Teneur diamantifère élevée confirmée dans le dyke de Hibou



    126 cpct récupérés d'un échantillon de tranchée de 31 tonnes

    Symbole à la Bourse de Toronto : SWY

    VANCOUVER, le 28 janv. /CNW/ - Stornoway Diamond Corporation (SWY à la
Bourse de Toronto) est heureuse de présenter les résultats des activités de
récupération de diamant provenant d'un échantillon de tranchée de 31 tonnes
récemment menées sur le dyke de Hibou, qui se trouve sur la propriété de
Foxtrot, dans le centre-nord du Québec. Cette propriété, en coentreprise à
parts égales avec SOQUEM INC. ("SOQUEM"), renferme les cheminées de kimberlite
de Renard et le réseau de dykes kimberlitiques de Lynx-Hibou.
    Le nouvel échantillon extrait de Hibou correspond à de la kimberlite in
situ provenant de deux lots recueillis en 2006 dans une tranchée excavée dans
la partie sud de ce dyke. Les échantillons ont été récupérés dans le but de
régler une apparente contradiction quant à la teneur diamantifère observée à
Hibou entre les échantillons de bloc de surface et le matériel provenant de
tranchées analysé en 2005 (Les Mines Ashton du Canada Inc. - Communiqué du 16
janvier 2006). Les nouveaux résultats représentent la teneur diamantifère la
plus élevée jamais observée du dyke de Hibou. Le plus gros diamant intact
récupéré était un octaèdre légèrement teinté de 1,01 carat dont une
photographie se retrouve sur le site de Stornoway à l'adresse suivante :
http://www.stornowaydiamonds.com/hibou-23245.jpg. Voici les résultats complets
des activités de récupération de diamants obtenus par séparation en milieu
dense (SMD) et utilisation d'une trieuse à rayons X et d'une table à graisse:

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                      Pierres   Carats   Contenu
                                    (retenues  (retenus    en
    Echantillon            Poids sec  sur un    sur un   diamant   Plus gros
                            (tonnes)  tamis     tamis      (1)      diamants
                                      DTC+1)    DTC+1)  (cpct)(2)   (carats)
    -------------------------------------------------------------------------
    Tranchée T-271A-10
      échantillon 1           21.1     299(3)   26.35(3)   125  0.70(5), 0.68
    -------------------------------------------------------------------------
    Tranchée T-271A-10
      échantillon 2           10.3     223(4)   13.19(4)   128    1.01, 0.58
    -------------------------------------------------------------------------
    Total Tranchée T-271A-10  31.4     522      39.54      126
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) La teneur diamantifère estimative, exprimée en carats par cent
        tonnes, n'est pas nécessairement représentative de la teneur globale
        du corps diamantifère en raison d'un certain nombre de facteurs, dont
        le lieu de prélèvement et la taille des échantillons et les
        paramètres de traitement
    (2) Carats par cent tonnes
    (3) Ne représente que les pierres retenues par une grille de SMD à
        ouvertures de +1,0 mm ou plus, tel que décrit ci-dessous
    (4) Ne représente que les pierres retenues par une grille de SMD à
        ouvertures de +0,85 mm ou plus, tel que décrit ci-dessous
    (5) Interprété comme étant un de deux fragments diamantifères d'un poids
        total de 1,11 carat
    

    La chef de la direction, Eira Thomas, a déclaré : "Ce nouvel échantillon
de tranchée confirme la présence sur Hibou de teneurs diamantifères similaires
à celles observées dans le réseau de dykes de Lynx situé à proximité. De plus,
en raison de son pendage faible et de son affleurement, ce dyke pourrait faire
l'objet d'un décapage en surface. Tout comme Lynx, Hibou pourrait
éventuellement offrir une quantité appréciable de minerai à forte teneur et
facilement accessible, s'ajoutant au plan de production des premières années
d'exploitation d'une mine visant principalement les cheminées de kimberlite de
Renard."
    Le dyke de Hibou, découvert en 2005, se situe à environ 1,3 kilomètres au
nord-ouest des cheminées de kimberlite de Renard 2, 3, 4 et 9, et à 900 mètres
à l'est du réseau de dykes de Lynx. Les forages de définition antérieurs
suggèrent que ce dyke possède une étendue longitudinale d'au moins 850 mètres
et un pendage faible d'environ 10 degrés. Il est ouvert en aval-pendage ainsi
que longitudinalement vers le nord-ouest. Les intersections de forage
suggèrent des épaisseurs maximales de kimberlite de 3,5 mètres et une
épaisseur moyenne d'environ 2 mètres.
    En 2005, la filiale en propriété exclusive de Stornoway, Les Mines Ashton
du Canada Inc. ("Ashton") et son partenaire en coentreprise, SOQUEM, ont
récupéré des diamants par dissolution caustique et SMD à partir d'une série
d'échantillons de tailles diverses tirés de blocs de surface, de tranchées et
de carottes. L'analyse par dissolution caustique de 353 kilogrammes
d'échantillons de bloc de surface et de 31,5 kilogrammes de carottes suggérait
une forte teneur en diamants de taille commerciale. Les deux échantillons
obtenus par SMD, soit un échantillon de 4,57 tonnes de bloc de surface
récupérés à proximité de la projection en surface du dyke ainsi qu'un
échantillon de 9,93 tonnes de kimberlite in situ extrait d'une tranchée située
à environ 150 mètres à l'est des bloc, présentaient des teneurs diamantifères
contradictoires de 63 cpct et de 8,7 cpct respectivement (Les Mines Ashton du
Canada Inc., communiqué de presse du 16 janvier 2006). Un échantillon
additionnel de 4,52 tonnes provenant de la même tranchée a été traité par
Ashton en mai 2006 a révélé un contenu en diamant non-rapporté de 13,3 cpct.
Les deux échantillons de tranchée de 2005 comprenaient, de façon prédominante,
de la kimberlite macrocrystique à grain fin provenant du contact basal du
dyke. Les échantillons de bloc analysés en 2005, et les carottes subséquentes,
présentaient une texture macrocrystique plus grossière et fondamentalement
similaire au réseau de dykes de Lynx. Les deux nouveaux échantillons de
tranchée du présent communiqué de presse proviennent d'un endroit située à
environ 70 mètres au sud-ouest du site d'échantillonnage original. Ils
comprenaient également du matériel à grain grossier et présentaient une teneur
diamantifère plus élevée. D'autres travaux sont requis pour définir la
géologie représentative du dyke de Hibou et la nature de sa minéralisation
diamantifère.

    Voici les résultats complets des activités de récupération de diamant par
SMD au dyke de Hibou :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                           Poids        Contenu
    Date de l'annonce   Type d'échantillon  sec   Carats   en       Plus gros
                                          (tonnes)      Diamant(1)   diamants
                                                        (cpct)(2)    (carats)
    -------------------------------------------------------------------------
    28 janvier 2008     Tranchée T-271A-10 31.40  39.54(4) 126  1.01, 0.70(6)
    -------------------------------------------------------------------------
       Non-déclaré
    (Ashton Mai 2006)   Tranchée T-271A-01  4.52   0.60(5)  13     0.06, 0.04
    -------------------------------------------------------------------------
    16 janvier, 2006(3)       Blocs         4.57   2.87(5)  63     0.44, 0.28
    -------------------------------------------------------------------------
    16 janvier, 2006(3) Tranchée T-271A-01  9.93   0.86(5)   9     0.12, 0.11
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) La teneur dimantifère estimative, exprimée en carats par cent tonnes,
        n'est pas nécessairement représentative de la teneur globale du corps
        diamantifère en raison d'un certain nombre de facteurs, dont le lieu
        de prélèvement et la taille des échantillons ou des trous de forage
    (2) Carats par cent tonnes
    (3) Rapporté par Mines Ashton du Canada Inc.
    (4) Ne représente que les pierres retenues par un tamis DTC à ouvertures
        de +1,0 mm ou plus, tel que décrit ci-dessous
    (5) Ne représente que les pierres retenues par un tamis à mailles carrées
        de +1,18 mm ou plus
    (6) Interprété comme étant un de deux fragments diamantifères d'un poids
        total de 1,11 carat
    

    Le nouvel échantillon de Hibou a été traité dans le cadre d'un programme
de modélisation géologique et de travaux d'évaluation des ressources effectués
conformément à la Norme canadienne ("NC") 43-101 par Stornoway et AMEC
Americas Ltd. dans le contexte de l'étude de préfaisabilité de Renard, dont le
principal auteur est Mines Agnico-Eagle Ltée.

    Données scientifiques et techniques

    Les résultats relatifs aux diamants mentionnés dans le présent communiqué
sont fondés sur le traitement d'échantillons en deux lots effectué entre
novembre 2007 et janvier 2008. Les 21 premières tonnes ont été traitées par
une usine de SMD d'une capacité de 10 t/h, propriété de Stornoway (par
l'intermédiaire d'Ashton) et de SOQUEM, et opéré sur le site au Québec par
Stornoway. Le second lot de 10 tonnes a été traité à l'usine de SMD d'une
capacité de 5 t/h détenue à part entière par Stornoway à North Vancouver,
Colombie-Britannique. La récupération des diamants des concentrés générés par
ces deux usines a été faite au laboratoire de minéralogie que Stornoway
exploite et possède en propriété exclusive, à North Vancouver. Les contrôles
de qualité et les procédés de fonctionnement pour le traitement, le transport
et la récupération des diamants dans le cadre du programme d'échantillonnage
du projet Renard, incluant des mesures de sécurité indépendantes, respectent
les normes sectorielles relatives à la chaîne de sécurité.
    Les échantillons individuels traités à l'usine de Stornoway et SOQUEM de
10 t/h du Québec, comme ceux prélevés durant le programme d'échantillonnage en
vrac de Renard en 2007, de même que pour les programmes associés portant sur
de volumineux échantillons comme celui de Lynx et de Hibou, ont été d'abord
préparés par un concasseur primaire. Pour faciliter la production d'un
concentré de minéraux lourds, on traite les fragments de moins de 20 mm
directement par SMD et on réduit les fragments de plus de 20 mm dans un
deuxième concasseur à cône réglé à 10 mm. Les "flottants" rejetés par la SMD
sont broyés de nouveau et recirculés. Pendant le traitement des présents
échantillons, la SMD a été réalisée au moyen d'une grille à ouvertures de 1 mm
par 12 mm. L'utilisation de cette grille peut permettre de produire des
pierres plus grosses que celles retenues par un tamis DCT +1, lequel équivaut
approximativement à un tamis à mailles carrées de dimension +0,85 mm.
Cependant, le calibre du tamis inférieur utilisé dans le traitement par SMD
entraînera une récupération insuffisante de petits diamants et ne permettra
pas une comparaison directe avec les teneurs en diamants déjà rapportées.
    L'échantillon traité à l'usine de Stornoway de 5 t/h à North Vancouver a
été préparé avec un concasseur primaire, avec du matériel de -14 mm alimentant
directement l'usine de SMD. Le matériel de +14 mm était réduit dans le SMD à
l'aide d'un broyeur secondaire à rouleau ajusté à 10 mm. Les "flottants" de
+4,0 mm sont broyés de nouveau et recirculés. Durant le traitement une grille
à ouvertures de 0,85 mm par 14 mm a été utilisée dans le SMD et en conséquence
il y aura une meilleure récupération des petits diamants en comparaison avec
l'usine de SMD de 10t/h.
    Les concentrés résultants des usines de traitement de 10 t/h et de 5 t/h
ont été traités deux fois dans une trieuse à rayons X, ce qui permet la
formation d'un concentré final d'où les diamants sont extraits manuellement.
Une table à graisse a servi à la récupération des diamants rejetés du tri par
rayons X. Dans le cadre du programme permanent de contrôle et d'assurance de
qualité de Stornoway, les résidus du traitement par SMD, les résidus de
concentrés ainsi que d'autres matériels font également l'objet d'une
vérification. Tout changement important dans les teneurs en diamants récupérés
citées plus haut sera rendu public dès qu'il sera connu. Le programme
d'échantillonnage en vrac de Renard est dirigé par Dave Skelton, géologue,
chef de projet sénior. Les programmes d'exploration de diamants de Stornoway
sont effectués par Robin Hopkins, géologue, vice-président, exploration, qui
est une personne qualifiée en vertu de la NC 43-101.

    Stornoway Diamond Corporation

    Stornoway Diamond Corporation est l'une des plus importantes sociétés
d'exploration et de mise en valeur de diamant au Canada. Elle a pris part à la
découverte de plus de 155 kimberlites dans six nouveaux districts
diamantifères au Canada. La société bénéficie d'un portefeuille diversifié de
propriétés diamantifères, d'une solide situation financière, de gestionnaires
et de techniciens d'expérience, et ce, pour chacune des étapes de la
production de diamants, de l'exploration à la commercialisation.

    SOQUEM INC.

    SOQUEM INC. est une filiale en propriété exclusive de la Société générale
de financement du Québec ("SGF"). La SGF, holding industriel et financier du
Québec, a pour mission de réaliser des projets de développement économique
dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et
conformément à la politique de développement économique du gouvernement du
Québec.

    Au nom du conseil :
    STORNOWAY DIAMOND CORPORATION
    /s/ "Eira Thomas"
    Eira Thomas
    chef de la direction

    Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs,
c'est-à-dire des déclarations qui ne portent pas sur des données
rétrospectives, y compris, mais sans s'y limiter, des déclarations à l'égard
de la minéralisation potentielle et des résultats des activités d'exploration,
des estimations relatives aux ressources et aux réserves, de la production ou
des résultats prévus, du chiffre d'affaires, des produits d'exploitation, des
coûts, du financement par souscription conditionnelle, ou des discussions ou
plans et objectifs futurs de la société. La société ne peut garantir que les
énoncés prospectifs se révéleront exacts. De tels énoncés sont de par leur
nature fondés sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses assujetties
à divers risques et incertitudes pouvant entraîner un écart important entre
les résultats et les événements réels et ceux qui ont été attendus ou prévus.
Les facteurs importants pouvant faire en sorte que les résultats réels
diffèrent sensiblement des prévisions de la société sont présentés dans les
documents que la société dépose périodiquement auprès de la Bourse de Toronto
et des organismes provinciaux de réglementation des valeurs mobilières et qui
sont en majorité accessibles à l'adresse www.sedar.com. La société décline
toute intention ou obligation de réviser ou de mettre à jour ces énoncés.





Renseignements :

Renseignements: Nick Thomas, (604) 331-2271 ou 1-877-331-2232, Site Web:
www.stornowaydiamonds.com, Courriel: info@stornowaydiamonds.com

Profil de l'entreprise

Stornoway Diamond Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.