
aujourd'hui une étude exhaustive sur la situation des terrains contaminés dans
l'Est de Montréal. Du même coup, la Chambre lance les bases d'un vaste
programme d'investissements d'un demi-milliard de dollars et réclame une
participation active des gouvernements afin d'encourager la décontamination de
ces terrains et ainsi générer plus de 2,5 milliards de dollars en activités
économiques dans l'Est de Montréal.

    L'Est de Montréal subit les fâcheuses conséquences de sa vocation
    historique de carrefour industriel

    Terre d'élection historique de l'industrie lourde, en raison de la
proximité du fleuve Saint-Laurent, des activités portuaires et des liaisons
ferroviaires s'étendant à l'échelle continentale, l'Est de Montréal a reçu en
héritage de vastes espaces industriels maintenant désuets et souvent chargés
de substances polluantes. Les terrains vacants dans l'Est de Montréal occupent
en fait une superficie d'environ 846 hectares ou 8 460 000 m2 soit
l'équivalent de plus de deux fois celle de tout l'arrondissement d'Outremont.
"Le malheur, c'est que plus de 70% de ces terrains sont dans des territoires
contaminés et que cette situation freine de façon indue le développement
immobilier qui s'en trouve largement hypothéqué" a déclaré Daniel Marcoux,
président de la CCIEIM.

    Programme 15+15x15 = 2,5 milliards $ en investissement

    La CCIEIM lance l'idée d'un programme 15+15x15 et fait appel aux
gouvernements du Québec, du Canada et de la Ville de Montréal afin de donner
un véritable coup de fouet à l'économie de l'Est de Montréal. "L'évaluation
approximative des coûts de décontamination de l'ensemble des terrains vacants
dans l'Est se situe à l'intérieur d'une fourchette oscillant entre 350 et
550 millions $. Si les trois administrations publiques se partagent un
investissement de 15 millions $ par année pendant les 15 prochaines années et
que cette somme est appariée par les promoteurs et propriétaires des terrains
contaminés, nous réglerons une fois pour toute la situation et cela engendrera
des investissements de quelque 2,5 milliards $ dans l'Est de Montréal" a
déclaré Ahmed Galipeau, vice-président Développement durable et environnement
de la Chambre.
    L'aide financière accordée par le gouvernement du Québec par l'entremise
du programme Revi-Sols a été fort précieuse dans le passé. Le bilan tiré par
la Ville de Montréal de l'administration de ce programme est fort élogieux :
200 projets acceptés dans le programme, 151 millions $ en travaux de
décontamination réalisés grâce à 75 millions $ en subventions, 240 ha
décontaminés, des investissements atteignant les 2,6 milliards $. Une nouvelle
contribution des différents paliers de gouvernement est primordiale pour
assurer la réhabilitation des sites contaminés, dans une perspective de
consolidation du tissu urbain. Actuellement, la réalisation d'un projet
d'habitation dans l'Est de Montréal coûte en moyenne 5% plus cher au promoteur
que pour réaliser ce même projet sur un site vierge, éventuellement éloigné du
centre. Par ailleurs, un projet industriel ou commercial dans l'Est de
Montréal coûte en moyenne 10% plus cher qu'ailleurs dans la région, là où
nulle décontamination n'est requise. La CCIEIM est d'avis que le développement
de l'Est de Montréal contribuera à freiner le phénomène de l'étalement urbain
vers les banlieues.
    La CCIEIM considère d'importance majeure pour la collectivité qu'un
vigoureux plan d'action visant à soutenir le processus de promotion
immobilière dans l'Est soit mis en oeuvre à court terme. Un tel plan d'action
comportera de nombreux avantages : création et maintien d'emplois,
augmentation des revenus d'impôt, revitalisation des quartiers et des
communautés, réduction de l'étalement urbain, amélioration de la compétitivité
des arrondissements ainsi qu'amélioration de la qualité de vie des citoyens,
de leur santé et sécurité.

    Cinq recommandations visent le redéveloppement des terrains contaminés
    dans l'Est

    
    - Que les gouvernements du Québec, du Canada et de la Ville de Montréal
      reconduisent pour l'Est de Montréal l'équivalent du programme
      Revi-Sols.
    - Que les trois administrations lancent un programme d'investissement
      15+15x15 = 2,5 milliards $.
    - Que des territoires prioritaires structurants soient ciblés en
      concordance avec le plan d'urbanisme de la Ville de Montréal.
    - Qu'un inventaire documenté des territoires prioritaires ciblés dans le
      plan d'urbanisme soit bâti.
    - Que la confection et la gestion de cet inventaire soient confiées à un
      organisme indépendant.
    

    A propos de la CCIEIM

    La Chambre de commerce et d'industrie de l'Est de l'île de Montréal
(CCIEIM) a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts économiques
et sociaux des 30 000 entreprises qui composent son territoire. Intervenant
engagé du développement et de l'essor économique de sa région, la CCIEIM
compte plus de 1 300 membres. Elle est le porte-parole des forces vives du
milieu des affaires et un ardent défenseur des intérêts de l'Est de l'île de
Montréal tout en répondant efficacement aux besoins de ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Ahmed Galipeau, Chambre de commerce et d'industrie de
l'Est de l'île de Montréal, (514) 349-7001; Source: Serge Vallières, AGC
Communications, (514) 849-7000, poste 223, (514) 892-7205

Profil de l'entreprise

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE L'EST DE L'ILE DE MONTREAL (CCIEIM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.