Terminaux méthaniers Rabaska et Gros-Cacouna : la FCCQ s'indigne de la campagne de désinformation menée par les groupes d'opposants



    MONTREAL, le 14 sept. /CNW Telbec/ - Réagissant à la campagne de
désinformation des groupes d'opposants en ce qui concerne les terminaux
méthaniers Rabaska et Gros-Cacouna, la Fédération des chambres de commerce du
Québec (FCCQ) désire réitérer l'importance pour le Québec d'aller de l'avant
avec la concrétisation de ces projets, dans la perspective d'un réel
développement durable.
    En effet, selon la FCCQ, les projets de terminaux méthaniers Gros-Cacouna
et Rabaska représentent une opportunité majeure pour le Québec qui lui
permettrait d'améliorer sa compétitivité économique, de diminuer la facture
énergétique des agents économiques et d'améliorer l'environnement, notamment
en réduisant les émissions de GES qui proviennent présentement de combustibles
plus polluants, tels que le mazout lourd dont le Québec est le plus important
consommateur industriel au Québec.
    De plus, selon une récente étude de la FCCQ dont les détails seront
dévoilés prochainement, les investissements de l'ordre de 2,2 milliards de
dollars permettront de générer environ 8 700 emplois (personnes-années)
temporaires. Quant à l'exploitation des terminaux méthaniers, elle permettra
de générer des activités en termes de PIB de l'ordre de 60 millions de dollars
et de créer environ 400 emplois permanents.
    "A la lumière de ces faits, il nous apparaît évident que le Québec doit
aller de l'avant avec les projets de terminaux méthaniers Rabaska et
Gros-Cacouna. Voilà donc pourquoi, il est plus que jamais nécessaire que les
Québécois fassent preuve d'une grande prudence et qu'ils s'interrogent sur les
intentions réelles des groupes d'opposants qui, visiblement, agissent sans
égards aux risques qu'ils font courir au développement économique, à
l'environnement et à la prospérité du Québec", de déclarer la
présidente-directrice générale de la FCCQ, Françoise Bertrand.
    D'ailleurs, à l'instar du projet de Gros-Cacouna, dont la construction a
été approuvée par le gouvernement en juin 2007, le 6 juillet dernier le Bureau
d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) rendait public son rapport
sur le projet Rabaska, confirmant du même coup que celui-ci est sécuritaire,
justifié et qu'il aura des effets minimaux sur l'environnement, tout en
occasionnant de grandes retombées économiques pour le Québec.
    En outre, par la concrétisation de ces projets, le Québec serait en
mesure d'attirer plus facilement des investisseurs dont les besoins
énergétiques sont importants et de faciliter le maintien ou l'expansion
d'entreprises déjà présentes au Québec et dont la compétitivité dépend de
façon significative de la sécurité des approvisionnements et des coûts de
l'énergie.
    Finalement, une pénétration accrue du gaz dans notre portefeuille
énergétique constituerait un gain social pour le Québec en permettant de
libérer de l'électricité qui pourra être utilisée dans des usages à haute
valeur ajoutée et donc plus rentables pour Hydro-Québec et l'ensemble des
citoyens du Québec. Tous ces avantages économiques se traduiraient par une
activité économique accrue et donc par des emplois plus élevés et par des
revenus plus importants pour les travailleurs et les entreprises. "En
définitive, la concrétisation des terminaux méthaniers Rabaska et Gros-Cacouna
représentera une belle démonstration de ce qu'est réellement le développement
durable, puisque ces projets répondent tant aux préoccupations
environnementales, que sociales et économiques", de conclure
Françoise Bertrand.

    A propos de la FCCQ

    Grâce à son vaste réseau de 162 chambres de commerce, la FCCQ représente
57 000 membres exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie
et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens
d'affaires et d'entreprises au Québec, la FCCQ est l'ardent défenseur des
intérêts de ses membres au chapitre des politiques publiques, favorisant ainsi
un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.




Renseignements :

Renseignements: Maryse Beaumier-Robert, Coordonnatrice aux
communications, Fédération des chambres de commerce du Québec, (514) 844-9571,
poste 3242

Profil de l'entreprise

Fédération des chambres de commerce du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.