TELUS communique ses résultats du quatrième trimestre



    Le bénéfice d'exploitation augmente de 8 % tandis que le BPA sous-jacent
    progresse de 22 %

    VANCOUVER, le 15 fév. /CNW/ - TELUS Corporation a communiqué aujourd'hui
des produits d'exploitation de 2,33 G$ pour le quatrième trimestre 2007, un
gain de 3,4 % par rapport à l'an dernier. Ce rendement a été stimulé par une
croissance de 9 % des produits des services sans fil et une augmentation de
7 % des services filaires de transmission de données, ce qui a été
partiellement annulé par un recul des produits tirés des services filaires
locaux et interurbains. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
(BAIIA) consolidé a augmenté de 8 %, se chiffrant à 953 M$, en raison d'une
hausse de 14 % du BAIIA du secteur sans fil et d'une augmentation de 2 % du
BAIIA du secteur filaire.
    Le bénéfice net pour le trimestre s'est chiffré à 400 M$, et le bénéfice
par action (BPA) s'est établi à 1,23 $, en hausse de 66 % et de 73 %,
respectivement. Le bénéfice net et le BPA comprenaient des ajustements liés
aux impôts ayant une incidence favorable d'environ 143 M$, ou 0,44 $ par
action, comparativement à 20 M$, ou 0,06 $ par action, il y a un an. La
diminution des charges de financement et la réduction du nombre d'actions en
circulation, attribuable à la poursuite des rachats d'actions, ont également
contribué à la progression du BPA. Exception faite des ajustements liés aux
impôts pour les deux périodes et de la charge liée à l'option de règlement en
espèces net des options sur actions pour cette période, le bénéfice net s'est
chiffré à 258 M$ et le BPA, à 0,79 $, ce qui représente des gains de 17 % et
22 $, respectivement. Les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 85 %,
malgré des dépenses en immobilisations plus élevées, en raison des mêmes
facteurs ayant influé positivement sur le BPA.
    Pour l'ensemble de l'exercice, TELUS a annoncé que ses produits
d'exploitation ont augmenté de 4,5 %, à 9,1 G$, et son BPA de 4 % (après
ajustement à des fins de comparaison). TELUS a engagé des dépenses en
immobilisations de 1,77 G$ et généré de solides flux de trésorerie disponibles
de 1,57 G$, lesquels ont permis de financer les dividendes de 521 M$ aux
actionnaires et le rachat de 750 M$ en actions de TELUS au cours de
l'exercice. TELUS a atteint ou dépassé trois des quatre objectifs financiers
consolidés établis il y a plus d'un an pour l'exercice 2007, ce qui inclut les
deux objectifs en matière de rentabilité.

    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS

    -------------------------------------------------------------------------
    En millions de dollars canadiens,          Trimestre terminé le
     sauf les données par action                   31 décembre
    (non vérifié)                                 2007       2006   Var. en %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation                    2 330,8    2 254,6       3,4 %
    BAIIA(1)(2)                                  953,4      884,3       7,8 %
    Bénéfice avant impôts sur les bénéfices
     et part des actionnaires sans contrôle      384,2      333,5      15,2 %
    Bénéfice net(2)(3)                           400,1      240,5      66,4 %
    Bénéfice par action (BPA), de base(2)(3)      1,23       0,71      73,2 %
    Flux de trésorerie d'exploitation            817,4      747,2       9,4 %
    Dépenses en immobilisations                  472,5      415,2      13,8 %
    Flux de trésorerie disponibles(4)            427,8      231,1      85,1 %

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA)
        correspond aux produits d'exploitation, déduction faite des charges
        d'exploitation et des coûts de restructuration. Se reporter à la
        section 6.1 du Rapport de gestion.
    (2) Les résultats comparatifs de 2006 ont été corrigés pour tenir compte
        d'un changement dans la comptabilisation de l'actif transitoire au
        titre des prestations de retraite futures des employés, lequel a
        exercé sur le BAIIA, le bénéfice net et le BPA de base une incidence
        positive se chiffrant à 6,2 M$, 4,3 M$ et 0,01 $, respectivement,
        pour le quatrième trimestre 2006. En 2007, TELUS a revu les
        estimations et les calculs utilisés pour comptabiliser l'actif
        transitoire au titre des prestations de retraite futures des employés
        et elle a réduit les charges de retraite de 24,7 M$ pour chaque
        exercice de 2000 à 2006.
    (3) Le bénéfice net et le BPA pour le trimestre de 2007 comprenaient des
        ajustements liés aux impôts ayant une incidence favorable de 143 M$,
        ou 0,44 $ par action, comparativement à 20 M$, ou 0,06 $ par action,
        pour la période correspondante de 2006.
    (4) Se reporter à la section 6.2 du Rapport de gestion.
    

    "Malgré une année difficile pour le secteur des télécommunications et les
marchés financiers, TELUS a affiché un rendement solide, car nous avons mis
l'accent sur l'exécution de notre stratégie nationale de croissance à long
terme", a déclaré Darren Entwistle, président et chef de la direction de
TELUS. "Une démarche rigoureuse au quatrième trimestre a permis à TELUS de
conclure l'exercice sur une note positive, ce qui augure bien pour 2008."
    "TELUS continue de générer de solides flux de trésorerie que nous
utilisons de trois manières", a poursuivi M. Entwistle. "Nous avons engagé des
dépenses en immobilisations de près de 1,8 G$, la plupart en lien avec de
nouveaux projets liés aux services et pour assurer une croissance à long
terme, et nous avons remis aux actionnaires près de 1,3 G$ par des rachats
d'actions créant de la valeur et des dividendes accrus."
    Robert McFarlane, vice-président à la direction et chef des services
financiers, a émis le commentaire suivant : "Je suis heureux de constater que
la marge d'exploitation générée au quatrième trimestre a été plus élevée, ce
qui a contrebalancé les coûts imprévus au début de 2007. Notre organisation a
ainsi pu atteindre ses objectifs consolidés en matière de rentabilité pour
l'ensemble de 2007."
    "TELUS entreprend l'exercice 2008 dans une position caractérisée par une
capacité financière considérable et une grande souplesse en matière de bilan,
ce qui nous permet d'aller de l'avant avec notre stratégie en dépit de la
grande instabilité des marchés financiers", a mentionné M. McFarlane. "J'en
tiens pour preuve la facilité avec laquelle nous avons financé l'acquisition
d'Emergis à la mi-janvier, une transaction de 743 M$, et l'annonce aujourd'hui
d'une facilité de crédit renouvelable d'un montant de 700 M$ et d'une durée de
364 jours obtenue auprès d'un groupe restreint de banques canadiennes, ce qui
fait en sorte que nous disposerons encore d'importantes sources de financement
non utilisées."

    -------------------------------------------------------------------------
    Le présent communiqué contient des déclarations de nature prospective au
    sujet des événements futurs et des résultats financiers et d'exploitation
    de TELUS. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent de la
    société qu'elle émette des hypothèses, et ils sont soumis à des risques
    et à des incertitudes. Le risque que les énoncés prospectifs ne soient
    pas exacts est important. Les lecteurs ne doivent pas se fier indûment
    aux énoncés prospectifs puisque divers facteurs pourraient faire en sorte
    que les événements et les résultats futurs réels diffèrent grandement de
    ceux qui sont exposés dans les énoncés prospectifs. La société n'a ni
    l'intention ni l'obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés
    prospectifs à la lumière de nouveaux éléments d'information, d'événements
    futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf si la loi l'exige.
    Pour ce qui est des prévisions annuelles, la société a actuellement comme
    pratique d'évaluer ces prévisions et, si elle le juge opportun, de les
    actualiser. Sous réserve des exigences des lois, la société pourrait
    décider, à sa seule discrétion, de changer cette pratique. Par
    conséquent, le présent communiqué est assujetti à la limitation de
    responsabilité et est publié entièrement sous réserve des hypothèses (y
    compris les hypothèses visant les prévisions pour 2008 et les rachats
    d'actions), des réserves et des facteurs de risque mentionnés dans le
    Rapport de gestion - Le 13 février 2008.
    -------------------------------------------------------------------------

    
    POINTS SAILLANTS DES DONNEES D'EXPLOITATION

    Services sans fil de TELUS

    -  Les produits d'exploitation ont progressé de 90 M$, ou 8,8 %, à
       1,1 G$ pour le quatrième trimestre 2007, par rapport au trimestre
       correspondant de 2006.
    -  Les produits d'exploitation tirés des services sans fil ont augmenté
       de 39 M$, ou 43 %, grâce à l'adoption des appareils personnels pleines
       fonctions et à l'augmentation de l'utilisation de la messagerie
       textuelle.
    -  Le nombre net de nouveaux abonnés a atteint 161 400, un recul de 11 %
       par rapport au même trimestre de 2006. Ces ajouts ont consisté en
       106 400 nouveaux abonnés aux services postpayés, soit une baisse de
       18 %, et en 55 000 nouveaux abonnés aux services prépayés, soit une
       hausse de 5,6 %, ce qui comprend une réduction ponctuelle de
       5 100 comptes désactivés.
    -  Les PMAA (produits mensuels moyens par appareil d'abonné) ont baissé
       de 1,2 % à 63,70 $, tendance amorcée au troisième trimestre qui
       témoigne des pressions concurrentielles qui s'exercent sur le segment
       des services vocaux. La contribution du segment en plein essor des
       services de transmission des données s'est chiffrée à 7,95 $, ce qui
       représente 12,5 % des PMAA.
    -  Le BAIIA a progressé de 59 M$, ou 14 %, par rapport au quatrième
       trimestre 2006, grâce à la croissance des produits d'exploitation des
       services de réseau et à la diminution des frais d'acquisition.
    -  Les frais d'acquisition par ajout brut d'abonné ont reculé de 19 %
       d'un exercice à l'autre et se sont établis à 352 $.
    -  Le taux de désabonnement mensuel regroupé a augmenté, passant de
       1,33 % il y a un an à 1,59 %, en raison d'un changement de la
       répartition des produits en faveur des services prépayés et d'une
       augmentation des désactivations associée à la mise en oeuvre de la
       TNSF en 2007. Le taux de désabonnement des services postpayés a
       légèrement augmenté à 1,14 %.
    -  Les flux de trésorerie (BAIIA, déduction faite des dépenses en
       immobilisations) ont augmenté de 29 M$, ou 9 %, passant à 355 M$ pour
       le trimestre, en raison d'un accroissement du BAIIA. Les dépenses en
       immobilisations ont également progressé compte tenu de la poursuite
       des investissements au chapitre de la capacité et de la couverture.

    Services filaires de TELUS

    -  Les produits d'exploitation ont diminué de 14 M$, ou 1,1 %, et se sont
       chiffrés à 1,2 G$ au quatrième trimestre 2007, par rapport à la
       période correspondante de 2006. La croissance des services de
       transmission de données a été contrebalancée par la baisse des
       produits tirés des communications locales et interurbaines.
    -  Les produits d'exploitation liés à la transmission de données ont
       progressé de 31 M$, ou 7,2 %, grâce à l'augmentation du nombre
       d'abonnés aux services Internet haute vitesse ainsi qu'à
       l'amélioration des services de données et d'hébergement.
    -  L'ajout net d'abonnés aux services Internet haute vitesse de TELUS
       s'est chiffré à 26 200, ce qui a fait grimper la clientèle haute
       vitesse de TELUS à plus de un million d'abonnés, une hausse de 11 %
       comparativement à il y a un an. Les ajouts nets d'abonnés aux services
       haute vitesse sont beaucoup moins importants que l'an dernier en
       raison des pressions concurrentielles et de facteurs liés au marché.
    -  Le BAIIA a augmenté de 10 M$, ou 2,2 %, grâce à la diminution du coût
       des produits vendus en lien avec le matériel de transmission de la
       voix et des données ainsi qu'à une capitalisation plus élevée des
       coûts liés à la main-d'oeuvre.
    -  Le nombre de lignes d'accès au réseau a diminué de 39 000 au cours du
       trimestre, ce qui représente un déclin de 3,2 % par rapport à l'an
       dernier. Cette diminution s'explique par un recul constant du nombre
       de lignes résidentielles causé par les activités des concurrents et
       par le remplacement des services filaires par le sans-fil, recul
       partiellement annulé par un accroissement du nombre de lignes d'accès
       d'affaires.
    -  Les flux de trésorerie (BAIIA, déduction faite des dépenses en
       immobilisations) ont fléchi de 12 %, se chiffrant à 125 M$, en raison
       de l'augmentation des dépenses en immobilisations engagées pour les
       nouvelles phases de la mise au point du nouveau système de facturation
       et de service à la clientèle en Colombie-Britannique, ainsi que des
       dépenses en immobilisations initiales pour favoriser l'obtention de
       nouveaux contrats.
    

    Expansion de l'entreprise

    TELUS fait l'acquisition d'Emergis

    Le 17 janvier, TELUS a conclu avec succès son offre de 743 M$ visant
l'acquisition de la totalité des actions ordinaires d'Emergis. Cette
acquisition fait progresser la stratégie commerciale de TELUS, car elle cadre
parfaitement avec deux des quatre secteurs clés de la société.
    Emergis est une société d'externalisation de processus administratifs qui
se spécialise dans les secteurs des soins de santé et des services financiers
et qui occupe une position prépondérante dans l'automatisation des dossiers de
santé électroniques et du traitement des demandes de règlement, ainsi que dans
les solutions de gestion des pharmacies. En outre, la gamme de solutions de
services financiers d'Emergis complète les atouts de TELUS dans ce secteur.
    TELUS assume un rôle de chef de file dans la transformation des soins de
santé au Canada. La société a investi dans le renforcement de sa capacité de
service dans les soins de santé au cours des dernières années en mettant sur
pied des équipes possédant une vaste expertise et en offrant des solutions
novatrices. L'expertise complémentaire d'Emergis, de même que ses applications
et sa clientèle, devrait venir consolider les solutions actuelles de TELUS
pour ce secteur et lui permettre de mieux faire face à la concurrence dans le
secteur des soins de santé qui est en pleine croissance et en pleine
évolution.

    Le gouvernement prend une décision au sujet de la mise aux enchères du
    spectre pour les services sans fil

    Le 28 novembre, Industrie Canada a rendu publics les règlements de la
prochaine mise aux enchères du spectre pour les services sans fil évolués qui
doit avoir lieu en mai 2008. Le gouvernement a décidé de mettre 40 MHz de la
bande de fréquences de 105 MHz à la disposition des nouveaux participants au
marché et d'obliger les fournisseurs actuels, dont TELUS, à partager leur
infrastructure. Cette décision inclut le partage obligatoire des services
d'itinérance et des pylônes. TELUS prend part à une ronde de consultations
publiques, et le gouvernement doit annoncer les règles finales à la fin du
mois de mars 2008.
    TELUS a été déçue que le gouvernement n'ait pas respecté son mandat sur
le plan des orientations qui consiste à laisser agir les forces du marché
autant que possible pour offrir des avantages aux consommateurs canadiens.
Cette décision favorise au contraire un groupe restreint d'intervenants aux
dépens des entreprises qui ont investi plus de 20 G$ pour construire
l'infrastructure sans fil.
    Bien que TELUS demeure en bonne position pour affronter la concurrence et
générer une croissance durable, cette annonce a créé de l'incertitude
concernant la future structure concurrentielle, ce qui a fait baisser la
valeur des actions de TELUS et des autres fournisseurs de services sans fil.

    TELUS poursuit ses rachats d'actions

    Pendant le quatrième trimestre, TELUS a continué de racheter des actions
en vertu d'offres publiques de rachat dans le cours normal des activités.
Environ 3,1 millions d'actions ont été rachetées, pour une dépense totale de
147,5 M$. Pour l'ensemble de l'exercice, TELUS a racheté 13,6 millions
d'actions pour la somme de 750 M$, ce qui a réduit de 4 % le nombre de ses
actions en circulation.
    TELUS a renouvelé son programme d'offres publiques de rachat dans le
cours normal des activités le 20 décembre 2007 dans l'intention, si cela
s'avère utile, d'acheter et d'annuler jusqu'à 8 millions de ses actions
ordinaires en circulation et 12 millions de ses actions sans droit de vote en
circulation à la Bourse de Toronto sur une période de 12 mois. Cela représente
environ 4,6 % et 8,1 %, respectivement, du flottant des actions ordinaires et
des actions sans droit de vote en circulation.
    Depuis décembre 2004, TELUS a racheté un total de 53 millions d'actions
pour une dépense de 2,5 G$ dans le cadre de quatre programmes de rachat
d'actions. TELUS considère que de tels achats sont dans le meilleur intérêt de
la société et qu'ils constituent une occasion d'investissement attrayante et
une utilisation avisée des fonds de la société susceptible d'accroître la
valeur des actions restantes.

    TELUS domine au Canada pour ce qui est des rapports d'entreprise,
    notamment au chapitre de la gouvernance et du développement durable

    L'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) a attribué cinq prix à
TELUS, dont le Grand prix d'excellence du Concours des meilleurs rapports
d'entreprise, dans le cadre de la remise des prix 2007 qui a eu lieu en
décembre. Les prix de l'ICCA témoignent de l'engagement de TELUS à s'améliorer
constamment et à offrir des rapports clairs et complets à toutes ses parties
prenantes. TELUS a également remporté le prix d'excellence pour la
présentation de l'information sur la gouvernance pour la troisième année de
suite et elle a mérité le tout premier prix d'excellence en matière
d'information sur la responsabilité sociale d'entreprise ainsi qu'une mention
honorable pour son information financière. Enfin, TELUS a obtenu le prix
d'excellence en matière d'information d'entreprise dans le secteur des
communications et des médias pour la treizième année consécutive.

    La Ville de Montréal choisit TELUS comme principal partenaire en matière
    de télécommunications, un contrat de 87 M$

    Au début de février, on a annoncé un nouveau partenariat avec la Ville de
Montréal en vertu duquel TELUS fournira et administrera des services IP de
transmission de données et de la voix aux bureaux administratifs de la Ville,
qui sont plus de 300. Le contrat est évalué à 87 M$ sur dix ans.
    Cette infrastructure de services de télécommunications évoluée vise à
aider la Ville à atteindre ses objectifs qui sont d'avoir une infrastructure
économique tout en fournissant une dorsale IP sécurisée pour les nouveaux
services et les nouvelles solutions. Le passage de l'ancienne plateforme
technologique de la Ville à la plateforme de communications IP centralisée de
TELUS commencera à l'automne 2008.

    Groupe Pages Jaunes choisit TELUS dans le cadre d'une entente de 90 M$

    En octobre, TELUS a annoncé que Groupe Pages Jaunes l'a choisie comme
fournisseur de services de soutien et gestionnaire de l'infrastructure de
technologie de l'information pour ses activités dans l'Ouest canadien. La
valeur de ce contrat à long terme avec le plus important éditeur d'annuaires
téléphoniques au Canada est d'environ 90 M$.
    Conformément à l'entente, TELUS fournira un large éventail de services, à
savoir les activités liées à l'infrastructure de TI, le développement des
applications IP, les services sans fil, les services relatifs aux documents
ainsi que les services de réseau gérés, lesquels englobent le centre
d'assistance et les autres services informatiques. TELUS fournira aussi des
installations et des services gérés pour le système de l'annuaire en ligne de
Groupe Pages Jaunes dans les salles d'hébergement Internet TELUS.

    TELUS fait l'acquisition de la société torontoise Fastvibe

    TELUS a fait l'acquisition de la société fermée Fastvibe, petit mais
important fournisseur de solutions de transmission Web en continu novatrices
et de qualité supérieure pour les entreprises. Fondée en 2000 et établie à
Toronto, Fastvibe sert quelque 130 sociétés clientes, dont la Banque de
Montréal, la Banque de Nouvelle-Ecosse, Barrick Gold, Trans Canada Pipelines,
le ministère de l'Education de l'Ontario, Torstar et le Groupe Investors. La
diffusion Web en continu est un marché en croissance rapide.
    L'équipe de Fastvibe fera profiter à TELUS de son expertise unique en
gestion technologique de transmission d'événements et de production Web en
continu. L'acquisition renforce le portefeuille de solutions technologiques de
TELUS en offrant aux entreprises canadiennes une façon écologique et rentable
de livrer de l'information en matière de formation, de communications avec les
employés et d'investissement à leur personnel et aux parties intéressées
géographiquement dispersés.

    La Place TELUS ouvre ses portes dans la capitale nationale

    En octobre, la Place TELUS a ouvert ses portes à Ottawa. L'immeuble
respecte les critères de la classification "Argent" du programme LEED
(Leadership in Energy and Environmental Design), étant par le fait même l'un
des immeubles les plus écologiques de la ville. Cet édifice de neuf étages et
d'une superficie de 160 000 pieds carrés est un immeuble durable, conçu et
construit de manière à favoriser un mode de vie sain, à économiser l'énergie
et à assurer la pérennité de l'environnement. Par exemple, la Place TELUS est
conçue de manière à réduire de près de 40 % la consommation d'énergie
comparativement aux édifices construits d'après le Code modèle national de
l'énergie pour les bâtiments; de plus, sa plomberie à haut rendement est
conçue pour réduire de plus de 40 % la consommation d'eau.

    Upopolis permet aux enfants hospitalisés de rester en contact

    Dans le cadre de son engagement à conjuguer un futur simple pour les
jeunes Canadiens, TELUS s'est associée avec la Kids' Health Links Foundation
(KHLF) et le McMaster Children's Hospital (MCH) pour lancer Upopolis.com, le
premier réseau social en ligne sécurisé destiné aux enfants hospitalisés au
Canada. Réalisé par TELUS, ce site permet aux jeunes patients de demeurer en
contact avec leurs pairs et leurs enseignants, comme ils le font sur Facebook.
Grâce à Upopolis, les jeunes se créent un profil personnel sur le site et ont
accès au courrier électronique sécurisé, à des discussions en temps réel, à
des babillards, à des blogues personnels et à des jeux. Le site offre
également aux enfants hospitalisés des éléments uniques, par exemple une
section sur les devoirs qui leur permet de rester à jour dans leur cheminement
scolaire, des liens vers de l'information sur la santé et le bien-être à
l'intention des enfants ainsi que des moyens de communiquer avec d'autres
enfants dans la même situation qu'eux.
    Dans le cadre d'un partenariat avec la Kids' Health Links Foundation,
TELUS fournit gracieusement les services technologiques nécessaires pour
offrir Upopolis. Le personnel de TELUS a contribué à la création du site et
assurera l'expansion du site, l'accès continu à Upopolis.com, la gestion de
l'hébergement Web ainsi que les services de soutien et de maintenance des
applications.

    TELUS devient la première société de télécommunications canadienne à
    déployer et à prendre en charge Cisco TelePresence

    TELUS est la première entreprise de télécommunications canadienne à
obtenir à la fois la connexion certifiée Cisco TelePresence et la
certification de fournisseur de technologie autorisé de Cisco TelePresence.
Ces distinctions reconnaissent la capacité de TELUS de vendre, de déployer et
de prendre en charge Cisco TelePresence; elles reconnaissent également que son
réseau est suffisamment évolué pour livrer une expérience optimale aux
clients.
    Le système Cisco TelePresence permet à TELUS de faire vivre à ses clients
une expérience de communication unique "en direct" entre des personnes, des
lieux et des événements différents dans un environnement sécurisé. Il produit
des images de taille réelle au moyen d'un système vidéo ultra-haute définition
et audio spatial dans un environnement spécialement conçu pour créer
l'impression d'être dans la même salle que les participants à distance, qu'ils
soient au bout de la rue ou n'importe où dans le monde.
    TELUS a également installé Cisco TelePresence à l'interne, dans ses
locaux de Vancouver et de Toronto, et utilise la solution pour améliorer
l'efficacité des membres de son équipe et les communications de ses clients,
pour réduire les déplacements et pour faciliter l'atteinte de ses objectifs en
matière d'environnement.

    TELUS est la première à proposer le RAZR de prochaine génération aux
    Canadiens

    TELUS a été le premier fournisseur canadien de téléphonie sans fil à
proposer le RAZR2 V9m fonctionnant avec la technologie AMRC au cours du
trimestre. La prochaine génération de la série révolutionnaire MOTORAZR allie
intelligence et beauté en offrant une gamme complète de services de
divertissement EUPHORIK dans un boîtier élégant, caractéristique des RAZR.
Pour que les clients profitent pleinement des services multimédias EUPHORIK de
TELUS, les téléphones sont dotés d'écouteurs stéréo, d'un câble de
transmission de données, d'un adaptateur USB de mini à micro, du logiciel
d'outils de téléphone sans fil Motorola et d'une carte mémoire microSD de
1 Go.
    TELUS a également lancé le téléphone sans fil Samsung R500, qui s'adapte
au style du client grâce à un choix de façades interchangeables bleues et
rouges et à un accès à la gamme de services EUPHORIK de la société.

    TELUS présente quatre nouveaux appareils Mike

    En décembre, TELUS a ajouté quatre nouveaux appareils à sa gamme de sans-
fil Mike dotés de la touche de conversation (PTT). Avec plus de 12 appareils
Mike, TELUS compte le plus grand choix d'appareils avec touche PTT au Canada.
    Les nouveaux sans-fil Motorola i876 et Motorola i876w de TELUS dotés de
la touche PTT offrent une vitesse de traitement, des fonctionnalités
multimédias et une commodité inégalées. Grâce à des caractéristiques nouvelles
et innovatrices comme l'ambiophonie, l'animation tridimensionnelle et la
technologie sans fil Bluetooth stéréo, les utilisateurs pourront être plus
efficaces au travail et mieux profiter de leurs temps libres par l'accès à de
la musique, à des jeux et à Internet.
    TELUS a également lancé le i876 et le i876w, qui sont également dotés
d'un réveil-matin/chronomètre/minuterie ainsi que d'un appareil photo avec
dispositif de retouches intégré. La différence entre les deux modèles réside
exclusivement dans leur style : le i876 se distingue par son élégance et sa
teinte brun foncé, tandis que le boîtier du i876w est perle lustré et présente
un motif lierre-titane. La mise sur le marché de ces nouveaux produits
témoigne de la popularité croissante de Mike hors du secteur industriel, où la
marque a connu son essor initial, ainsi que d'une diversité croissante dans
les industries qui comptent sur Mike depuis sa commercialisation, il y a
11 ans.

    Les programmes de formation de TELUS, parmi les meilleurs au monde

    L'American Society for Training and Development a décerné un prix à TELUS
pour son programme d'apprentissage d'entreprise, qui se situe au troisième
rang des meilleurs programmes au monde. TELUS est l'une des deux seules
entreprises canadiennes à avoir obtenu un prix BEST. En 2007, les 34 000
employés de TELUS ont suivi 361 000 cours en ligne et 64 000 cours en classe.
TELUS a déjà remporté des prix BEST en 2003, en 2004 et en 2005.

    Karen Radford nommée meilleure femme dirigeante au Canada

    Karen Radford, vice-présidente à la direction et présidente de TELUS
Québec et de Solutions partenariats, a été nommée meilleure femme dirigeante à
la 4e remise annuelle des prix Stevie pour femmes en affaires. Cette
récompense internationale reconnaît la qualité exceptionnelle du travail et
souligne les efforts, les réalisations et les contributions positives des
entreprises et des gens d'affaires dans le monde entier. Mme Radford a été
sélectionnée comme meilleure dirigeante par un jury formé de juges et de
conseillers comptant plusieurs personnes importantes dans le monde des
affaires. Plus de 800 candidatures provenant de sociétés de toutes les tailles
représentant pratiquement tous les secteurs ont été soumises dans des
catégories comme meilleure entrepreneure, meilleure dirigeante, oeuvre de
toute une vie et entraide entre femmes.

    Quatre dirigeantes de TELUS nommées parmi les 100 femmes les plus
    influentes au Canada par le Réseau des femmes exécutives

    Le Réseau des femmes exécutives (RFE) a récompensé quatre dirigeantes de
TELUS pour leur réussite professionnelle et leur dévouement dans les
collectivités où elles vivent et travaillent. Parmi les 100 femmes les plus
influentes au Canada en 2007, les femmes qui travaillent pour TELUS sont les
suivantes : Audrey Ho, première vice-présidente, avocate-conseil et secrétaire
générale, TELUS, qui a reçu le prix dans la catégorie des professionnelles;
Judy Shuttleworth, vice-présidente, Ressources humaines, TELUS, qui a été
récompensée dans la catégorie des cadres d'entreprises. Mme Ho a reçu ce prix
pour la première fois et Mme Shuttleworth, pour la troisième fois. Karen
Radford, vice-présidente à la direction, TELUS, et présidente, TELUS Québec et
Solutions partenariats, et Janet Yale, vice-présidente à la direction,
Affaires corporatives, TELUS, ont également été récompensées au dîner de
remise des prix et ont été inscrites à la prestigieuse liste. Toutes deux
membres de la liste des 100 femmes les plus influentes pour les trois années
précédentes, Mme Radford et Mme Yale ont été intronisées au nouveau temple de
la renommée du RFE.

    TELUS et les membres de son équipe versent 5,5 M$ à des organisations
    caritatives canadiennes

    TELUS et les membres, actuels et anciens, de son équipe donnent où ils
vivent. Ils ont donné et promis 5,5 M$ pour 2008 à plus de 2 800 organisations
caritatives de partout au Canada, grâce au programme de dons de l'équipe TELUS
bienfaisance. Les membres et anciens membres de l'équipe TELUS ont choisi de
faire des dons au moyen de retenues sur leur salaire ou leur pension à plus de
45 000 organisations caritatives canadiennes admissibles, comme la Société
canadienne du cancer, la BC Children's Hospital Foundation et la Fondation
canadienne du cancer du sein. TELUS verse un dollar pour chaque dollar donné
en appui à ces organismes. Depuis 2000, TELUS et les membres de son équipe ont
versé 113 M$ à des organisations caritatives et sans but lucratif et consacré
plus de 2,1 millions d'heures de bénévolat dans leurs localités.

    Des membres de l'équipe de TELUS International construisent des maisons
    à Manille

    Les employés du bureau de TELUS International à Manille, aux Philippines,
ont participé à la Journée du bénévolat de TELUS en novembre. Plus de 300
membres de l'équipe TELUS, leurs familles et leurs amis se sont associés à
Gawad Kalinga, organisme semblable à Habitat pour l'humanité, pour construire
des maisons dans un village nouvellement fondé. Le village, appelé village
TELUS GK, contribuera à améliorer les perspectives d'avenir des familles aux
Philippines. Le dévouement de TELUS pour la population ne se résume pas à
cette seule journée : TELUS s'est engagée à construire 71 maisons au cours de
l'année qui vient, ce qui permettra de loger 107 familles dans le village
TELUS GK.

    TELUS s'associe avec SOVERDI et la Ville de Montréal pour planter
    22 000 arbres et arbustes

    En janvier 2008, la Société de verdissement du Montréal métropolitain
(SOVERDI), la Ville de Montréal et TELUS ont annoncé les résultats de leur
campagne de verdissement 2007. Au total, 12 000 arbres et 10 000 arbustes ont
été plantés dans les allées, dans les cours d'écoles et en bordure de cours
d'eau, et ce, dans plus de 20 espaces publics de l'agglomération montréalaise,
grâce à ce partenariat novateur.

    Déclaration de dividende

    Le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de
quarante-cinq cents (0,45 $) canadiens par action sur les actions ordinaires
émises et en circulation de la société et un dividende de quarante-cinq cents
(0,45 $) canadiens par action sur les actions sans droit de vote émises et en
circulation de la société, payables le 1er avril 2008 aux porteurs de parts
inscrits à la clôture des registres le 11 mars 2008.
    Ce dividende trimestriel représente une augmentation de 20 % par rapport
au dividende trimestriel de 0,375 $ versé en 2007.

    A propos de TELUS

    TELUS (T et T.A à la Bourse de Toronto; TU à la Bourse de New York) est
l'une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada, grâce à
des produits d'exploitation annuels de 9,1 milliards de dollars et à
11,1 millions de connexions clients, dont 5,6 millions d'abonnés à des
services sans fil, 4,4 millions de lignes d'accès pour réseau filaire et
1,2 million d'abonnés à des services Internet. TELUS offre une gamme complète
de produits et de services de communication sans fil et filaire, notamment des
services de transmission de données et de la voix, des services IP, et des
services vidéo et de divertissement. Poursuivant leur objectif de devenir une
entreprise citoyenne de premier plan au Canada, TELUS et les membres de son
équipe donnent où ils vivent. Depuis 2000, ceux-ci ont versé 113 millions de
dollars à des organisations caritatives et sans but lucratif, et fait plus de
2,1 millions d'heures de bénévolat dans les communautés. En outre, TELUS a
créé huit comités d'investissement communautaire d'un bout à l'autre du pays,
lesquels dirigent ses initiatives philanthropiques. Pour obtenir de plus
amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site www.telus.com.


    
    TELUS Corporation

    Etats consolidés des résultats                              (non vérifié)

                                     Trimestre         Période de douze mois

    Périodes terminées
    les 31 décembre
     (en millions, sauf les
     montants par action)          2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                           (données                (données
                                          retraitées)             retraitées)

    PRODUITS D'EXPLOITATION     2 330,8 $   2 254,6 $   9 074,4 $   8 681,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    CHARGES D'EXPLOITATION
      Exploitation              1 371,3     1 362,4     5 464,7     4 998,2
      Coûts de
       restructuration              6,1         7,9        20,4        67,8
      Amortissement des
       immobilisations
       corporelles                386,2       353,2     1 354,7     1 353,4
      Amortissement des
       actifs incorporels          68,1        53,9       260,3       222,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                1 831,7     1 777,4     7 100,1     6 641,6
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE D'EXPLOITATION       499,1       477,2     1 974,3     2 039,4
      Autres charges,
       montant net                  5,8        10,1        36,1        28,0
      Coûts de financement        109,1       133,6       440,1       504,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE AVANT IMPOTS SUR
     LES BENEFICES ET PART DES
     ACTIONNAIRES SANS CONTROLE   384,2       333,5     1 498,1     1 506,7
      Impôts sur les bénéfices    (18,0)       91,6       233,6       353,2
      Part des actionnaires
       sans contrôle                2,1         1,4         6,6         8,5
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE NET ET BENEFICE
     AFFERENT AUX ACTIONS
     ORDINAIRES ET AUX ACTIONS
     SANS DROIT DE VOTE           400,1       240,5     1 257,9     1 145,0

    AUTRES ELEMENTS DU
     RESULTAT ETENDU
      Variation de la juste
       valeur non réalisée des
       dérivés désignés à titre
       de couvertures de flux
       de trésorerie               17,7           -        82,0           -
      Ecart de conversion
       découlant de la conversion
       des états financiers des
       établissements étrangers
       autonomes                   (2,3)        4,6        (7,2)        5,8
      Variation de la juste
       valeur non réalisée
       d'actifs financiers
       disponibles à la vente      (0,3)          -        (0,6)          -
    -------------------------------------------------------------------------
                                   15,1         4,6        74,2         5,8
    -------------------------------------------------------------------------
    RESULTAT ETENDU               415,2 $     245,1 $   1 332,1 $   1 150,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE NET PAR ACTION
     ORDINAIRE ET ACTION SANS
     DROIT DE VOTE
      - De base                    1,23 $      0,71 $      3,79 $      3,33 $
      - Dilué                      1,22 $      0,70 $      3,76 $      3,30 $

    DIVIDENDES DECLARES PAR
     ACTION ORDINAIRE ET
     ACTION SANS DROIT DE VOTE     0,45 $     0,375 $     1,575 $      1,20 $

    NOMBRE MOYEN PONDERE TOTAL
     D'ACTIONS ORDINAIRES ET
     D'ACTIONS SANS DROIT DE
     VOTE EN CIRCULATION
      - De base                   326,2       339,5       331,7       343,8
      - Dilué                     328,1       343,8       334,2       347,4



    TELUS Corporation

    Bilans consolidés                                           (non vérifié)

                                                            Au           Au
                                                   31 décembre  31 décembre
    (en millions)                                         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                   (données
                                                                 retraitées)
    ACTIF
    Actif à court terme
      Encaisse et placements temporaires,
       montant net                                        19,9 $          - $
      Placements à court terme                            42,4        110,2
      Débiteurs                                          710,9        707,2
      Impôts sur les bénéfices et autres
       impôts à recevoir                                 120,9         95,4
      Stocks                                             243,3        196,4
      Frais payés d'avance et autres                     199,5        195,3
      Actifs dérivés                                       3,8         40,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       1 340,7      1 344,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Immobilisations, montant net
      Immobilisations corporelles et autres            7 177,3      7 117,7
      Actifs incorporels amortissables                   978,2        898,0
      Actifs incorporels à durée de vie indéfinie      2 966,5      2 966,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      11 122,0     10 982,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres actifs
      Frais reportés                                   1 318,0      1 129,7
      Placements                                          38,9         35,2
      Ecart d'acquisition                              3 168,0      3 169,5
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       4 524,9      4 334,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      16 987,6 $   16 661,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
    Passif à court terme
      Encaisse et placements temporaires,
       montant net                                           - $       11,5 $
      Créditeurs et charges à payer                    1 476,6      1 363,6
      Impôts sur les bénéfices et autres
       impôts à payer                                      7,3         10,3
      Créditeurs et charges à payer à l'égard
       de la restructuration                              34,9         53,1
      Facturation par anticipation
       et dépôts de clients                              631,6        606,3
      Tranche à court terme de la dette à long terme       5,4      1 433,5
      Tranche à court terme des passifs dérivés           26,6        165,8
      Tranche à court terme des impôts futurs            503,6        137,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       2 686,0      3 781,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                                 4 583,5      3 474,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres passifs à long terme                        1 717,9      1 257,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts futurs                                      1 048,1      1 076,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des actionnaires sans contrôle                   25,9         23,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres                                   6 926,2      7 048,0
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      16 987,6 $   16 661,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    TELUS Corporation

    Etats consolidés des flux de trésorerie                     (non vérifié)

                                      Trimestre        Période de douze mois

    Périodes terminées les
    31 décembre (en millions)      2007        2006        2007        2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                           (données                (données
                                          retraitées)             retraitées)

    ACTIVITES D'EXPLOITATION
    Bénéfice net                  400,1 $     240,5 $   1 257,9 $   1 145,0 $
    Ajustements visant le
     rapprochement du bénéfice
     net et des rentrées liées
     aux activités
     d'exploitation :
      Amortissement               454,3       407,1     1 615,0     1 575,6
      Impôts futurs               (16,5)      126,3       376,9       411,4
      Rémunération
       à base d'actions           (30,6)      (10,2)       95,8        25,1
      Montant net des charges
       des régimes à prestations
       déterminées des salariés   (23,1)       (7,2)      (92,1)      (30,1)
      Cotisations patronales
       aux régimes à prestations
       déterminées des salariés   (25,3)      (19,0)      (92,8)     (123,3)
      Coûts de restructuration,
       déduction faite des
       versements en espèces        2,8        (6,2)      (18,2)       (4,0)
      Amortissement des gains
       reportés sur les
       opérations de cession-bail
       de bâtiments, amortissement
       des frais reportés et
       autres, montant net          3,0        39,2         4,1        51,7
      Variation nette des
       éléments hors trésorerie
       du fonds de roulement       52,7       (23,3)       25,1      (247,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux
     activités d'exploitation     817,4       747,2     3 171,7     2 803,7
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
    Dépenses en immobilisations  (472,5)     (415,2)   (1 770,3)   (1 618,4)
    Acquisitions                      -        (4,5)          -       (49,0)
    Produit de la vente de
     propriétés et
     d'autres actifs                2,1           -         7,5        14,9
    Variation des matériaux et
     fournitures de longue
     durée, acquisition de
     placements et autres          (1,1)       (2,3)       (8,8)      (22,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Sorties liées aux
     activités d'investissement  (471,5)     (422,0)   (1 771,6)   (1 675,2)
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES DE FINANCEMENT
    Emission d'actions
     ordinaires et d'actions
     sans droit de vote             0,2        21,6         0,9       104,5
    Dividendes aux actionnaires  (269,9)     (127,2)     (520,8)     (411,7)
    Achat d'actions ordinaires
     et d'actions sans droit
     de vote pour annulation     (147,5)     (199,5)     (749,9)     (800,2)
    Emission de titres de
     créance à long terme       2 991,8       244,1     7 763,3     1 585,9
    Remboursements par
     anticipation et à
     l'échéance sur la
     dette à long terme        (2 901,6)     (250,3)   (7 857,0)   (1 314,7)
    Remboursement partiel
     au titre du passif de
     couverture reporté               -           -           -      (309,4)
    Dividendes versés par
     une filiale à des
     actionnaires sans
     contrôle                         -           -        (4,3)       (3,0)
    Autres                            -           -        (0,9)          -
    -------------------------------------------------------------------------
    Sorties liées aux
     activités de financement    (327,0)     (311,3)   (1 368,7)   (1 148,6)
    -------------------------------------------------------------------------
    SITUATION DE TRESORERIE
    Augmentation (diminution)
     de l'encaisse et des
     placements temporaires,
     montant net                   18,9        13,9        31,4       (20,1)
    Encaisse et placements
     temporaires, montant
     net au début                   1,0       (25,4)      (11,5)        8,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse et placements
     temporaires, montant
     net à la fin                  19,9 $     (11,5)$      19,9 $     (11,5)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    INFORMATION SUPPLEMENTAIRE
     SUR LES FLUX DE TRESORERIE
    Intérêts (versés)            (171,2)$    (218,5)$    (454,4)$    (516,1)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts reçus                 32,7 $       0,3 $      41,6 $      24,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les bénéfices
     (y compris les crédits
     d'impôt à l'investissement)
     reçus, montant net           122,7 $       3,9 $     122,7 $      98,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    TELUS Corporation
    Information sectorielle                                     (non vérifié)

    Trimestres terminés          Services filaires       Services sans fil
    les 31 décembre
    (en millions)                 2007        2006        2007        2006
                                           (données                (données
                                          retraitées)             retraitées)
    -------------------------------------------------------------------------

    Produits d'exploitation
      Produits externes         1 220,3  $  1 234,3  $  1 110,5  $  1 020,3 $
      Produits intersectoriels     30,7        26,5         6,9         6,3
    -------------------------------------------------------------------------
                                1 251,0     1 260,8     1 117,4     1 026,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation      782,7       803,3       626,2       591,9
      Coûts de restructuration      5,9         5,2         0,2         2,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                  788,6       808,5       626,4       594,6
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                      462,4  $    452,3  $    491,0  $    432,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales      337,0  $    309,2  $    135,5  $    106,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses
     en immobilisations totales   125,4  $    143,1  $    355,5  $    326,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)      781,2       803,3       627,1       591,9
      Coûts de restructuration      5,9         5,2         0,2         2,7
    -------------------------------------------------------------------------

                                  787,1       808,5       627,3       594,6
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (37,6)      (32,8)    1 376,8     1 370,3

    BAIIA (données ajustées)(2)   463,9  $    452,3  $    490,1  $    432,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales      337,0  $    309,2  $    135,5  $    106,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses
     en immobilisations totales   126,9  $    143,1  $    354,6  $    326,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Trimestres terminés             Eliminations         Chiffres consolidés
    les 31 décembre
    (en millions)                 2007        2006        2007        2006
                                                                   (données
                                                                  retraitées)
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes               -  $        -  $  2 330,8  $  2 254,6 $
      Produits intersectoriels    (37,6)      (32,8)          -           -
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (37,6)      (32,8)    2 330,8     2 254,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation      (37,6)      (32,8)    1 371,3     1 362,4
      Coûts de restructuration        -           -         6,1         7,9
    -------------------------------------------------------------------------
                                  (37,6)      (32,8)    1 377,4     1 370,3
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                          -  $        -  $    953,4  $    884,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
                                      -  $        -  $    472,5  $    415,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          -  $        -  $    480,9  $    469,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)      (37,6)      (32,8)    1 370,7     1 362,4
      Coûts de restructuration        -           -         6,1         7,9

    BAIIA (données ajustées)(2)       -  $        -  $    954,0  $    884,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                          -  $        -  $    472,5  $    415,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales          -  $        -  $    481,5  $    469,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


                                BAIIA (données
                                 ajustées)                954,0  $    884,3 $
                                Charge
                                 supplémentaire(2)          0,6           -
                                ---------------------------------------------
                                BAIIA                     953,4       884,3
                                Amortissement des
                                 immobilisations
                                 corporelles              386,2       353,2
                                Amortissement des
                                 actifs incorporels        68,1        53,9
                                ---------------------------------------------
                                Bénéfice
                                 d'exploitation           499,1       477,2
                                Autres charges,
                                 montant net                5,8        10,1
                                Coûts de financement      109,1       133,6
                                ---------------------------------------------
                                Bénéfice avant impôts
                                 sur les bénéfices et
                                 part des actionnaires
                                 sans contrôle            384,2       333,5
                                Impôts sur les
                                 bénéfices                (18,0)       91,6
                                Part des actionnaires
                                 sans contrôle              2,1         1,4
                                ---------------------------------------------
                                Bénéfice net              400,1  $    240,5 $
                                ---------------------------------------------
                                ---------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (le "BAIIA") est
        une mesure qui n'a pas de signification normalisée prescrite par les
        PCGR et, par conséquent, il est peu probable qu'il soit comparable à
        des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs; selon la
        définition de la société, le BAIIA correspond aux produits
        d'exploitation diminués des charges d'exploitation ainsi que des
        coûts de restructuration. La société a publié des indications au
        sujet du BAIIA et l'inclut dans l'information présentée parce qu'il
        constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour
        évaluer la performance de ses secteurs d'exploitation et qu'il sert à
        déterminer si la société respecte certaines clauses restrictives de
        ses conventions d'emprunt.
    (2) La presque totalité des attributions d'options sur actions de la
        société qui avaient été octroyées avant le 1er janvier 2005 et qui
        étaient en cours au 1er janvier 2007 ont été modifiées par l'ajout
        d'une option de règlement en espèces net; cette modification a donné
        lieu à une charge (économie) supplémentaire de 0,6 $ au titre de
        l'exploitation et elle ne s'est pas traduite par une sortie (rentrée)
        de fonds immédiate. En ce qui a trait aux résultats de 2007 fournis
        au principal responsable de l'exploitation de la société, les charges
        d'exploitation et le BAIIA sont présentés avec et sans l'incidence de
        cette modification.



    TELUS Corporation

    Information sectorielle                                     (non vérifié)

    Exercices terminés           Services filaires       Services sans fil
    les 31 décembre
    (en millions)                 2007        2006        2007        2006
                                           (données                (données
                                          retraitées)             retraitées)
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes         4 810,6  $  4 823,1  $  4 263,8  $  3 857,9 $
      Produits intersectoriels    114,2        98,3        26,9        23,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                4 924,8     4 921,4     4 290,7     3 881,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation    3 221,8     2 997,7     2 384,0     2 122,2
      Coûts de restructuration     19,5        61,6         0,9         6,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                3 241,3     3 059,3     2 384,9     2 128,4
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                    1 683,5  $  1 862,1  $  1 905,8  $  1 752,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales    1 219,0  $  1 191,0  $    551,3  $    427,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses
     en immobilisations totales   464,5  $    671,1  $  1 354,5  $  1 325,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)    3 076,7     2 997,7     2 360,4     2 122,2
      Coûts de restructuration     19,5        61,6         0,9         6,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                3 096,2     3 059,3     2 361,3     2 128,4
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2) 1 828,6  $  1 862,1  $  1 929,4  $  1 752,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales    1 219,0  $  1 191,0  $    551,3  $    427,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales      609,6  $    671,1  $  1 378,1  $  1 325,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Exercices terminés              Eliminations         Chiffres consolidés
    les 31 décembre
    (en millions)                 2007        2006        2007        2006
                                                                   (données
                                                                  retraitées)
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
      Produits externes               -  $        -  $  9 074,4  $  8 681,0 $
      Produits intersectoriels   (141,1)     (121,7)          -           -
    -------------------------------------------------------------------------
                                 (141,1)     (121,7)    9 074,4     8 681,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
      Charges d'exploitation     (141,1)     (121,7)    5 464,7     4 998,2
      Coûts de restructuration        -           -        20,4        67,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                 (141,1)     (121,7)    5 485,1     5 066,0
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                          -  $        -  $  3 589,3  $  3 615,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          -  $        -  $  1 770,3  $  1 618,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses
     en immobilisations totales       -  $        -  $  1 819,0  $  1 996,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
      Charges d'exploitation
       (données ajustées)(2)     (141,1)     (121,7)    5 296,0     4 998,2
      Coûts de restructuration        -           -        20,4        67,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                 (141,1)     (121,7)    5 316,4     5 066,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)       -  $        -  $  3 758,0  $  3 615,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en
     immobilisations totales          -  $        -  $  1 770,3  $  1 618,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales          -  $        -  $  1 987,7  $  1 996,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


                                BAIIA (données
                                 ajustées)              3 758,0  $  3 615,0 $
                                Charge
                                 supplémentaire(2)        168,7           -
                                ---------------------------------------------
                                BAIIA                   3 589,3     3 615,0
                                Amortissement des
                                 immobilisations
                                 corporelles            1 354,7     1 353,4
                                Amortissement des
                                 actifs incorporels       260,3       222,2
                                ---------------------------------------------
                                Bénéfice
                                 d'exploitation         1 974,3     2 039,4
                                Autres charges,
                                 montant net               36,1        28,0
                                Coûts de financement      440,1       504,7
                                ---------------------------------------------
                                Bénéfice avant impôts
                                 sur les bénéfices et
                                 part des actionnaires
                                 sans contrôle          1 498,1     1 506,7
                                Impôts sur les
                                 bénéfices                233,6       353,2
                                Part des actionnaires
                                 sans contrôle              6,6         8,5
                                ---------------------------------------------
                                Bénéfice net            1 257,9  $  1 145,0 $
                                ---------------------------------------------
                                ---------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (le "BAIIA") est
        une mesure qui n'a pas de signification normalisée prescrite par les
        PCGR et, par conséquent, il est peu probable qu'il soit comparable à
        des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs; selon la
        définition de la société, le BAIIA correspond aux produits
        d'exploitation diminués des charges d'exploitation ainsi que des
        coûts de restructuration. La société a publié des indications au
        sujet du BAIIA et l'inclut dans l'information présentée parce qu'il
        constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour
        évaluer la performance de ses secteurs d'exploitation et qu'il sert à
        déterminer si la société respecte certaines clauses restrictives de
        ses conventions d'emprunt.
    (2) La presque totalité des attributions d'options sur actions de la
        société qui avaient été octroyées avant le 1er janvier 2005 et qui
        étaient en cours au 1er janvier 2007 ont été modifiées par l'ajout
        d'une option de règlement en espèces net; cette modification a donné
        lieu à une charge supplémentaire de 168,7 $ au titre de
        l'exploitation et elle ne s'est pas traduite par une sortie de fonds
        immédiate. En ce qui a trait aux résultats de 2007 fournis au
        principal responsable de l'exploitation de la société, les charges
        d'exploitation et le BAIIA sont présentés avec et sans l'incidence de
        cette modification.
    

    -------------------------------------------------------------------------
    Mise en garde concernant les énoncés prospectifs
    -------------------------------------------------------------------------

    Le présent rapport contient des énoncés portant sur des événements et des
    résultats financiers et d'exploitation futurs de TELUS Corporation
    ("TELUS" ou la "société") qui sont de nature prospective. De par leur
    nature, les énoncés prospectifs exigent de la part de la société qu'elle
    émette des hypothèses et ils peuvent faire l'objet de risques et
    d'incertitudes. Il existe un risque considérable que les hypothèses
    (voir ci-dessous), les prédictions ou les autres énoncés prospectifs se
    révèlent inexacts. Les lecteurs sont ainsi mis en garde de ne pas se fier
    indûment à ces énoncés car un certain nombre de facteurs pourraient faire
    en sorte que les résultats, les conditions, les actions et les événements
    futurs réels diffèrent considérablement des objectifs, des attentes, des
    estimations ou des intentions exprimés dans les énoncés prospectifs. La
    société n'a pas l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de
    réviser les énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux renseignements,
    d'événements futurs ou autrement, sauf dans les cas exigés par la loi.
    Dans le cas des indications annuelles, il est pratique courante pour la
    société d'évaluer et, si elle le juge approprié, de présenter des mises à
    jour. Sous réserve d'exigences juridiques, cette pratique pourrait être
    modifiée à tout moment, au gré de la société.

    Les hypothèses à l'égard des objectifs pour 2008 incluent : une
    croissance économique conforme aux estimations formulées récemment par le
    Conference Board du Canada pour les provinces et le pays, dont une
    croissance du produit intérieur brut ("PIB") du Canada de 2,8 % et une
    croissance supérieure à la normale en Alberta et en Colombie-Britannique;
    la parité ou la quasi-parité du dollar canadien et du dollar américain;
    une concurrence accrue, relativement aux services filaires, dans le
    marché résidentiel et le marché des affaires, particulièrement de la part
    de câblodistributeurs et d'entreprises offrant des services voix sur IP
    ("VoIP"); l'incidence de l'acquisition d'Emergis conclue à la mi-janvier;
    un gain de 4,5 % à 5 % au titre de la pénétration du marché canadien des
    services sans fil; le fait que les dépenses en immobilisations ne
    tiennent pas compte de la participation possible de la société aux
    enchères relatives aux licences de spectre pour les services sans fil
    évolués ("SSFE"); l'hypothèse selon laquelle aucun nouveau venu ne
    pénétrera le marché des services sans fil en 2008; des charges au titre
    de la restructuration d'environ 50 millions de dollars (en hausse par
    rapport à 20,4 millions de dollars en 2007); un taux d'imposition combiné
    prévu par la loi d'environ 31 % à 32 %; un taux d'actualisation de 5,5 %
    (en hausse de 50 points de base comparativement à 2007) et un rendement à
    long terme prévu de 7,25 % au titre des régimes de retraite (soit des
    résultats inchangés par rapport à 2007); un nombre moyen d'actions en
    circulation d'environ 320 millions (en baisse comparativement à
    331,7 millions en 2007). L'achat d'un nombre maximal de 20 millions
    d'actions de TELUS sur une période de 12 mois dans le cadre de l'offre
    publique de rachat dans le cours normal des activités ayant débuté le
    20 décembre 2007 pourrait avoir une incidence sur le résultat par action,
    les soldes de trésorerie, la dette nette et les capitaux propres
    attribuables aux actionnaires ordinaires.

    Les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent
    considérablement de ceux prévus incluent, sans toutefois s'y limiter : la
    concurrence (y compris davantage de concurrence au chapitre des tarifs et
    la possibilité que de nouveaux concurrents pénètrent le marché des
    services sans fil après la tenue des enchères de licences de spectre en
    2008), la croissance et les fluctuations de l'économie (y compris le
    rendement et la capitalisation du régime de retraite et les charges
    afférentes), les dépenses en immobilisations (y compris les achats
    possibles de licences de spectre pour les services sans fil), les
    exigences en matière de financement et d'endettement (y compris le
    financement des acquisitions, les rachats d'actions et les financements
    par emprunt), les questions fiscales (y compris la déchéance ou le report
    du paiement de montants importants d'impôts en espèces), les
    développements touchant les ressources humaines; l'intégration des
    activités et les réorganisations internes (y compris les activités
    d'intégration faisant suite à l'acquisition d'Emergis); les progrès
    technologiques (y compris le recours à des systèmes et à la technologie
    de l'information, les technologies de prochaine génération liées à
    l'accès large bande sur fil et aux services sans fil, qui ne cessent
    d'évoluer, et la possibilité qu'il soit nécessaire de conclure des
    accords de partage du réseau sans fil dans l'avenir afin d'obtenir un bon
    rapport coût-efficience et de réduire les risques liés au déploiement);
    les approbations réglementaires et les changements à la réglementation (y
    compris l'instance concernant les services essentiels, les enchères de
    licences de spectre, les règles concernant le partage des pylônes
    d'antennes et les services d'itinérance, l'instance visant les nouveaux
    médias ainsi que les modifications possibles des restrictions à la
    propriété étrangère); les risques liés aux processus (y compris la
    conversion des systèmes existants et l'intégration du système de
    facturation), les développements touchant la santé, la sécurité et
    l'environnement, les litiges et les questions d'ordre juridique, les
    événements touchant la poursuite des activités (y compris les menaces
    provenant de l'activité humaine et les menaces naturelles), les
    acquisitions ou dessaisissements prospectifs, et les autres facteurs de
    risque dont il est question dans le présent document et qui sont
    mentionnés de temps à autre dans les rapports et dans les documents
    d'information publiés par TELUS, y compris son rapport annuel et sa
    notice annuelle, et dans d'autres documents déposés auprès des
    commissions des valeurs mobilières au Canada (à l'adresse www.sedar.com)
    et aux Etats-Unis, y compris sur formulaire 40-F, (sur le site EDGAR à
    l'adresse www.sec.gov).

    Pour plus de détails, se reporter à la rubrique 10, "Risques et gestion
    des risques", du rapport de gestion annuel 2006 et des rapports de
    gestion des premier, deuxième et troisième trimestres de 2007 de TELUS,
    ainsi qu'aux mises à jour présentées à la rubrique 5 du présent rapport.
    -------------------------------------------------------------------------


    Analyse par la direction de l'exploitation

    Le 13 février 2008

    Le rapport qui suit constitue une analyse de la situation financière et
des résultats d'exploitation consolidés de TELUS Corporation pour les
trimestres et les exercices terminés les 31 décembre 2007 et 2006. Il contient
des données prospectives qui renvoient à la mise en garde concernant les
énoncés prospectifs figurant plus haut et qui doivent être lues conjointement
avec celle-ci.
    TELUS présente certaines mesures non définies par les PCGR et fournit des
indications à ce sujet parce qu'elles constituent des mesures auxquelles la
direction a recours pour évaluer le rendement de la société et de ses unités
et secteurs d'exploitation. Les mesures non définies par les PCGR servent à
déterminer si la société respecte les clauses restrictives de ses conventions
d'emprunt et à gérer la structure du capital. Etant donné que les mesures non
définies par les PCGR n'ont pas de signification normalisée, les règlements
sur les valeurs mobilières exigent que ces mesures soient définies clairement
et qu'elles fassent l'objet d'un rapprochement avec les mesures conformes aux
PCGR les plus semblables. Pour plus de détails sur la définition, le calcul et
le rapprochement des mesures non définies par les PCGR présentées dans les
états consolidés, les lecteurs doivent se reporter à la rubrique 6,
"Rapprochement des mesures non définies par les PCGR et définition des
indicateurs clés de l'exploitation".

    
    Analyse par la direction de l'exploitation

    -------------------------------------------------------------------------
    Rubrique                       Description
    -------------------------------------------------------------------------
    1.  Introduction, sommaire     Résumé des résultats consolidés de TELUS
        du rendement et objectifs  pour 2007, rendement obtenu par rapport
                                   aux objectifs de 2007 et présentation des
                                   objectifs de 2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    2.  Résultats d'exploitation   Analyse détaillée des résultats
                                   d'exploitation du quatrième trimestre et
                                   de l'exercice terminés le 31 décembre
                                   2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    3.  Situation financière       Analyse des modifications importantes
                                   apportées au bilan pour l'exercice terminé
                                   le 31 décembre 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    4.  Situation de trésorerie    Analyse des flux de trésorerie, des
        et sources de financement  liquidités, des facilités de crédit, ainsi
                                   que d'autres informations.
    -------------------------------------------------------------------------
    5.  Risques et gestion des     Mise à jour sur les risques et
        risques                    incertitudes avec lesquels TELUS doit
                                   composer et sur les méthodes qu'elle
                                   utilise pour assurer la gestion de ces
                                   risques.
    -------------------------------------------------------------------------
    6.  Rapprochement des          Description, calcul et rapprochement de
        mesures financières non    certaines mesures qu'utilise la direction.
        définies par les PCGR et
        définition des
        indicateurs clés de
        l'exploitation
    -------------------------------------------------------------------------


    1.     Introduction, sommaire du rendement et objectifs

    1.1 Importance relative de l'information à fournir
    

    La direction décide si une information est importante ou non en jugeant
si la décision d'un investisseur raisonnable d'acheter, de vendre ou de
conserver des titres de la société pourrait être influencée ou modifiée si
l'information était omise ou erronée.

    
    1.2 Faits nouveaux concernant l'industrie canadienne des
         télécommunications et la société

        Croissance de l'économie et de l'industrie des télécommunications
    

    Selon les estimations récentes du Conference Board du Canada, le taux de
croissance réel du PIB canadien sera de 2,6 % en 2007 et de 2,8 % en 2008.
Selon les estimations de TELUS, les produits d'exploitation de l'industrie du
sans-fil au Canada se sont accrus d'environ 5,5 % pour atteindre 40 milliards
de dollars en 2007, résultat qui tient à la forte croissance continue des
produits tirés du sans-fil, laquelle a largement neutralisé les reculs
enregistrés dans le secteur bien établi des services filaires. Les produits
d'exploitation de TELUS ont pour leur part augmenté de 4,5 % pour se chiffrer
à 9,07 milliards de dollars en 2007. Les produits d'exploitation dégagés par
Bell Canada ("BCE") et par ses sociétés affiliées ont représenté environ 45 %
du total des produits d'exploitation de l'industrie.

    
        Principaux faits nouveaux concernant l'industrie
    

    En avril 2007, BCE Inc., le plus important fournisseur de services de
télécommunications au Canada, a mis en oeuvre un processus d'examen
stratégique. Trois consortiums ont signé des ententes de non-divulgation et de
moratoire, aux fins de la préparation possible d'une offre d'achat devant être
présentée aux actionnaires de BCE en vertu d'un processus d'enchères
concurrentielles. Le 21 juin 2007, TELUS a annoncé qu'elle avait conclu une
entente mutuelle de non divulgation et de moratoire et qu'elle avait amorcé
des discussions sur une base non exclusive aux fins de l'acquisition de BCE.
Le 26 juin, les trois consortiums ont présenté des offres d'achat visant BCE,
et TELUS a annoncé qu'il lui était impossible de présenter une offre en raison
des lacunes dans le processus d'appel d'offres de BCE. Le 30 juin, BCE a
annoncé la conclusion d'une entente définitive en vue de son acquisition par
un consortium dirigé par Teachers Private Capital, une division du Régime de
retraite des enseignants et des enseignantes de l'Ontario, ainsi que par
Providence Equity Partners et Madison Dearborn Partners, LLC, des sociétés
américaines. Au début d'août, TELUS a achevé son évaluation et indiqué qu'elle
avait décidé de ne pas présenter une offre visant l'acquisition de BCE dans le
cadre du processus d'enchères concurrentielles. Le conseil d'administration de
BCE a recommandé que les porteurs d'actions ordinaires acceptent l'offre en
espèces du consortium de 42,75 $ par action ordinaire, ou environ 34 milliards
de dollars. Le 21 septembre 2007, les actionnaires de BCE ont en grande
majorité approuvé l'acquisition. La conclusion de l'opération est assujettie à
la réception des approbations réglementaires, y compris celles du CRTC, qui
amorcera une instance publique le 25 février afin d'examiner le changement de
contrôle des licences de radiodiffusion de BCE. BCE a récemment annoncé
qu'elle s'attend à ce que la conclusion de l'opération ait lieu au deuxième
trimestre de 2008.

    
        Faits nouveaux concernant le sans-fil
    

    Selon les estimations de TELUS, le taux de croissance des produits
d'exploitation de l'industrie du sans-fil au Canada se situait dans les deux
chiffres en 2007, résultat qui tient au fait que le taux de pénétration du
marché a augmenté d'environ 4,9 points de pourcentage et couvre environ 61 %
de la population. Le secteur des services sans fil de TELUS a enregistré une
croissance des produits d'exploitation de 10,5 % et une augmentation du nombre
d'abonnés de 10,1 % en 2007.
    Un catalyseur clé de la croissance des services sans fil demeure le
recours accru aux services de transmission de données tels que la messagerie
textuelle, l'informatique mobile et les assistants numériques. Les
fournisseurs de services sans fil au Canada continuent à lancer des réseaux
sans fil à haute vitesse de prochaine génération plus rapides, afin de tirer
parti de ce potentiel de croissance. La concurrence demeure vive en raison de
certains facteurs, notamment la présence d'exploitants de réseau virtuel
mobile ("ERVM") tels que Virgin Mobile et Vidéotron, les services de marques à
rabais offerts par Bell et par Rogers, ainsi que la mise en oeuvre, en mars
2007, de la transférabilité des numéros de services sans fil grâce à laquelle
les clients peuvent choisir un nouveau fournisseur et conserver leur numéro de
téléphone existant.
    Le 28 novembre 2007, le ministre fédéral de l'Industrie a annoncé la
politique et le cadre qui régiront les enchères relatives aux licences de
spectre pour les services sans fil évolués au Canada. Des enchères d'une bande
de 105 MHz du spectre sont prévues pour le mois de mai 2008. Les enchères
seront menées selon le modèle du dernier enchérisseur et la formule des
enchères simultanées à plusieurs rondes utilisés en 2001 lors de la vente aux
enchères du spectre pour le SCP. Le ministre a décidé de mettre en oeuvre des
mesures grâce auxquelles les nouveaux venus sur le marché pourront plus
facilement présenter une offre et acquérir du spectre. Les principales
composantes de la politique sont les suivantes : i) 40 MHz du spectre seront
réservés pour les nouveaux venus, y compris le spectre des blocs de fréquence
régionaux et métropolitains; ii) l'itinérance obligatoire et le partage des
pylônes d'antennes (à des tarifs commerciaux). TELUS participe à une série de
commentaires publics et le gouvernement devrait annoncer les règles
définitives à la fin de mars 2008. Se reporter à la section 5.1,
"Réglementation", de la rubrique "Risques et gestion des risques".

    
        Faits nouveaux concernant les services filaires
    

    Selon les estimations de TELUS, les produits d'exploitation de
l'industrie des services filaires sont demeurés inchangés en 2007. L'industrie
continue à se focaliser sur les services à large bande afin d'atténuer les
pertes de lignes d'accès au réseau; par ailleurs, le taux de pénétration dans
ce secteur a presque atteint le point de saturation, et les entreprises de
télécommunications et les câblodistributeurs ont commencé à se faire
concurrence au chapitre des vitesses, des applications et des prix, de manière
à différencier leurs produits. La téléphonie Internet s'avère une source de
produits d'exploitation pour les câblodistributeurs. Les entreprises de
télécommunications se positionnent de façon stratégique et offrent de nouveaux
services de télévision sur IP, dans le but d'empiéter sur le marché de la
télévision. Les consommateurs continuent à délaisser les services de
téléphonie filaire traditionnels en faveur des services sans fil et des
services VoIP. En raison des pertes au chapitre de la concurrence et du
passage aux services sans fil, certaines entreprises de télécommunications en
Amérique du Nord ont subi des pertes de lignes résidentielles d'accès
d'environ 10 %.
    Les produits d'exploitation externes du secteur des services filaires de
TELUS ont diminué de 0,3 % en 2007, soit un résultat analogue à celui
enregistré en 2006, qui tient au fait que la croissance des produits tirés des
services de transmission de données a presque neutralisé les pertes au
chapitre des services de transmission de la voix. Les lignes résidentielles
d'accès de TELUS ont diminué de 6,5 % en 2007, comparativement à 5,2 % en
2006. TELUS poursuit le lancement des services TELUS TV(MC) dans des quartiers
choisis des territoires où elle est l'entreprise titulaire.
    En 2007, le CRTC a approuvé l'abstention de la réglementation des
services locaux de résidence dans les marchés où les entreprises titulaires
sont aux prises avec des pressions concurrentielles croissantes. TELUS a
obtenu une approbation concernant la déréglementation des services
téléphoniques filaires de résidence dans 63 collectivités (environ 75 % des
lignes résidentielles dans les zones de desserte autres que celles à coût
élevé) et des services d'affaires dans 35 collectivités en
Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec (environ les deux tiers des
lignes d'affaires). Cette approbation a une incidence favorable sur la
compétitivité de TELUS, car elle se traduit par une amélioration des tarifs
ainsi que par une plus grande souplesse sur le plan de la commercialisation et
du groupement des services.
    La démarche de TELUS liée au marché des affaires consiste à concentrer
ses efforts sur la croissance des activités dans les régions du centre du
Canada où elle n'est pas l'entreprise titulaire, ainsi que sur les principaux
marchés verticaux à l'échelle nationale, soit le secteur des soins de santé,
les services financiers, le secteur de l'énergie et le secteur public. Ainsi,
en janvier 2008, TELUS a conclu l'acquisition d'Emergis Inc., qui est décrite
ci-dessous.

    
        Emergis Inc.
    

    Le 29 novembre 2007, TELUS et Emergis Inc. ont annoncé que TELUS avait
accepté de soumettre une offre en vue d'acquérir toutes les actions ordinaires
en circulation d'Emergis à un prix au comptant de 8,25 $ l'action ordinaire,
dans le cadre d'une offre publique d'achat (l'"offre"). Cette offre représente
une prime de 17 % par rapport au cours de clôture moyen de l'action d'Emergis
à la Bourse de Toronto pour les 30 derniers jours.
    Emergis est un fournisseur de services d'impartition des processus
d'affaires qui concentre ses activités dans les secteurs des soins de santé et
des services financiers, et elle est un chef de file en matière
d'automatisation des dossiers médicaux électroniques. TELUS a ciblé ces deux
secteurs et effectué des investissements afin d'accroître sa présence dans ces
secteurs. L'expertise, les applications et la clientèle d'Emergis devraient
renforcer la gamme actuelle de solutions de TELUS à l'intention de l'industrie
et permettre à TELUS d'améliorer sa position concurrentielle dans le secteur
des soins de santé, lequel est en pleine croissance et ne cesse d'évoluer.
Cette acquisition s'inscrit dans le cadre de trois des impératifs stratégiques
de TELUS : se doter de moyens nationaux; cibler inlassablement les marchés en
croissance des services de transmission de données, IP et sans fil; créer des
partenariats et procéder à des acquisitions et à des désinvestissements.
    Au 31 décembre 2007, TELUS avait acheté sur le marché 1 017 000 actions
ordinaires d'Emergis Inc., pour un montant de 8,3 millions de dollars. Le 8
janvier 2008, TELUS annonçait que la Commissaire de la concurrence avait avisé
la société qu'elle n'entend pas contester l'opération en vertu des
dispositions sur les fusions prévues par la Loi sur la concurrence du Canada.
Le 17 janvier, TELUS a annoncé la réussite de l'acquisition, et environ 94 %
des actions ordinaires en circulation d'Emergis, après dilution complète, ont
été déposées dans le cadre de l'offre. Les actions restantes ont été acquises
le lendemain, au moyen d'un processus d'acquisition obligatoire.
    Le 17 janvier, TELUS a payé 743,4 millions de dollars aux fins de
l'acquisition de la totalité des actions ordinaires émises et en circulation
d'Emergis et elle a financé cette acquisition au moyen de sa facilité de
crédit consortial et de ses liquidités disponibles, qui se composent
principalement du produit tiré de l'émission d'effets de commerce. Les actions
d'Emergis ont été radiées de la cote de la Bourse de Toronto le 21 janvier.
    Aux fins de l'établissement des objectifs de TELUS pour 2008, la société
a pris en compte les résultats d'exploitation prévus d'Emergis pour une
période de 10 mois, les coûts de financement supplémentaires, ainsi que les
coûts de restructuration estimatifs de 10 millions de dollars. Etant donné que
la conclusion de l'opération a eu lieu à la mi-janvier, la prise en compte des
activités d'Emergis pour une période supplémentaire de un mois et demi
pourrait influer légèrement sur les résultats de TELUS par rapport aux
objectifs pour 2008. Par suite de l'acquisition d'Emergis, le ratio dette
nette/BAIIA pro forma calculé au 31 décembre 2007 s'établit à 1,9. Se reporter
à la mise en garde concernant les énoncés prospectifs.

    1.3 Sommaire des résultats consolidés

    Les chiffres correspondants de l'exercice 2006 ont été corrigés afin de
tenir compte d'une modification de la méthode utilisée pour comptabiliser les
actifs de retraite transitoires au titre des avantages sociaux futurs. Dans le
cadre de l'adoption et de la mise en oeuvre des nouvelles recommandations
comptables visant les avantages sociaux futurs à l'exercice 2000, la société a
effectué diverses estimations, formulé diverses hypothèses et pris certaines
décisions. La société a revu les diverses décisions prises en 2000. Cela a
entraîné une variation des charges d'exploitation et des impôts sur les
bénéfices présentés antérieurement dans les états consolidés des résultats,
ainsi qu'une variation des frais reportés, des passifs d'impôts futurs et des
bénéfices non répartis inscrits dans les bilans consolidés. La société a
déterminé que la correction n'avait pas d'incidence importante sur ses états
financiers auparavant déposés.
    L'incidence des ajustements effectués pour tenir compte de
l'amortissement de l'intégralité des actifs transitoires d'un régime de
retraite à prestations déterminées sur les résultats d'exploitation de la
société, y compris les répercussions connexes des variations des impôts, pour
l'exercice 2006, s'établit comme suit :

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Modifications apportées aux états
     consolidés des résultats
    Exercice terminé le 31 décembre       Présenté
     2006 (en millions de dollars,            anté-                  Tel que
     sauf les montants par action)      rieurement   Ajustement     présenté
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation                 5 022,9        (24,7)     4 998,2
    Bénéfice d'exploitation                2 014,7         24,7      2 039,4
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des actionnaires
     sans contrôle                         1 482,0         24,7      1 506,7
    Impôts sur les bénéfices                 351,0          2,2        353,2
    Bénéfice net et bénéfice afférent
     aux actions ordinaires et aux
     actions sans droit de vote            1 122,5         22,5      1 145,0
    Bénéfice par action ordinaire et
     par action sans droit de vote
      - De base                               3,27         0,06         3,33
      - Dilué                                 3,23         0,07         3,30
    -------------------------------------------------------------------------

    L'incidence des ajustements effectués pour tenir compte de
    l'amortissement de l'intégralité des actifs transitoires d'un régime de
    retraite à prestations déterminées sur la situation financière de la
    société, y compris les répercussions connexes des variations des impôts,
    au 31 décembre 2006, s'établit comme suit :

    -------------------------------------------------------------------------
    Modifications apportées au
     bilan consolidé                      Présenté
    Au 31 décembre 2006                       anté-                  Tel que
     (en millions de dollars)         rieurement(1)  Ajustement     présenté
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif
    Autres actifs
      Frais reportés                         956,6        173,1      1 129,7
    Total de l'actif                      16 488,3        173,1     16 661,4

    Passif et capitaux propres
    Passif à court terme                   3 781,3            -      3 781,3
    Impôts futurs                          1 023,3         53,2      1 076,5
    Capitaux propres(2)                    6 928,1        119,9      7 048,0
    Total du passif et des capitaux
     propres                              16 488,3        173,1     16 661,4
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les montants au 31 décembre 2006, soit les montants présentés
        antérieurement, ont été ajustés pour tenir compte du reclassement
        d'une tranche de 44,0 $ des impôts futurs dans les impôts à court
        terme et à long terme et du reclassement d'un montant de 19,9 $ au
        titre des frais d'émission de titres de créance.
    (2) La variation des capitaux propres touche uniquement les bénéfices non
        répartis. Les bénéfices non répartis au 31 décembre 2005
        augmenteraient de 849,7 $ à 947,1 $.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les objectifs annuels de TELUS pour l'exercice 2007 qui sont décrits dans
le rapport de gestion annuel de 2006 ne tiennent pas compte d'une charge
supplémentaire avant impôts estimative se situant entre 150 millions de
dollars et 200 millions de dollars, ou 30 cents à 40 cents par action, au
titre de l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux options sur
actions attribuées avant 2005. Le montant supplémentaire réel comptabilisé en
2007, qui n'a pas entraîné de sorties de fonds immédiates, représente une
charge avant impôts de 168,7 millions de dollars, ou 0,32 cents par action. Le
chef de la direction, qui est le principal responsable de l'exploitation, a
reçu des rapports réguliers en 2007, soit des rapports tenant compte de la
charge au titre de l'option de règlement en espèces net et des rapports
excluant cette charge. Le tableau ci-après fait état de ces deux points de
vue.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Sommaire des résultats consolidés
    (en millions de
     dollars, sauf les
     actions, les
     montants par          Trimestres terminés         Exercices terminés
     action, le nombre       les 31 décembre             les 31 décembre
     d'abonnés et les    2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
     ratios)                  (retraité)                  (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des résultats
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation    2 330,8  2 254,6     3,4 %  9 074,4  8 681,0     4,5 %

    Bénéfice
     d'exploitation      499,1    477,2     4,6 %  1 974,3  2 039,4    (3,2)%
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net
     liée aux options      0,6        -       -      168,7        -       -
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Bénéfice
     d'exploitation
     (ajusté)            499,7    477,2     4,7 %  2 143,0  2 039,4     5,1 %

    Bénéfice avant
     impôts sur les
     bénéfices           384,2    333,5    15,2 %  1 498,1  1 506,7    (0,6)%
    Charge au titre
     de l'option de
     règlement en
     espèces net
     liée aux options      0,6        -       -      168,7        -       -
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Bénéfice avant
     impôts sur les
     bénéfices (ajusté)  384,8    333,5    15,4 %  1 666,8  1 506,7    10,6 %

    Bénéfice net         400,1    240,5    66,4 %  1 257,9  1 145,0     9,9 %
    Charge au titre
     de l'option de
     règlement en
     espèces net
     liée aux options,
     après impôts          0,9        -       -      105,0        -       -
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Bénéfice net
     (ajusté)            401,0    240,5    66,7 %  1 362,9  1 145,0    19,0 %

    Bénéfice par
     action, de base
     (en dollars)         1,23     0,71    73,2 %     3,79     3,33    13,8 %
    Charge au titre
     de l'option de
     règlement en
     espèces net
     liée aux options,
     par action              -        -       -       0,32        -       -
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Bénéfice par
     action, de base
     (ajusté)(1)
     (en dollars)         1,23     0,71    73,2 %     4,11     3,33    23,4 %

    Bénéfice par
     action, dilué
     (en dollars)         1,22     0,70    74,3 %     3,76     3,30    13,9 %

    Dividendes en
     espèces déclarés
     par action
     (en dollars)         0,45    0,375    20,0 %    1,575     1,20    31,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des flux de
     trésorerie
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées
     aux activités
     d'exploitation      817,4    747,2     9,4 %  3 171,7  2 803,7    13,1 %
    Sorties liées
     aux activités
     d'investissement    471,5    422,0    11,7 %  1 771,6  1 675,2     5,8 %
      Dépenses en
       immobilisations   472,5    415,2    13,8 %  1 770,3  1 618,4     9,4 %
    Sorties liées
     aux activités
     de financement      327,0    311,3     5,0 %  1 368,7  1 148,6    19,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre d'abonnés
     et autres mesures
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre de
     connexions(2)
     (en milliers)
     au 31 décembre                                 11 147   10 715     4,0 %
    BAIIA(3)             953,4    884,3     7,8 %  3 589,3  3 615,0    (0,7)%
    Charge au titre
     de l'option de
     règlement en
     espèces net
     liée aux options      0,6        -       -      168,7        -       -
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    BAIIA (ajusté)
     (1),(3)             954,0    884,3     7,9 %  3 758,0  3 615,0     4,0 %
    Flux de trésorerie
     disponibles(4)      427,8    231,1    85,1 %  1 573,2  1 596,0    (1,4)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios d'endettement
     et de distribution(5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio dette nette/
     BAIIA excluant
     les coûts de
     restructuration                                   1,7      1,7       -
    Ratio de
     distribution
     (en pourcentage)                                   47       45   2 pts
    -------------------------------------------------------------------------
    pt(s) - point(s) de pourcentage
    (1) Le bénéfice par action de base (ajusté) et le BAIIA (ajusté)
        correspondent aux définitions utilisées aux fins de l'établissement
        des objectifs et des indications révisées de TELUS pour l'exercice
        2007.
    (2) Le total du nombre d'abonnés au sans-fil, de lignes d'accès au réseau
        et d'abonnés à Internet à la fin des périodes respectives, calculés à
        l'aide de renseignements tirés du système de facturation et d'autres
        systèmes.
    (3) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 6.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)". Le BAIIA (ajusté) est régulièrement communiqué au principal
        responsable de l'exploitation et il correspond à la définition
        utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des indications
        révisées de TELUS concernant le BAIIA pour 2007.
    (4) Les flux de trésorerie disponibles sont une mesure non définie par
        les PCGR. Se reporter à la rubrique 6.2, "Flux de trésorerie
        disponibles".
    (5) Se reporter à la rubrique 6.4, "Définition des mesures de la
        situation de trésorerie et des sources de financement".
    -------------------------------------------------------------------------

    Les faits saillants pour le quatrième trimestre et l'exercice complet
    2007, dont une analyse est présentée à la rubrique 2,
    "Résultats d'exploitation", comprennent ce qui suit :

    -   Le nombre de connexions a augmenté de 432 000, résultat qui tient
        compte de la hausse de 139 000 au quatrième trimestre de 2007. Au
        cours de l'exercice, le nombre d'abonnés au sans-fil s'est établi à
        5,57 millions, en hausse de 10 %, le nombre d'abonnés à Internet
        s'est élevé à 1,18 million, en hausse de 6 %, et le nombre de lignes
        d'accès au réseau s'est chiffré à 4,40 millions, en baisse de 3 %.
        Fait notable, le nombre d'abonnés à Internet haute vitesse au
        quatrième trimestre de 2007 a pour la première fois excédé un million
        et s'est chiffré à 1 020 200. Les ajouts nets d'abonnés des services
        sans fil se sont établis à 161 400 au quatrième trimestre.

    -   Les produits d'exploitation se sont accrus de 76,2 millions de
        dollars et de 393,4 millions de dollars, respectivement, au cours du
        quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux
        périodes correspondantes de 2006, en raison principalement de
        l'augmentation des produits tirés des services de réseau sans fil et
        des services filaires de transmission de données, qui a largement
        neutralisé la baisse des produits tirés des services filaires locaux
        et interurbains de transmission de la voix.

    -   Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 21,9 millions de dollars au
        quatrième trimestre de 2007 et il a reculé de 65,1 millions de
        dollars pour l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes
        correspondantes de 2006. En excluant la charge au titre de l'option
        de règlement en espèces net liée aux options comptabilisée en 2007,
        le bénéfice d'exploitation (ajusté) s'est accru de 22,5 millions de
        dollars et de 103,6 millions de dollars, respectivement, au cours du
        quatrième trimestre et de l'exercice complet. Ces résultats à la
        hausse tiennent principalement à la croissance du BAIIA du secteur
        des services sans fil, qui a été neutralisée en partie par la hausse
        de l'amortissement des immobilisations corporelles et des actifs
        incorporels.

    -   Le bénéfice avant impôts a augmenté de 50,7 millions de dollars au
        quatrième trimestre de 2007 et il a diminué de 8,6 millions de
        dollars pour l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
        correspondantes de 2006. En excluant l'incidence de l'option de
        règlement en espèces net liée aux options, le bénéfice avant impôts a
        progressé de 51,3 millions de dollars et de 160,1 millions de
        dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de
        l'exercice complet, en raison de la baisse des coûts de financement
        et de la hausse du bénéfice d'exploitation (ajusté).

    -   Le bénéfice net a augmenté de 159,6 millions de dollars et le
        bénéfice par action de base, de 52 cents, au quatrième trimestre de
        2007, comparativement à la période correspondante de 2006. Au cours
        de l'exercice complet 2007, le bénéfice net a progressé de
        112,9 millions de dollars et le bénéfice par action de base a
        augmenté de 46 cents, par rapport à la période correspondante de
        2006.

    -------------------------------------------------------------------------
    Historique du bénéfice net                     Trimestres     Exercices
                                                  terminés les  terminés les
                                                   31 décembre   31 décembre
                                                 ----------------------------
    2006 (retraité)                                    240,5       1 145,0
      Déduire : ajustements favorables liés
       aux impôts comptabilisés en 2006                  (20)         (171)
      Ajouter : ajustements favorables liés
       aux impôts comptabilisés en 2007                  143           250
    Variations des éléments suivants :
      BAIIA (ajusté)                                      46            95
      Intérêts débiteurs                                  15            31
      Amortissement des immobilisations
       corporelles et autres                           (23,5)         12,9
    -------------------------------------------------------------------------
    2007 (ajusté)                                      401,0       1 362,9
      Option de règlement en espèces net
       liée aux options en 2007                         (0,9)       (105,0)
    -------------------------------------------------------------------------
    2007 (présenté)                                    400,1       1 257,9
    -------------------------------------------------------------------------

    -   Le nombre moyen d'actions en circulation pour l'exercice complet 2007
        était 3,5 % moins élevé qu'en 2006. La diminution du nombre d'actions
        tient aux rachats d'un montant de 750 millions de dollars effectués
        dans le cadre des offres publiques de rachat dans le cours normal des
        activités ("RCNA") et à l'émission d'un nombre beaucoup moins élevé
        d'actions sur le capital autorisé découlant de l'ajout de l'option de
        règlement en espèces net liée aux options.

    -   La société a renouvelé son offre publique de rachat dans le cours
        normal des activités pour un autre exercice. En vertu de la quatrième
        offre, qui prendra fin le 19 décembre 2008, la société peut racheter
        un nombre maximal de huit millions d'actions ordinaires et de douze
        millions d'actions sans droit de vote. Se reporter à la rubrique 4.3,
        "Sorties liées aux activités de financement".

    Les faits saillants du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007,
dont une analyse est présentée à la rubrique 4, "Situation de trésorerie et
sources de financement", comprennent ce qui suit :

    -   Les rentrées liées aux activités d'exploitation ont augmenté de
        70,2 millions de dollars et de 368,0 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Ces
        résultats à la hausse tiennent principalement à la liquidation de
        certains placements à court terme, à la diminution des intérêts
        payés, et à la hausse des économies d'impôts et des intérêts
        connexes.

    -   Les sorties liées aux activités d'investissement ont progressé de
        49,5 millions de dollars et de 96,4 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006.
        Ces résultats à la hausse sont en grande partie imputables aux
        investissements initiaux effectués afin de soutenir les nouvelles
        entreprises clientes ainsi qu'aux dépenses engagées relativement à la
        capacité et à la couverture des services numériques sans fil.

    -   Les sorties liées aux activités de financement ont augmenté de
        15,7 millions de dollars et de 220,1 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006, en
        raison principalement de la hausse des paiements de dividendes. Le
        dividende déclaré au quatrième trimestre de 2007 a augmenté de 20 %
        pour s'établir à 45 cents par action, en hausse par rapport à un
        dividende déclaré de 37,5 cents par action au cours de chacun des
        quatre trimestres précédents.

    -   Les flux de trésorerie disponibles ont progressé de 196,7 millions de
        dollars au quatrième trimestre de 2007 et ils ont reculé de
        22,8 millions de dollars au cours de l'exercice complet 2007, par
        rapport aux périodes correspondantes de 2006. L'augmentation
        trimestrielle de 85 % des flux de trésorerie disponibles tient
        principalement à la hausse des économies d'impôts et des intérêts
        connexes, ainsi qu'au différent calendrier des paiements d'intérêts
        en 2007, lequel découle des activités de financement au premier
        semestre de l'exercice. Les flux de trésorerie disponibles ont reculé
        de 1,4 % pour l'exercice complet, car la hausse des dépenses en
        immobilisations et les paiements en espèces découlant de l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net liée aux options ont été presque
        entièrement neutralisés par la diminution des intérêts payés et par
        l'accroissement des recouvrements d'impôts et des intérêts connexes.

    -   Le ratio de la dette nette par rapport au BAIIA s'est établi à 1,7,
        soit un résultat qui est demeuré dans la fourchette à long terme
        visée de 1,5 à 2,0 fois.

    -   Le ratio de distribution, qui est établi en fonction du dividende du
        quatrième trimestre annualisé et du bénéfice réel pour 2007, s'est
        élevé à 47 %, et le ratio de distribution calculé de manière à ne pas
        tenir compte de l'incidence des ajustements fiscaux et de la charge
        au titre de l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux
        options, s'est établi à 54 %, soit des résultats qui se situent dans
        la fourchette visée de 45 % à 55 % des bénéfices nets prévisibles.

    1.4 Fiche d'évaluation des résultats pour 2007

    Nous avons atteint ou excédé la moitié des douze objectifs initiaux au
chapitre des chiffres consolidés et des résultats sectoriels pour 2007, mais
nous n'avons pas atteint les six autres objectifs.

    -   Nous avons atteint ou excédé trois des quatre objectifs concernant
        les chiffres consolidés (BAIIA, dépenses en immobilisations et
        bénéfice par action), mais nous n'avons pas atteint l'objectif
        concernant les produits d'exploitation.

    -   Les produits d'exploitation du secteur des services sans fil se sont
        avérés 2 % inférieurs à l'objectif, résultat qui tient en grande
        partie au fait que la croissance sur 12 mois des produits mensuels
        moyens par appareil d'abonné (les "PMAA") a ralenti et même diminué
        légèrement au second semestre de l'exercice. De plus, les ajouts nets
        d'abonnés se sont avérés 6 % moins élevés que l'objectif pour
        l'exercice. Les produits d'exploitation du secteur des services
        filaires se sont avérés environ 1 % moins élevés que l'objectif
        initial, en raison d'un ajustement non récurrent défavorable des
        produits tirés des services interurbains, ainsi que de la baisse des
        ventes d'équipement et du nombre moins élevé que prévu d'ajouts nets
        d'abonnés à Internet haute vitesse.

    -   Nous avons atteint l'objectif lié au BAIIA consolidé (ajusté) et
        largement excédé celui concernant le BAIIA (ajusté) du secteur des
        services filaires, résultats qui tiennent principalement au fait que
        les charges de 20,4 millions de dollars au titre de la
        restructuration se sont avérées inférieures aux charges prévues de
        50 millions de dollars. Nous n'avons pas atteint l'objectif lié au
        BAIIA du secteur des services sans fil, en raison des pressions sur
        les prix ainsi que de la hausse des coûts d'acquisition des abonnés
        et des frais de fidélisation.

    -   L'objectif lié au bénéfice par action (ajusté) s'est avéré 23 %
        supérieur à l'objectif, en raison d'ajustements favorables liés aux
        impôts d'environ 75 cents par action. En excluant les ajustements
        liés aux impôts, le bénéfice par action (ajusté) s'est chiffré à
        3,36 $, soit un résultat qui se situe dans le milieu de la fourchette
        visée.

    -   Les dépenses en immobilisations consolidées et les dépenses en
        immobilisations du secteur des services filaires et du secteur des
        services sans fil se sont situées en deçà de 2 % des objectifs
        respectifs établis.
    

    Au cours de l'exercice, la direction a également fourni des indications
révisées pour l'exercice 2007, lorsqu'elle a annoncé les résultats des
deuxième et troisième trimestres de 2007, et lorsqu'elle a annoncé les
objectifs pour 2008 et tenu une téléconférence avec les investisseurs le 13
décembre 2007. Nous avons atteint ou excédé dix des objectifs concernant
l'exercice 2007 annoncés en décembre, mais nous n'avons pas atteint les deux
objectifs concernant le nombre d'abonnés.
    Le tableau suivant fournit une comparaison des résultats de TELUS pour
2007 et des objectifs initiaux de 2007, ainsi qu'une comparaison des objectifs
de 2008 (annoncés dans le communiqué publié le 13 décembre 2007) et des
résultats de 2007. Se reporter à la mise en garde concernant les énoncés
prospectifs figurant au début du présent rapport.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Fiche d'évaluation       Rendement pour 2007         Objectifs pour 2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Légende
    ++ Objectif                                                     Variation
        dépassé                                                        par
    +  Objectif                                                      rapport
        atteint             Variation                                  aux
    x  Objectif                par                                  résultats
        non       Résultats  rapport  Objectifs                       réels
        atteint     réels     à 2006   initiaux  Résultat Objectifs  de 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Chiffres
     consolidés
      Produits
       d'exploit-
       ation       9,074 G$    4,5 %   9,175 G$ à    x      9,6 G$ à   6 % à
                                       9,275 G$             9,8 G$     8 %

      BAIIA(1)
       (2007,
       ajusté)(2)  3,758 G$    4,0 %   3,725 G$ à    +      3,8 G$ à   1 % à
                                       3,825 G$            3,95 G$     5 %

      Bénéfice
       par action
       - de base
       (2007,
       ajusté)(3)    4,11 $   23,4 %     3,25 $ à   ++      3,50 $ à  (8)% à
                                         3,45 $             3,80 $   (15)%

      Bénéfice
       par action
       - de base
       (2007,
       ajusté),
       excluant les
       incidences
       fiscales
       favorables    3,36 $   18,7 %     3,25 $ à    +      3,50 $ à   4 % à
                                         3,45 $             3,80 $    13 %

      Dépenses en
       immobili-
       sations     1,770 G$    9,4 %    Environ      +     Environ     7 %
                                        1,75 G$             1,9 G$
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des
     services
     filaires
      Produits
       d'exploi-
       tation
       (externes)  4,811 G$   (0,3)%    4,85 G$ à    x    4,975 G$ à   3 % à
                                         4,9 G$           5,075 G$     5 %

      BAIIA (2007,
       ajusté)(2)  1,829 G$   (1,8)%   1,775 G$ à   ++    1,725 G$ à  (6)% à
                                       1,825 G$             1,8 G$    (2)%

      Dépenses en
       immobili-
       sations     1,219 G$    2,4 %    Environ      +     Aucun       -
                                         1,2 G$           objectif

      Ajouts nets
       d'abonnés
       à Internet
       haute
       vitesse      103 500  (32,7)%    Plus de      x     Aucun       -
                                        135 000           objectif
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des
     services
     sans fil
      Produits
       d'exploi-
       tation
       (externes)  4,263 G$   10,5 %   4,325 G$ à    x    4,625 G$ à   8 % à
                                       4,375 G$           4,725 G$    11 %

      BAIIA (2007,
       ajusté)(2)  1,929 G$   10,1 %    1,95 G$ à    x    2,075 G$ à   8 % à
                                         2,0 G$            2,15 G$    11 %

      Dépenses en
       immobili-
       sations       551 M$   29,0 %    Environ      +     Aucun       -
                                         550 M$           objectif

      Ajouts nets
       d'abonnés
       aux services
       sans fil     514 600   (3,9)%    Plus de      x     Aucun       -
                                        550 000           objectif
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Se reporter à la rubrique 6.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et
        amortissement", pour la définition.
    (2) Le BAIIA (ajusté) réel pour 2007 exclut une charge supplémentaire de
        168,7 millions de dollars comptabilisée relativement à l'ajout de
        l'option de règlement en espèces net liée aux options sur actions
        attribuées avant 2005, dont une tranche de 145,1 millions de dollars
        s'applique au secteur des services filaires, et une tranche de
        23,6 millions de dollars, au secteur des services sans fil.
        L'objectif concernant le BAIIA (ajusté) pour 2007 excluait une charge
        estimative se situant entre 150 millions de dollars et 200 millions
        de dollars, comptabilisée relativement à l'ajout de cette option,
        dont une tranche se situant entre 120 millions de dollars et
        150 millions de dollars devait s'appliquer au secteur des services
        filaires, et une tranche se situant entre 30 millions de dollars et
        50 millions de dollars, au secteur des services sans fil.
    (3) Le bénéfice par action de base (ajusté) réel pour 2007 exclut une
        charge par action après impôts de 0,32 $ comptabilisée relativement à
        l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux options,
        tandis que l'objectif de 2007 excluait une charge estimative se
        situant entre 0,30 $ et 0,40 $ comptabilisée relativement à l'ajout
        de cette option.
    -------------------------------------------------------------------------

    Les principales hypothèses suivantes ont été formulées lorsque les
    objectifs initiaux pour 2007 ont été annoncés, en décembre 2006.

    -------------------------------------------------------------------------
    Principales hypothèses liées
    aux objectifs pour 2007           Résultat réel jusqu'à ce jour
    -------------------------------------------------------------------------
    Croissance du PIB réel de 2,7 %   Dans le cadre de ses perspectives pour
    au Canada (révisée à la baisse    l'automne et pour l'hiver, le
    au cours de l'exercice)           Conference Board du Canada a publié des
                                      estimations selon lesquelles le taux de
                                      croissance du PIB réel du Canada sera
                                      de 2,6 % pour 2007 et de 2,8 % pour
                                      2008, et il prévoit une croissance
                                      supérieure à la normale en Alberta et
                                      en Colombie-Britannique.

    Concurrence accrue relativement   Les décisions du CRTC concernant
    aux services filaires, dans le    l'abstention de la réglementation
    marché résidentiel et le marché   témoignent de la saine concurrence dans
    des affaires, particulièrement    les marchés affaires et consommateurs
    de la part de câblodistributeurs  où TELUS est l'entreprise titulaire.
    et d'entreprises offrant des      Les câblodistributeurs ont amorcé la
    services VoIP                     commercialisation des services de
                                      téléphonie de base auprès des
                                      travailleurs autonomes et des petites
                                      entreprises, et ils ont accru le nombre
                                      de promotions visant l'offre de
                                      services de base assortis de tarifs
                                      moins élevés dans le marché
                                      résidentiel.

    Abstention de la réglementation   Les hypothèses concernant les marchés
    des services filaires locaux      des clients résidentiels, qui couvrent
    de détail dans les principaux     environ 75 % des lignes résidentielles
    marchés urbains d'ici le second   de TELUS, dans les zones de desserte
    semestre de 2007                  autres que celles à coût élevé, et
                                      environ les deux tiers des lignes
                                      d'affaires de TELUS, ont été
                                      confirmées.

    Aucune autre réduction des prix   La décision du CRTC concernant les
    à la consommation par suite       paramètres de la prochaine période de
    d'un plafonnement des prix        plafonnement des prix a été annoncée le
                                      30 avril 2007, ce qui confirme
                                      l'hypothèse.

    Gain de 4,5 à 5 points de         Selon les estimations de la société et
    pourcentage au titre de la        les ajouts nets dans le marché canadien
    pénétration du marché des         (excluant les incidences des radiations
    services sans fil au Canada       des abonnés de la concurrence), le gain
                                      au titre de la pénétration du marché
                                      pour 2007 s'établit dans la tranche
                                      supérieure de la fourchette pour cette
                                      hypothèse.

    Comptabilisation de charges       La charge constatée en 2007 s'est
    d'environ 50 millions de dollars  élevée à 20,4 millions de dollars, soit
    au titre de la restructuration    un montant inférieur à la charge
                                      prévue.

    Taux d'imposition combiné prévu   Ce taux s'est élevé à 33,6 % en 2007,
    par la loi de 33 % à 34 %         ce qui confirme l'hypothèse. Toutefois,
                                      le taux d'imposition effectif s'est
                                      établi à 15,6 % en 2007, en raison de
                                      règlements et de redressements
                                      favorables de questions fiscales
                                      touchant des exercices antérieurs,
                                      ainsi que des modifications récentes
                                      des taux d'imposition fédéraux futurs,
                                      qui ont donné lieu à d'importantes
                                      réévaluations des passifs d'impôts
                                      futurs.

    Taux d'actualisation de 5,0 %     Les hypothèses pour 2007 ont été
    et rendement à long terme moyen   confirmées.
    prévu de 7,25 % au titre des
    régimes de retraite

    Nombre moyen d'actions en         Le nombre moyen d'actions en
    circulation de TELUS se           circulation s'est élevé à
    situant entre 330 millions et     331,7 millions au cours de 2007.
    335 millions pour l'exercice
    complet
    -------------------------------------------------------------------------
    

    1.5 Objectifs financiers et d'exploitation pour 2008

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du présent rapport. Les
objectifs de TELUS pour 2008 qui sont illustrés dans le tableau qui précède
ont initialement été annoncés le 13 décembre 2007.
    Les prévisions concernant le bénéfice par action pour 2008 tiennent
compte d'une hausse globale prévue du bénéfice d'exploitation, de la réduction
prévue des taux d'imposition et de la diminution prévue du nombre total
d'actions en circulation en raison des rachats d'actions que la société
continue d'effectuer. Le taux de croissance du bénéfice par action pour 2008
devait être neutralisé par une augmentation de l'amortissement des
immobilisations corporelles et des actifs incorporels, ainsi que par la légère
hausse des frais de financement liés à l'acquisition d'Emergis pour un montant
de 743 millions de dollars, lesquelles seront atténuées en partie par la
baisse des taux d'intérêt découlant du refinancement de la dette moyennant des
taux d'intérêt moins élevés en 2007.
    Les dépenses en immobilisations en 2008 devraient se chiffrer à environ
1,9 milliard de dollars, soit une hausse de 130 millions de dollars. Cette
hausse reflète les investissements importants que la société compte effectuer
relativement à l'infrastructure du réseau, de manière à améliorer les
capacités liées à la largeur de bande, à développer de nouvelles applications
et à améliorer la couverture et la capacité des services sans fil à haute
vitesse. Ces dépenses serviront également à soutenir la croissance continue du
marché de l'habitation en Alberta et en Colombie-Britannique, qui est
supérieure à la croissance moyenne au pays, et elles incluent les dépenses
imputées à l'accroissement de la clientèle découlant des importants nouveaux
contrats conclus dans le centre du Canada. Les dépenses en immobilisations
pour 2008 incluent aussi les investissements graduels effectués relativement à
la mise en oeuvre du nouveau système d'entrée des commandes et de facturation
consolidé en Colombie-Britannique.

    -------------------------------------------------------------------------
    Hypothèses formulées pour les objectifs de 2008
    -------------------------------------------------------------------------

    Croissance estimative du PIB réel du Canada de 2,8 %;

    Parité ou quasi-parité du dollar canadien et du dollar américain;

    Concurrence accrue au chapitre des services filaires dans les marchés
    affaires et consommateurs, particulièrement de la part de
    câblodistributeurs et d'entreprises offrant des services VoIP;

    L'hypothèse selon laquelle l'acquisition d'Emergis aurait des
    répercussions à compter de mars 2008; l'opération a été conclue à la
    mi-janvier 2008 et elle devrait avoir une incidence négligeable sur les
    objectifs pour 2008;

    Gain estimatif de 4,5 à 5 points de pourcentage pour l'exercice au titre
    de la pénétration du marché des services sans fil au Canada;

    Les dépenses en immobilisations ne tiennent pas compte de la
    participation possible de la société aux enchères relatives aux licences
    de spectre pour les SSFE;

    Aucun nouveau venu ne devrait pénétrer le marché des services sans fil en
    2008;

    Charges d'environ 50 millions de dollars au titre de la restructuration,
    qui comprennent un montant d'environ 10 millions de dollars lié à
    l'intégration d'Emergis;

    Taux d'imposition combiné prévu par la loi se situant entre 31 % et 32 %;

    Taux d'actualisation de 5,5 % (en hausse de 50 points de base par rapport
    à 2007) et rendement moyen à long terme prévu de 7,25 % au titre des
    régimes de retraite (inchangé par rapport à 2007);

    Nombre moyen d'actions de TELUS en circulation d'environ 320 millions
    pour l'exercice complet.
    -------------------------------------------------------------------------

    TELUS maintient ses lignes directrices financières à long terme, comme un
ratio dette nette/BAIIA de 1,5 à 2,0 fois et un ratio de distribution de 45 %
à 55 % des bénéfices nets prévisibles. Les objectifs pour 2008 sont conformes
à ces lignes directrices. En se basant sur un examen à jour de la situation
fiscale de la société, TELUS s'attend à payer un montant minime d'impôts en
espèces en 2008 et d'importants montants d'impôts en espèces à compter de
2009.
    L'achat possible d'un nombre maximal de 20 millions d'actions de TELUS
sur une période de 12 mois dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le
cours normal des activités ayant débuté le 20 décembre 2007 pourrait avoir une
incidence sur le résultat par action, la dette nette et les capitaux propres
attribuables aux actionnaires ordinaires.
    La société s'attend à ce que les flux de trésorerie soient plus que
suffisants pour satisfaire à ses besoins au chapitre de l'exploitation en
2008, mais il se pourrait que TELUS recherche un financement supplémentaire
relativement à l'acquisition d'Emergis et aux fins des enchères de spectre
prévues. TELUS a accepté une feuille de modalités de prêt consenties par un
petit groupe de banques canadiennes relativement à une nouvelle facilité de
crédit renouvelable de 700 millions de dollars et d'une durée de 364 jours.
Cette nouvelle facilité permettra à TELUS de disposer de liquidités
supplémentaires et de continuer à atteindre l'un de ses objectifs financiers,
qui vise à faire en sorte que les liquidités inutilisées s'élèvent à au moins
1 milliard de dollars. Se reporter à la rubrique 4.5, "Facilités de crédit".

    
    2.     Résultats d'exploitation
    

    2.1 Généralités

    La société compte deux secteurs isolables, soit les services filaires et
les services sans fil. La segmentation s'appuie sur des similitudes au
chapitre de la technologie, des compétences techniques exigées pour fournir
les produits et services, des canaux de distribution et de l'application des
règlements. Les ventes intersectorielles sont comptabilisées à la valeur
d'échange. L'information sectorielle est régulièrement communiquée au chef de
la direction générale (principal responsable de l'exploitation).

    2.2 Sommaire des résultats trimestriels

    Certains chiffres correspondants de 2006 ont été retraités, comme il est
    décrit à la rubrique 1.3.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars,
     sauf les montants par action)     T4 2007   T3 2007   T2 2007   T1 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation par
     secteurs (externes)
      Secteur des services filaires    1 220,3   1 204,6   1 180,1   1 205,6
      Secteur des services sans fil    1 110,5   1 105,3   1 048,0   1 000,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     (consolidés)                      2 330,8   2 309,9   2 228,1   2 205,6
      Charges d'exploitation           1 371,3   1 316,5   1 340,3   1 436,6
      Coûts de restructuration et
       de réduction de l'effectif          6,1       6,4       3,2       4,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                             953,4     987,0     884,6     764,3
      Amortissement des
       immobilisations corporelles       386,2     332,5     318,3     317,7
      Amortissement des actifs
       incorporels                        68,1      70,1      72,5      49,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation              499,1     584,4     493,8     397,0
      Autres charges (produits)            5,8       8,0      18,5       3,8
      Coûts de financement               109,1      86,2     127,2     117,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des
     actionnaires sans contrôle          384,2     490,2     348,1     275,6
      Impôts sur les bénéfices           (18,0)     78,6      93,7      79,3
      Part des actionnaires sans
       contrôle                            2,1       1,7       1,3       1,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                         400,1     409,9     253,1     194,8
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par action ordinaire
     et action sans droit de vote
      - De base                           1,23      1,24      0,76      0,58
      - Dilué                             1,22      1,23      0,75      0,57
    Dividendes déclarés par action
     ordinaire et action sans droit
     de vote                              0,45     0,375     0,375     0,375
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars,
     sauf les montants par action)     T4 2006   T3 2006   T2 2006   T1 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation par
     secteurs (externes)
      Secteur des services filaires    1 234,3   1 200,3   1 189,9   1 198,6
      Secteur des services sans fil    1 020,3   1 010,4     945,3     881,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     (consolidés)                      2 254,6   2 210,7   2 135,2   2 080,5
      Charges d'exploitation           1 362,4   1 239,7   1 201,2   1 194,9
      Coûts de restructuration et
       de réduction de l'effectif          7,9      12,5      30,7      16,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                             884,3     958,5     903,3     868,9
      Amortissement des
       immobilisations corporelles       353,2     325,8     335,2     339,2
      Amortissement des actifs
       incorporels                        53,9      57,5      46,9      63,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation              477,2     575,2     521,2     465,8
      Autres charges (produits)           10,1       4,0       9,6       4,3
      Coûts de financement               133,6     116,6     127,5     127,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des
     actionnaires sans contrôle          333,5     454,6     384,1     334,5
      Impôts sur les bénéfices            91,6     128,3      15,1     118,2
      Part des actionnaires sans
       contrôle                            1,4       2,4       2,6       2,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                         240,5     323,9     366,4     214,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par action ordinaire
     et action sans droit de vote
      - De base                           0,71      0,95      1,06      0,61
      - Dilué                             0,70      0,94      1,05      0,61
    Dividendes déclarés par action
     ordinaire et action sans droit
     de vote                             0,375     0,275     0,275     0,275
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 6.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)", pour la définition.
    -------------------------------------------------------------------------


           Tendances
    

    La tendance observée au chapitre des produits d'exploitation consolidés
continue à refléter la croissance solide des produits tirés des services de
réseau sans fil, en raison de la hausse du nombre d'abonnés. Les PMAA
(produits moyens par appareil d'abonné) liés aux services sans fil ont diminué
de 0,87 $ et de 0,80 $, respectivement, aux troisième et quatrième trimestres
de 2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006. La diminution
des PMAA au second semestre de l'exercice fait suite aux augmentations sur 12
mois enregistrées pendant 18 trimestres de suite. Cependant, les PMAA pour
l'exercice complet 2007 ont augmenté de 0,10 $. La récente baisse sur 12 mois
des PMAA trimestriels tient au fait que la forte croissance des produits tirés
des services de transmission de données a été neutralisée par la baisse des
PMAA tirés des services de transmission de la voix, laquelle découle de la
réorientation de la gamme de produits, de la concurrence au chapitre des
tarifs et de la réduction des prix à la minute.
    La tendance reflète également la croissance marquée des produits tirés
des services filaires de transmission de données. Cette croissance a toutefois
été neutralisée entièrement par la baisse des produits tirés des services
filaires locaux et interurbains de transmission de la voix, imputable au
passage vers les services sans fil et Internet, ainsi qu'à la concurrence de
la part des fournisseurs, des revendeurs et des entreprises dotées
d'installations offrant des services VoIP.
    Les ajouts plus élevés d'abonnés des services sans fil, les frais
d'acquisition connexes et les ventes d'équipement ont, dans le passé, revêtu
un caractère hautement saisonnier au quatrième trimestre, donnant lieu à un
BAIIA du secteur des services sans fil moins élevé. Le caractère saisonnier a,
dans une moindre mesure, une incidence sur les ajouts d'abonnés aux services
filaires Internet haute vitesse et les coûts connexes.
    Comme il est fait mention à la rubrique 1.3, les charges d'exploitation
trimestrielles en 2007 tiennent compte d'une charge comptabilisée relativement
à l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux attributions
d'options sur actions. La charge (le recouvrement) au titre de l'option de
règlement en espèces net liée aux options pour les premier, deuxième,
troisième et quatrième trimestres de 2007 s'est établie à 173,5 millions de
dollars, à 1,8 million de dollars, à (7,2) millions de dollars et à 0,6
million de dollars, respectivement. Le crédit constaté au troisième trimestre
reflète un ajustement du montant estimatif initial comptabilisé. Les coûts de
restructuration ont varié d'un trimestre à l'autre, en fonction des progrès
accomplis dans le cadre des mesures continues mises en oeuvre.
    La tendance à la baisse observée au chapitre de l'amortissement des
immobilisations corporelles a pris fin au second semestre de 2007, la
réduction des durées de service estimatives de certains actifs liés à la
commutation de circuits et à la gestion du réseau ayant donné lieu à des
réductions de valeur d'environ 20 millions de dollars et 47 millions de
dollars, respectivement, aux troisième et quatrième trimestres de 2007. La
tendance à la baisse observée précédemment a été interrompue par la
constatation, au quatrième trimestre de 2006, d'une provision d'environ 17
millions de dollars au titre de l'alignement des durées de service estimatives
des actifs de TELUS Québec découlant de l'intégration des systèmes financiers.
L'amortissement des immobilisations corporelles devrait augmenter légèrement
pour l'exercice complet 2008, en raison d'une augmentation prévue des
immobilisations. Se reporter à la mise en garde concernant les énoncés
prospectifs.
    Par suite de la mise en place d'un nouveau système de facturation et de
service à la clientèle dans le secteur des services filaires en mars 2007, un
montant supplémentaire de 18 millions de dollars a été comptabilisé au titre
des actifs incorporels aux deuxième, troisième et quatrième trimestres de
2007, ce qui a renversé la tendance à la baisse au chapitre de l'amortissement
des actifs incorporels. Par ailleurs, aux deuxième et quatrième trimestres de
2006 et au premier trimestre de 2007, respectivement, des montants d'environ
12 millions de dollars, 5 millions de dollars et 5 millions de dollars
relatifs aux crédits d'impôt à l'investissement ont été portés en réduction de
la charge d'amortissement touchant des immobilisations capitalisées lors
d'exercices antérieurs qui sont maintenant entièrement amorties, après qu'un
agent du fisc a établi leur admissibilité.
    En ce qui concerne les coûts de financement illustrés dans le tableau
ci-dessus, la tendance observée au chapitre des intérêts débiteurs reflète une
baisse, sauf en ce qui a trait aux intérêts débiteurs relatifs à une décision
de justice au titre d'une poursuite liée à une affaire de remboursement
d'obligations de BC TEL remontant à 1997 (y compris des charges de 7,8
millions de dollars au quatrième trimestre de 2006). La baisse séquentielle
des coûts de financement au troisième trimestre de 2007 tenait à la réduction
des taux d'intérêt effectifs et de l'encours de la dette, ainsi qu'à la hausse
des intérêts créditeurs liés aux remboursements d'impôt. Les coûts de
financement au cours des huit périodes illustrées sont présentés déduction
faite des montants variés au titre des intérêts créditeurs.
    La tendance généralement à la hausse observée au chapitre du bénéfice net
et du bénéfice par action reflète les facteurs dont il est fait mention
ci-dessus, ainsi que les ajustements découlant des variations des impôts sur
les bénéfices imposées par la loi, des règlements et des redressements visant
des exercices antérieurs, y compris les intérêts connexes sur les
redressements.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustements liés aux impôts
    (en millions de dollars,
     sauf le bénéfice par action)      T4 2007   T3 2007   T2 2007   T1 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence approximative sur
     le bénéfice net                       143        93        10         4
    Incidence approximative sur
     le bénéfice par action               0,44      0,28      0,03      0,01
    Bénéfice par action de base
     approximatif excluant les
     incidences fiscales                  0,79      0,96      0,73      0,57
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustements liés aux impôts
     (en millions de dollars,
     sauf le bénéfice par action)      T4 2006   T3 2006   T2 2006   T1 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence approximative sur
     le bénéfice net                        20        30       124        (3)
    Incidence approximative sur
     le bénéfice par action               0,06      0,09      0,36     (0,01)
    Bénéfice par action de base
     approximatif excluant les
     incidences fiscales                  0,65      0,86      0,70      0,62
    -------------------------------------------------------------------------

    2.3 Résultats d'explotiation consolidés

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de
     dollars, sauf la
     marge du BAIIA,
     qui est exprimée      Trimestres terminés         Exercices terminés
     en %, et                les 31 décembre             les 31 décembre
     l'effectif)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------

    Produits
     d'exploitation    2 330,8  2 254,6     3,4 %  9 074,4  8 681,0     4,5 %
    Charges
     d'exploitation    1 371,3  1 362,4     0,7 %  5 464,7  4 998,2     9,3 %
    Coûts de
     restructuration       6,1      7,9   (22,8)%     20,4     67,8   (69,9)%
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)             953,4    884,3     7,8 %  3 589,3  3 615,0    (0,7)%
    Amortissement des
     immobilisations
     corporelles         386,2    353,2     9,3 %  1 354,7  1 353,4     0,1 %
    Amortissement des
     actifs incorporels   68,1     53,9    26,3 %    260,3    222,2    17,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     d'exploitation      499,1    477,2     4,6 %  1 974,3  2 039,4    (3,2)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(2)     1 370,7  1 362,4     0,6 %  5 296,0  4 998,2     6,0 %
    BAIIA (ajusté)(2)    954,0    884,3     7,9 %  3 758,0  3 615,0     4,0 %
    Bénéfice
     d'exploitation
     (ajusté)(2)         499,7    477,2     4,7 %  2 143,0  2 039,4     5,1 %

    Marge du BAIIA(3)     40,9     39,2    1,7 pt    39,6     41,6   (2,0)pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)(3)         40,9     39,2    1,7 pt    41,4     41,6   (0,2)pt

    Effectif
     (équivalent
     temps plein)
     à la fin de
     la période         33 374   31 094     7,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 6.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)".
    (2) Exclut une charge supplémentaire de 0,6 million de dollars et de
        168,7 millions de dollars, respectivement, comptabilisée au cours du
        quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007 relativement à
        l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux options sur
        actions attribuées avant 2005. Les charges d'exploitation (ajustées)
        et le BAIIA (ajusté) sont régulièrement communiqués au principal
        responsable de l'exploitation. Le BAIIA (ajusté) correspond à la
        définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs et des
        indications révisées de TELUS concernant le BAIIA pour 2007.
    (3) BAIIA ou BAIIA (ajusté) divisé par les produits d'exploitation.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    L'analyse qui suit porte sur les résultats consolidés de TELUS. Des
informations sectorielles sont fournies à la rubrique 2.4, "Résultats du
secteur des services filaires", à la rubrique 2.5, "Résultats du secteur des
services sans fil", et à la rubrique 4.2, "Sorties liées aux activités
d'investissement".

    
           Produits d'exploitation
    

    Les produits d'exploitation consolidés ont augmenté de 76,2 millions de
dollars et de 393,4 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006. La croissance des produits tirés des services de
réseau sans fil et des services filaires de transmission de données continue
d'excéder la baisse des produits tirés des services filaires locaux et
interurbains de transmission de la voix. Les produits d'exploitation
consolidés pour l'exercice complet 2007 tiennent compte d'une réduction non
récurrente d'environ 13 millions de dollars des produits tirés des services
interurbains, qui a été comptabilisée au deuxième trimestre. Cet ajustement
tient aux améliorations apportées au système de facturation, lesquelles
fournissent des données plus exactes aux fins de l'estimation des produits
gagnés, mais non facturés.

    
           Charges d'exploitation
    

    Les charges d'exploitation consolidées ont augmenté de 8,9 millions de
dollars et de 466,5 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
correspondantes de 2006. L'augmentation tient compte de la charge
supplémentaire comptabilisée relativement à l'ajout de l'option de règlement
en espèces net liée aux options sur actions attribuées avant 2005. Les charges
d'exploitation ajustées pour ne pas tenir compte de la charge supplémentaire
se sont accrues de 8,3 millions de dollars et de 297,8 millions de dollars,
respectivement, résultat qui tient essentiellement à la hausse des charges du
secteur des services sans fil à l'appui de la croissance sur 12 mois de 10 %
du nombre d'abonnés et à l'augmentation des produits tirés du réseau sans fil.
Par ailleurs, les charges du secteur des services filaires pour l'exercice
complet ont augmenté, en raison principalement des coûts liés à la conversion
du système de facturation et des coûts liés à la main-d'oeuvre externe requise
pour améliorer les niveaux de service, ainsi qu'en raison de l'accroissement
de l'effectif. La charge nette de TELUS au titre du régime de retraite à
prestations déterminées a diminué d'environ 63 millions de dollars pour
l'exercice complet, en raison surtout du rendement favorable des actifs du
régime en 2006.
    L'effectif a augmenté afin de soutenir la prestation de services
d'impartition aux clients de TELUS par le secteur des services filaires,
notamment les services d'impartition des ressources humaines et les services
des centres d'appels internationaux, et de manière à soutenir la hausse du
nombre d'abonnés des services sans fil. L'effectif (équivalent temps plein)
qui fournit des services d'impartition aux clients de la société a augmenté
d'environ 1 080 personnes au 31 décembre 2007 en comparaison de l'exercice
précédent. Dans les autres divisions du secteur des services filaires,
l'effectif (équivalent temps plein) a augmenté de 767 personnes ou 4 %. Dans
le secteur des services sans fil, l'effectif (équivalent temps plein) a
augmenté de 433 personnes ou 6 % afin de soutenir la croissance à deux
chiffres du nombre d'abonnés, des produits d'exploitation et du BAIIA.

    
           Coûts de restructuration
    

    Les coûts de restructuration ont diminué de 1,8 million de dollars et de
47,4 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et
de l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
Les charges de restructuration constatées en 2007 concernent plusieurs
initiatives secondaires s'inscrivant dans le cadre du programme d'efficience
concurrentielle. La société s'attend à ce que les charges au titre de ces
initiatives se chiffrent à environ 50 millions de dollars en 2008.

    
           BAIIA
    

    Le BAIIA consolidé a augmenté de 69,1 millions de dollars au quatrième
trimestre de 2007 et il a diminué de 25,7 millions de dollars au cours de
l'exercice complet 2007, respectivement, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006. Le BAIIA ajusté de manière à ne pas tenir compte de
la charge constatée relativement à l'option de règlement en espèces net liée
aux options a augmenté de 69,7 millions de dollars et de 143,0 millions de
dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
complet 2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006. Le BAIIA
(ajusté) du secteur des services filaires a reculé, en raison principalement
de l'incidence de la mise en oeuvre du nouveau système de facturation et de
service à la clientèle (comme il est décrit à la rubrique 5.3, "Risques liés
aux processus"). Le BAIIA (ajusté) du secteur des services sans fil s'est
accru, l'accroissement du nombre d'abonnés ayant donné lieu à une hausse des
produits tirés des services de réseau, mais il a été neutralisé en partie par
l'augmentation des charges d'exploitation à l'appui de la croissance du nombre
d'abonnés et par l'accroissement des frais de fidélisation.

    
           Amortissement des immobilisations corporelles
    

    L'amortissement des immobilisations corporelles a augmenté de
33,0 millions de dollars et de 1,3 million de dollars, respectivement, au
cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux
périodes correspondantes de 2006. La réduction des durées de service
estimatives de certains actifs liés à la commutation de circuits et à la
gestion du réseau a entraîné des réductions de valeur d'environ 47 millions de
dollars et 67 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet 2007. Ces résultats à la hausse ont été
neutralisés en partie par une provision de 17 millions de dollars constatée au
quatrième trimestre de 2006 au titre de l'alignement des durées de service
estimatives des actifs de TELUS Québec découlant de l'intégration des systèmes
financiers, ainsi que par la radiation de certains actifs liés au réseau plus
tôt au cours de 2006.

    
           Amortissement des actifs incorporels
    

    L'amortissement des actifs incorporels a augmenté de 14,2 millions de
dollars et de 38,1 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
correspondantes de 2006. La mise en service d'un nouveau système de
facturation et de service à la clientèle dans le secteur des services filaires
en mars 2007 a entraîné une hausse de l'amortissement des actifs incorporels
de 18,0 millions de dollars et de 54,0 millions de dollars, respectivement.
L'amortissement dégressif d'un montant de 5,0 millions de dollars a été
comptabilisé au deuxième trimestre de 2007, au titre des actifs liés à
l'abandon des services fournis par AMP'D Mobile Canada. Ces résultats à la
hausse ont été neutralisés en partie par la diminution de l'amortissement au
titre d'autres logiciels qui sont entièrement amortis. De plus, au cours de
l'exercice complet 2007 ainsi que du quatrième trimestre de 2006 et de
l'exercice complet 2006, respectivement, des montants d'environ 5 millions de
dollars, 5 millions de dollars et 17 millions de dollars relatifs aux crédits
d'impôt à l'investissement ont été portés en réduction de la charge
d'amortissement touchant des immobilisations capitalisées lors d'exercices
antérieurs qui sont maintenant entièrement amorties, après que le fisc a
établi leur admissibilité.

    
           Bénéfice d'exploitation
    

    Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 21,9 millions de dollars au
quatrième trimestre de 2007 et il a diminué de 65,1 millions de dollars au
cours de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes correspondantes
de 2006. Le bénéfice d'exploitation (ajusté) a progressé de 22,5 millions de
dollars et de 103,6 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet, car l'accroissement du BAIIA (ajusté) a
été neutralisé en partie par l'augmentation de l'amortissement des
immobilisations corporelles et des actifs incorporels.

    
           Autres éléments de l'état des résultats

    -------------------------------------------------------------------------
    Autres charges,
     montant net           Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                           5,8     10,1   (42,6)%     36,1     28,0    28,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les autres charges ont diminué de 4,3 millions de dollars au quatrième
trimestre de 2007 et ont augmenté de 8,1 millions de dollars au cours de
l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006.
La charge liée à la titrisation de créances s'est chiffrée à 5,3 millions de
dollars et à 20,7 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet 2007, soit des résultats à la baisse de
0,3 million de dollars et à la hausse de 2,7 millions de dollars,
respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. (Se reporter
à la rubrique 4.6, "Vente de créances"). L'augmentation des charges pour
l'exercice complet 2007 tient compte de la radiation, au deuxième trimestre,
d'un montant de 11,8 millions de dollars au titre de la participation de la
société dans AMP'D Mobile Inc., et un montant d'environ 4 millions de dollars
au titre des coûts divers liés à l'évaluation portant sur l'acquisition
possible de BCE, évaluation sur laquelle la société s'est basée pour annoncer,
en août, qu'elle ne comptait pas présenter une offre aux fins de l'acquisition
de BCE. Les gains nets à la vente de propriétés et d'autres investissements, y
compris les ajustements de l'évaluation liés aux investissements détenus à des
fins de transaction, ont excédé les gains nets comptabilisés en 2006.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Coûts de financement   Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts sur la
     dette à long terme,
     obligations à court
     terme et autres(1)  109,6    132,5   (17,3)%    464,5    510,6    (9,0)%
    Pertes (gains)
     de change             1,9      1,9       -       13,0      6,4   103,1 %
    Intérêts créditeurs   (2,4)    (0,8)    n.s.     (37,4)   (12,3)    n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
                         109,1    133,6   (18,3)%    440,1    504,7   (12,8)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    n.s. non significatif
    (1) Comprend un montant estimatif en 2006 relativement au règlement d'une
        poursuite.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les intérêts débiteurs ont diminué de 22,9 millions de dollars et de 46,1
millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de
l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
Cette diminution est principalement attribuable aux activités de financement
au premier semestre de 2007 (se reporter à la rubrique 4.3, "Sorties liées aux
activités de financement"), qui ont donné lieu à une baisse du taux d'intérêt
effectif pour le quatrième trimestre et l'exercice complet 2007, ainsi qu'à la
diminution du solde moyen de la dette au second semestre de 2007,
comparativement aux périodes correspondantes de 2006. La baisse du taux
d'intérêt effectif a été neutralisée en partie par l'augmentation du solde
moyen de la dette pour l'exercice complet 2007, car les titres de créance ont
été émis en mars 2007, et les effets de commerce, en mai, avant le
remboursement, le 1er juin, de billets d'un montant de 1 483,3 millions de
dollars (1 166,5 millions de dollars US) arrivés à échéance. La dette nette de
la société à la clôture de l'exercice (telle qu'elle est calculée à la
rubrique 6.4) se chiffrait à 6 142 millions de dollars au 31 décembre 2007, en
baisse de 2 % par rapport à 6 278 millions de dollars à l'exercice précédent.
    La baisse des intérêts débiteurs au cours de l'exercice complet 2007
tient également compte d'un ajustement découlant de l'application de la
méthode du taux d'intérêt effectif pour comptabiliser les frais d'émission
conformément au chapitre 3855 du Manuel de l'ICCA (comptabilisation et
évaluation des instruments financiers). En mars 2007, la société a résilié des
swaps de taux d'intérêt différés, et des intérêts payés d'avance d'environ 10
millions de dollars ont été reportés et seront amortis sur 10 ans, soit la
durée de la nouvelle dette.
    Les intérêts créditeurs se sont accrus de 1,6 million de dollars et de
25,1 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et
de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes correspondantes de
2006, en raison principalement de la constatation d'un montant plus élevé
d'intérêts sur les remboursements d'impôt, ainsi que de la hausse des intérêts
tirés des placements au cours de l'exercice complet.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les
     bénéfices             Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts fédéral et
     provinciaux
     combinés aux taux
     d'imposition
     prévus par la loi,
     établis en fonction
     du bénéfice net
     avant impôts        129,2    111,4    16,0 %    503,0    505,6    (0,5)%
    Réévaluation du
     passif d'impôts
     futurs             (140,8)    (0,2)      -     (177,3)  (113,1)      -
    Ecart de taux
     d'imposition
     appliqué au
     redressement lié
     à des exercices
     antérieurs, et
     ajustements
     corrélatifs à
     ce redressement      (2,9)   (16,4)      -      (79,2)   (40,3)      -
    Rémunération
     sous forme
     d'attributions
     d'options sur
     actions               1,8      1,5       -       (3,6)     6,4       -
    Autres                (5,3)    (4,7)      -       (9,3)    (5,4)      -
    -------------------------------------------------------------------------
                         (18,0)    91,6     n.s.     233,6    353,2   (33,9)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Taux d'imposition
     fédéral et
     provinciaux
     combinés prévus
     par la loi (en %)    33,6     33,4     0,2 pt    33,6     33,6       -
    Taux effectifs
     (en %)               (4,7)    27,5     n.s.      15,6     23,4  (7,8)pts
    -------------------------------------------------------------------------
    

    L'augmentation de la charge d'impôts fédéral et provinciaux combinés au
quatrième trimestre de 2007 et sa diminution au cours de l'exercice complet
2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006, découlent
principalement des variations comparables de 15,2 % et de (0,6) %,
respectivement, du bénéfice avant impôts. Les taux d'imposition effectifs
étaient moins élevés que les taux prévus par la loi, en raison des
redressements et des règlements favorables de questions fiscales touchant des
exercices antérieurs ainsi que de la réévaluation du passif d'impôts futurs.
La réévaluation du passif d'impôts futurs découle des réductions des taux
d'imposition fédéraux futurs entrées en vigueur, ainsi que des taux
d'imposition futurs appliqués aux écarts temporaires. Les modifications des
taux d'imposition fédéraux sont entrées en vigueur en décembre 2007, ainsi
qu'au cours des deuxièmes trimestres de 2007 et de 2006.
    En supposant que seront maintenus le taux de bénéfice de TELUS ainsi que
la structure d'entité juridique actuelle et qu'il n'y aura aucun changement
significatif aux règlements sur les impôts, la société prévoit que les
paiements d'impôts en espèces seront relativement faibles en 2008 et que les
recouvrements en espèces seront supérieurs aux paiements prévus. La société
prévoit une hausse considérable des paiements d'impôts sur les bénéfices 2009.
Le taux d'imposition combiné prévu par la loi devrait être d'environ 31 % à 32
% pour 2008.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des
     actionnaires
     sans contrôle         Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                           2,1      1,4    50,0 %      6,6      8,5   (22,4)%
    -------------------------------------------------------------------------

    La part des actionnaires sans contrôle représente la participation
d'actionnaires minoritaires dans plusieurs petites filiales.

           Résultat étendu
    

    La société a adopté, avec prise d'effet à l'exercice 2007, les
recommandations de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (l'"ICCA")
concernant la comptabilisation du résultat étendu (chapitre 1530 du Manuel de
l'ICCA). A l'heure actuelle, la notion de résultat étendu aux fins des PCGR du
Canada consiste en grande partie, dans le cas précis de la société, à inclure
les variations des capitaux propres découlant de variations non réalisées de
la juste valeur des instruments financiers. Le calcul du résultat par action
se base sur le bénéfice net ainsi que sur le bénéfice afférent aux actions
ordinaires et aux actions sans droit de vote, comme l'exigent les PCGR.

    2.4 Résultats du secteur des services filaires

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     - secteur des services
     filaires              Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Services locaux de
     transmission de la
     voix(1)             505,4    527,5    (4,2)%  2 064,4  2 119,8    (2,6)%
    Services
     interurbains de
     transmission de
     la voix(2)          178,7    197,7    (9,6)%    715,3    810,3   (11,7)%
    Services de
     transmission
     de données(3)       466,2    435,0     7,2 %  1 771,9  1 642,5     7,9 %
    Autres                70,0     74,1    (5,5)%    259,0    250,5     3,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation
     externes          1 220,3  1 234,3    (1,1)%  4 810,6  4 823,1    (0,3)%
    Produits
     d'exploitation
     tirés d'activités
     intersectorielles    30,7     26,5    15,8 %    114,2     98,3    16,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits
     d'exploitation    1 251,0  1 260,8    (0,8)%  4 924,8  4 921,4     0,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les produits tirés des services locaux de transmission de la voix ont
        diminué d'environ 70 millions de dollars ou 3,3 % pour l'exercice
        complet 2007, compte non tenu de l'incidence des ajustements
        réglementaires comptabilisés au premier trimestre de 2007.
    (2) Les produits tirés des services interurbains de transmission de la
        voix ont reculé d'environ 82 millions de dollars ou 10,1 % pour
        l'exercice complet 2007, compte non tenu de l'incidence, au deuxième
        trimestre de 2007, de la conversion du système de facturation.
    (3) Les produits tirés des services de transmission de données se sont
        accrus d'environ 140 millions de dollars ou 8,5 % pour l'exercice
        complet 2007, compte non tenu de l'incidence des deux réductions de
        tarifs rétroactives causées par la concurrence au premier trimestre
        de 2007.
    -------------------------------------------------------------------------

    Les produits d'exploitation du secteur des services filaires ont diminué
de 9,8 millions de dollars au quatrième trimestre de 2007, par rapport au
trimestre correspondant de 2006. Pour l'exercice complet 2007, les produits
d'exploitation ont augmenté de 3,4 millions de dollars, soit un résultat dans
l'ensemble inchangé comparativement à 2006.

    -   Les produits tirés des services locaux de transmission de la voix ont
        reculé de 22,1 millions de dollars et de 55,4 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Ces
        résultats à la baisse découlent principalement de la diminution des
        produits tirés des services d'accès de base et des services améliorés
        optionnels découlant de l'intensification de la concurrence visant
        les abonnés des services résidentiels, résultat qui a été neutralisé
        en partie par la croissance des services locaux d'affaires et par les
        hausses de certains tarifs. Le recul des produits tirés des services
        locaux au cours de l'exercice complet 2007 a été neutralisé en partie
        par les recouvrements d'environ 14,5 millions de dollars au titre des
        comptes de report constatés au premier trimestre. Le recouvrement au
        titre des comptes de report a neutralisé les ajustements rétroactifs
        obligatoires défavorables de tarifs liés aux services de base de
        transmission de données, lesquels découlent de deux décisions du CRTC
        (le "Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
        canadiennes"), et qui comprenaient le recouvrement de montants
        engagés précédemment au titre de la mise en oeuvre obligatoire de
la
        transférabilité des numéros locaux et des frais de démarrage.

    -------------------------------------------------------------------------
    Lignes d'accès
     au réseau               Aux 31 décembre
    (en milliers)        2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Lignes résidentielles
     d'accès au réseau   2 596    2 775    (6,5)%
    Lignes commerciales
     d'accès au réseau   1 808    1 773     2,0 %
                       -------- -------- --------
    Total des lignes
     d'accès au réseau   4 404    4 548    (3,2)%


                           Trimestres terminés         Exercices terminés
                             les 31 décembre             les 31 décembre
    (en milliers)        2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation des lignes
     résidentielles
     d'accès au réseau     (47)     (34)  (38,2)%     (179)    (153)  (17,0)%
    Variation des lignes
     commerciales
     d'accès au réseau       8        3     n.s.        35       10     n.s.
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Variation du total
     des lignes d'accès
     au réseau             (39)     (31)  (25,8)%     (144)    (143)   (0,7)%
    -------------------------------------------------------------------------

        La perte de lignes résidentielles résulte notamment de la concurrence
        accrue de la part des revendeurs et des concurrents qui offrent des
        services VoIP (y compris les câblodistributeurs, qui ont élargi leur
        couverture géographique et introduit des services téléphoniques
        assortis de tarifs moins élevés), ainsi que du remplacement de la
        technologie tenant au fait que les abonnés utilisent les services
        sans fil. Dans une moindre mesure, le nombre de lignes résidentielles
        secondaires a diminué en raison de la migration des abonnés à
        Internet commuté vers le service Internet haute vitesse. Le nombre de
        lignes résidentielles perdues au cours de chaque trimestre de 2007 a
        excédé les pertes enregistrées au cours des trimestres correspondants
        de 2006. Par contre, la hausse du nombre de lignes commerciales au
        cours de chaque trimestre de 2007 s'est avérée égale ou supérieure
        aux gains nets de lignes commerciales enregistrés en 2006. La hausse
        nette du nombre de lignes commerciales s'est produite dans les
        régions urbaines de l'Ontario et du Québec où la société n'est pas
        l'entreprise titulaire.

    -   Les produits tirés des services interurbains de transmission de la
        voix ont diminué de 19,0 millions de dollars et de 95,0 millions de
        dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de
        l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
        2006. Cette diminution tient principalement à la baisse de la moyenne
        des tarifs à la minute provenant de la concurrence au chapitre des
        prix dans l'ensemble de l'industrie et à la diminution des volumes à
        la minute pour les lignes commerciales, neutralisées en partie par la
        hausse des volumes à la minute pour les lignes résidentielles. Par
        ailleurs, la société a constaté une réduction non récurrente
        d'environ 13 millions de dollars au deuxième trimestre de 2007, en
        raison des améliorations apportées au système de facturation,
        lesquelles fournissent des données plus exactes aux fins de
        l'estimation des produits gagnés, mais non facturés.

    -   Les produits tirés des services filaires de transmission de données
        ont augmenté de 31,2 millions de dollars et de 129,4 millions de
        dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de
        l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
        2006. Cette augmentation tient principalement aux produits accrus
        liés aux services Internet et aux services de transmission et
        d'hébergement de données améliorés, qui découlent de l'accroissement
        des services au marché des affaires et de la croissance du nombre
        d'abonnés à Internet haute vitesse. Les produits tirés des services
        de gestion de données découlant de la prestation aux clients de
        services d'impartition des processus opérationnels et de la
        prestation aux consommateurs de services de divertissement numériques
        dans les marchés urbains plus importants où la société est
        l'entreprise titulaire, ont eux aussi augmenté.

        Conformément à la Décision de télécom CRTC 2007-6 (concernant les
        frais de liaison d'accès au réseau numérique) et à la Décision de
        télécom CRTC 2007-10 (concernant les frais du dispositif d'extension
        du service de base), des réductions de tarifs rétroactives totalisant
        environ 11 millions de dollars ont été comptabilisées dans les
        produits d'exploitation tirés des services de transmission de données
        de base au premier trimestre de 2007.

    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés à Internet       Aux 31 décembre
    (en milliers)        2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés à Internet
     haute vitesse     1 020,2    916,7    11,3 %
    Abonnés à Internet
     commuté             155,3    194,1   (20,0)%
                       -------- -------- --------
    Total des abonnés
     aux services
     Internet          1 175,5  1 110,8     5,8 %


                           Trimestres terminés         Exercices terminés
                             les 31 décembre             les 31 décembre
    (en milliers)        2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajouts nets
     d'abonnés à
     Internet haute
     vitesse              26,2     44,4   (41,0)%    103,5    153,7   (32,7)%
    Réductions nettes
     d'abonnés à
     Internet commuté     (9,3)   (11,4)   18,4 %    (38,8)   (42,1)    7,8 %
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Total des ajouts
     nets d'abonnés aux
     services Internet    16,9     33,0   (48,8)%     64,7    111,6   (42,0)%
    -------------------------------------------------------------------------

        Les ajouts nets d'abonnés à Internet haute vitesse ont diminué par
        rapport à l'exercice précédent, résultat qui reflète les marchés
        concurrentiels, ainsi que l'incidence du nouveau système de
        facturation et de service à la clientèle, lequel a réduit
        temporairement la capacité de traitement des commandes de la société
        au deuxième trimestre, et réduit cette capacité dans une moindre
        mesure au troisième trimestre. Les tarifs Internet haute vitesse ont
        été majorés de 1 $ par mois au deuxième trimestre de 2006; ces
        hausses s'appliquent aux clients qui ne bénéficient pas de tarifs
        protégés et elles ont contribué à l'augmentation générale des
        produits moyens par abonné en 2007.

    -   Les autres produits ont diminué de 4,1 millions de dollars au
        quatrième trimestre de 2007 et ils ont augmenté de 8,5 millions de
        dollars au cours de l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes
        correspondantes de 2006. L'augmentation pour l'exercice complet est
        principalement attribuable à la diminution de la provision au titre
        des rabais tarifaires pour la qualité du service fourni, laquelle
        tient à l'amélioration de la qualité du service fourni, mesurée au
        moyen des indicateurs de qualité du service du CRTC, ainsi qu'aux
        décisions favorables du CRTC concernant les demandes d'exclusion
        liées au temps violent qui a sévi et à d'autres événements
        extraordinaires. Les ventes d'équipement de transmission de la voix
        ont diminué au cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet.

    -   Les produits tirés d'activités intersectorielles représentent les
        services fournis par le secteur des services filaires au secteur des
        services sans fil. Ces produits sont éliminés au moment de la
        consolidation de même que les charges connexes du secteur des
        services sans fil.

    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation -
     secteur des
     services filaires(1)
    (en millions de        Trimestres terminés         Exercices terminés
     dollars, sauf           les 31 décembre             les 31 décembre
     l'effectif)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Salaires, charges
     sociales et autres
     charges liées à
     l'effectif, avant
     l'option de
     règlement en
     espèces net liée
     aux options         447,0    436,0     2,5 %  1 729,1  1 665,9     3,8 %
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net liée
     aux options           1,5        -       -      145,1        -       -
    Autres charges
     d'exploitation      334,2    367,3    (9,0)%  1 347,6  1 331,8     1,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation      782,7    803,3    (2,6)%  3 221,8  2 997,7     7,5 %
    Coûts de
     restructuration       5,9      5,2    13,5 %     19,5     61,6   (68,3)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation      788,6    808,5    (2,5)%  3 241,3  3 059,3     5,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (ajustées)(2)       781,2    803,3    (2,8)%  3 076,7  2 997,7     2,6 %
    Total des charges
     d'exploitation
     (ajusté)(2)         787,1    808,5    (2,6)%  3 096,2  3 059,3     1,2 %

    Effectif (équivalent
     temps plein) à
     la fin de la
     période(3)         25 731   23 884     7,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les salaires et charges sociales, les charges d'exploitation et le
        total des charges d'exploitation pour le quatrième trimestre et
        l'exercice complet 2006 ont diminué de 5,7 millions de dollars et de
        22,8 millions de dollars, respectivement, par rapport aux montants
        présentés antérieurement, en raison de la correction décrite à la
        rubrique 1.3.
    (2) Exclut la charge supplémentaire comptabilisée relativement à l'ajout
        de l'option de règlement en espèces net liée aux options sur actions
        attribuées avant 2005. Les charges d'exploitation (ajustées) et le
        total des charges d'exploitation (ajusté) sont régulièrement
        communiqués au principal responsable de l'exploitation.
    (3) L'effectif (équivalent temps plein) qui fournit des services
        d'impartition aux clients de la société s'élevait à environ
        5 747 personnes le 31 décembre 2007, et à environ 4 667 personnes le
        31 décembre 2006. L'effectif (équivalent temps plein) responsable des
        autres activités a augmenté de 767 personnes ou 4 %.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le total des charges d'exploitation du secteur des services filaires a
diminué de 19,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2007 et a
augmenté de 182,0 millions de dollars au cours de l'exercice complet 2007, par
rapport aux périodes correspondantes de 2006, en raison principalement des
charges constatées relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces
net liée aux options sur actions attribuées avant 2005. Le total des charges
d'exploitation ajusté de manière à ne pas tenir compte de ces charges a
progressé de 18,4 millions de dollars et de 36,9 millions de dollars,
respectivement. Les charges au cours de l'exercice complet 2007 tiennent
compte de coûts d'environ 24 millions de dollars liés à la conversion du
système de facturation et de service à la clientèle en Alberta. Une tranche
d'environ 8 millions de dollars de ces coûts additionnels a été inscrite dans
les salaires et charges sociales des centres de contact client, et une tranche
d'environ 16 millions de dollars visant principalement les coûts liés à la
main-d'oeuvre externe a été comptabilisée dans les autres charges
d'exploitation. Les coûts liés à la main-d'oeuvre externe pour l'exercice
complet 2007 tiennent également compte de coûts d'environ 4 millions de
dollars engagés relativement au travail en retard causé par le temps violent
qui a sévi à la fin de 2006 et au début de 2007, ainsi que des coûts engagés
au deuxième trimestre de 2007 en prévision des inondations prévues en
Colombie-Britannique.

    
    -   Les salaires, charges sociales et autres charges liées à l'effectif
        ont augmenté de 11,0 millions de dollars et de 63,2 millions de
        dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de
        l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
        2006. L'augmentation découle principalement de l'accroissement de
        l'effectif, des hausses prévues au chapitre de la rémunération, ainsi
        que des coûts liés aux centres de contact client engagés aux fins de
        la conversion du système de facturation, facteurs neutralisés en
        partie par la diminution de la charge au titre du régime de retraite
        à prestations déterminées.

    -   Les autres charges d'exploitation ont reculé de 33,1 millions de
        dollars au quatrième trimestre de 2007 et elles ont augmenté de
        15,8 millions de dollars au cours de l'exercice complet 2007,
        comparativement aux périodes correspondantes de 2006. La diminution
        au quatrième trimestre tient principalement à la baisse du coût des
        ventes lié aux ventes d'équipement de transmission de la voix et
        de données, y compris la baisse des activités de chargement des
        abonnés liées à Internet haute vitesse, ainsi qu'à la capitalisation
        accrue des coûts liés à la main d'oeuvre relatifs à la hausse des
        dépenses en immobilisations en 2007. L'augmentation constatée au
        cours de l'exercice complet tient compte de la hausse des coûts liés
        à la main-d'oeuvre externe requise pour le soutien du système de
        facturation et de service à la clientèle et pour les activités de
        réparation et d'installation visant à améliorer les niveaux de
        service, ainsi que des coûts à la hausse liés à la main-d'oeuvre
        externe requise en raison du temps violent qui a sévi, facteurs
        neutralisés en partie par i) la diminution des frais de transit et de
        résiliation découlant de la baisse des tarifs à la minute, compensée
        en partie par la hausse des volumes à la minute d'appels sortants;
        ii) la diminution des charges découlant des décisions du CRTC
        concernant le dispositif d'extension du service de base et les frais
        de liaison d'accès aux réseaux; iii) la capitalisation accrue des
        coûts liés à la main d'oeuvre relatifs à la hausse des dépenses en
        immobilisations pour 2007.

    -   Les coûts de restructuration en 2007 concernaient plusieurs
        initiatives secondaires s'inscrivant dans le cadre du programme
        d'efficience concurrentielle. Ils ont augmenté de 0,7 million de
        dollars au cours du quatrième trimestre de 2007 et ont reculé de
        42,1 millions de dollars au cours de l'exercice complet 2007, par
        rapport aux périodes correspondantes de 2006.

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (en millions
     de dollars) et
     marge du BAIIA
     (en %) - secteur      Trimestres terminés         Exercices terminés
     des services            les 31 décembre             les 31 décembre
     filaires            2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                462,4    452,3     2,2 %  1 683,5  1 862,1    (9,6)%
    BAIIA (ajusté)(1)    463,9    452,3     2,6 %  1 828,6  1 862,1    (1,8)%
    Marge du BAIIA        37,0     35,9    1,1 pt     34,2     37,8  (3,6)pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)            37,1     35,9    1,2 pt     37,1     37,8  (0,7)pt
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut une charge supplémentaire de 1,5 million de dollars et de
        145,1 millions de dollars, respectivement, comptabilisée au cours du
        quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007 relativement à
        l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux options sur
        actions attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté) est régulièrement
        communiqué au principal responsable de l'exploitation et il
        correspond à la définition utilisée aux fins de l'établissement des
        objectifs et des indications révisées de TELUS concernant le BAIIA
        pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le BAIIA du secteur des services filaires a augmenté de 10,1 millions de
dollars au cours du quatrième trimestre de 2007 et a reculé de 178,6 millions
de dollars au cours de l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes
correspondantes de 2006. Le BAIIA (ajusté) du secteur des services filaires a
progressé de 11,6 millions de dollars au cours du quatrième trimestre de 2007
et il a diminué de 33,5 millions de dollars au cours de l'exercice complet
2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006. L'augmentation
constatée au quatrième trimestre est en grande partie attribuable à la
capitalisation accrue des coûts liés à la main-d'oeuvre relatifs à la hausse
des dépenses en immobilisations en 2007. La diminution au cours de l'exercice
complet tient principalement aux coûts d'environ 37 millions de dollars (y
compris un ajustement non récurrent de 13 millions de dollars au titre des
produits tirés des services interurbains) engagés relativement à la conversion
du système de facturation ainsi qu'aux coûts à la hausse d'environ 4 millions
de dollars liés à la main-d'oeuvre requise pour éliminer le travail en retard
causé par le temps violent et aux préparatifs d'urgence.


    2.5 Résultats du secteur des services sans fil

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation -
     secteur des services
     sans fil              Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Services de réseau 1 039,4    952,3     9,1 %  4 008,5  3 605,5    11,2 %
    Equipement            71,1     68,0     4,6 %    255,3    252,4     1,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation
     externes          1 110,5  1 020,3     8,8 %  4 263,8  3 857,9    10,5 %
    Produits
     d'exploitation
     tirés des
     activités
     intersectorielles     6,9      6,3     9,5 %     26,9     23,4    15,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits
     d'exploitation    1 117,4  1 026,6     8,8 %  4 290,7  3 881,3    10,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Indicateurs clés de
     l'exploitation -
     secteur des
     services sans fil       Aux 31 décembre
    (en milliers)        2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés -
     postpayés(1)      4 440,5  4 078,6     8,9 %
    Abonnés - prépayés 1 127,4    977,3    15,4 %
                       -------- -------- --------
    Abonnés - total    5 567,9  5 055,9    10,1 %
    Population(2)
     couverte par les
     services
     numériques, y
     compris l'itinérance
     et la revente (en
     millions)(3)         31,6     31,0     1,9 %


                           Trimestres terminés         Exercices terminés
                             les 31 décembre             les 31 décembre
                         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
                       ------------------------------------------------------
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     postpayés           240,4    236,3     1,7 %    850,0    837,5     1,5 %
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     prépayés            180,7    142,8    26,5 %    584,0    455,5    28,2 %
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Ajouts bruts
     d'abonnés - total   421,1    379,1    11,1 %  1 434,0  1 293,0    10,9 %

    Ajouts nets
     d'abonnés -
     postpayés           106,4    129,5   (17,8)%    364,6    411,8   (11,5)%
    Ajouts nets
     d'abonnés -
     prépayés(4)          55,0     52,1     5,6 %    150,0    123,4    21,6 %
                       -------- -------- -------- --------- -------- --------
    Ajouts nets
     d'abonnés - total   161,4    181,6   (11,1)%    514,6    535,2    (3,8)%

    PMAA (en
     dollars)(5)         63,70    64,50    (1,2)%    63,56    63,46     0,2 %
    Taux de
     désabonnement, par
     mois (en %)(4,5)     1,59     1,33   0,26 pt     1,45     1,33   0,12 pt
    Produits à long
     terme par abonné
     (en dollars)(5)     4 015    4 850   (17,2)%    4 373    4 771    (8,3)%

    Frais d'acquisition(6)
     par ajout brut
     d'abonné (en
     dollars)(5)           352      436   (19,3)%      395      412    (4,1)%
    Frais d'acquisition
     par ajout brut
     d'abonné en
     pourcentage des
     produits à long
     terme par abonné
     (en %)(5)             8,8      9,0   (0,2)pt      9,0      8,6    0,4 pt
    Nombre moyen de
     minutes par abonné
     par mois              411      404     1,7 %      404      403     0,2 %

    BAIIA (en millions
     de dollars)         491,0    432,0    13,7 %  1 905,8  1 752,9     8,7 %
    BAIIA (ajusté)(7)
     (en millions
     de dollars)         490,1    432,0    13,4 %  1 929,4  1 752,9    10,1 %
    BAIIA en pourcentage
     des produits tirés
     des services de
     réseau (en %)        47,2     45,4    1,8 pt     47,5     48,6   (1,1)pt
    BAIIA (ajusté) en
     pourcentage des
     produits tirés
     des services de
     réseau (en %)        47,2     45,4    1,8 pt     48,1     48,6   (0,5)pt
    Frais de fidélisation
     en pourcentage des
     produits tirés des
     services de réseau
     (en %)(5)             8,6      7,7    0,9 pt      7,6      6,7    0,9 pt
    BAIIA, à l'exclusion
     des frais
     d'acquisition (en
     millions de
     dollars)(5)         639,4    597,2     7,1 %  2 471,6  2 285,5     8,1 %
    BAIIA (ajusté), à
     l'exclusion des
     frais d'acquisition
     (en millions
     de dollars)         638,5    597,2     6,9 %  2 495,1  2 285,5     9,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    pt(s) - point(s) de pourcentage
    (1) Un ajustement non récurrent a été apporté au poste Abonnés -
        postpayés. Le nombre cumulatif d'abonnés a été réduit d'environ
        2 600, de manière à tenir compte de l'interruption du service de
        réseau offert aux abonnés des services de transmission de données par
        paquets sur réseau cellulaire (CDPD) avec prise d'effet le 31 janvier
        2007.
    (2) Par "population" on entend le nombre de personnes vivant dans une
        zone de population comprise, en totalité ou presque, dans les zones
        de couverture.
    (3) Au 31 décembre 2007, la population couverte par les services
        numériques SCP des services sans fil de TELUS comprenait la
        population couverte élargie d'environ 7,5 millions de personnes
        découlant des ententes de services d'itinérance et de revente
        conclues principalement avec Bell Mobilité (Bell Canada).
    (4) Les ajouts nets d'abonnés des services prépayés pour le quatrième
        trimestre de 2007 tiennent compte d'une baisse non récurrente de
        5 124 du nombre d'abonnés, qui a entraîné une hausse de 0,03 point de
        pourcentage du taux de désabonnement combiné. L'ajustement concernait
        le nettoyage des dossiers de débranchements.
    (5) Se reporter à la rubrique 6.3, "Définition des principaux indicateurs
        clés de l'exploitation - services sans fil". Ces mesures ne sont pas
        définies par les principes comptables généralement reconnus du Canada
        ni des Etats-Unis. Il s'agit plutôt de paramètres utilisés dans
        l'industrie pour évaluer le rendement de l'exploitation d'une société
        de services sans fil.
    (6) Frais d'acquisition.
    (7) Exclut (un recouvrement) une charge supplémentaire de (0,9) million
        de dollars et de 23,6 millions de dollars, respectivement,
        comptabilisé au cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet
        2007 relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net
        liée aux options sur actions attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté)
        est régulièrement communiqué au principal responsable de
        l'exploitation et il correspond à la définition utilisée aux fins de
        l'établissement des objectifs et des indications révisées de TELUS
        concernant le BAIIA pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les produits tirés du secteur des services sans fil ont augmenté de
90,8 millions de dollars et de 409,4 millions de dollars, respectivement, au
cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux
périodes correspondantes de 2006, en raison de ce qui suit :

    
    -   Les produits tirés des services de réseau ont augmenté de
        87,1 millions de dollars et de 403,0 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006.
        L'augmentation est attribuable à la croissance de 10 % des abonnés
        au cours de 2007. Les produits tirés des services de transmission de
        données au quatrième trimestre de 2007 ont augmenté à 12,5 % des
        produits tirés des services de réseau ou 130,8 millions de dollars,
        par rapport à 9,6 % des produits tirés des services de réseau ou
        91,7 millions de dollars au quatrième trimestre de 2006. Ce résultat
        reflète un taux de croissance de 42,6 %. Les produits tirés des
        services de transmission de données au cours de l'exercice complet
        2007 ont augmenté à 11,1 % des produits tirés des services de réseau
        ou 446,1 millions de dollars, par rapport à 7,7 % des produits tirés
        des services de réseau ou 279,9 millions de dollars en 2006. Ce
        résultat reflète un taux de croissance de 59,4 %. Cette croissance,
        qui découle du passage continu vers les téléphones intelligents à
        fonctions complètes et les appareils compatibles avec la technologie
        EVDO, ainsi que de la plus grande couverture EVDO, concerne
        principalement la messagerie textuelle, l'informatique mobile ainsi
        que les produits tirés des services liés au téléphone BlackBerry de
        RIM.

        Les PMAA tirés des services de transmission de données se sont
        établis à 7,95 $, en hausse de 29 %, et à 7,02 $, en hausse de 44 %,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. La hausse
        des PMAA tirés des services de transmission de données a en grande
        partie neutralisé le recul des produits tirés des services de
        transmission de la voix traditionnels, car le total des PMAA a
        diminué de 0,80 $ au cours du quatrième trimestre, par rapport à la
        période correspondante de 2006, et car il s'est amélioré légèrement
        comparativement à la diminution sur 12 mois de 0,87 $ constatée au
        troisième trimestre. La variation du total des PMAA reflète la
        réorientation de la gamme de produits, qui tient à l'accroissement
        des abonnements nets aux services prépayés ainsi qu'à la légère
        incidence du délaissement du service Mike, et à la diminution des
        PMAA tirés des services de transmission de la voix. Les PMAA tirés
        des services de transmission de la voix se sont établis à 55,75 $ au
        quatrième trimestre de 2007, en baisse de 2,59 $ ou 4,4 % par rapport
        à la période correspondante de 2006. Ce résultat découle
        principalement de la réduction des prix à la minute, de
        l'intensification de la concurrence au chapitre des tarifs dans les
        segments des services d'affaires et des services à rabais, ainsi que
        de la réduction des services d'itinérance. Le total des PMAA s'est
        établi à 63,56 $ pour l'exercice complet 2007, en hausse de 0,10 $
        par rapport à 2006, l'augmentation de 2,13 $ des PMAA tirés des
        services de transmission de données ayant excédé le recul de 2,03 $
        des PMAA tirés des services de transmission de la voix.

        Au 31 décembre 2007, les abonnés des services postpayés comptaient
        pour 79,8 % du total cumulatif des abonnés, soit un résultat en
        baisse légère par rapport à 80,7 % à l'exercice précédent. Les ajouts
        nets d'abonnés des services postpayés au quatrième trimestre de 2007,
        qui s'élèvent à 106 400, se sont établis à 65,9 % de tous les ajouts
        nets, comparativement à 129 500 ou 71,3 % de tous les ajouts nets à
        la période correspondante de 2006. Les ajouts nets d'abonnés des
        services postpayés au cours de l'exercice complet 2007, qui s'élèvent
        à 364 600, se sont établis à 70,9 % de tous les ajouts nets, par
        rapport à 411 800 ou 76,9 % de tous les ajouts nets à la période
        correspondante de 2006. Le total des ajouts nets d'abonnés a diminué
        légèrement au cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet
        2007, comparativement aux périodes correspondantes de 2006, résultat
        qui tient principalement à la hausse du taux de désabonnement,
        neutralisé en partie par l'augmentation des abonnements aux services
        prépayés.

        Le taux de désabonnement combiné a augmenté au cours du quatrième
        trimestre et de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
        correspondantes de 2006. Les débranchements ont totalisé 259 700 au
        cours du quatrième trimestre et 919 400 au cours de l'exercice
        complet 2007, par rapport à 197 500 et à 757 800, respectivement, aux
        périodes correspondantes de 2006. Les débranchements au quatrième
        trimestre de 2007 incluaient 5 124 débranchements découlant du
        nettoyage des dossiers de débranchement des abonnés des services
        prépayés. Le taux de désabonnement combiné mensuel s'est établi à
        1,59 % et à 1,45 %, respectivement, au cours du quatrième trimestre
        et de l'exercice complet 2007, soit des résultats à la hausse par
        rapport aux périodes correspondantes de 2006, qui sont imputables au
        passage vers les services prépayés combiné à une augmentation des
        débranchements. La transférabilité des numéros de services sans fil a
        légèrement contribué à l'accroissement des activités de chargement
        des abonnés de TELUS, mais elle aussi contribué à la hausse du taux
        de désabonnement.

    -   Les produits tirés des ventes d'équipement, des locations et des
        services ont augmenté de 3,1 millions de dollars et de 2,9 millions
        de dollars, respectivement, au cours du quatrième trimestre et de
        l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
        2006. Ces résultats à la hausse tiennent principalement à
        l'augmentation de 11 % des ajouts bruts d'abonnés.

    -   Les produits des activités intersectorielles représentent les
        services fournis par le secteur des services sans fil au secteur des
        services filaires. Ces produits sont éliminés au moment de la
        consolidation de même que les charges connexes du secteur des
        services filaires.

    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation -
     secteur des services
     sans fil(1)
    (en millions de        Trimestres terminés         Exercices terminés
     dollars, sauf           les 31 décembre             les 31 décembre
     l'effectif)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges liées aux
     ventes d'équipement 180,3    163,6    10,2 %    655,5    574,9    14,0 %
    Charges
     d'exploitation des
     services de réseau  140,7    118,8    18,4 %    513,7    451,2    13,9 %
    Frais de marketing   119,7    134,7   (11,1)%    439,5    422,5     4,0 %
    Frais généraux et
     d'administration    185,5    174,8     6,1 %    775,3    673,6    15,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation      626,2    591,9     5,8 %  2 384,0  2 122,2    12,3 %
    Coûts de
     restructuration       0,2      2,7   (92,6)%      0,9      6,2   (85,5)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation      626,4    594,6     5,3 %  2 384,9  2 128,4    12,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(2)       627,1    591,9     5,9 %  2 360,4  2 122,2    11,2 %
    Total des charges
     d'exploitation
     (ajusté)(2)         627,3    594,6     5,5 %  2 361,3  2 128,4    10,9 %

    Effectif (équivalent
     temps plein) à la
     fin de la période   7 643    7 210     6,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les frais généraux et d'administration, les charges d'exploitation et
        le total des charges d'exploitation pour le quatrième trimestre et
        l'exercice complet 2006 ont diminué de 0,5 million de dollars et de
        1,9 million de dollars, respectivement, par rapport aux montants
        présentés antérieurement, en raison de la correction décrite à la
        rubrique 1.3.
    (2) Exclut un recouvrement (une charge) supplémentaire de (0,9) million
        de dollars et de 23,6 millions de dollars, respectivement,
        comptabilisé au cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet
        2007 relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net
        liée aux options sur actions attribuées avant 2005. Les charges
        d'exploitation (ajustées) et le total des charges d'exploitation
        (ajusté) sont régulièrement communiqués au principal responsable de
        l'exploitation.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le total des charges d'exploitation du secteur des services sans fil a
augmenté de 31,8 millions de dollars et de 256,5 millions de dollars,
respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007,
comparativement aux périodes correspondantes de 2006. Le total des charges
d'exploitation ajusté de manière à ne pas tenir compte de la charge au titre
de l'option de règlement en espèces net liée aux options comptabilisée en 2007
a augmenté de 32,7 millions de dollars et de 232,9 millions de dollars,
respectivement, pour promouvoir, conserver et soutenir la croissance annuelle
de 10,1 % du nombre d'abonnés et la hausse de 11,2 % des produits tirés des
services de réseau au cours de 2007.

    
    -   Les charges liées aux ventes d'équipement ont augmenté de
        16,7 millions de dollars et de 80,6 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Ce
        résultat découle principalement d'une augmentation des coûts engagés
        pour soutenir la croissance actuelle et future des produits tirés des
        services de transmission de données et échanger les appareils des
        abonnés contre des téléphones intelligents à fonctions complètes,
        ainsi que de la hausse des ajouts bruts d'abonnés.

    -   Les charges d'exploitation des services de réseau se sont accrues de
        21,9 millions de dollars et de 62,5 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Cette
        augmentation est principalement imputable à la hausse des produits
        partagés avec des tiers fournisseurs de services de contenu de
        données, aux coûts liés aux licences d'utilisation concernant les
        services de transmission de données, à l'augmentation des frais
        d'itinérance au Canada et aux Etats-Unis, laquelle découle des
        forfaits minutes incluses, ainsi qu'aux charges liées aux stations
        pour tenir compte de l'augmentation du nombre de stations
        cellulaires. Les charges au cours de l'exercice complet 2007 sont
        présentées déduction faite d'une réduction découlant de la Décision
        2007-6 du CRTC concernant les frais de liaison d'accès au réseau
        numérique de détail.

    -   Les frais de marketing ont reculé de 15,0 millions de dollars ou
        11,1 % au cours du quatrième trimestre de 2007, par rapport à la
        période correspondante de 2006, en raison d'une diminution des frais
        de publicité et de promotion ainsi que de la baisse des commissions
        liées aux ventes d'appareils, l'augmentation du volume d'abonnements
        ayant été neutralisée par l'accroissement des ajouts d'abonnés des
        services prépayés. Pour l'exercice complet 2007, les frais de
        marketing se sont accrus de 17,0 millions de dollars ou 4,0 %,
        comparativement à 2006, résultat qui tient principalement à la hausse
        des frais de publicité et de promotion, à l'accroissement de la
        rémunération versée aux détaillants liée à l'augmentation de 10,9 %
        des ajouts bruts d'abonnés et aux activités accrues de fidélisation
        de la clientèle. Les frais d'acquisition par ajout brut d'abonné ont
        diminué de 84 $ ou 19 % au cours du quatrième trimestre et de 17 $ ou
        4 % au cours de l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes
        correspondantes de 2006. Ces résultats tiennent en grande partie à
        une plus grande pondération des ajouts bruts d'abonnés des services
        prépayés. Les frais d'acquisition se sont chiffrés à 148,4 millions
        de dollars et à 565,7 millions de dollars, respectivement, au cours
        du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport à
        165,2 millions de dollars et à 532,6 millions de dollars,
        respectivement, aux périodes correspondantes de 2006.

    -   Les frais de fidélisation exprimés en pourcentage des produits tirés
        des services de réseau se sont établis à 8,6 % et à 7,6 %,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, en hausse de 7,7 % et de 6,7 % par rapport aux périodes
        correspondantes de 2006. Ces frais ont servi à soutenir la croissance
        actuelle et future des produits tirés des services de transmission de
        données, y compris le passage au service PCS des clients Mike abonnés
        à un service axé sur la transmission de la voix et, dans une moindre
        mesure, à fidéliser les abonnés grâce à la mise en oeuvre de la
        transférabilité des numéros de services sans fil. Les échanges
        d'appareils des abonnés contre des téléphones intelligents à
        fonctions complètes se sont accrus de 210 % au quatrième trimestre et
        ils ont plus que doublé au cours de l'exercice complet,
        comparativement aux périodes correspondantes de 2006, résultats qui
        se traduisent par une fonctionnalité accrue susceptible de donner
        lieu à une croissance des produits d'exploitation dans l'avenir.

    -   Les frais généraux et d'administration ont augmenté de 10,7 millions
        de dollars et de 101,7 millions de dollars, respectivement, au cours
        du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux
        périodes correspondantes de 2006. En excluant la charge hors
        trésorerie au titre des options sur actions attribuées avant 2005,
        les frais généraux et d'administration ont augmenté de 11,6 millions
        de dollars et de 78,1 millions de dollars, respectivement, au cours
        du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007. Ces
        augmentations tiennent principalement à la hausse de 6 % de
        l'effectif (équivalent temps plein), qui visait à soutenir la
        croissance des produits tirés des services de réseau, l'augmentation
        du nombre d'abonnés ainsi que l'expansion des équipes du service à la
        clientèle au sein des magasins de détail dont la société est
        propriétaire afin d'assurer la gestion des niveaux de service à la
        clientèle.

    -   Les coûts de restructuration au cours des neuf premiers mois de 2007
        concernent le programme d'efficience opérationnelle de la société.

    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     sans fil
     BAIIA (en millions
     de dollars) et         Trimestres terminés          Exercices terminés
     marge du BAIIA           les 31 décembre              les 31 décembre
    (en %)               2007     2006   Variation  2007     2006   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                 491,0    432,0   13,7 %  1 905,8  1 752,9    8,7 %
    BAIIA (ajusté)(1)     490,1    432,0   13,4 %  1 929,4  1 752,9   10,1 %
    Marge du BAIIA         43,9     42,1   1,8 pt     44,4     45,2 (0,8) pt
    Marge du BAIIA
     (ajustée)             43,9     42,1   1,8 pt     45,0     45,2 (0,2) pt
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut (un recouvrement) une charge supplémentaire de (0,9) million
        de dollars et de 23,6 millions de dollars, respectivement,
        comptabilisé au cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet
        2007 relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net
        liée aux options sur actions attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté)
        est régulièrement communiqué au principal responsable de
        l'exploitation, et il correspond à la définition utilisée aux fins de
        l'établissement des objectifs et des indications révisées de TELUS
        concernant le BAIIA pour 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le BAIIA du secteur des services sans fil a augmenté de 59,0 millions de
dollars et de 152,9 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
trimestre et de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
correspondantes de 2006. Le BAIIA (ajusté) s'est accru de 58,1 millions de
dollars et de 176,5 millions de dollars, respectivement, en raison de la
croissance des produits tirés des services de réseau et de la baisse des frais
d'acquisition au quatrième trimestre, facteurs qui ont été neutralisés en
partie par la hausse des frais de fidélisation découlant du délaissement accru
des services de transmission de la voix en faveur des services de transmission
de données, par l'augmentation des coûts liés au réseau en raison des produits
partagés avec des tiers fournisseurs de services de contenu de données, ainsi
que par l'accroissement des frais généraux et d'administration pour soutenir
la croissance du nombre d'abonnés.

    
    3.  Situation financière

    Le tableau ci-après illustre les variations entre les bilans consolidés
survenues au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2007.

    -------------------------------------------------------------------------
                     Aux 31 décembre
                     ---------------
                                                 Vari- Explication concernant
    (en millions     2007      2006      Vari-   ation  les variations entre
     de dollars)            (retraité)   ation    en %       les bilans
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif à court
     terme

      Encaisse et    19,9     (11,5)     31,4      n.s.  Se reporter à la
       placements                                        rubrique 4,
       temporaires,                                      "Situation de
       montant net                                       trésorerie et
                                                         sources de
                                                         financement".

      Placements     42,4     110,2     (67,8) (61,5) %  Liquidation de
       à court                                           certains placements
       terme                                             constitués de
                                                         l'excédent de
                                                         trésorerie.

      Débiteurs     710,9     707,2       3,7     0,5 %  Principalement une
                                                         augmentation des
                                                         débiteurs du secteur
                                                         des services sans
                                                         fil liée à la
                                                         croissance des
                                                         produits tirés des
                                                         services de réseau,
                                                         déduction faite des
                                                         incitations à la
                                                         prise à bail
                                                         découlant du
                                                         renouvellement de
                                                         baux.

      Impôts sur    120,9      95,4      25,5    26,7 %  Augmentation des
       les bénéfices                                     économies et des
       et autres                                         intérêts à recevoir
       impôts à                                          par suite des
       recevoir                                          redressements
                                                         favorables liés à
                                                         des exercices
                                                         antérieurs,
                                                         déduction faite de
                                                         la réception de
                                                         remboursements et
                                                         des intérêts.

      Stocks        243,3     196,4      46,9    23,9 %  Inclut les stocks
                                                         liés aux nouveaux
                                                         services à la
                                                         clientèle que la
                                                         société prévoit
                                                         offrir en 2008.

      Frais payés   199,5     195,3       4,2     2,2 %  -
       d'avance et
       autres

      Tranche à       3,8      40,4     (36,6)  (90,6)%  Principalement le
       court terme                                       montant net des
       des actifs                                        nouveaux swaps sur
       dérivé                                            actions réglés en
                                                         espèces, neutralisé
                                                         par l'échéance des
                                                         swaps de devises
                                                         liés aux billets
                                                         arrivés à échéance
                                                         le 1er juin 2007.
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif à
     court terme

      Créditeurs  1 476,6   1 363,6     113,0     8,3 %  Principalement une
       et charges                                        augmentation du
       à payer                                           passif au titre de
                                                         l'option de
                                                         règlement en
                                                         espèces net liée aux
                                                         options, déduction
                                                         faite des paiements,
                                                         et une augmentation
                                                         des charges à payer
                                                         au titre des
                                                         engagements relatifs
                                                         à la paie découlant
                                                         de la prise en
                                                         compte d'une
                                                         journée
                                                         supplémentaire,
                                                         déduction faite de
                                                         la réduction de
                                                         charges à payer au
                                                         titre du rabais
                                                         tarifaire pour la
                                                         qualité du service
                                                         fourni.


      Impôts sur      7,3      10,3      (3,0) (29,1)%   Versements
       les                                               périodiques
       bénéfices et                                      effectués.
       autres
       impôts à
       payer

      Créditeurs et  34,9      53,1     (18,2) (34,3)%   Les paiements au
       charges à                                         titre des programmes
       payer à                                           précédents
       l'égard de la                                     excédaient les
       restructuration                                   nouvelles
                                                         obligations.

      Facturation   631,6     606,3      25,3    4,2 %   Principalement une
       par                                               augmentation des
       anticipation                                      dépôts de clients
       et dépôts                                         et de la facturation
       de clients                                        dans le secteur des
                                                         services sans fil,
                                                         déduction faite des
                                                         reprises découlant
                                                         des produits
                                                         reportés liés au
                                                         plafonnement des
                                                         prix.

      Tranche à       5,4   1 433,5  (1 428,1) (99,6)%   Remboursement des
       court terme                                       billets en dollars
       de la dette                                       américains échus le
       à long                                            1er juin et des
       terme                                             billets à moyen
                                                         terme de TCI arrivés
                                                         à échéance en
                                                         février.

      Tranche à      26,6     165,8    (139,2) (84,0)%   Echéance des swaps
       court                                             de devises liés au
       terme des                                         billet arrivant à
       passifs                                           échéance le 1er
       dérivés                                           juin, neutralisée en
                                                         partie par les
                                                         ajustements à la
                                                         juste valeur des
                                                         couvertures des
                                                         options sur actions.


      Tranche à     503,6     137,2     366,4     n.s.   Augmentation des
       court terme                                       écarts temporaires
       des impôts                                        liés aux actifs et
       futurs                                            passifs à court
                                                         terme ainsi que du
                                                         revenu imposable
                                                         tiré d'une société
                                                         de personnes qui
                                                         sera attribué au
                                                         cours des 12
                                                         prochains mois.

    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds de     (1 345,3) (2 436,4)  1 091,1   44,8 %   Principalement le
     roulement(1)                                        remboursement de la
                                                         dette à long terme
                                                         arrivée à échéance
                                                         le 1er juin, au
                                                         moyen du produit
                                                         de la nouvelle dette
                                                         à long terme. Se
                                                         reporter à la
                                                         rubrique 4.3,
                                                         "Sorties liées aux
                                                         activités de
                                                         financement ".
    -------------------------------------------------------------------------
    Immobili-    11 122,0  10 982,1     139,9    1,3 %   Se reporter à la
     sations                                             rubrique 2.3,
     corporelles,                                        "Résultats
     montant net                                         d'exploitation
                                                         consolidés -
                                                         Amortissement des
                                                         immobilisations
                                                         corporelles et des
                                                         actifs incorporels",
                                                         ainsi qu'à la
                                                         rubrique 4.2,
                                                         "Sorties liées
                                                         aux activités
                                                         d'investissement ".
    -------------------------------------------------------------------------

    Autres actifs

      Frais       1 318,0   1 129,7     188,3   16,7 %   Principalement les
       reportés                                          cotisations aux
                                                         régimes de retraite
                                                         et les montants
                                                         recouvrés au titre
                                                         des régimes de
                                                         retraite en raison
                                                         des rendements
                                                         favorables des
                                                         actifs des régimes.

      Placements     38,9      35,2       3,7   10,5 %   Comprend des
                                                         nouveaux placements
                                                         et des ajustements
                                                         à la juste valeur,
                                                         déduction faite de
                                                         la radiation d'un
                                                         montant de
                                                         11,8 millions de
                                                         dollars au titre de
                                                         la participation
                                                         dans AMP'D Mobile,
                                                         Inc.

      Ecart       3 168,0   3 169,5      (1,5)   0,0 %   -
       d'acquisition
    -------------------------------------------------------------------------

    Dette à       4 583,5   3 474,7   1 108,8   31,9 %   Comprend des billets
     long terme                                          d'un montant de
                                                         1 milliard de
                                                         dollars émis en mars
                                                         et des effets de
                                                         commerce émis en
                                                         vertu d'un
                                                         programme mis en
                                                         oeuvre en mai,
                                                         neutralisés en
                                                         partie par une
                                                         réduction des
                                                         facilités bancaires
                                                         utilisées et par une
                                                         réduction de la
                                                         valeur de conversion
                                                         en dollars canadiens
                                                         des billets libellés
                                                         en dollars
                                                         américains échéant
                                                         en 2011.
    -------------------------------------------------------------------------

    Autres        1 717,9   1 257,3     460,6   36,6 %   Principalement des
     passifs                                             variations des taux
     à long terme                                        de change et un
                                                         ajustement de la
                                                         juste valeur des
                                                         passifs dérivés liés
                                                         aux billets libellés
                                                         en dollars
                                                         américains échéant
                                                         en 2011.
    -------------------------------------------------------------------------

    Impôts        1 048,1   1 076,5     (28,4)  (2,6)%   Réévaluation
     futurs                                              découlant des
                                                         réductions des taux
                                                         d'imposition
                                                         fédéraux futurs
                                                         entrées en vigueur,
                                                         neutralisées en
                                                         partie par une
                                                         hausse des écarts
                                                         temporaires des
                                                         actifs et passifs à
                                                         long terme.
    -------------------------------------------------------------------------

    Part des         25,9      23,6       2,3    9,7 %   -
     actionnaires
     sans contrôle
    -------------------------------------------------------------------------

    Capitaux
     propres

      Capitaux    6 926,2   7 048,0    (121,8)  (1,7)%   Diminution se
       propres                                           répartissant
       attribuables                                      principalement
       aux                                               comme suit :
       actionnaires                                      dépenses de 749,9
       ordinaires                                        millions de dollars
                                                         au titre de RCNA;
                                                         dividendes de 520,8
                                                         millions de dollars;
                                                         montants
                                                         transitoires au
                                                         titre du cumul des
                                                         autres éléments du
                                                         résultat étendu de
                                                         176,2 millions de
                                                         dollars;
                                                         partiellement
                                                         neutralisés par les
                                                         éléments suivants :
                                                         bénéfice net de
                                                         1 257,9 millions de
                                                         dollars; autres
                                                         éléments du résultat
                                                         étendu de 74,2
                                                         millions de dollars.
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Actif à court terme moins le passif à court terme - démontre la
        capacité de la société de financer ses activités actuelles et de
        respecter ses obligations lorsqu'elles arrivent à échéance.


    4.  Situation de trésorerie et sources de financement

    4.1 Rentrées liées aux activités d'exploitation

    -------------------------------------------------------------------------
                            Trimestres terminés        Exercices terminés
    (en millions              les 31 décembre            les 31 décembre
    de dollars)          2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                         817,4    747,2     9,4 %  3 171,7  2 803,7    13,1 %
    -------------------------------------------------------------------------

    Les rentrées liées aux activités d'exploitation ont augmenté de
70,2 millions de dollars et de 368,0 millions de dollars, respectivement, au
cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, comparativement
aux périodes correspondantes de 2006. L'augmentation est attribuable aux
facteurs suivants :

    -   L'augmentation du BAIIA de 69,1 millions de dollars au quatrième
        trimestre de 2007, et la baisse du BAIIA de 25,7 millions de dollars
        au cours de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
        correspondantes de 2006 (comme il est décrit à la rubrique 2,
        "Résultats d'exploitation");

    -   La hausse de 20,4 millions de dollars des paiements au titre de la
        rémunération à base d'actions en sus de la charge comprise dans le
        BAIIA au quatrième trimestre de 2007, par rapport à la période
        correspondante de 2006, ce qui se traduit par une réduction des flux
        de trésorerie. La charge de rémunération à base d'actions en sus des
        paiements au cours de l'exercice complet 2007 a augmenté de
        70,7 millions de dollars, par rapport à la période correspondante de
        2006, ce qui se traduit par une hausse des flux de trésorerie;

    -   La baisse des cotisations patronales aux régimes de retraite à
        prestations déterminées des salariés de 30,5 millions de dollars pour
        l'exercice complet 2007, comparativement à la période correspondante
        de 2006, qui tient principalement à la mise à jour des évaluations
        actuarielles;

    -   La baisse des paiements au titre de la restructuration de
        10,8 millions de dollars et de 33,2 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006;

    -   Le recul des intérêts payés de 47,3 millions de dollars et de
        61,7 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
        trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes
        correspondantes de 2006. Le recul au quatrième trimestre est
        principalement imputable à l'émission, en mars 2007, de nouveaux
        titres de créance pour lesquels les intérêts sont payables
        semestriellement, en septembre, ainsi qu'à l'arrivée à échéance,
        en juin, de billets pour lesquels les intérêts étaient payables
        semestriellement, en décembre. Le recul au cours de l'exercice
        complet tient à la baisse des taux d'intérêt effectifs en 2007,
        tandis que les montants payés en 2006 incluaient un montant de
        31,2 millions de dollars lié à la résiliation de swaps de devises
        ainsi que le paiement d'une tranche des intérêts débiteurs relatifs à
        une décision de justice au titre d'une poursuite liée à une affaire
        de remboursement d'obligations de BC TEL remontant à 1997, facteurs
        neutralisés en partie par le remboursement de swaps de taux d'intérêt
        différés au premier trimestre de 2007;

    -   L'augmentation des intérêts reçus de 32,4 millions de dollars et de
        17,4 millions de dollars, respectivement, au cours du quatrième
        trimestre et de l'exercice complet 2007, comparativement aux périodes
        correspondantes de 2006, qui tient principalement aux intérêts reçus
        sur les remboursements d'impôt au quatrième trimestre de 2007;

    -   La hausse de 117,9 millions de dollars et de 24,4 millions de
        dollars, respectivement, des impôts reçus, déduction faite des
        versements échelonnés, au cours du quatrième trimestre et de
        l'exercice complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de
        2006, en raison principalement du recouvrement d'un montant d'impôts
        à recevoir au quatrième trimestre de 2007, neutralisé en partie par
        les recouvrements au premier trimestre de 2006;

    -   La baisse nette de 50 millions de dollars du produit tiré des
        créances titrisées au cours du quatrième trimestre de 2007, par
        rapport à une hausse de 150 millions de dollars au quatrième
        trimestre de 2006. Par conséquent, les flux de trésorerie liés aux
        activités d'exploitation au quatrième trimestre de 2007 ont reculé de
        200 millions de dollars par rapport à la période correspondante de
        2006. Le solde du produit tiré des créances titrisées se chiffrait à
        500,0 millions de dollars au 31 décembre 2007, soit un résultat
        inchangé par rapport au solde aux 31 décembre 2006 et 2005. Se
        reporter à la rubrique 4.6, "Vente de créances";

    -   Les rentrées de 67,8 millions de dollars découlant de la réduction
        des placements à court terme en 2007, par rapport à une augmentation
        de 110,2 millions de dollars en 2006, ce qui se traduit par une
        augmentation des flux de trésorerie de 178,0 millions de dollars;

    -   Les autres variations des éléments hors trésorerie du fonds de
        roulement pour les périodes respectives.


    4.2 Sorties liées aux activités d'investissement

    -------------------------------------------------------------------------
                            Trimestres terminés        Exercices terminés
    (en millions              les 31 décembre            les 31 décembre
    de dollars)          2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                         471,5    422,0    11,7 %  1 771,6  1 675,2     5,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les sorties liées aux activités d'investissement ont augmenté de
49,5 millions de dollars et de 96,4 millions de dollars, respectivement, au
cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux
périodes correspondantes de 2006. Ces résultats à la hausse sont imputables à
l'accroissement des dépenses en immobilisations et à la baisse du produit tiré
de la vente de propriétés et d'autres actifs, résultats neutralisés en partie
par les acquisitions effectuées en 2006 et par les variations des autres
activités d'investissement.
    Les actifs en construction se chiffraient à 559,0 millions de dollars au
31 décembre 2007, en baisse de 166,4 millions de dollars par rapport à
l'exercice précédent. Cette baisse reflète principalement le transfert d'un
montant de 342,1 millions de dollars aux actifs incorporels amortissables au
premier trimestre de 2007, lequel découle de la mise en service de certaines
phases du nouveau système de facturation et de service à la clientèle
consolidé dans le secteur des services filaires, déduction faite de la hausse
des autres actifs en construction au cours de 2007, y compris les nouvelles
phases du système de facturation et de service à la clientèle consolidé.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations

    (en millions de
     dollars, sauf les       Trimestres terminés         Exercices terminés
     ratios, qui sont          les 31 décembre            les 31 décembre
     présentés en %)     2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------

    Secteur des
     services filaires   337,0    309,2     9,0 %  1 219,0  1 191,0     2,4 %
    Secteur des services
     sans fil            135,5    106,0    27,8 %    551,3    427,4    29,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    TELUS - dépenses
     en immobilisations
     consolidées         472,5    415,2    13,8 %  1 770,3  1 618,4     9,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio d'intensité
     des dépenses en
     immobilisations(1)   20,3     18,4    1,9 pt     19,5     18,6    0,9 pt
    BAIIA déduction
     faite des dépenses
     en
     immobilisations(2)  480,9    469,1     2,5 %  1 819,0  1 996,6    (8,9)%
    BAIIA (ajusté)
     déduction faite
     des dépenses en
     immobilisations(2)  481,5    469,1     2,6 %  1 987,7  1 996,6    (0,4)%
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) L'intensité des dépenses en immobilisations est mesurée par la
        division des dépenses en immobilisations par les produits
        d'exploitation. Cette mesure fournit une méthode utile pour comparer
        le niveau des dépenses en immobilisations avec celui d'autres
        entreprises de tailles diverses du même secteur.
    (2) Se reporter à la rubrique 6.1, "BAIIA", pour le calcul et pour une
        description.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les dépenses en immobilisations pour l'exercice complet 2007 sont
conformes aux objectifs d'environ 1,75 milliard de dollars établis par TELUS,
et elles reflètent une hausse de 151,9 millions de dollars par rapport à 2006.
Les dépenses en immobilisations au quatrième trimestre de 2007 ont augmenté de
57,3 millions de dollars. Le ratio d'intensité des dépenses en immobilisations
en 2007 a augmenté par rapport à 2006, en raison de la hausse prévue des
dépenses en immobilisations. Le BAIIA (ajusté) de TELUS, déduction faite des
dépenses en immobilisations, a augmenté de 12,4 millions de dollars au
quatrième trimestre de 2007, comparativement à la période correspondante de
2006, car la croissance du BAIIA (ajusté) des secteurs des services sans fil
et des services filaires a excédé l'augmentation du total des dépenses en
immobilisations. Pour l'exercice complet 2007, le BAIIA (ajusté) de TELUS,
déduction faite des dépenses en immobilisations, a reculé de 8,9 millions de
dollars, car la baisse du BAIIA (ajusté) du secteur des services filaires et
l'accroissement du total des dépenses en immobilisations ont largement
neutralisé l'augmentation du BAIIA (ajusté) du secteur des services sans fil.

    
    -   Les dépenses en immobilisations du secteur des services filaires ont
        augmenté de 27,8 millions de dollars et de 28,0 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006, en
        raison principalement des investissements initiaux effectués afin de
        soutenir les nouvelles entreprises clientes, qui ont été neutralisés
        en partie par la baisse des dépenses engagées relativement au
        développement du système de facturation et de service à la clientèle.
        L'intensité des dépenses en immobilisations du secteur des services
        filaires s'est située entre 26,9 % et 24,8 %, respectivement, au
        cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007,
        comparativement à 24,5 % et à 24,2 % aux périodes correspondantes de
        2006. Les flux de trésorerie (BAIIA déduction faite des dépenses en
        immobilisations) du secteur des services filaires se sont chiffrés à
        125,4 millions de dollars et à 464,5 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, soit un résultat en baisse de 12,4 % et de 30,8 %,
        respectivement, par rapport à 2006. Les flux de trésorerie du secteur
        des services filaires basés sur le BAIIA (ajusté) se sont établis à
        609,6 millions de dollars au cours de l'exercice complet 2007, en
        baisse de 9,2 % par rapport à 2006.

    -   Les dépenses en immobilisations du secteur des services sans fil ont
        augmenté de 29,5 millions de dollars et de 123,9 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Ces
        hausses découlent principalement de l'amélioration continue de la
        capacité et de la couverture des services sans fil numériques.
        L'intensité des dépenses en immobilisations du secteur des services
        sans fil s'est élevée à 12,1 % au quatrième trimestre et à 12,8 % au
        cours de l'exercice complet 2007, par rapport à 10,3 % et à 11,0 %,
        respectivement, aux périodes correspondantes de 2006. Les flux de
        trésorerie (BAIIA déduction faite des dépenses en immobilisations) du
        secteur des services sans fil se sont chiffrés à 355,5 millions de
        dollars au quatrième trimestre et à 1 354,5 millions de dollars au
        cours de l'exercice complet 2007, soit un résultat en hausse de 9,0 %
        au cours du trimestre et de 2,2 % au cours de l'exercice complet. Les
        flux de trésorerie du secteur des services sans fil basés sur le
        BAIIA (ajusté) se sont établis à 1 378,1 millions de dollars au cours
        de l'exercice complet 2007, en hausse de 4,0 % comparativement à
        2006.


    4.3 Sorties liées aux activités de financement

    -------------------------------------------------------------------------
                           Trimestres terminés         Exercices terminés
    (en millions             les 31 décembre             les 31 décembre
     de dollars)         2007     2006  Variation    2007     2006  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                         327,0    311,3     5,0 %  1 368,7  1 148,6    19,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les sorties liées aux activités de financement ont augmenté de
15,7 millions de dollars et de 220,1 millions de dollars, respectivement, au
cours du quatrième trimestre et de l'exercice complet 2007, par rapport aux
périodes correspondantes de 2006 :

    
    -   Le produit tiré de l'émission d'actions ordinaires et d'actions sans
        droit de vote s'est chiffré à 0,2 million de dollars au quatrième
        trimestre de 2007 et à 0,9 million de dollars au cours de l'exercice
        complet 2007, par rapport à 21,6 millions de dollars et à
        104,5 millions de dollars, respectivement, aux périodes
        correspondantes de 2006. La diminution est principalement imputable
        à l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée aux options
        sur actions attribuées avant 2005, ainsi qu'à l'application, en mai
        2006, du règlement en capitaux propres nets.

    -   Les dividendes en espèces versés aux actionnaires ont augmenté de
        142,7 millions de dollars et de 109,1 millions de dollars,
        respectivement, au cours du quatrième trimestre et de l'exercice
        complet 2007, par rapport aux périodes correspondantes de 2006. Les
        dividendes en espèces versés au cours du quatrième trimestre de 2007
        concernaient le dividende payable le 1er octobre 2007, ainsi que les
        dividendes versés le 31 décembre 2007 au titre du dividende payable
        le 1er janvier 2008. L'augmentation des dividendes versés pour
        l'exercice complet 2007 tient à la hausse du taux de dividende
        applicable aux dividendes versés en 2007, neutralisée en partie par
        le nombre réduit d'actions en circulation.

    -   La société a racheté 57 % du nombre maximal de 24 millions d'actions
        pouvant être rachetées dans le cadre de sa troisième offre publique
        de rachat dans le cours normal des activités, laquelle est entrée en
        vigueur le 20 décembre 2006 et a pris fin le 19 décembre 2007.
        Conformément à sa décision de verser l'excédent de trésorerie aux
        actionnaires, la société a renouvelé son offre publique de rachat
        dans le cours normal des activités, laquelle a débuté en décembre
        2004. L'offre renouvelée (la "quatrième offre") est entrée en
        vigueur le 20 décembre 2007 et elle prendra fin le 19 décembre 2008.
        Le nombre maximal d'actions que la société peut racheter en vertu de
        la quatrième offre s'élève à huit millions d'actions ordinaires et à
        douze millions d'actions sans droit de vote. Ces actions doivent
        être rachetées sur la Bourse de Toronto ("TSX"), et toutes les
        actions rachetées seront annulées. Les investisseurs peuvent obtenir
        un exemplaire gratuit de l'avis déposé auprès de la TSX en
        s'adressant au service des relations avec les investisseurs de
        TELUS. Au cours du quatrième trimestre de 2007, la société a racheté
        250 000 actions ordinaires et 2,8 millions d'actions sans droit de
        vote en vertu des offres publiques de rachat dans le cours normal
        des activités, pour un coût totalisant 147,5 millions de dollars.


    Offres publiques de rachat dans le cours normal des activités

    -------------------------------------------------------------------------
    Par exercice et par offre                       Actions rachetées
                                         ------------------------------------
                                                         Actions
                                                            sans
                                             Actions    droit de
                                          ordinaires        vote       Total
    -------------------------------------------------------------------------
    2004 et 2005
      Première et deuxième offres         10 893 480  12 107 700  23 001 180
    -------------------------------------------------------------------------
    2006
      Deuxième offre ayant pris fin le
       19 décembre                         5 490 600  10 701 400  16 192 000
      Troisième offre ayant débuté le
       20 décembre                                 -     186 723     186 723
    -------------------------------------------------------------------------
                                           5 490 600  10 888 123  16 378 723
    -------------------------------------------------------------------------
    2007
      Troisième offre ayant pris fin le
       19 décembre                         2 904 900  10 571 800  13 476 700
      Quatrième offre ayant débuté le
       20 décembre                                 -     134 200     134 200
    -------------------------------------------------------------------------
                                           2 904 900  10 706 000  13 610 900
    -------------------------------------------------------------------------
    Total cumulatif                       19 288 980  33 701 823  52 990 803
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Par exercice et par offre                        Coût d'achat
                                                (en millions de dollars)
                                         ------------------------------------
                                                      Imputé aux
                                           Imputé au   bénéfices
                                             capital-    non
                                           actions(1) répartis(2)       Payé
    -------------------------------------------------------------------------
    2004 et 2005
      Première et deuxième offres              390,4       579,7       970,1
    -------------------------------------------------------------------------
    2006
      Deuxième offre ayant pris fin le
       19 décembre                             297,6       492,8       790,4
      Troisième offre ayant débuté le
       20 décembre                               4,0         5,8         9,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                               301,6       498,6       800,2
    -------------------------------------------------------------------------
    2007
      Troisième offre ayant pris fin le
       19 décembre                             263,7       480,0       743,7
      Quatrième offre ayant débuté le
       20 décembre                               2,9         3,3         6,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                               266,6       483,3       749,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Total cumulatif                            958,6     1 561,6     2 520,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Représente la valeur comptable des actions rachetées.
    (2) Représente le coût en sus de la valeur comptable des actions
        rachetées.
    -------------------------------------------------------------------------

    -   En mars 2007, la société a procédé à une émission importante de
        titres de créance venant à échéance dans cinq ans et dans dix ans :

        Billets en dollars canadiens échéant en 2012 : La société a procédé à
        un appel public à l'épargne visant des billets à 4,50 % de série CC
        d'une valeur de 300 millions de dollars, au prix de 999,91 $ pour
        chaque tranche de 1 000,00 $ de capital.

        Billets en dollars canadiens échéant en 2017 : La société a procédé à
        un appel public à l'épargne visant des billets à 4,95 % de série CD
        d'une valeur de 700 millions de dollars, au prix de 999,53 $ pour
        chaque tranche de 1 000,00 $ de capital.

        Les billets sont remboursables au gré de la société, et ils peuvent
        être remboursés en totalité n'importe quand, ou en partie de temps à
        autre, moyennant un avis préalable d'au moins 30 jours et d'au plus
        60 jours, pour un prix de remboursement égal au plus élevé i) de la
        valeur actualisée des billets, actualisée au taux de rendement des
        obligations du gouvernement canadien majoré de 15 points de base dans
        le cas des billets échéant en 2012 et de 24 points de base dans le
        cas des billets échéant en 2017, ou ii) de la totalité du montant en
        capital des billets. Par ailleurs, les intérêts courus et impayés, le
        cas échéant, seront payés à la date de remboursement prévue.

    -   Le 15 mai 2007, TELUS a mis en oeuvre un programme d'effets de
        commerce non garantis, qui est garanti par une tranche de sa facilité
        de crédit, ce qui lui permet d'émettre des effets de commerce d'un
        montant maximal de 800 millions de dollars (ou l'équivalent en
        dollars américains), dont le produit sera utilisé aux fins générales
        de la société. L'encours des effets de commerce au 31 décembre 2007
        totalisait 584,9 millions de dollars, soit une hausse de
        292,4 millions de dollars par rapport au 30 septembre 2007.

    -   Au 31 décembre 2007, les prélèvements sur les facilités bancaires
        s'établissaient à néant, comparativement à des prélèvements de
        200 millions de dollars au 30 septembre 2007 et de 120 millions de
        dollars au 31 décembre 2006.

    -   Les remboursements de dette en 2007 se composaient du remboursement
        de 1 483,3 millions de dollars au titre des billets à 7,50 % de
        1 166,5 millions de dollars US arrivés à échéance le 1er juin et du
        remboursement d'une tranche de 70 millions de dollars des billets à
        moyen terme à 7,10 % de TCI arrivés à échéance en février.


    4.4 Mesures de la situation de trésorerie et des sources de financement

    -------------------------------------------------------------------------
    Mesures de la situation de trésorerie
     et des sources de financement
    Au 31 décembre ou pour les exercices
     terminés à cette date                      2007        2006   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Composantes des ratios d'endettement et
     de couverture(1) (en millions de
     dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette nette                              6 141,6     6 278,1      (136,5)
    Total des capitaux investis - valeur
     comptable                              13 197,2    13 349,7      (152,5)
    BAIIA excluant les coûts de
     restructuration                         3 609,7     3 682,8       (73,1)
    Montant net des intérêts débiteurs         440,1       504,7       (64,6)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios d'endettement
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à taux fixe en proportion du
     total de la dette (en %)                   82,4        90,6   (8,2) pts
    Durée moyenne jusqu'à l'échéance de
     la dette (en années)                        5,3         4,5         0,8

    Dette nette/total des capitaux
     investis (en %)(1)                         46,5        47,0    (0,5) pt
    Dette nette/BAIIA excluant les coûts
     de restructuration(1)                       1,7         1,7           -
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios de couverture(1)
    -------------------------------------------------------------------------
    Couverture des intérêts sur la dette
     à long terme                                4,2         3,9         0,3
    Couverture des intérêts par le BAIIA
     excluant les coûts de restructuration       8,2         7,3         0,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres mesures
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles
     (en millions de dollars)(2)             1 573,2     1 596,0       (22,8)
    Ratio de distribution (en %)(1)               47          45       2 pts
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Se reporter à la rubrique 6.4, "Définition des mesures de la
        situation de trésorerie et des sources de financement".
    (2) Se reporter à la rubrique 6.2, "Flux de trésorerie disponibles",
        pour la définition.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le total des capitaux investis a diminué en raison de la réduction du
capital-actions et de la dette nette, neutralisée en partie par la hausse des
bénéfices non répartis. Les variations de la dette nette et du BAIIA sur 12
mois n'ont pas eu une incidence importante sur le ratio de la dette nette par
rapport au BAIIA au 31 décembre 2007, comparativement à l'exercice précédent.
La durée moyenne à l'échéance de la dette était de 5,3 ans au 31 décembre
2007, en hausse par rapport à 4,5 ans au 31 décembre 2006, résultat qui tient
au remboursement des billets arrivés à échéance le 1er juin et à l'émission de
titres de créance en mars, déduction faite des effets de commerce émis au
début de mai. La proportion des titres de créance qui portent intérêt à des
taux fixes a diminué par rapport à l'exercice précédent, en raison de
l'émission des effets de commerce.
    Le ratio de couverture des intérêts sur la dette à long terme s'est
amélioré de 0,3 en raison de la diminution des intérêts débiteurs. Le ratio de
couverture des intérêts par le BAIIA s'est amélioré de 1,0 en raison de la
diminution du montant net des intérêts débiteurs, et il a diminué de 0,1 en
raison de la réduction du BAIIA excluant les coûts de restructuration. La
diminution des flux de trésorerie disponibles tient à la hausse des dépenses
en immobilisations et des paiements en espèces découlant de l'ajout de
l'option de règlement en espèces net liée aux options, déduction faite de
l'augmentation des économies d'impôts et des intérêts connexes, et de la
baisse des intérêts payés. Le ratio de distribution basé sur le bénéfice réel
au 31 décembre 2007 se situait à 47 %, et le ratio de distribution calculé de
façon à ne pas tenir compte de l'incidence des ajustements liés aux impôts et
de la charge au titre de l'ajout de l'option de règlement en espèces net
s'élevait à 54 %.
    La stratégie de la société vise à maintenir les politiques et les lignes
directrices financières énoncées ci après. La société estime que ces mesures
ont atteint un niveau optimal et qu'elles lui permettent d'obtenir du
financement à coût raisonnable en maintenant des cotes de crédit de BBB+ à A-,
ou des cotes équivalentes.
    Les politiques et lignes directrices financières à long terme de TELUS
sont les suivantes :

    
    -   Ratio de la dette nette/BAIIA excluant les coûts de restructuration
        entre 1,5 et 2,0 fois;

    -   Ratio de distribution de 45 % à 55 % des bénéfices nets prévisibles.
    

    La société prévoit maintenir les mêmes politiques et lignes directrices
    financières par suite de l'acquisition d'Emergis conclue à la mi-janvier
    2008. Le ratio de la dette nette/BAIIA excluant les coûts de
    restructuration pro forma au 31 décembre 2007 s'élevait à 1,9 fois.

    La société ne considère plus le ratio de la dette nette sur le total des
capitaux investis comme une politique financière à long terme. La mesure se
base sur les valeurs comptables de la dette nette et des capitaux propres;
toutefois, la valeur comptable des capitaux propres a été réduite
considérablement en raison de l'incidence cumulative des offres publiques de
rachat dans le cours normal des activités, qui tient compte de l'excédent de
la valeur de marché des capitaux propres sur leur valeur comptable.

    4.5 Facilités de crédit

    Le 2 mars 2007, TELUS a conclu, avec un syndicat financier regroupant
18 institutions financières, une nouvelle facilité de crédit de 2 milliards de
dollars d'une durée de 5 ans. La nouvelle facilité remplace les facilités de
crédit actuelles de 1,6 milliard de dollars consistant en deux facilités de
800 millions de dollars chacune, dont l'une serait venue à échéance en 2008 et
l'autre, en 2010. Elle servira aux fins générales de la société, et sera
notamment utilisée pour garantir les effets de commerce. Les conditions
générales de la nouvelle facilité de crédit sont sensiblement les mêmes à part
la réduction des prix et la prolongation de l'échéance, ce qui reflète la
conjoncture favorable et la situation financière de TELUS. Fait à souligner,
l'échéance de la nouvelle facilité de crédit a été fixée en mai 2012, alors
que la date d'exigibilité des billets de TELUS est juin 2011.
    Au 31 décembre 2007, les liquidités disponibles de TELUS aux termes des
facilités de crédit inutilisées se chiffraient à plus de 1,3 milliard de
dollars, soit un montant qui s'aligne sur l'objectif de la société, lequel
vise à faire en sorte que les liquidités non utilisées s'élèvent à au moins
1 milliard de dollars.

    
    Facilités de crédit de TELUS au 31 décembre 2007

    -------------------------------------------------------------------------
                                                   Lettres
                                                        de
                                                    crédit  Garantie
                                                    émises, liée au
                                                      mais  programme  Liqui-
                                    Montant            non  d'effets   dités
    (en millions                    dispo-  Montant  utili-    de     dispon-
    de dollars)           Echéance   nible  utilisé   sées  commerce   ibles
    -------------------------------------------------------------------------
    Facilité
     renouvelable de
     cinq ans(1)      1er mai 2012  2 000,0     -   (103,7) (587,2)   1 309,1
    Autres facilités
     bancaires                   -     77,3     -     (2,9)      -       74,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                        -  2 077,3     -   (106,6) (587,2)   1 383,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Dollars canadiens ou équivalent des dollars américains.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La facilité de crédit renouvelable de TELUS comporte les clauses
restrictives habituelles. Celles-ci lui interdisent notamment de laisser son
ratio de levier financier consolidé (dette sur le BAIIA sur 12 mois) dépasser
4,0:1 (environ 1,7:1 au 31 décembre 2007) et de laisser son ratio de
couverture consolidé (BAIIA sur intérêts débiteurs sur 12 mois) être inférieur
à 2,0:1 (environ 8,4:1 au 31 décembre 2007) à la fin d'un trimestre financier.
Il y a certaines petites différences entre le calcul du ratio de levier
financier et du ratio de couverture en vertu de la convention de crédit et le
calcul de la dette nette sur le BAIIA et du ratio de couverture des intérêts
par le BAIIA. Les calculs n'ont jamais présenté de différences importantes. La
réévaluation des immobilisations corporelles, des actifs incorporels et de
l'écart d'acquisition aux fins comptables n'a pas d'incidence sur les clauses
restrictives. L'accès continu à la facilité de crédit de TELUS n'est pas
assujetti au maintien par TELUS d'une cote de crédit en particulier.
    Le 12 février 2008, TELUS Corporation a accepté une feuille de modalités
de prêt consenties par un petit groupe de banques canadiennes relativement à
une nouvelle facilité de crédit renouvelable de 700 millions de dollars et
d'une durée de 364 jours. Cette nouvelle facilité permettra à TELUS de
disposer de liquidités supplémentaires et de continuer d'atteindre l'un de ses
objectifs financiers, qui vise à faire en sorte que les liquidités inutilisées
s'élèvent à au moins 1 milliard de dollars en tout temps. TELUS prévoit être
en mesure de documenter la nouvelle facilité d'ici la fin du premier trimestre
de 2008. L'accès à la nouvelle facilité est assujetti à la conclusion de la
documentation définitive, y compris les déclarations et garanties usuelles et
l'absence de défaut ou de cas de défaut.
    La nouvelle facilité de crédit n'est pas garantie et elle porte intérêt
au taux préférentiel canadien et au taux des acceptations bancaires
canadiennes, plus les marges applicables. Les ratios financiers applicables à
la nouvelle facilité seront sensiblement les mêmes que ceux qui s'appliquent
au prêt consortial de 2 milliards de dollars contracté par la société, en
vertu duquel l'emprunteur ne peut laisser son ratio de la dette nette sur les
flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation excéder 4,0:1 et son
ratio des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation sur les
intérêts débiteurs être inférieur à 2,0:1, selon le sens donné à chacun de ces
ratios.

    4.6 Vente de créances

    Le 26 juillet 2002, TCI, filiale en propriété exclusive de TELUS, a
conclu une convention qui a été modifiée le 30 septembre 2002, le 1er mars
2006 et le 30 novembre 2006 avec une fiducie de titrisation sans lien de
dépendance liée à une grande banque de l'annexe I, aux termes de laquelle TCI
est en mesure de vendre une participation dans certaines de ses créances, sous
réserve d'un montant maximal de 650 millions de dollars. A la suite de la
vente d'une participation dans certaines créances avec gestion intégrale, un
passif lié à la gestion des créances vendues est constaté à la date de la
vente puis est amorti dans l'état des résultats sur la durée de vie prévue des
créances. La durée initiale de cette convention de titrisation à rechargement
prend fin le 18 juillet 2007; par suite de la modification effectuée le
30 novembre 2006, cette durée a été prorogée jusqu'au 18 juillet 2008.
    TCI doit maintenir une cote de crédit de Dominion Bond Rating Service
("DBRS ) d'au moins BBB (faible), sinon la fiducie de titrisation pourrait
exiger de freiner le programme de vente. Au 13 février 2008, la cote de crédit
était plus élevée de trois niveaux, à savoir A (faible), que la cote devant
être maintenue.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde du
     produit
     des
     créances
     titrisées     31      30      30      31      31      30      30      31
    (en millions  déc.   sept.   juin    mars     déc.   sept.   juin    mars
     de dollars) 2007    2007    2007    2007    2006    2006    2006    2006
    -------------------------------------------------------------------------
                500,0   550,0   500,0   150,0   500,0   350,0   535,0   400,0
    -------------------------------------------------------------------------
    

    4.7 Cotes de crédit

    Le 26 février 2007, Moody's Investors Service a augmenté de un niveau la
cote attribuée à TELUS, la portant à Baa1 (équivalente à la cote "BBB+") et
attribué une perspective stable. Le 5 mars 2007, DBRS a révisé à la hausse la
cote attribuée aux billets de TELUS et l'a portée de BBB (élevé) à A (faible),
et elle a confirmé la cote A (faible) attribuée à TCI, l'agence leur ayant
tous attribué une tendance stable. Par ailleurs, DBRS a confirmé la cote
préliminaire R 1 (faible) attribuée aux effets de commerce que TELUS compte
émettre.
    Le 21 juin 2007, TELUS annonçait qu'elle avait amorcé des discussions sur
une base non exclusive aux fins de l'acquisition de BCE, et le 26 juin, elle
annonçait sa décision de ne pas présenter une offre d'achat dans le cadre du
processus d'examen stratégique annoncé par BCE, invoquant le fait que des
lacunes dans le processus d'appel d'offres de BCE ne lui permettaient pas de
soumettre une telle offre. Par suite de l'annonce faite le 21 juin, DBRS a
placé les cotes de crédit attribuées à TELUS Corporation et à TCI "sous
surveillance avec implications évolutives". Moody's a pour sa part confirmé la
cote Baa1 attribuée à TELUS et modifié sa perspective à "évolutive", et
Standard & Poor's ("S&P") a placé la cote de crédit de TELUS Corporation et de
TCI "sous surveillance avec implications négatives".
    Par suite de la communication des résultats de TELUS le 3 août 2007, dans
le cadre de laquelle la direction a indiqué que TELUS ne comptait pas
présenter une offre d'achat concurrentielle pour BCE, DBRS a confirmé les
cotes de crédit attribuées et rétabli la tendance à "stable". Le 7 août,
Moody's a confirmé les cotes de crédit attribuées et rétabli la perspective à
"stable". Le 26 septembre, S&P a cessé de placer les cotes de crédit de TELUS
et de TCI sous surveillance, et elle a également confirmé les cotes de crédit
attribuées à TELUS et à TCI et modifié sa perspective à "stable".
    A la fin de novembre, après que TELUS a annoncé son offre aux fins de
l'acquisition d'Emergis Inc. et que le ministre fédéral de l'Industrie a
annoncé le cadre lié aux enchères relatives aux licences de spectre pour les
SSFE, les agences de notation DBRS, FitchRatings et S&P ont confirmé les cotes
qu'elles attribuent respectivement à TELUS et à TCI, ainsi que les tendances
ou perspectives stables.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Sommaire des cotes de crédit    DBRS         S&P     Moody's       Fitch
    -------------------------------------------------------------------------
    Tendance ou perspective       Stable      Stable      Stable      Stable
    -------------------------------------------------------------------------
    TELUS Corporation
      Dette bancaire de
       premier rang                    -           -           -        BBB+
      Billets                  A (faible)       BBB+       Baa(1)       BBB+
      Effets de commerce     R-1 (faible)          -           -           -

    TELUS Communications
     Inc. (TCI)
      Débentures               A (faible)       BBB+           -        BBB+
      Billets à moyen terme    A (faible)       BBB+           -        BBB+
      Obligations
       hypothécaires de
       premier rang            A (faible)         A-           -           -
    -------------------------------------------------------------------------


    5.  Risques et gestion des risques
    

    Les rubriques qui suivent résument les faits nouveaux importants liés aux
risques décrits dans la rubrique 10 du rapport de gestion annuel 2006 et du
rapport de gestion intermédiaire des premier, deuxième et troisième trimestres
de 2007 de TELUS.

    5.1 Réglementation

    L'issue des instances réglementaires, procédures, appels interjetés
devant les tribunaux ou le Cabinet fédéral ou autres, actuels ou futurs, ainsi
que l'évolution de la réglementation pourraient se répercuter sensiblement sur
les méthodes, les coûts et les produits d'exploitation de TELUS.

    
        Disponibilité future de licences de spectre pour les services sans
        fil
    

    Industrie Canada a annoncé que le ministère compte procéder, entre 2008
et 2011, à des enchères relatives aux licences de spectre pour les services
sans fil mobiles, qui viseront le spectre dans les bandes de 1,7/2,1 GHz (les
"SSFE"), de 2,5/2,6 GHz et de 700 MHz. Selon la Politique-cadre pour la
délivrance de licences de spectre par enchères relatives aux services sans fil
évolués publiée en 2007, une enchère visant le spectre dans la bande de
105 MHz pour les SSFE pourrait avoir lieu en mai 2008. Ce document indique
également que les conditions, notamment les réserves de spectre (40 MHz) ainsi
que l'itinérance obligatoire et le partage des pylônes d'antennes et des
emplacements en vertu de modalités qui pourraient être défavorables pour
TELUS, sont favorables pour les nouveaux venus sur le marché. Nous nous
attendons à ce que ces conditions entraînent une intensification de la
concurrence, mais le nombre et la viabilité des nouveaux venus sur le marché
demeurent incertains en raison des coûts liés aux mises en place, des
conditions sur les marchés financiers et des restrictions aux investissements
étrangers. La présence de nouveaux venus à l'échelle régionale ou nationale
pourrait avoir une incidence défavorable sur la part de marché future des
entreprises titulaires qui fournissent des services sans fil. TELUS participe
à une série de commentaires publics et le gouvernement devrait annoncer les
règles définitives pour les enchères relatives aux licences de spectre à la
fin de mars 2008.

    
        Interconnexion sans fil
    

    Le CRTC a inscrit la question de l'interconnexion sans fil/facturation-
conservation à la liste des mesures de réglementation sur lesquelles il
pourrait se pencher en 2008. Les entreprises de services sans fil sont
actuellement assujetties à un tarif visant les fournisseurs de services sans
fil et elles versent à la compagnie de téléphone des frais au titre du trafic
de départ et d'arrivée. Le CRTC pourrait mettre en place un régime de
facturation-conservation analogue au régime d'interconnexion qui vise les
entreprises de services locaux concurrents (les "ESLC"), ce qui pourrait
réduire les produits d'exploitation futurs. La mise en place d'un régime de
facturation-conservation applicable aux ESLC donnerait également lieu à des
obligations aux termes des règles du CRTC visant les entreprises de services
locaux. Il n'existe aucune certitude que le CRTC amorcera cette instance en
2008, ni qu'il mettra en place un régime de facturation-conservation pour les
SSFE, mais il existe un risque qu'il agisse de la sorte.

    
        Abstention de la réglementation des services locaux
    

    Le 23 novembre, le CRTC a publié des décisions en vertu desquelles il
approuve l'abstention de la réglementation des services locaux de résidence
des entreprises titulaires fournis par TELUS dans 40 autres circonscriptions
en Colombie-Britannique, en Alberta et dans l'est du Québec. Egalement le
23 novembre 2007, le CRTC a supprimé les règles relatives au groupement de
services, en vertu desquelles TELUS était auparavant tenue d'obtenir
l'approbation d'un tarif pour pouvoir offrir des groupes formés de services
réglementés et de services faisant l'objet d'une abstention. Les règles ne
s'appliquent plus aux groupes pour lesquels le prix de détail des services est
au moins égal à la somme de tous les tarifs des services de détail tarifés
compris dans le groupe.
    Au total, TELUS a obtenu une abstention de la réglementation des services
locaux de résidence dans 63 circonscriptions en Colombie-Britannique, en
Alberta et au Québec (environ 75 % des lignes résidentielles dans les zones de
desserte autres que celles à coût élevé). Elle a aussi obtenu une abstention
de la réglementation des services locaux d'affaires dans 35 circonscriptions
en Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec (environ les deux tiers des
lignes d'affaires).
    En raison des abstentions accordées relativement aux services locaux de
résidence et d'affaires, TELUS estime qu'elle jouit d'une bien plus grande
souplesse au chapitre des prix, des promotions et du groupement des services,
qui lui permettra de concurrencer les autres fournisseurs de ces services.
Cependant, il n'existe aucune certitude que TELUS pourra prévenir toute perte
future de sa part de ces marchés ni qu'elle pourra obtenir l'abstention de la
réglementation dans d'autres circonscriptions où elle doit composer avec une
concurrence dans les marchés des clients résidentiels et des clients
d'affaires.

    
        Transférabilité des numéros de services sans fil
    

    Le 14 mars 2007, les entreprises de services sans fil canadiennes, y
compris TELUS, ont procédé à la mise en oeuvre fructueuse de la première étape
du projet de TNSSF (parfois appelée transférabilité des numéros locaux, ou
TNL) dans la plupart des centres peuplés au Canada. La mise en oeuvre de la
TNSSF dans la plupart des régions restantes a eu lieu en septembre 2007. En
2007, la TNSSF a contribué légèrement à l'accroissement des activités de
chargement des abonnés de TELUS, mais elle a aussi contribué à la hausse du
taux de désabonnement et entraîné une hausse des frais de fidélisation de la
clientèle des services sans fil. Il se pourrait que les taux de désabonnement
et les frais de fidélisation soient dorénavant plus élevés.
    La TNSSF pourrait aussi se traduire par un délaissement des lignes
d'accès au réseau en faveur des services sans fil, et elle pourrait fournir à
TELUS des occasions de commercialiser ses produits et services plus
efficacement dans les marchés des services d'affaires dans le centre du
Canada, où TELUS détient une part de marché inférieure à celle de ses
concurrents. Il n'existe aucune certitude que cela se produira.

    
        Examen de certaines questions liées à l'établissement des coûts de la
        Phase II
    

    En novembre 2007, le CRTC a terminé l'instance visant l'examen des
méthodes d'établissement des coûts, à savoir les coûts de la Phase II,
applicables aux services de télécommunications réglementés fournis par les
ESLT et les câblodistributeurs (Avis public 2007-4). On s'attend à ce qu'une
décision soit rendue au premier trimestre de 2008. TELUS a proposé que les
coûts de la Phase II continuent de s'aligner sur les principes généraux de
causalité, que tous les coûts prospectifs soient classés de façon appropriée,
et que les coûts soient basés sur les mesures individuelles de chaque société.
A moins que le CRTC n'en décide autrement, l'issue de cette instance ne
devrait pas avoir d'incidence défavorable importante sur TELUS à court terme.

    
        Services essentiels
    

    En décembre 2007, le CRTC a complété un examen exhaustif du cadre de
réglementation des services essentiels (services de gros) introduit dans
l'Avis public 2006-14. Dans le cadre de cette instance, le CRTC a étudié la
définition actuelle de ce qu'est un service essentiel et les classifications
et principes de tarification applicables aux services essentiels et non
essentiels offerts aux concurrents par les ESLT. Le CRTC devrait rendre une
décision concernant cette instance d'ici le mois de mai 2008. Il n'existe
aucune certitude pour TELUS que le cadre de réglementation concernant la
prestation de services essentiels et non essentiels aux concurrents ne sera
pas plus rigoureux que le cadre actuel.

    5.2 Risques liés à la technologie

    Les normes technologiques relatives à l'accès à large bande sur des
lignes de cuivre vers les établissements des clients évoluent à un rythme
rapide. Cette évolution permet des vitesses d'accès à large bande plus élevées
et est alimentée par la demande incessante de la part des utilisateurs pour
une connectivité plus rapide, la menace d'une augmentation des capacités et
des services des concurrents, et le désir des fournisseurs de services comme
TELUS d'offrir de nouveaux services qui nécessitent une plus grande bande
passante comme les services de télévision sur IP. L'introduction de
technologies et leur rythme d'adoption pourraient donner lieu à des besoins
accrus en matière de fonds pour les dépenses en immobilisations non planifiées
à l'heure actuelle.
    En raison de la grande étendue géographique du Canada et de sa population
relativement faible, soit 33 millions d'habitants, le déploiement de nouvelles
technologies liées au sans-fil pourrait nécessiter le déploiement par au moins
deux entreprises canadiennes de services sans fil canadiennes des mêmes
options technologiques dans l'avenir, ainsi que la signature de nouveaux
accords de partage du réseau afin de réduire les coûts et d'accélérer le
déploiement.

    5.3 Risques liés aux processus

    
        Les systèmes et les processus de TELUS pourraient influer
        négativement sur les résultats financiers et le service à la
        clientèle - Programmes d'assurance et d'efficience à l'égard du
        système de facturation et des produits d'exploitation
    

    A la fin de mars 2007, TELUS a converti la totalité des comptes clients
du secteur des services filaires en Alberta dans le cadre de la mise en oeuvre
du nouveau système de facturation et de service à la clientèle intégré. Le
nouveau système inclut la réingénierie des processus aux fins de l'entrée des
commandes, des conditions d'admissibilité, de la prestation des services et de
l'assurance de la qualité du service à la clientèle, les recouvrements et le
crédit, les contrats avec les clients et la gestion de l'information. Au cours
du deuxième trimestre et, dans une moindre mesure, au cours du troisième
trimestre de 2007, des difficultés initiales liées à la mise en service du
système ont réduit la capacité de traitement des commandes, ce qui a entraîné
une augmentation du travail en retard au chapitre des installations et une
hausse des coûts en ce qui concerne les ressources supplémentaires requises
dans les centres d'appels pour maintenir les niveaux de service. Les charges
supplémentaires engagées après la conversion se sont chiffrées à environ 16
millions de dollars et 8 millions de dollars, respectivement, aux deuxième et
troisième trimestres. Le système de facturation crucial a produit les
résultats prévus, et un retour à la normale des activités de traitement des
commandes s'était produit à la fin de l'exercice. Rien ne peut garantir que ce
projet n'aura aucune incidence négative prolongée sur la qualité du service à
la clientèle de TELUS, ou encore sur sa position concurrentielle ou ses
résultats financiers.
    D'autres phases du processus de développement et de conversion sont
prévues pour les prochaines années, et la société compte notamment effectuer
une conversion analogue du système de comptes clients en Colombie-Britannique
au premier semestre de 2008. Bien que la société s'attende à tirer parti des
leçons retenues lors de la conversion effectuée en Alberta, les systèmes en
place en Colombie-Britannique sont assez différents pour qu'il n'existe aucune
certitude que la conversion en Colombie-Britannique sera réussie. Avant de
procéder à la conversion intégrale du système de facturation en
Colombie-Britannique, TELUS prévoit effectuer un essai pilote plus important
que celui effectué en Alberta, qui couvrira un plus grand nombre d'abonnés
pendant une plus longue période de temps ainsi que des profils d'abonnés plus
variés.
    Ce projet orienté vers la clientèle a exigé le développement poussé de
systèmes et présente en soi des risques d'implantation découlant de la
complexité des tâches et des contraintes sur le plan des ressources, ainsi que
de la dépendance aux nouveaux logiciels tiers. Des retards considérables dans
l'implantation des nouvelles phases du système, ou une instabilité du système,
pourraient avoir une incidence défavorable sur la capacité concurrentielle de
TELUS de lancer rapidement et de façon efficace de nouveaux produits et
services et de nouvelles promotions, de réaliser et de maintenir une structure
de coûts concurrentielle et de fournir des analyses et des renseignements plus
complets à la direction.

    
        Intégration des acquisitions
    

    Les activités faisant suite aux fusions et aux acquisitions, y compris
l'examen et l'harmonisation des conventions comptables, les mutations du
personnel, l'intégration des systèmes informatiques, l'optimisation des
services offerts et l'établissement de contrôles liés aux nouvelles activités,
pourraient ne pas être effectuées d'une manière efficiente et efficace. Cette
situation pourrait avoir une incidence défavorable sur les niveaux de
services, sur la situation concurrentielle et sur les résultats financiers. Il
n'existe aucune certitude que les produits d'exploitation, les charges
d'exploitation, les coûts de restructuration, les économies de coûts, les
dépenses en immobilisations et les impôts sur les bénéfices qui sont censés
découler de l'acquisition d'Emergis conclue en janvier 2008 correspondront aux
prévisions de la direction et à celles prises en compte dans les objectifs
financiers de la société pour 2008.
    Atténuation des risques : TELUS possède une équipe qui s'occupe des
activités d'intégration postfusion. L'équipe responsable des activités
d'intégration postfusion applique un modèle d'intégration fondé sur les leçons
retenues lors des nombreuses activités d'intégration postacquisition
effectuées dans le passé. Ce modèle rehausse la capacité de TELUS à accélérer
la normalisation des processus d'affaires et de maintenir les qualités uniques
des activités acquises. Il prévoit un processus d'analyse et de planification
stratégique rigoureux avant la conclusion de l'opération; une fois l'opération
conclue, l'équipe procède à la mise en oeuvre ciblée de ce plan, en fonction
des impératifs cruciaux divergents. Les plans initiaux font l'objet de
réévaluations et d'évaluations régulières en fonction des commentaires directs
et en temps opportun fournis par les équipes responsables de l'intégration.
Par exemple, une équipe responsable de l'intégration et une structure de
gouvernance se composant de membres de la haute direction de TELUS et
d'Emergis Inc. ont été mises en place en vue de superviser la surveillance et
la mise à exécution du plan d'intégration, avec pour objectif de réduire au
minimum toutes répercussions défavorables sur les activités. Des équipes
d'intégration fonctionnelle se composant de membres du personnel des deux
sociétés ont également été créées, et leur mandat consiste à élaborer des
chartes et des objectifs interreliés.

    5.4 Litiges et questions d'ordre juridique

    
        Emergis Inc.
    

    En avril 2005, MultiPlan, Inc. a déposé devant la cour fédérale de New
York une poursuite dans laquelle elle demande, entre autres mesures de
redressement, une indemnité de plus de 64 millions de dollars US pour les
dommages qu'elle aurait subis dans le cadre de son acquisition de la filiale
d'Emergis Inc. active dans le secteur de la santé aux Etats-Unis. La poursuite
fait valoir diverses revendications relatives à la convention de vente. La
poursuite avait trait, entre autres, au versement d'une indemnité relative à
des réclamations présumées faites par des hôpitaux d'un montant de 14 millions
de dollars US. MultiPlan, Inc. a informé Emergis Inc. qu'elle avait réglé ces
réclamations d'hôpitaux pour un montant de 750 000 dollars US.
    En juillet 2005, Emergis a déposé une requête visant à faire rejeter
certaines réclamations contenues dans la poursuite. Cette requête a été en
grande partie accordée par le tribunal le 11 juin 2007, et un certain nombre
de réclamations ont été rejetées. Toutefois, le tribunal a octroyé à
MultiPlan, Inc. le droit de déposer une poursuite modifiée pour corriger, si
possible, les lacunes relevées dans le jugement du tribunal concernant ces
réclamations. Une poursuite modifiée a été déposée le 20 juillet 2007. Aucune
nouvelle revendication n'a été formulée. Le 20 août 2007, Emergis Inc. a
déposé une requête visant à faire rejeter les réclamations remaniées contenues
dans la poursuite modifiée. En octobre 2007, cette requête a été instruite. Le
moment auquel le tribunal se prononcera relativement à cette requête est
incertain.
    Bien qu'il soit actuellement impossible de déterminer raisonnablement
l'issue de cette poursuite, la direction d'Emergis Inc. continue à croire que
les allégations ne sont pas fondées. Si le règlement final de cette poursuite
diffère des évaluations et des hypothèses de la direction d'Emergis Inc., cela
pourrait entraîner un ajustement important de la situation financière et des
résultats d'exploitation de cette dernière; les évaluations et les hypothèses
de la direction tiennent compte du fait qu'une estimation fiable du risque ne
peut pas être effectuée à cette étape de la poursuite.

    
        Propriété intellectuelle et droits patrimoniaux
    

    L'évolution de la technologie donne également lieu à des risques et
incertitudes supplémentaires d'ordre juridique. La propriété intellectuelle et
les droits patrimoniaux des propriétaires et des développeurs de matériel, de
logiciels, de processus d'affaires et d'autres technologies pourraient être
protégés en vertu de lois, notamment des lois concernant les brevets, les
droits d'auteur et la conception industrielle, ou en vertu du droit commun,
notamment en ce qui concerne les secrets commerciaux. En raison de la
croissance et du développement des industries axées sur la technologie, la
valeur de cette propriété intellectuelle et de ces droits patrimoniaux a
augmenté. D'importants dommages-intérêts pourraient être accordés dans les cas
de réclamations en matière de violation de la propriété intellectuelle
présentées par les détenteurs des droits. De plus, les défendeurs pourraient
engager des coûts élevés pour se défendre relativement à ces réclamations, ce
qui pourrait les inciter à régler ces dernières avec plus d'empressement,
notamment de manière à atténuer ces coûts. En raison de ces deux facteurs, les
détenteurs de droits de propriété intellectuelle pourraient être davantage
résolus à présenter des réclamations en matière de violation.
    En raison de la multitude de technologies et de systèmes utilisés par
TELUS ou par les membres de son groupe aux fins de la prestation de leurs
produits et services, ainsi que de l'évolution rapide et de la complexité de
ces technologies, il est raisonnable de s'attendre à une recrudescence des
litiges liés à la propriété intellectuelle et aux droits patrimoniaux. En leur
qualité d'utilisateurs de technologies, TELUS et les membres de son groupe
reçoivent de temps à autre des communications, telles que des requêtes, des
revendications et des actions en justice, de tiers qui revendiquent les droits
de propriété liés à la propriété intellectuelle que TELUS et les membres de
son groupe utilisent, dans lesquelles ils demandent à TELUS et aux membres de
son groupe de verser un règlement ou des droits de licences relativement à
l'usage continu de cette propriété intellectuelle. Il n'existe aucune
certitude que TELUS et les membres de son groupe ne seront pas aux prises avec
d'importantes réclamations fondées sur la violation présumée de droits de
propriété intellectuelle, que ces réclamations soient fondées sur un litige
légitime concernant la validité des droits de propriété intellectuelle ou leur
violation, ou que ces réclamations contre TELUS ou les membres de son groupe
soient présentées dans le but premier d'obtenir un règlement. TELUS et les
membres de son groupe pourraient engager des coûts importants pour se défendre
advenant des réclamations en matière de violation, et ils pourraient devoir
verser des dommages-intérêts importants et perdre le droit d'utiliser les
technologies qui sont essentielles à leurs activités si toutes réclamations en
matière de violation portent leurs fruits.

    
    6.     Rapprochement des mesures financières non définies par les PCGR et
           définition des indicateurs clés de l'exploitation
    

    6.1 Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement ("BAIIA")

    TELUS présente le BAIIA et fournit des indications à ce sujet parce qu'il
constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour évaluer la
performance de ses unités et secteurs d'exploitation ainsi que la performance
de la société. Le BAIIA est aussi utilisé pour déterminer si la société
respecte les clauses restrictives de ses conventions d'emprunt - se reporter à
la rubrique 6.4, "BAIIA excluant les coûts de restructuration". Le BAIIA est
une mesure commune à laquelle les investisseurs recourent largement en tant
qu'indicateur du rendement d'exploitation d'une société et de sa capacité de
contracter des dettes et d'en assurer le service, ainsi qu'à titre de
paramètre d'évaluation. De plus, la société croit que le BAIIA permet aux
investisseurs de comparer plus facilement le rendement d'une entreprise de
façon continue sans égard à l'amortissement, lequel est de nature hors
trésorerie et peut varier considérablement selon les méthodes comptables
utilisées ou en raison de facteurs hors exploitation, comme le coût
historique.
    Le BAIIA n'est pas une mesure fondée sur les PCGR du Canada ni des Etats-
Unis et ne doit pas être substitué au bénéfice d'exploitation ou au bénéfice
net comme mesure du rendement de la société ni utilisé comme mesure unique des
flux de trésorerie, car il ne tient pas compte des effets de la croissance du
fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, de la réduction du
capital de la dette ni d'autres sources et affectations des liquidités
figurant dans les états consolidés des flux de trésorerie. Les investisseurs
sont invités à examiner attentivement les éléments entrant dans le calcul du
BAIIA de TELUS. Si le BAIIA est indiqué aux présentes afin de permettre une
analyse comparative plus exhaustive du rendement de la société et de sa
capacité d'assurer le service de sa dette comparativement à d'autres sociétés,
il convient de rappeler que cet indicateur, tel qu'il est présenté par TELUS,
risque de ne pas concorder en tout point avec le BAIIA présenté par d'autres
sociétés.
    Le tableau suivant illustre le rapprochement du BAIIA avec le bénéfice
net et le bénéfice d'exploitation. Le BAIIA (ajusté) exclut une charge
constatée relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée
aux options sur actions attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté) est
régulièrement communiqué au principal responsable de l'exploitation et il
correspond à la définition utilisée aux fins de l'établissement des objectifs
et des indications révisées de TELUS concernant le BAIIA pour 2007.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Exercices terminés
                                       les 31 décembre     les 31 décembre
                                                 2006                2006
    (en millions de dollars)           2007   (retraité)   2007   (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                        400,1     240,5   1 257,9   1 145,0
      Autres charges (produits)           5,8      10,1      36,1      28,0
      Coûts de financement              109,1     133,6     440,1     504,7
      Impôts sur les bénéfices          (18,0)     91,6     233,6     353,2
      Part des actionnaires sans
       contrôle                           2,1       1,4       6,6       8,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation             499,1     477,2   1 974,3   2 039,4
      Amortissement des
       immobilisations corporelles      386,2     353,2   1 354,7   1 353,4
      Amortissement des actifs
       incorporels                       68,1      53,9     260,3     222,2
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                               953,4     884,3   3 589,3   3 615,0
      Charge constatée en 2007
       relativement à l'ajout de
       l'option de règlement en
       espèces net liée aux options
       sur actions attribuées avant
       2005                               0,6         -     168,7         -
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (ajusté)                      954,0     884,3   3 758,0   3 615,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    En plus du BAIIA, TELUS calcule le BAIIA, déduction faite des dépenses en
immobilisations, comme une simple approximation des flux de trésorerie
consolidés dans ses deux secteurs isolables. Le BAIIA, déduction faite des
dépenses en immobilisations, peut être utilisé à des fins de comparaison avec
les résultats présentés par les autres sociétés de télécommunications au fil
du temps, et il est assujetti aux questions possibles de comparabilité du
BAIIA décrites précédemment.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Exercices terminés
                                       les 31 décembre     les 31 décembre
                                                 2006                2006
    (en millions de dollars)           2007   (retraité)   2007   (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                               953,4     884,3   3 589,3   3 615,0
    Dépenses en immobilisations        (472,5)   (415,2) (1 770,3) (1 618,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, déduction faite des
     dépenses en immobilisations        480,9     469,1   1 819,0   1 996,6
    Charge constatée en 2007
     relativement à l'ajout de
     l'option de règlement en espèces
     net liée aux options sur actions
     attribuées avant 2005                0,6         -     168,7         -
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (ajusté), déduction faite
     des dépenses en immobilisations    481,5     469,1   1 987,7   1 996,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    6.2 Flux de trésorerie disponibles

    La société présente les flux de trésorerie disponibles parce qu'ils
constituent une mesure clé à laquelle la direction a recours pour évaluer la
performance de la société. Les flux de trésorerie disponibles excluent
certaines variations du fonds de roulement ainsi que d'autres sources et
affectations des liquidités figurant dans les états consolidés des flux de
trésorerie. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas une mesure fondée
sur les PCGR du Canada ni des Etats-Unis et ne doivent pas être substitués aux
états consolidés des flux de trésorerie. Les flux de trésorerie disponibles
sont une mesure qui peut être utilisée pour évaluer la performance de TELUS au
fil des ans. Il convient de rappeler aux investisseurs que cet indicateur, tel
qu'il est présenté par TELUS, risque de ne pas concorder en tout point avec
les flux de trésorerie disponibles présentés par d'autres sociétés. Bien que
la mesure fondée sur les PCGR la plus semblable soit les rentrées liées aux
activités d'exploitation moins les sorties liées aux activités
d'investissement, les flux de trésorerie disponibles sont considérés comme une
mesure pertinente, car ils fournissent une estimation des flux de trésorerie
provenant des activités d'exploitation qui sont disponibles après les dépenses
en immobilisations, mais avant le produit tiré des actifs cédés et les
variations de certains éléments du fonds de roulement (tels que les créances
clients, qui peuvent être grandement faussées par les changements dans la
titrisation qui ne reflètent pas les résultats d'exploitation, et les comptes
fournisseurs).
    Le tableau suivant illustre le rapprochement des flux de trésorerie
disponibles et des rentrées liées aux activités d'exploitation moins les
sorties liées aux activités d'investissement :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Exercices terminés
                                       les 31 décembre     les 31 décembre
                                                 2006                2006
    (en millions de dollars)           2007   (retraité)   2007   (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux activités
     d'exploitation                     817,4     747,2   3 171,7   2 803,7
    Sorties liées aux activités
     d'investissement                  (471,5)   (422,0) (1 771,6) (1 675,2)
    -------------------------------------------------------------------------
                                        345,9     325,2   1 400,1   1 128,5
    Montant net des charges des
     régimes à prestations déterminées
     des salariés                        23,1       7,2      92,1      30,1
    Cotisations patronales aux
     régimes à prestations déterminées
     des salariés                        25,3      19,0      92,8     123,3
    Amortissement des gains reportés
     sur la cession-bail de bâtiments,
     amortissement des frais reportés
     et autres, montant net              (3,1)    (39,2)     (4,2)    (51,7)
    Réduction (augmentation) des
     créances titrisées                  50,0    (150,0)        -         -
    Variation des éléments hors
     trésorerie du fonds de roulement,
     sauf la variation des impôts
     payés (recouvrés), des intérêts
     payés (reçus) et des créances
     titrisées, et autres éléments      (12,4)     62,1      (8,9)    309,0
    Acquisitions                            -       4,5         -      49,0
    Produit de la cession de
     propriétés et d'autres actifs       (2,1)        -      (7,5)    (14,9)
    Autres activités d'investissement     1,1       2,3       8,8      22,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles      427,8     231,1   1 573,2   1 596,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Le tableau suivant illustre le calcul des flux de trésorerie disponibles
effectué par la direction.

    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Exercices terminés
                                       les 31 décembre     les 31 décembre
                                                 2006                2006
    (en millions de dollars)           2007   (retraité)   2007   (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                               953,4     884,3   3 589,3   3 615,0

    Coûts de restructuration,
     déduction faite des versements
     en espèces                           2,8      (6,2)    (18,2)     (4,0)
    Rémunération à base d'actions       (30,6)    (10,2)     95,8      25,1
    Dons de bienfaisance et charge
     liée à la titrisation de
     créances compris dans les
     autres charges                      (9,1)     (8,5)    (36,7)    (29,1)
    Intérêts en espèces payés          (171,2)   (218,5)   (454,4)   (516,1)
    Intérêts en espèces reçus            32,7       0,3      41,6      24,2
    Impôts reçus (payés), déduction
     faite des crédits d'impôt à
     l'investissement reçus qui
     étaient inscrits auparavant dans
     le BAIIA ou dans les dépenses
     en immobilisations, et autres      122,3       5,1     126,1      99,3
    Dépenses en immobilisations        (472,5)   (415,2) (1 770,3) (1 618,4)
    -------------------------------------------------------------------------

    Flux de trésorerie disponibles      427,8     231,1   1 573,2   1 596,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    6.3 Définition des principaux indicateurs clés de l'exploitation -
        services sans fil
    

    Les mesures suivantes constituent des paramètres utilisés dans
l'industrie pour évaluer le rendement de l'exploitation d'une société de
services sans fil.

    Produits moyens par appareil d'abonné ("PMAA") mensuels
    -------------------------------------------------------
    Nombre, exprimé en pourcentage mensuel, obtenu au moyen de la division
des produits tirés des services de réseau par le nombre moyen d'appareils en
service dans le réseau au cours de la période. Les PMAA tirés des services de
transmission de données sont une composante des PMAA calculée sur la même base
que celle des produits tirés de services tels que les services de messagerie
textuelle, l'informatique mobile, les assistants numériques, les navigateurs
Internet et les téléchargements à la carte.

    Taux de désabonnement, par mois
    -------------------------------
    Nombre d'appareils d'abonnés débranchés au cours d'une période donnée,
divisé par le nombre moyen d'appareils dans le réseau au cours de la période,
exprimé sous forme de taux mensuel. Un abonné des services prépayés est
débranché lorsqu'il n'utilise pas les services au cours des 90 jours suivant
l'expiration de la carte prépayée.

    Frais d'acquisition
    -------------------
    Montant total au titre du financement des appareils, des commissions
ainsi que des frais de publicité et de promotion qu'il faut débourser pour
l'acquisition initiale des abonnés au cours d'une période donnée. Tels qu'ils
sont définis, les frais d'acquisition excluent les frais engagés pour
conserver les abonnés existants (frais de fidélisation).

    Frais d'acquisition par ajout brut d'abonné
    -------------------------------------------
    Frais d'acquisition divisés par les ajouts bruts d'abonnés au cours de la
période.

    Frais d'acquisition par ajout brut d'abonné en pourcentage des produits à
    long terme
    -------------------------------------------------------------------------

    Frais d'acquisition des nouveaux abonnés divisés par les produits à long
terme par abonné prévus, exprimés en pourcentage.

    BAIIA excluant les frais d'acquisition
    --------------------------------------

    Mesure de la rentabilité de l'exploitation normalisée en fonction des
coûts inhérents à l'ajout de clients au cours de la période.

    Produits à long terme par abonné
    --------------------------------

    PMAA divisés par le taux de désabonnement mensuel. Cette mesure permet
d'estimer la moyenne du total des produits liés au nombre d'abonnés existants.

    Frais de fidélisation par rapport aux produits tirés des services de
    réseau
    -------------------------------------------------------------------------

    Coûts directs liés aux activités de marketing et aux promotions visant à
fidéliser les abonnés existants, divisés par les produits tirés des services
de réseau.

    
    6.4 Définition des mesures de la situation de trésorerie et des sources
        de financement
    

    Ratio de distribution
    ---------------------
    Dividendes déclarés par action du trimestre le plus récent, multipliés
par quatre et divisés par le bénéfice de base par action sur 12 mois.
L'indication visée est un ratio de distribution annuel, sur une base
prospective plutôt que sur une base actuelle, de 45 % à 55 % des bénéfices
nets prévisibles.

    BAIIA excluant les coûts de restructuration
    -------------------------------------------
    Le BAIIA excluant les coûts de restructuration sert à calculer le ratio
dette nette/BAIIA et la couverture des intérêts par le BAIIA, conformément au
calcul du ratio de levier financier et du ratio de couverture prévus par les
clauses restrictives des facilités de crédit. Les coûts de restructuration se
sont établis à 20,4 millions de dollars et à 67,8 millions de dollars,
respectivement, pour les exercices terminés les 31 décembre 2007 et 2006.

    Couverture des intérêts par le BAIIA excluant les coûts de
    restructuration
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA excluant les coûts de restructuration divisé par le montant net des
intérêts débiteurs. Cette mesure est essentiellement identique au ratio de
couverture prévu par les clauses restrictives des facilités de crédit de
TELUS.

    Couverture des intérêts sur la dette à long terme
    -------------------------------------------------
    Mesure sur 12 mois du bénéfice net avant les intérêts débiteurs sur la
dette à long terme et les impôts sur les bénéfices divisé par les intérêts
débiteurs sur la dette à long terme. La période de 12 mois terminée le 31
décembre 2006 inclut des charges constatées au titre des coûts estimatifs de
règlement d'une poursuite.

    Dette nette
    -----------
    La dette nette est une mesure non définie par les PCGR; la mesure définie
par les PCGR qui s'en rapproche le plus est la dette à long terme, y compris
la tranche à court terme de la dette à long terme. Le tableau qui suit
présente le rapprochement de ces deux mesures. La dette nette est un élément
d'un ratio servant à déterminer la conformité aux clauses restrictives
s'appliquant à la dette. (Se reporter à la description du ratio de la dette
nette sur le BAIIA présentée ci-dessous.)

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          Aux 31 décembre
                                                      -----------------------
                                                        2007          2006
    (en millions de dollars)                                       (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme, y compris la tranche à
     court terme                                       4 588,9       4 908,2
    Frais d'émission de titres de créance portés en
     déduction de la dette à long terme                   30,4          19,9
    Passif dérivé                                      1 179,5         838,5
    Cumul des autres éléments du résultat étendu
     découlant des instruments financiers utilisés
     pour gérer le risque de taux d'intérêt et le
     risque de change liés à la dette libellée en
     dollars américains                                 (137,3)            -

    Encaisse et placements temporaires                   (19,9)         11,5
    Produit des créances titrisées                       500,0         500,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette nette                                        6 141,6       6 278,1
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le passif dérivé figurant dans le tableau ci-dessus se rapporte à des
swaps de devises qui ont pour effet de convertir en dollars canadiens les
obligations de remboursement du capital et de paiement des intérêts et, au 31
décembre 2007, il porte sur la débenture de 1 925,0 millions de dollars US
échéant le 1er juin 2011. Au 31 décembre 2006, le passif dérivé portait sur la
débenture échéant en 2011 ainsi que sur la débenture de 1 166,5 millions de
dollars US échéant le 1er juin 2007. La direction estime que la dette nette
est une mesure utile, car elle tient compte de l'incidence du taux de change
sur les swaps de devises conclus qui fixent la valeur de la dette libellée en
dollars américains et parce qu'elle représente le montant des obligations
relatives à la dette à long terme qui ne sont pas couvertes par l'encaisse et
les placements temporaires disponibles.

    Ratio dette nette/BAIIA excluant les coûts de restructuration
    -------------------------------------------------------------
    Dette nette à la fin de la période divisée par le BAIIA excluant les
coûts de restructuration sur 12 mois. L'indication de TELUS pour le ratio
dette/BAIIA se situe dans une fourchette de 1,5 à 2,0 fois. Cette mesure est
essentiellement identique au ratio de levier financier prévu par les clauses
restrictives des facilités de crédit de TELUS.

    Ratio dette nette/total des capitaux investis
    ---------------------------------------------
    Estimation de la proportion de la dette utilisée dans la structure
financière de la société.

    Montant net des intérêts débiteurs
    ----------------------------------
    Montant net des coûts de financement avant les gains liés au rachat et au
remboursement de la dette, calculé sur 12 mois. Aucun gain lié au rachat ni au
remboursement de la dette n'a été comptabilisé au cours des périodes
respectives. Les pertes constatées au titre du remboursement de la dette à
long terme sont incluses dans le montant net des intérêts débiteurs. Les
montants nets des intérêts débiteurs pour les exercices terminés les
31 décembre 2007 et 2006 sont équivalents aux coûts de financement
trimestriels comptabilisés au cours de ces périodes.

    Total des capitaux investis - valeur comptable
    ----------------------------------------------
    Ce total exclut le cumul des autres éléments du résultat étendu et il est
calculé de la façon suivante :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          Aux 31 décembre
                                                      -----------------------
                                                        2007          2006
    (en millions de dollars)                                       (retraité)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                                 6 141,6       6 278,1
    Part des actionnaires sans contrôle                   25,9          23,6
    Capitaux propres                                   6 926,2       7 048,0
    Cumul des autres éléments du résultat étendu         103,5             -
    -------------------------------------------------------------------------

    Total des capitaux investis - valeur comptable    13 197,2      13 349,7
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    





Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Stacey Masson, (514)
977-8766, stacey.masson@telus.com; Relations avec les investisseurs: Robert
Mitchell, (416) 279-3219, ir@telus.com

Profil de l'entreprise

TELUS Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.