TELUS communique ses résultats du deuxième trimestre



    Solides résultats du sans-fil et des données grâce à l'ajout d'un nombre
    record d'abonnés aux services sans fil

    VANCOUVER, le 8 août /CNW/ - TELUS Corporation a communiqué aujourd'hui
ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2008, notamment des produits
d'exploitation de 2,4 G$, en hausse de 8 % par rapport à l'exercice précédent.
Ce rendement est attribuable à des progressions des produits d'exploitation de
9 % pour les services sans fil et de 20 % pour la transmission de données
filaires. Les ajouts nets d'abonnés au sans-fil ont atteint un record pour un
deuxième trimestre avec 175 600. Le bénéfice avant intérêts, impôts et
amortissement (BAIIA) ajusté a grimpé de 3,5 % comparativement à celui de la
période correspondante du dernier exercice.
    Pour le trimestre, le bénéfice net s'est chiffré à 267 M$, et le bénéfice
par action (BPA) s'est établi à 0,83 $, en hausse respectivement de 5,5 % et
de 9 % comparativement à la période correspondante de 2007. Le deuxième
trimestre de 2007 comprenait des redressements fiscaux favorables de 10 M$, ou
trois cents par action, alors que le deuxième trimestre de 2008 n'en comptait
pas. Les flux de trésorerie disponibles de 302 M$ ont progressé de 87 %,
principalement stimulés par des dépenses en immobilisations moindres, un BAIIA
accru et des intérêts débiteurs réduits.

    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS
    -------------------------------------------------------------------------
    En millions de
     dollars canadiens,
     sauf les données                         Trimestre terminé le
     par action                                       30 juin
    (non vérifié)                                  2008      2007   Var. en %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation                     2 398,7   2 228,1       7,7
    BAIIA(1)                                      917,6     884,6       3,7
      BAIIA (ajusté)(2)                           917,3     886,4       3,5
    Bénéfice avant impôts sur les bénéfices
     et part des
      actionnaires sans contrôle                  381,4     348,1       9,6
    Bénéfice net(3)                               267,0     253,1       5,5
    Bénéfice par action (BPA), de base(3)          0,83      0,76       9,2
    Flux de trésorerie d'exploitation             461,0   1 061,9     (56,6)
    Dépenses en immobilisations                   435,6     481,8      (9,6)
    Flux de trésorerie disponibles(4)             302,3     161,7      87,0

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA)
        correspond aux produits d'exploitation, déduction faite des charges
        d'exploitation et des coûts de restructuration. Se reporter à la
        section 11.1 du Rapport de gestion.
    (2) Exclut une charge (économie) de (0,3) M$ et de 1,8 M$ imputée aux
        charges d'exploitation de 2008 et de 2007, respectivement, à la suite
        de l'introduction d'une charge afférente au règlement net en espèces
        liée aux options sur actions attribuées avant 2005.
    (3) Le bénéfice net et le BPA pour le trimestre de 2008 ne comprenait
        aucun ajustement fiscal positif comparativement à un ajustement de
        10 M$, ou trois cents, pour la période correspondante de 2007.
    (4) Se reporter à la section 11.2 du Rapport de gestion.
    

    Darren Entwistle, président et chef de la direction de Telus, a déclaré
ce qui suit : "Notre stratégie de croissance stratégique dans nos secteurs de
transmission de données et sans fil s'est poursuivie pendant le trimestre
écoulé, et nos activités d'exploitation se sont révélées fructueuses sur
plusieurs fronts. En effet, les ajouts de clientèle à nos services sans fil
ont été nombreux au deuxième trimestre, et ils se sont accélérés du côté de
l'Internet haute vitesse. Nous modifions donc nos prévisions annuelles pour
tenir compte de cette performance positive, ce qui comprend des prévisions à
la hausse pour ce qui est des produits d'exploitation. Nous sommes aussi ravis
des premiers succès que nous avons connus dans la conversion de plus d'un
million de clients résidentiels en Colombie-Britannique de divers systèmes
patrimoniaux à notre système intégré de facturation et de service à la
clientèle, mis sur pied récemment."
    "Nous pressons toujours le gouvernement fédéral de poursuivre l'objectif
qu'il a lui-même défini, et qui vise à faire du Canada le pays le plus branché
au monde, en investissant une portion des 4,25 G$ amassés à l'occasion des
dernières enchères du spectre pour les services sans fil", a poursuivi M.
Entwistle. "Le Canada peut saisir cette occasion sans précédent d'améliorer sa
compétitivité mondiale en apportant les services Internet à large bande à des
centaines d'agglomérations rurales."
    Robert McFarlane, vice-président à la direction et chef des services
financiers, a noté ce qui suit : "Grâce à nos bonnes activités d'exploitation
à ce jour, nous avons révisé à la hausse les prévisions relatives à nos
produits d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice 2008 et rétréci les
fourchettes de nos prévisions relatives au BAIIA et au bénéfice par action,
tout en maintenant nos prévisions actuelles pour ce qui est des dépenses en
immobilisations hors spectre."
    "L'élargissement annoncé aujourd'hui de 50 % de notre programme d'effets
de commerce, qui atteindra 1,2 G$, nous procure encore plus de souplesse et un
meilleur accès à du financement à des taux intéressants", a ajouté M.
McFarlane.



    -------------------------------------------------------------------------
    Le présent communiqué contient des énoncés portant sur des événements et
    des résultats financiers et d'exploitation futurs de TELUS qui sont de
    nature prospective. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent
    de la part de la société qu'elle émette des hypothèses et ils peuvent
    faire l'objet de risques et d'incertitudes. Il existe un risque
    considérable que les énoncés prospectifs se révèlent inexacts. Les
    lecteurs ne doivent pas se fier indûment à ces déclarations puisque
    divers facteurs pourraient faire en sorte que les événements et les
    résultats futurs réels diffèrent grandement de ceux qui sont énoncés dans
    les déclarations prospectives. Par conséquent, le présent communiqué est
    soumis à la limitation de responsabilité et est publié entièrement sous
    réserve des hypothèses (y compris les hypothèses visant les prévisions
    pour 2008 et les achats d'actions), des réserves et des facteurs de
    risque mentionnés dans le Rapport de gestion - (Le 6 août 2008). Sauf là
    où la loi l'exige, TELUS n'a ni l'intention ni l'obligation d'actualiser
    ou de modifier ses énoncé prospectifs et se réserve le droit de modifier,
    en tout temps et à sa seule discrétion, sa pratique actuelle relative à
    la mise à jour de ses prévisions annuelles.
    -------------------------------------------------------------------------

    FAITS SAILLANTS SUR LE PLAN DES ACTIVITES D'EXPLOITATION

    Services sans fil de TELUS

    
    -   Les produits d'exploitation externes ont progressé de 94 M$, ou 9 %,
        soit à 1,14 G$ pour le deuxième trimestre de 2008 par rapport au
        trimestre comparable de 2007.
    -   Les produits tirés de la transmission de données sans fil ont
        augmenté de 55 M$, ou 54 %, grâce au passage continu vers les
        téléphones intelligents à fonctions complètes et au recours accru aux
        services de transmission de données tels que la messagerie textuelle,
        la navigation Web et le téléchargement.
    -   Les PMAA (produits d'exploitation mensuels moyens par appareil
        d'abonné) se sont établis à 62,73 $, un recul de 1,4 % par rapport au
        trimestre comparable de l'exercice précédent. La composante en plein
        essor des services de transmission de données, à 9,17 $, a contribué
        pour 15 % aux PMAA, alors que la composante des services de la
        transmission de la voix a poursuivi son déclin en raison du nombre
        accru d'abonnés aux services prépayés, de la baisse des prix, de
        l'utilisation des forfaits minutes incluses et de la baisse de
        l'itinérance depuis l'étranger.
    -   Les ajouts nets d'abonnés ont bondi de 37 % à 175 600 comparativement
        au trimestre correspondant de 2007, un record pour un deuxième
        trimestre à TELUS. Les ajouts nets d'abonnés aux services postpayés
        se sont chiffrés à 157 200, une hausse de 59 %, alors que les ajouts
        nets d'abonnés aux services prépayés ont reculé de 37 % à 18 400. Ces
        résultats comprennent ceux de la marque et des services postpayés
        de valeur de TELUS, dont le lancement a eu lieu à la fin de
        mars 2008.
    -   Le BAIIA ajusté de 486 M$ représente une hausse de 34 M$, ou 7 %, par
        rapport au deuxième trimestre de 2007, grâce aux produits accrus
        tirés des services de réseau et à la baisse des frais d'acquisition,
        partiellement contrebalancés par une augmentation des frais de
        fidélisation de la clientèle, des coûts liés au réseau et des autres
        charges appuyant la croissance de 11 % du nombre d'abonnés du réseau
        sans fil, les produits tirés de la transmission de données et le
        lancement d'une marque de valeur.
    -   Les frais d'acquisition par ajout brut d'abonné ont diminué de 22 %
        sur douze mois, s'établissant à 332 $, ce qui s'explique par des
        coûts légèrement plus élevés de publicité et de promotion répartis
        sur la hausse de 19 % des ajouts bruts, une proportion accrue de
        nouveaux abonnés provenant de réseaux de distribution moins coûteux
        et une diminution des subventions aux équipements.
    -   Le taux de désabonnement regroupé mensuel est passé de 1,45 % il y a
        un an à 1,43 %, légère baisse attribuable à une réduction des
        désabonnements des services postpayés découlant de mesures de
        fidélisation fructueuses. Les deuxièmes trimestres de 2008 et de 2007
        marquent la première fois où l'on peut comparer des trimestres
        complets avec la Transférabilité des numéros sans fil (TNSF) en
        place.
    -   Les flux de trésorerie (BAIIA ajusté, moins les dépenses en
        immobilisations) a augmenté de 92 M$, ou 33 %, passant à 371 M$ pour
        le trimestre, en raison d'un accroissement du BAIIA et d'une
        diminution des dépenses en immobilisations.

    Services filaires de TELUS

    -   Les produits d'exploitation externes ont grimpé de 76 M$, ou 6,5 %, à
        1,26 G$ pour le deuxième trimestre de 2008, comparativement à la
        période correspondante de 2007, la croissance des produits tirés des
        services de transmission de données ayant plus que contrebalancé la
        baisse des produits tirés des services locaux.
    -   Les produits tirés des services de transmission de données ont
        augmenté de 87 M$, ou 20 %, grâce aux produits découlant de deux
        acquisitions faites en janvier (Emergis et Fastvibe), à
        l'accroissement des services de données et d'hébergement évolués, et
        à l'augmentation du nombre d'abonnés à Internet haute vitesse. Après
        un ajustement en fonction des deux acquisitions et un ajustement
        réglementaire au cours du deuxième trimestre de 2007, la croissance
        liée aux services de transmission de données sous-jacente s'est
        établie à environ 7 %.
    -   Les produits tirés des services interurbains ont augmenté de 7 M$ en
        raison d'un ajustement négatif ponctuel de 13 M$ enregistré pour la
        période correspondante du dernier exercice, en raison de la mise en
        place d'un nouveau système de facturation et de service à la
        clientèle intégré en Alberta.
    -   TELUS a gagné 23 600 abonnés nets à Internet haute vitesse, une
        hausse de 70 % par rapport à il y a douze mois. Les ajouts de
        l'exercice précédent avaient été temporairement restreints par la
        mise en place d'un nouveau système de facturation et de service à la
        clientèle intégré en Alberta qui a momentanément réduit la capacité
        de traitement des commandes.
    -   Le BAIIA ajusté de 431 M$ a reculé de 2,6 M$, ou 0,6 %,
        principalement en raison des coûts des ventes accrus, y compris TELUS
        TV, et des coûts initiaux liés à la mise en oeuvre des contrats des
        entreprises clientes.
    -   Le nombre de lignes d'accès au réseau a diminué de 40 000 pour le
        trimestre, soit un déclin de 3,4 % par rapport à il y a douze mois,
        ce qui représente une légère amélioration séquentielle. Tout comme on
        l'a observé depuis quelques années, les pertes de lignes d'accès au
        réseau résidentielles s'expliquent par les activités constantes de la
        concurrence et le remplacement des services filaires par le sans-fil,
        recul partiellement annulé par un accroissement du nombre de lignes
        d'accès d'affaires.
    -   Les flux de trésorerie (BAIIA ajusté, moins les dépenses en
        immobilisations) ont diminué de 15 M$, ou 12 %, s'établissant à
        110 M $ pour le trimestre en raison d'un léger recul du BAIIA ajusté
        et d'une petite hausse des dépenses en immobilisations.
    

    Faits nouveaux concernant l'entreprise

    Conversion du système de facturation et de service à la clientèle en
    Colombie-Britannique

    A la mi-juillet, après un essai à grande échelle, TELUS a converti son
système de facturation et de service à la clientèle touchant plus d'un million
d'abonnés aux services filaires résidentiels en Colombie-Britannique. Ce
système s'intègre à celui de l'Alberta de sorte que, pour la première fois, la
plupart des clients de l'Alberta et de la Colombie-Britannique se retrouvent
sur le même système de facturation et de service à la clientèle. Pendant la
conversion en Colombie-Britannique, TELUS a appliqué les leçons apprises de la
conversion effectuée en Alberta en 2007; le début de l'expérience s'avère
positif. Parmi les avantages de ce projet en ce qui concerne le service à la
clientèle et les coûts, citons des traitements simplifiés et normalisés, ainsi
que l'élimination avec le temps de nombreux systèmes d'information anciens.

    Conclusion des enchères relatives aux licences de spectre pour les
    services sans fil évolués

    Les enchères d'Industrie Canada relatives aux licences de spectre pour
les services sans fil évolués ont pris fin le 21 juillet 2008, ce qui a permis
au gouvernement d'amasser plus de 4,25 G$ et de délivrer sous condition 282
licences à 15 sociétés. Les enchérisseurs retenus pourront recevoir leurs
licences après avoir versé leurs paiements finaux et avoir démontré leur
conformité aux exigences en matière de propriété et de contrôle canadiens.
    Conformément à la stratégie de croissance nationale de TELUS axée sur le
sans-fil, les données et l'IP, la société a misé pour acquérir un spectre
additionnel partout au Canada à un coût approximatif de 880 M$. Le spectre
pour les services sans fil évolués a consolidé le spectre déjà important de
TELUS; il devrait lui donner la capacité de présenter de futurs services de 4e
génération.
    TELUS prévoit dorénavant affronter une nouvelle concurrence en raison des
récentes enchères. Cependant, le nombre et la viabilité à long terme des
nouveaux venus sur les divers marchés demeurent incertains en raison des
exigences en matière de mise en place, des coûts liés aux spectres et à la
mise en route, des conditions sur les marchés financiers ainsi que des
restrictions sur les investissements étrangers.
    TELUS encourage le gouvernement canadien à investir une portion des 4,25
G$ amassés lors des enchères du spectre pour les services sans fil afin de
concrétiser son objectif défini, à savoir faire du Canada le pays le plus
branché au monde. Les enchères ont permis d'amasser près du triple du montant
de 1,5 G$ anticipé, donnant au Canada l'occasion sans précédent d'offrir des
services Internet à bande large à des milliers de collectivités rurales.

    TELUS augmente de 400 M$ son programme d'effets de commerce

    Le 7 août, DBRS a donné son appui en matière de cote de crédit pour une
hausse de 50 % du programme d'effets de commerce de TELUS, soit à 1,2 G$.
Ainsi, TELUS gagne plus de souplesse et présente des taux à court terme plus
attrayants, notamment le financement futur d'engagements liés au spectre des
services sans fil évolués obtenu aux enchères qui ont récemment pris fin. Au
terme du deuxième trimestre, les effets de commerce en circulation de TELUS se
chiffraient à 800 M$.

    TELUS en appelle de la décision relative à son compte de report

    TELUS a déposé un appel auprès du CRTC et du cabinet fédéral leur
demandant de lui permettre de brancher davantage de collectivités canadiennes
éloignées aux services Internet à large bande en employant les fonds de son
compte de report. TELUS croit qu'il s'agit d'une bonne occasion de collaborer
avec les gouvernements, les collectivités rurales et les Premières Nations
pour offrir les avantages de l'Internet à large bande aux Canadiens qui vivent
et travaillent dans des régions éloignées.
    TELUS est d'avis que tous les Canadiens en profiteront lorsque toutes les
collectivités rurales du pays auront un accès au service Internet à large
bande, du fait de toutes les possibilités commerciales, économiques et
éducatives que ce service crée. TELUS continue de collaborer avec le CRTC pour
trouver un moyen d'inscrire de nouvelles collectivités sur sa liste de comptes
de report afin que tout le financement de 163 M$ de TELUS soit utilisé aux
fins déterminées par le CRTC en 2006. TELUS a également déposé une pétition au
cabinet fédéral pour s'assurer de maintenir sa capacité de demander au
gouvernement d'intervenir si le CRTC ne rouvrait pas le processus pour de
nouvelles demandes.

    Solutions d'affaires

    TELUS améliore la gamme de services GPS pour les entreprises

    TELUS a lancé trois nouveaux services liés au système de positionnement
global (GPS) destiné aux entreprises : Repère-actifs de TELUS,
Repère-ressources de TELUS et Repérage et répartition de TELUS. Repère-actifs
de TELUS permet aux entreprises de faire le suivi de leurs actifs, petits et
grands. Repère-ressources de TELUS aide les entreprises à augmenter la
sécurité et la productivité en leur permettant de localiser leurs employés en
temps réel. Repérage et répartition de TELUS permet au personnel du siège
social de déterminer lequel des travailleurs mobiles est le plus près du lieu
où devra être effectué un nouveau projet à attribuer ou d'envoyer de l'aide
immédiatement à un travailleur en cas de besoin. Les nouvelles solutions font
partie de la gamme complète de services GPS sans fil de TELUS qui comprend
également le service Repère-véhicules de TELUS, solution de localisation et de
repérage de véhicules, et le service Routeur de TELUS, qui permet aux
utilisateurs d'obtenir des indications routières détaillées.

    CritiCall Ontario choisit iScheduler et CentreContactUniversel de TELUS

    CritiCall Ontario a choisi iScheduler et CentreContactUniversel de TELUS
pour fournir les bases de ses services d'acheminement électronique intégré des
patients. Le contrat de cinq ans avec le service d'acheminement d'urgence de
l'Ontario, ouvert 24 heures sur 24, pour les médecins des hôpitaux, est évalué
à 2,3 M$. Il s'agit de la première installation de iScheduler de TELUS au
Canada. Le contrat combine l'application CentreContactUniversel de TELUS aux
capacités d'acheminement et de gestion de liste d'attente de iScheduler. Le
service conjoint fournit aux agents de CritiCall un procédé d'acheminement des
patients simplifié faisant en sorte que l'information qui suit le patient dans
ses déplacements au sein du système de santé soit la bonne. La solution
procure également à CritiCall des fonctions avancées d'établissement de
rapport pour aider les organismes de santé à mieux connaître leurs besoins
opérationnels et leur rendement afin de faciliter la planification.

    Les solutions de communications unifiées de TELUS simplifient les
    activités des entreprises

    TELUS a amélioré sa gamme de solutions de communications unifiées en
lançant un nouveau service permettant à ses clients d'utiliser Outlook Voice
Access pour accéder à leurs courriels, à leurs listes de coordonnées et à
leurs calendriers par téléphone et être en liaison avec leur bureau où qu'ils
soient et en tout temps. Grâce à ce nouveau service, il est possible d'accéder
au courrier électronique et aux outils d'échange de documents de groupe de
classe affaires en toute sécurité à partir d'un ordinateur personnel, d'un
navigateur Web, d'un appareil mobile ou d'un téléphone. Microsoft SharePoint
permet aux employés d'échanger des documents, de trouver des ressources
d'entreprise, de rechercher des spécialistes et des données d'entreprise, de
gérer le contenu et le flux des travaux ainsi que de tirer parti des
connaissances d'entreprise afin de prendre des décisions mieux éclairées à
partir d'un seul point intégré.

    Produits et services

    Des téléphones intelligents pour tout faire

    Au mois de mai, TELUS a lancé sa campagne du téléphone intelligent qui
fait absolument tout. Dotés des fonctions sans fil les plus utiles qui soient,
les téléphones intelligents de nouvelle génération de TELUS sont des appareils
de communication uniques auxquels aucune tâche ne résiste. Qu'il s'agisse de
transmettre par message texte l'emplacement de la fête la plus branchée en
ville, de naviguer sur le Web pour trouver le cinéma qui présente la toute
dernière superproduction hollywoodienne ou d'utiliser des services GPS, les
téléphones intelligents de TELUS répondent parfaitement aux besoins des
consommateurs à la recherche d'un appareil qui leur offrira la liberté à
portée de la main.
    L'un des nouveaux téléphones intelligents est le HTC Touch Diamond. TELUS
sera la première entreprise de télécommunications à offrir ce nouvel appareil
aux Canadiens. Le Diamond permettra aux utilisateurs, sur simple pression
d'une touche, de naviguer sur le Web, de visionner des vidéos sur YouTube et
de planifier des activités sur Facebook. De plus, le lecteur multimédia et la
mémoire interne de 4 Go permettent de stocker et d'écouter des milliers de
chansons. TELUS a également lancé le téléphone intelligent BlackBerry Curve
8330 rose et le modem Sierra Wireless Compass 597 USB.

    TELUS commanditaire de Canadian Idol

    TELUS utilise une nouvelle approche de placement de produit pour la
sixième saison de l'émission Canadian Idol. A titre de commanditaire de CTV
dans le domaine du sans-fil, TELUS présente aux téléspectateurs Ron Ronn,
jeune aspirant chanteur-compositeur de 23 ans qui se fie à son dauphin
porte-bonheur, à son meilleur ami Mueller et à son téléphone intelligent de
TELUS pour gérer sa carrière naissante. TELUS et TAXI ont créé Ron Ronn
spécialement pour "Canadian Idol" dans le cadre de la commandite par TELUS de
cette émission très populaire. Selon les conditions de l'entente de
commandite, chaque extrait-vidéo de 30 secondes mettant en vedette Ron Ronn
sera diffusé à la fin d'un segment d'émission et avant la pause commerciale.
Outre le contenu relatif à Ron Ronn, TELUS lance une fois encore sa campagne
primée sur le thème de la nature pendant les pauses publicitaires régulières
de Canadian Idol.

    L'Alberta et la Colombie-Britannique adoptent la composition à 10
    chiffres

    Pour répondre à la demande croissante de numéros de téléphone, le secteur
des télécommunications a ajouté de nouveaux codes régionaux pour l'Alberta et
la Colombie-Britannique : le 778 s'ajoute à l'indicatif régional 250 actuel en
Colombie-Britannique et le 587 à l'échelle de l'Alberta. L'adoption d'un
second code régional dans ces régions signifie que les résidants doivent
ajouter le code régional et composer 10 chiffres pour faire des appels locaux.
Dès la première semaine suivant l'introduction du nouveau code régional le 
23 juin, un échantillon de plusieurs millions d'appels a indiqué que près de
90 % d'entre eux avaient été effectués en composant les 10 chiffres.
    Les clients actuels ne sont pas tenus de modifier leur numéro de
téléphone et les limites géographiques régissant les appels interurbains ne
sont pas touchées. Tous les numéros à trois chiffres, soit le 211, le 311, le
411, le 611 et l'accès aux services d'urgence 911 (le cas échéant) ne changent
pas et ne nécessitent pas l'ajout du code régional.

    Prix et communauté

    TELUS à l'honneur pour son action novatrice en matière d'apprentissage et
    de perfectionnement professionnel

    TELUS a reçu un prestigieux "Industry Achievement Award" pour sa position
de chef de file mondial en ce qui a trait à la croissance et au
perfectionnement professionnel des membres de son équipe. SkillSoft, le leader
international de la formation en ligne, a décerné le prix à TELUS à l'occasion
de son gala 2008 "Global Perspectives Awards". Le prix est attribué à des
entreprises qui occupent depuis longtemps une position de chef de file en
matière de formation et de perfectionnement professionnel. Le jury a passé en
revue les programmes et les ressources internes de formation soumis par plus
de 100 entreprises de partout dans le monde, et en a retenu seulement cinq
comme étant de vrais innovateurs. TELUS a été classée au premier rang tandis
que UPS, Verizon, FedEx et Hitachi ont également reçu un prix.

    Un rapport annuel récompensé par les communicateurs internationaux

    Pour la quatrième année consécutive, le prestigieux Gold Quill Award
remis par l'Association internationale des professionnels des communications
(AIPC) a souligné la qualité du rapport annuel de TELUS. Les Gold Quill Awards
sont un témoignage de distinction mondiale et une reconnaissance de
l'excellence en communication d'entreprise. Ces prix, qui sont l'équivalent
des Oscars pour les professionnels de la communication, soulignent des
programmes dont la stratégie est claire et qui témoignent d'un vaste travail
de gestion et de planification, notamment de recherche, d'analyse et
d'évaluation, de même que d'un degré élevé de compétences techniques et
créatives.

    TELUS reçoit le Prix des héros en TI

    L'Association canadienne de la technologie de l'information (ACTI) a
décerné à TELUS le Prix des héros en TI dans la catégorie entreprises pour le
soutien qu'elle a apporté à Upopolis, réseau social en ligne sécurisé conçu
exclusivement pour les enfants hospitalisés. Upopolis permet aux enfants de
s'informer sur leur maladie et d'avoir accès à leurs devoirs et à leurs
enseignants, ainsi que de rester en contact avec leurs amis et leurs familles
pendant une période difficile de leur vie. Le site Web a été élaboré par la
Kids' Health Links Foundation (KHLF) en utilisant les services de conception
et de technologie offerts gracieusement par TELUS. Upopolis permet aux enfants
de rester en contact avec leurs amis et leur famille, mais aussi de nouer des
liens avec des enfants souffrant de la même maladie. Upopolis propose aux
jeunes patients un profil personnel, une adresse courriel sécurisée, des
discussions en temps réel, des babillards, des blogues personnels et des liens
vers des jeux pour enfants, vers un site de travail scolaire en ligne et vers
des sites d'information sur la santé et le bien-être destinés aux enfants.

    Encan pour devenir caddie au tournoi TELUS Skins Game : la BC Children's
    Hospital Foundation à l'honneur

    Cinq amateurs de golf canadiens ont eu le rare privilège de jouer le rôle
de caddie pour des professionnels de la PGA dans le cadre du tournoi TELUS
World Skins Game, au bénéfice de la BC Children's Hospital Foundation. L'encan
de cette année pour devenir caddie a rapporté 45 000 $ au profit de la BC
Children's Hospital Foundation, s'ajoutant à un total de plus de 126 000 $
recueillis jusqu'à maintenant dans le cadre des encans pour devenir caddie au
tournoi TELUS World Skins Game, afin de soutenir des organismes caritatifs
locaux. L'encan annuel de bienfaisance permet aux amateurs de golf de déposer
une mise sur eBay.ca pour avoir la chance d'être le caddie d'un de leurs
golfeurs professionnels favoris. Les cinq personnes ayant déposé la mise la
plus élevée se sont retrouvées sur le vert du Predator Ridge, les 
16 et 17 juin, pour transporter les bâtons de golfeurs vedettes de la PGA
comme Mike Weir, qui représentait le Canada, Fred Couples, des Etats-Unis,
Greg Norman, de l'Australie, Colin Montgomerie, de l'Ecosse, et le jeune
joueur vedette Camilo Villegas, qui représentait la Colombie. Le tournoi TELUS
Skins Game a permis de recueillir 185 000 $ pour la fondation de l'hôpital
cette année, somme qui a été portée à 250 000 $ par TELUS et les membres de
son équipe.

    Des milliers de participants à la Journée du Bénévolat de TELUS

    Le 31 mai, plus de 8 600 membres et anciens membres de l'équipe TELUS,
accompagnés de leurs proches et de leurs amis, ont consacré une journée d'un
emploi du temps souvent chargé pour donner où ils vivent, à l'occasion de la
Journée du Bénévolat de TELUS, une initiative bénévole d'envergure nationale,
afin de contribuer à changer les choses au sein des collectivités où les
membres de l'équipe vivent et travaillent. Ils ont participé à plus de 200
activités bénévoles au bénéfice de 137 organismes de bienfaisance répartis
dans 23 régions du pays et aux Philippines, dont Victoria, Vancouver, Prince
George, Kamloops, Kelowna, Calgary, Lethbridge, Red Deer, Edmonton, Grande
Prairie, Toronto, Barrie, Ottawa, Montréal, Québec, Rimouski et Manille. Les
participants ont inscrit plus de 27 000 heures de bénévolat en cette unique
journée spéciale destinée à soutenir des causes importantes. Les activités
bénévoles comprenaient le nettoyage de parcs municipaux, le triage de milliers
de livres de dons à des banques alimentaires et la plantation de dizaines
d'arbres.

    TELUS commandite la Marche pour la guérison du diabète

    La Marche pour la guérison du diabète de TELUS a eu lieu partout au
Canada aux mois de mai et juin. La commandite par TELUS du plus grand
événement de financement de la Fondation de la recherche sur le diabète
juvénile souligne l'engagement de TELUS dans ce partenariat et envers le
financement de la recherche afin de venir en aide à plus de 200 000 Canadiens
souffrant du diabète de type 1. Il s'agissait de la première année d'un
partenariat de trois ans avec cette fondation. Plus de 2 100 membres de
l'équipe TELUS y ont pris part, et ont permis de recueillir 460 000 $ pour
cette noble cause.

    Déclaration de dividende

    Le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de
quarante-cinq cents (0,45 $ CA) par action sur les actions ordinaires émises
et en circulation et de quarante-cinq cents (0,45 $ CA) par action sur les
actions sans droit de vote émises et en circulation de la société, payables le
 1er octobre 2008 aux détenteurs inscrits à la clôture des registres le 
10 septembre 2008.
    Ce dividende trimestriel représente une augmentation de 20 % par rapport
au dividende trimestriel de 0,375 $ versé en 2007.

    A propos de TELUS

    TELUS (T et T.A à la Bourse de Toronto; TU à la Bourse de New York) est
l'une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada, grâce à
des produits d'exploitation annuels de 9,4 milliards de dollars et à 
11,4 millions de connexions clients, dont 5,8 millions d'abonnés à des
services sans fil, 4,3 millions de lignes d'accès pour réseau filaire et 
1,2 million d'abonnés à des services Internet. TELUS offre une gamme complète
de produits et de services de communication sans fil et filaire, notamment des
services de transmission de données et de la voix, des services IP, et des
services vidéo et de divertissement. Poursuivant leur objectif de devenir une
entreprise citoyenne de premier plan au Canada, TELUS et les membres de son
équipe donnent où ils vivent. Depuis 2000, ceux-ci ont versé 113 millions de
dollars à des organisations caritatives et sans but lucratif, et fait plus de
2,1 millions d'heures de bénévolat dans les communautés. En outre, TELUS a
créé huit comités d'investissement communautaire d'un bout à l'autre du pays,
lesquels dirigent ses initiatives philanthropiques. Pour obtenir de plus
amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site telus.com.


    
                              TELUS CORPORATION

                             Rapport de gestion

                         Deuxième trimestre de 2008


    Mise en garde concernant les énoncés prospectifs
    -------------------------------------------------------------------------
    Le présent rapport de gestion contient des énoncés prospectifs portant
    sur des événements et des résultats financiers et d'exploitation futurs
    de TELUS Corporation ("TELUS" ou la "société" et, dans les cas où le
    contexte de la description narrative le permet ou l'exige, ses filiales).
    De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent de la part de la
    société qu'elle émette des hypothèses et ils peuvent faire l'objet de
    risques et d'incertitudes. Il existe un risque considérable que les
    hypothèses (voir ci-dessous), les prédictions ou les autres énoncés
    prospectifs se révèlent inexacts. Les lecteurs sont ainsi mis en garde
    de ne pas se fier indûment à ces énoncés car un certain nombre de
    facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, les conditions,
    les actions et les événements futurs réels diffèrent considérablement
    des objectifs, des attentes, des estimations ou des intentions exprimés
    dans les énoncés prospectifs. La société n'a pas l'intention ni
    l'obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs à la
    lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement,
    sauf dans les cas exigés par la loi. Dans le cas des indications
    annuelles, il est pratique courante pour la société d'évaluer et, si
    elle le juge approprié, de présenter des mises à jour (se reporter à la
    rubrique 9). Sous réserve d'exigences juridiques, cette pratique pourrait
    être modifiée à tout moment, au gré de la société.

    Les hypothèses à l'égard des indications pour 2008 incluent :
    -------------------------------------------------------------

    Une croissance économique conforme aux estimations formulées récemment
    par le Conference Board du Canada pour les provinces et le pays, dont une
    croissance du produit intérieur brut (le "PIB") du Canada révisée de
    1,7 % et une croissance supérieure à la normale en Alberta et en
    Colombie-Britannique; la parité ou la quasi-parité du dollar canadien et
    du dollar américain; une concurrence accrue, relativement aux services
    filaires, dans le marché résidentiel et le marché des affaires,
    particulièrement de la part de câblodistributeurs et d'entreprises
    offrant des services voix sur IP ("VoIP"); l'incidence de l'acquisition
    d'Emergis conclue à la mi-janvier; un gain d'environ 4,5 % à 5 % au titre
    de la pénétration du marché canadien des services sans fil; le fait que
    l'objectif relatif aux dépenses en immobilisations consolidées ne tient
    pas compte de l'achat de licences de spectre pour les services sans fil
    dans le cadre des enchères de licences de spectre pour les services sans
    fil évolués (les "SSFE"); le fait qu'outre les dépenses en
    immobilisations, des dépenses d'environ 880 millions de dollars devraient
    être constatées au troisième trimestre de 2008 au titre des enchères de
    licences de spectre pour les SSFE; l'hypothèse selon laquelle aucun
    nouveau venu ne pénétrera le marché des services sans fil en 2008; des
    charges au titre de la restructuration d'environ 30 millions de dollars
    (en hausse par rapport à 20,4 millions de dollars en 2007); un taux
    d'imposition combiné prévu par la loi d'environ 30,5 % à 31,5 %; un taux
    d'actualisation de 5,5 % (en hausse de 50 points de base comparativement
    à 2007) et un rendement à long terme prévu de 7,25 % au titre des régimes
    de retraite, (soit des résultats inchangés par rapport à 2007); un nombre
    moyen d'actions en circulation d'environ 320 millions (en baisse par
    rapport à 331,7 millions en 2007). L'achat possible d'un nombre maximal
    de 20 millions d'actions de TELUS sur une période de 12 mois dans le
    cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités
    ayant débuté le 20 décembre 2007 pourrait avoir une incidence sur le
    résultat par action, les soldes de trésorerie, la dette nette et les
    capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires.

    Les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent
    ---------------------------------------------------------------------
    considérablement de ceux prévus incluent, sans toutefois s'y limiter :
    ----------------------------------------------------------------------

    La concurrence (y compris davantage de concurrence au chapitre des tarifs
    et la probabilité que de nouveaux concurrents commencent à offrir des
    services sans fil en 2009, par suite des enchères de licences de
    spectre), la croissance et les fluctuations de l'économie (y compris le
    rendement et la capitalisation du régime de retraite et les charges
    afférentes), les dépenses en immobilisations (à la hausse en 2008 en
    raison des achats de licences de spectre pour les SSFE), les exigences
    en matière de financement et d'endettement (y compris le financement des
    rachats d'actions et les financements par emprunt), les questions
    fiscales (y compris la déchéance ou le report du paiement de montants
    importants d'impôts en espèces), les développements touchant les
    ressources humaines; l'intégration des activités et les réorganisations
    internes (y compris les activités d'intégration d'Emergis faisant suite
    à l'acquisition); les progrès technologiques (y compris le recours à des
    systèmes et à la technologie de l'information, les technologies de
    prochaine génération liées à l'accès large bande sur fil et aux services
    sans fil qui ne cessent d'évoluer, et la possibilité qu'il soit
    nécessaire de conclure des accords de partage du réseau sans fil dans
    l'avenir afin d'obtenir un bon rapport coût-efficience et de réduire les
    risques liés au déploiement); les approbations réglementaires et les
    changements à la réglementation (y compris l'interprétation et la mise
    en application des règles concernant le partage des pylônes d'antennes
    et les services d'itinérance, la mise en place et l'incidence d'enchères
    de licences de spectre futures, l'instance visant les nouveaux médias
    ainsi que les modifications possibles des restrictions à la propriété
    étrangère); les risques liés aux processus (y compris la conversion des
    systèmes existants et l'intégration du système de facturation), les
    développements touchant la santé, la sécurité et l'environnement, les
    litiges et les questions d'ordre juridique, les événements touchant la
    poursuite des activités (y compris les menaces provenant de l'activité
    humaine et les menaces naturelles), les acquisitions ou dessaisissements
    prospectifs, et les autres facteurs de risque dont il est question dans
    le présent document et qui sont mentionnés de temps à autre dans les
    rapports et dans les documents d'information publiés par TELUS, y compris
    son rapport annuel et sa notice annuelle, et dans d'autres documents
    déposés auprès des commissions des valeurs mobilières au Canada (à
    l'adresse www.sedar.com) et aux Etats-Unis, y compris sur formulaire
    40-F, (sur le site EDGAR à l'adresse www.sec.gov).

    Pour plus de détails, se reporter à la rubrique 10, "Risques et gestion
    des risques", du rapport de gestion annuel 2007 et du rapport de gestion
    du premier trimestre de 2008 de TELUS, ainsi qu'aux mises à jour
    présentées à la rubrique 10 du présent rapport de gestion.
    -------------------------------------------------------------------------
    


    Rapport de gestion

    Le 6 août 2008

    Le rapport qui suit constitue une analyse de la situation financière et
des résultats d'exploitation consolidés de TELUS Corporation pour les
trimestres et les semestres terminés les 30 juin 2008 et 2007, qui doit être
lue conjointement avec les états financiers consolidés intermédiaires de
TELUS. Ce rapport contient des données prospectives qui renvoient à la mise en
garde concernant les énoncés prospectifs figurant plus haut et qui doivent
être lues conjointement avec celle-ci.
    Les états financiers consolidés intermédiaires de TELUS ont été préparés
conformément aux principes comptables généralement reconnus (les "PCGR") du
Canada, qui diffèrent à certains égards des PCGR des Etats-Unis. Se reporter à
la note 20 des états financiers consolidés intermédiaires pour un sommaire des
principales différences entre les PCGR du Canada et ceux des Etats-Unis dans
la mesure où ils concernent TELUS. Le rapport de gestion et les états
financiers consolidés intermédiaires ont été revus par le comité de
vérification de TELUS et approuvés par le conseil d'administration de cette
dernière. Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés en
dollars canadiens.
    TELUS présente certaines mesures non définies par les PCGR et fournit des
indications à ce sujet parce qu'elles constituent des mesures auxquelles la
direction a recours pour évaluer le rendement de la société et de ses unités
et secteurs d'exploitation. Les mesures non définies par les PCGR servent
aussi à déterminer si la société respecte les clauses restrictives de ses
conventions d'emprunt et à gérer la structure du capital. Etant donné que les
mesures non définies par les PCGR n'ont pas de signification normalisée, les
règlements sur les valeurs mobilières exigent que ces mesures soient définies
clairement et qu'elles fassent l'objet d'un rapprochement avec les mesures
conformes aux PCGR les plus semblables. Pour plus de détails sur la
définition, le calcul et le rapprochement des mesures non définies par les
PCGR, les lecteurs doivent se reporter à la rubrique 11, "Rapprochement des
mesures non définies par les PCGR et définitions".

    
    Rapport de gestion

    -------------------------------------------------------------------------
    Rubrique                           Description
    -------------------------------------------------------------------------
    1.  Introduction                   Introduction et résumé des résultats
                                       consolidés de TELUS pour le deuxième
                                       trimestre et le premier semestre de
                                       2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    2.  Activités principales, vision  Analyse des activités soutenant
        et stratégie                   les six impératifs stratégiques de
                                       TELUS.
    -------------------------------------------------------------------------
    3.  Catalyseurs clés de rendement  Liste des priorités de la société pour
                                       2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    4.  Capacité d'obtenir des         Description des facteurs qui influent
        résultats                      sur la capacité de mettre en oeuvre
                                       les stratégies, de gérer les
                                       catalyseurs clés de rendement et
                                       d'obtenir des résultats.
    -------------------------------------------------------------------------
    5.  Résultats d'exploitation       Analyse détaillée des résultats
                                       d'exploitation du deuxième trimestre
                                       et du premier semestre de 2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    6.  Situation financière           Analyse des modifications importantes
                                       apportées au bilan de TELUS pour le
                                       semestre terminé le 30 juin 2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    7.  Situation de trésorerie et     Analyse des flux de trésorerie, des
        sources de financement         liquidités, des facilités de crédit,
                                       ainsi que d'autres informations.
    -------------------------------------------------------------------------
    8.  Estimations comptables         Description des estimations comptables
        critiques et faits nouveaux    critiques aux fins de l'établissement
        concernant les conventions     des résultats financiers, ainsi que
        comptables                     des modifications de conventions
                                       comptables.
    -------------------------------------------------------------------------
    9.  Indications pour l'exercice    Indications révisées de TELUS pour
        2008                           l'exercice.
    -------------------------------------------------------------------------
    10. Risques et gestion des         Mise à jour concernant certains
        risques                        risques et incertitudes avec lesquels
                                       TELUS doit composer et méthodes
                                       qu'elle utilise pour assurer la
                                       gestion de ces risques.
    -------------------------------------------------------------------------
    11. Rapprochement des mesures non  Description, calcul et rapprochement
        définies par les PCGR et       de certaines mesures qu'utilise la
        définitions                    direction.
    -------------------------------------------------------------------------
    


    1.  Introduction

    1.1 Importance relative de l'information à fournir

    La direction décide si une information est importante ou non en jugeant
si la décision d'un investisseur raisonnable d'acheter, de vendre ou de
conserver des titres de la société pourrait être influencée ou modifiée si
l'information était omise ou erronée.

    
    1.2 Industrie canadienne des télécommunications

        Principaux faits nouveaux concernant l'industrie
    

    Le 30 juin 2007, BCE Inc., le plus important fournisseur de services de
télécommunications au Canada, a annoncé la conclusion d'une entente définitive
en vue de son acquisition par un consortium dirigé par Teachers Private
Capital, une division du Régime de retraite des enseignantes et des
enseignants de l'Ontario, ainsi que par plusieurs co investisseurs confirmés
récemment par BCE, à savoir Providence Equity Partners, Madison Dearborn
Partners, LLC, et Merrill Lynch Global Private Equity, des sociétés
américaines. Le conseil d'administration de BCE a recommandé que les porteurs
d'actions ordinaires acceptent l'offre en espèces du consortium de 42,75 $ par
action ordinaire, ou environ 34 milliards de dollars. Le 21 septembre 2007,
les actionnaires de BCE ont en grande majorité approuvé l'acquisition. En juin
2008, le CRTC ("Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes") a approuvé le changement de contrôle des licences de
radiodiffusion de BCE. Industrie Canada a également approuvé l'acquisition.
Une contestation déposée auprès de la Cour suprême du Canada par certains
porteurs d'obligations de BCE a également été rejetée en juin. BCE a laissé
savoir qu'elle s'attend à ce que la conclusion de l'opération ait lieu au plus
tard le 11 décembre 2008.

    Faits nouveaux concernant le sans-fil services sans fil évolués ("SSFE")
    et autres enchères de spectre dans la bande de 2 GHz

    Industrie Canada a tenu des enchères de licences de spectre pour les
services sans fil du 27 mai au 21 juillet 2008. Ces enchères concernaient la
bande de 90 MHz du spectre pour les SSFE (y compris une tranche de 40 MHz qui
était réservée pour les nouveaux venus), de 10 MHz pour l'expansion de la
bande pour le service de communications personnelles (le "SCP") et de 5 MHz
relativement à une autre petite bande. Les enchères ont pris fin après 331
rondes, et Industrie Canada a enregistré un produit de 4 255 millions de
dollars (moyenne de 1,55 $/MHz/personne vivant dans une zone de population
pour les enchères relatives aux licences de spectre pour les SSFE et pour le
service SCP).
    TELUS a été avisée qu'elle était, à titre provisoire, le soumissionnaire
retenu relativement à 59 licences de spectre de 20 MHz ou de 10 MHz dans les
bandes de 1700 MHz et de 2100 MHz, ce qui lui fournira davantage de spectre
dans les marchés nationaux qu'elle dessert déjà. Le coût de ces licences de
spectre s'élève à environ 880 millions de dollars. TELUS s'attend à recevoir
ces licences au troisième trimestre de 2008, après avoir versé le paiement
final et démontré son respect des exigences relatives à la propriété
canadienne. Les autres soumissionnaires retenus à titre provisoire lors des
enchères relatives aux licences de spectre pour les SSFE doivent également se
conformer aux exigences relatives à la propriété canadienne et verser un
paiement. Le spectre moyen acquis par TELUS est de 16,2 MHz, et son coût
moyen, de 1,82 $/MHz/personne vivant dans une zone de population. Se reporter
également à la section "Se doter de moyens nationaux", à la rubrique 2, à la
rubrique 4.1, "Principaux marchés et concurrents", ainsi qu'à la rubrique
10.1, "Réglementation".
    Conformément aux modalités des enchères, la société s'attend à verser, au
troisième trimestre de 2008, les sommes dues relativement aux soumissions
retenues, et elle compte pour ce faire avoir recours à ses facilités de crédit
et aux fonds en caisse.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Licences acquises par TELUS lors des enchères de spectre tenues par
    Industrie Canada du 27 mai au 21 juillet 2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                  Nombre de
                                   licences
    Largeur de bande               acquises  Zones géographiques
    -------------------------------------------------------------------------

    20 MHz se composant de 10 MHz       32   Québec, sud-ouest de l'Ontario,
    dans la bande de 1700 MHz et             région d'Ottawa, Manitoba,
    de 10 MHz dans la bande de               Saskatchewan, Alberta et C.-B.
    2100 MHz

    10 MHz se composant de 5 MHz        27   Yukon, Territoires du Nord-Ouest
    dans la bande de 1700 MHz et             et Nunavut, Terre Neuve et
    de 5 MHz dans la bande de                Labrador, Nouvelle-Ecosse,
    2100 MHz                                 Nouveau Brunswick,
                                             Ile-du-Prince-Edouard, centre
                                             de l'Ontario et Toronto
    -------------------------------------------------------------------------
    


    1.3 Sommaire des résultats consolidés

    Le chef de la direction, qui est le principal responsable de
l'exploitation, reçoit des rapports consolidés concernant TELUS, soit des
rapports tenant compte de la charge supplémentaire au titre de l'ajout de
l'option de règlement en espèces net liée aux options sur actions attribuées
avant 2005 et des rapports excluant cette charge (comme il est illustré dans
les calculs "ajustés"). Le tableau ci-après fait état de ces deux points de
vue.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Sommaire des résultats consolidés
    (en millions de
     dollars, sauf
     les actions,
     les montants          Trimestres terminés       Semestres terminés
     par action, le           les 30 juin                les 30 juin
     nombre d'abonnés
     et les ratios)     2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des résultats
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation    2 398,7  2 228,1     7,7 %  4 749,3  4 433,7     7,1 %

    Bénéfice
     d'exploitation      498,1    493,8     0,9 %  1 025,5    890,8    15,1 %
    (Recouvrement)
     charge au titre
     de l'option de
     règlement en
     espèces net liée
     aux options          (0,3)     1,8      n.s.     (0,1)   175,3     n.s.
    Bénéfice
     d'exploitation
     (ajusté)            497,8    495,6     0,4 %  1 025,4  1 066,1    (3,8)%
    Bénéfice avant
     impôts sur les
     bénéfices           381,4    348,1     9,6 %    782,6    623,7    25,5 %
    (Recouvrement)
     charge au titre
     de l'option de
     règlement en
     espèces net liée
     aux options          (0,3)     1,8      n.s.     (0,1)   175,3     n.s.
    Bénéfice avant
     impôts (ajusté)     381,1    349,9     8,9 %    782,5    799,0    (2,1)%

    Bénéfice net         267,0    253,1     5,5 %    558,0    447,9    24,6 %
    Option de règlement
     en espèces net
     liée aux options,
     après impôts         (0,2)     1,3      n.s.     (0,1)   109,0     n.s.
    Bénéfice net
     (ajusté)            266,8    254,4     4,9 %    557,9    556,9     0,2 %

    Bénéfice par action,
     de base (en
     dollars)             0,83     0,76     9,2 %     1,73     1,34    29,1 %
    Option de règlement
     en espèces net liée
     aux options,
     par action              -        -       - %        -     0,33  (100,0)%
    Bénéfice par action,
     de base (ajusté)
     (en dollars)         0,83     0,76     9,2 %     1,73     1,67     3,6 %

    Bénéfice par action,
     dilué (en dollars)   0,83     0,75    10,7 %     1,72     1,32    30,3 %

    Dividendes en espèces
     déclarés par action
     (en dollars)         0,45    0,375    20,0 %     0,90     0,75    20,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Etats consolidés
     des flux de
     trésorerie
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux
     activités
     d'exploitation      461,0  1 061,9   (56,6)%  1 086,2  1 522,5  (28,7)%
    Sorties liées aux
     activités
     d'investissement    436,7    477,8    (8,6)%  1 437,1    870,1   65,2 %
      Dépenses en
       immobilisations   435,6    481,8    (9,6)%    755,3    863,7  (12,6)%
    (Sorties) rentrées
     liées aux activités
     de financement      (27,7) (1 115,9)  97,5 %    376,7   (638,7)    n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre d'abonnés et
     autres mesures
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre de
     connexions(1) (en
     milliers)          11 363    10 885    4,4 %

    BAIIA(2)             917,6     884,6    3,7 %  1 867,1  1 648,9    13,2 %
    Charge au titre de
     l'option de
     règlement en
     espèces net liée
     aux options          (0,3)      1,8     n.s.     (0,1)   175,3      n.s.

    BAIIA (ajusté)       917,3     886,4    3,5 %  1 867,0  1 824,2     2,3 %

    Flux de trésorerie
     disponibles(3)      302,3     161,7   87,0 %    882,1    642,5    37,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios d'endettement
     et de distribution(4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio dette
     nette/BAIIA excluant
     les coûts de
     restructuration       1,7      1,8      (0,1)
    Ratio de distribution
     (en pourcentage)      5,2       48     4 pts
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    pt(s) - point(s) de pourcentage
    (1) Le total du nombre d'abonnés au sans-fil, de lignes d'accès au réseau
        et d'abonnés à Internet à la fin des périodes respectives, calculés à
        l'aide de renseignements tirés du système de facturation et d'autres
        systèmes.
    (2) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)".
    (3) Les flux de trésorerie disponibles sont une mesure non définie par
        les PCGR. Se reporter à la rubrique 11.2, "Flux de trésorerie
        disponibles".
    (4) Se reporter à la rubrique 7.4, "Mesures de la situation de trésorerie
        et des sources de financement", ainsi qu'à la rubrique 11.4,
        "Définition des mesures de la situation de trésorerie et des sources
        de financement".
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les faits saillants pour le deuxième trimestre et le premier semestre de
2008, dont une analyse est présentée à la rubrique 5, "Résultats
d'exploitation", comprennent ce qui suit :

    
    -  Le nombre de connexions a augmenté de 478 000 au cours de la période
       de 12 mois terminée le 30 juin 2008. Le nombre d'abonnés au sans-fil
       s'est établi à 5,83 millions, en hausse de 10,6 %, le nombre d'abonnés
       à Internet s'est élevé à 1,21 million, en hausse de 6,3 %, et le
       nombre de lignes d'accès au réseau s'est chiffré à 4,33 millions, en
       baisse de 3,4 %.

    -  Les ajouts bruts d'abonnés au sans-fil se sont chiffrés à 422 200,
       soit un nombre record pour TELUS au deuxième trimestre, en hausse de
       19 % par rapport à la période correspondante de 2007. Le lancement
       d'une nouvelle marque a eu une incidence favorable sur ce résultat.
       Les produits d'exploitation mensuels moyens par appareil d'abonné
       (les "PMAA") se sont élevés à 62,73 $ au deuxième trimestre de 2008,
       en hausse de 0,85 $ par rapport au premier trimestre de 2008, mais en
       baisse de 0,92 $ comparativement au deuxième trimestre de 2007.

    -  Les produits d'exploitation se sont accrus de 170,6 millions de
       dollars et de 315,6 millions de dollars, respectivement, au deuxième
       trimestre et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
       correspondantes de 2007. Ces résultats à la hausse tiennent
       principalement à l'augmentation des produits tirés des services de
       réseau sans fil et des services filaires de transmission de données
       (y compris les produits tirés d'Emergis), résultat qui a largement
       neutralisé la baisse des produits tirés des services filaires locaux
       et interurbains de transmission de la voix.

    -  Le bénéfice d'exploitation ajusté pour ne pas tenir compte de l'option
       de règlement en espèces net liée aux options a progressé de
       2,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008, par rapport à
       la période correspondante de 2007, résultat qui tient au fait que la
       hausse du BAIIA (ajusté) a excédé l'augmentation de l'amortissement
       des immobilisations corporelles et des actifs incorporels. Le bénéfice
       d'exploitation (ajusté) a diminué de 40,7 millions de dollars au
       premier semestre de 2008, résultat qui tient principalement à la
       prise en compte, pour trois mois supplémentaires, de l'amortissement
       d'un nouveau système de facturation et à l'augmentation de
       l'amortissement des immobilisations corporelles, qui ont en partie
       neutralisé la hausse du BAIIA (ajusté).

    -  En excluant l'incidence de l'option de règlement en espèces net liée
       aux options, le bénéfice avant impôts (ajusté) a augmenté de
       31,2 millions de dollars au deuxième trimestre et il a reculé de
       16,5 millions de dollars au premier semestre de 2008, en raison des
       variations du bénéfice d'exploitation (ajusté) dont il est fait
       mention ci-dessus et de la diminution des coûts de financement et des
       autres charges.

    -  Au deuxième trimestre de 2008, le bénéfice net a progressé de
       13,9 millions de dollars et le bénéfice par action a augmenté de
       7 cents, par rapport à la période correspondante de 2007. Au premier
       semestre de 2008, le bénéfice net a progressé de 110,1 millions de
       dollars et le bénéfice par action a augmenté de 39 cents,
       comparativement à la période correspondante de 2007.

    -------------------------------------------------------------------------
                                                    Trimestres    Semestres
    Variations du bénéfice net                       terminés      terminés
    (en millions de dollars)                       les 30 juin   les 30 juin
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net de 2007                                 253,1         447,9
    Variations découlant de l'incidence fiscale :
      Diminution au titre de l'option de règlement
       en espèces net liée aux options                     1,5         109,1
      Hausse du BAIIA (ajusté)(1)                         21,4          29,6
      Augmentation de l'amortissement des
       immobilisations corporelles et des actifs
       incorporels(1), compte non tenu des crédits
       d'impôt à l'investissement comptabilisés en 2007  (19,8)        (54,4)
      Diminution des intérêts débiteurs(1)                10,8          17,1
      Ajustements liés aux impôts (se reporter à
       la rubrique 5.2)                                  (10,0)          3,0
      Autres éléments                                     10,0           5,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net de 2008                                 267,0         558,0
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Selon les taux d'imposition combinés prévus par la loi pour 2008
    -------------------------------------------------------------------------

    -  Le nombre moyen d'actions en circulation au premier semestre de 2008
       était 4 % moins élevé qu'à la période correspondante de 2007, en
       raison du rachat d'actions dans le cadre des offres publiques de
       rachat dans le cours normal des activités ("RCNA"). La société a
       racheté 0,95 million d'actions ordinaires et 3,69 millions d'actions
       sans droit de vote, pour un décaissement total de 199,2 millions de
       dollars, au cours du premier semestre de 2008.

       Les faits saillants du deuxième trimestre et du premier semestre de
       2008, dont une analyse est présentée à la rubrique 7, "Situation de
       trésorerie et sources de financement", comprennent ce qui suit :

    -  Les rentrées liées aux activités d'exploitation ont diminué de
       600,9 millions de dollars et de 436,3 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Au deuxième
       trimestre de 2008, la société a comptabilisé une baisse de
       350 millions de dollars du produit tiré de la titrisation de créances,
       comparativement à une augmentation de 350 millions de dollars de ce
       produit en 2007, ce qui se traduit par une réduction de 700 millions
       de dollars des flux de trésorerie. Au premier semestre de 2008, la
       société a comptabilisé une baisse de 350 millions de dollars du
       produit tiré de la titrisation de créances, tandis que aucune
       variation de ce produit ne s'était produite en 2007.

    -  Les sorties liées aux activités d'investissement ont reculé de
       41,1 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008 et elles ont
       augmenté de 567,0 millions de dollars au premier semestre de 2008,
       comparativement aux périodes correspondantes de 2007. La baisse au
       deuxième trimestre est en grande partie attribuable à l'augmentation
       des dépenses en immobilisations engagées relativement aux services
       sans fil à l'exercice précédent, de manière à élargir le réseau haute
       vitesse EVDO (d'après l'anglais evolution data optimized). La hausse
       au premier semestre de 2008 tient principalement à l'acquisition
       d'Emergis conclue en janvier 2008, et elle a été neutralisée en partie
       par la baisse des dépenses en immobilisations liées aux services sans
       fil.

    -  Les sorties nettes liées aux activités de financement ont reculé de
       1 088,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008, par rapport
       à la période correspondante de 2007, en raison de divers facteurs,
       notamment le remboursement d'une tranche de 1,5 milliard de dollars de
       billets arrivés à échéance en juin 2007, déduction faite de l'émission
       de 500 millions de dollars de billets en avril 2008 (se reporter au
       paragraphe suivant). Les rentrées nettes liées aux activités de
       financement au premier semestre de 2008 ont augmenté de
       1 015,4 millions de dollars par rapport à la période correspondante
       de 2007, résultat qui tient en grande partie à l'émission de titres
       de créance effectuée en avril 2008, à la hausse des montants nets
       empruntés au titre de la facilité de crédit échéant en 2012 et du
       papier commercial émis en 2008, ainsi qu'à la réduction des rachats
       effectués dans le cadre des RCNA.

       Le 9 avril 2008, TELUS a émis des billets de série CE portant intérêt
       à 5,95 % et échéant le 15 avril 2015, pour un produit brut total
       d'environ 500 millions de dollars. Le produit net de l'émission a été
       utilisé aux fins générales de la société, notamment le remboursement
       des montants empruntés au titre de la facilité de crédit échéant en
       2012 et le refinancement des financements à court terme ayant été
       utilisés en janvier aux fins de l'acquisition des actions ordinaires
       d'Emergis qui étaient émises et en circulation, en contrepartie de
       743 millions de dollars.

    -  Les flux de trésorerie disponibles ont augmenté de 140,6 millions de
       dollars et de 239,6 millions de dollars, respectivement, au deuxième
       trimestre et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
       correspondantes de 2007. Ces résultats à la hausse tiennent en grande
       partie à la diminution des dépenses en immobilisations, à
       l'amélioration du BAIIA (ajusté), et à la baisse des intérêts payés.
       Les activités de financement ont étayé les flux de trésorerie
       disponibles au premier semestre de 2008, de manière à conclure des
       acquisitions totalisant 691,3 millions de dollars, déduction faite
       des espèces acquises.

    -  Le ratio de la dette nette par rapport au BAIIA au 30 juin 2008 s'est
       établi à 1,7 fois, soit un résultat inchangé par rapport à la mesure
       au 31 décembre 2007, qui est demeuré dans la fourchette à long terme
       visée de 1,5 à 2,0 fois.

    -  Le ratio de distribution, qui est établi en fonction du dividende
       annualisé du deuxième trimestre et du bénéfice pour la période de
       12 mois terminée le 30 juin 2008 (excluant les ajustements fiscaux
       favorables), s'est établi à 52 %, soit un résultat conforme à la
       ligne directrice de la société.

    2. Activités principales, vision et stratégie

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion, à
la rubrique 10, "Risques et gestion des risques", du rapport de gestion annuel
2007 et du rapport de gestion du premier trimestre de 2008 de TELUS, ainsi
qu'aux mises à jour présentées à la rubrique 10 du présent rapport de gestion.
    Une analyse détaillée des activités principales, de la vision et de la
stratégie de TELUS est présentée dans le rapport de gestion annuel 2007. Les
activités soutenant les six impératifs stratégiques de la société mises en
oeuvre au cours du deuxième trimestre de 2008 comprennent les activités
suivantes :

       Se doter de moyens nationaux pour les services de données, IP, de
       voix et sans fil
    

    Les soumissions de TELUS ont été couronnées de succès relativement à des
blocs de 20 MHz et de 10 MHz dans les bandes de 1700 MHz et de 2100 MHz dans
le cadre des enchères de licences de spectre pour les SSFE tenues par
Industrie Canada et ayant pris fin le 21 juillet. Le spectre moyen acquis par
TELUS à l'échelle nationale est de 16,2 MHz, ce qui lui permettra de renforcer
sa solide position en matière de spectre et devrait lui fournir la capacité
voulue pour lancer des services de quatrième génération dans l'avenir.

    
       Cibler inlassablement les marchés en croissance des services de
       transmission de données, IP et sans fil
    

    Le deuxième trimestre de 2008 constitue la première période intermédiaire
complète pour laquelle les activités liées à KOODO MOBILE(MC) sont prises en
compte. En mars, TELUS a lancé cette marque de valeur sous laquelle elle offre
des services sans fil, afin de mieux répondre aux besoins des segments du
marché du sans-fil et de compléter les services offerts sous la marque-vedette
TELUS. Les avantages prévus liés à ce service incluent une plus grande
souplesse au chapitre de la prestation de services dans divers segments de
marché, l'accroissement du nombre d'abonnés aux services postpayés, la
protection des produits d'exploitation tirés de la marque de première qualité
TELUS, et l'amélioration des programmes de fidélisation de la clientèle.

    
       Offrir des solutions intégrées qui démarquent TELUS de ses concurrents
    

    En juin, la société a lancé trois nouvelles solutions GPS qui s'adressent
aux entreprises qui emploient des travailleurs mobiles. Repère-actifs de TELUS
permet aux entreprises de faire le suivi de leurs actifs, petits et grands.
Repère ressources de TELUS aide les entreprises à augmenter la sécurité et la
productivité en leur permettant de localiser les employés en temps réel.
Repérage et répartition de TELUS permet au personnel du siège social de
l'entreprise de déterminer lequel des travailleurs mobiles de l'entreprise est
le plus près du lieu où devra être effectué un nouveau projet à attribuer ou
d'envoyer de l'aide immédiatement à un travailleur en cas de besoin. Ces
nouvelles solutions font partie de la gamme de solutions GPS sans fil de TELUS
sur le réseau SCP, qui comprend également le service Repère-véhicules de
TELUS, une solution de localisation et de repérage de véhicules, et le service
Routeur de TELUS, qui permet aux utilisateurs d'obtenir des indications
routières détaillées.

    
       Créer des partenariats et procéder à des acquisitions et à des
       désinvestissements pour accélérer la mise en oeuvre de la stratégie
       de TELUS et concentrer les ressources de cette dernière sur ses
       activités de base
    

    TELUS Ventures a obtenu un très bon rendement au titre de la
participation minoritaire qu'elle a acquise en 2001 dans Hostopia (TSX : H),
un fournisseur de services d'hébergement de sites Web revendus sous des
marques propres et de solutions de courriel et de commerce électronique aux
entreprises de télécommunications et aux câblodistributeurs, aux fournisseurs
de services Internet, aux entreprises offrant des services d'enregistrement de
noms de domaines et à d'autres fournisseurs de services Web. Ce rendement
tient à l'offre en espèces faite par Deluxe Corporation (NYSE : DLX) à l'égard
de Hostopia en juin, dont l'approbation a été recommandée par le conseil
d'administration de Hostopia. L'approbation des actionnaires a été obtenue à
la fin de juillet, et l'opération a été conclue au début du mois d'août. TELUS
Ventures a investi dans Hostopia afin de compléter les services offerts par
TELUS et pour qu'elle soit son principal fournisseur, dans le cadre de la
stratégie de TELUS visant à tirer parti des nouvelles technologies pour
rehausser ses capacités.

    
       Pénétrer le marché comme une seule et même équipe, sous une seule
       marque, et en mettant en oeuvre une stratégie unique
    

    La société a acquis Emergis en janvier 2008, et cette dernière a adopté
la marque "Emergis, une entreprise de TELUS". La société a poursuivi le
processus d'intégration postfusion au deuxième trimestre, de manière à assurer
une transition harmonieuse pour les membres de l'équipe et les clients tout en
demeurant axée sur l'atteinte des objectifs opérationnels stratégiques. A
cette fin, la société a notamment repéré les meilleures occasions de ventes
conjointes et a instauré une formule de collaboration en équipes afin de
conclure de nouveaux contrats d'une valeur de plusieurs millions de dollars.
Les équipes ont également amorcé la mise à jour des plans opérationnels
stratégiques triennaux visant les soins de santé et les services financiers.
De plus, au cours du trimestre, certaines fonctions administratives, y compris
les services des finances, des ressources humaines et du marketing, ont fait
l'objet d'une réorganisation.

    
       Investir dans les ressources internes en vue de créer une culture
       valorisant le rendement et de garantir l'efficacité de l'entreprise
    

    A la mi-juillet, à la suite d'un essai effectué sur une grande échelle,
TELUS a réussi la conversion des comptes de plus de un million des clients des
services filaires résidentiels en Colombie-Britannique à un nouveau système de
facturation et de service à la clientèle. Ce système est ainsi intégré à celui
de l'Alberta, et pour la première fois, la plupart des clients en Alberta et
en Colombie-Britannique utilisent désormais le même système de facturation et
de service à la clientèle. Pour la conversion en Colombie-Britannique, TELUS a
mis en application les leçons tirées lors de la conversion en Alberta en 2007
et les premières expériences se sont révélées positives. Les avantages prévus
au titre du service à la clientèle et des coûts de ce projet comprennent la
rationalisation et l'uniformisation des processus ainsi que la suppression, au
fil du temps, des multiples systèmes informatiques existants. Se reporter à la
rubrique 4.2 pour obtenir des renseignements supplémentaires sur la conversion
effectuée en juillet.

    3. Catalyseurs clés de rendement

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion, à
la rubrique 10, "Risques et gestion des risques", du rapport de gestion annuel
2007 et du rapport de gestion du premier trimestre de 2008 de TELUS, ainsi
qu'aux mises à jour présentées à la rubrique 10 du présent rapport de gestion.
    TELUS élabore de nouvelles priorités à chaque exercice en vue de faire
progresser sa stratégie, de se concentrer sur les débouchés et les défis à
court terme, et de créer de la valeur pour les actionnaires.

    -------------------------------------------------------------------------
    Priorités de la société pour 2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Générer des profits des services stratégiques en portant une attention
    particulière aux services de transmission de données
    -------------------------------------------------------------------------
    Poursuivre notre expansion dans les marchés verticaux et tirer parti de
    l'acquisition d'Emergis
    -------------------------------------------------------------------------
    Tirer des gains de productivité grâce à des initiatives d'amélioration
    efficientes
    -------------------------------------------------------------------------
    Rehausser l'expérience client et renforcer davantage la fidélisation
    -------------------------------------------------------------------------
    Mettre en oeuvre des initiatives technologiques, incluant les plateformes
    pour les services à large bande et les services TI
    -------------------------------------------------------------------------

    4. Capacité d'obtenir des résultats

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion, à
la rubrique 10, "Risques et gestion des risques", du rapport de gestion annuel
2007 et du rapport de gestion du premier trimestre de 2008 de TELUS, ainsi
qu'aux mises à jour présentées à la rubrique 10 du présent rapport de gestion.

    4.1 Principaux marchés et concurrents

    Au 30 juin 2008, les principaux marchés et les concurrents n'ont pas
changé de façon importante de ceux décrits dans le rapport de gestion annuel
2007 de TELUS. La société s'attend à une intensification de la concurrence
dans le marché du sans fil dans l'avenir, car plusieurs nouveaux venus
possibles ont, à titre provisoire, acquis des licences de spectre régional
lors des enchères de spectre pour les SSFE ayant pris fin en juillet 2008,
comme il est illustré ci-dessous. En vertu des règles régissant ces enchères,
les soumissionnaires retenus sont assujettis à un processus de confirmation de
leur admissibilité et ils doivent effectuer les paiements relatifs aux
licences acquises dans les 30 jours ouvrables qui suivent la date à laquelle
les enchères ont pris fin. La société s'attend à ce que les nouveaux venus
possibles sur le marché commencent à offrir des services en 2009 ou plus tard,
au fur et à mesure qu'ils établiront leurs activités et mettront en place
leurs réseaux sans fil dans les régions pour lesquelles ils sont titulaires de
licences. Certains nouveaux venus pourraient former des alliances entre eux.
Se reporter à la rubrique 10.1, "Réglementation".

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Concurrents actuels et possibles ayant acquis des licences lors
    des enchères de spectre tenues par Industrie Canada du 27 mai
    au 21 juillet 2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Concurrent                         Principales zones géographiques
    -------------------------------------------------------------------------
    Fournisseurs de services
     titulaires à l'échelle nationale,
     qui sont propriétaires des
     installations

      Rogers Communications Inc.       Expansion de la capacité existante
                                        au pays
      Bell Mobilité Inc.               Expansion de la capacité existante
                                        au pays
      TELUS                            Expansion de la capacité existante
                                        au pays
    -------------------------------------------------------------------------

    Fournisseurs de services
     titulaires à l'échelle
     provinciale, qui sont
     propriétaires des installations
      MTS Allstream                    Expansion de la capacité existante
                                        au Manitoba
      SaskTel                          Expansion de la capacité existante
                                        en Saskatchewan
    -------------------------------------------------------------------------

    Nouveaux venus possibles(1)

      Globalive Wireless LP            Licences de spectre dans la plupart
                                        des régions, qui excluent en grande
                                        partie le Québec
      Data & Audio-Visual              Enterprises Licences de spectre dans
                                        la plupart des grands centres, sauf
                                        au Québec et dans les provinces de
                                        l'Atlantique
      6934579 Canada Inc.              Licences de spectre dans le sud et
                                        l'est de l'Ontario ainsi que dans
                                        le sud et l'est du Québec
      Quebecor (9193-2962              Licences de spectre régional au Québec
       Québec Inc.)                     et dans certaines régions de
                                        l'Ontario
      Shaw Communications Inc.         Licences de spectre régional dans
                                        l'ouest du Canada et dans le nord de
                                        l'Ontario
      Bragg Communications Inc.        Licences de spectre régional dans les
                                        provinces de l'Atlantique et dans
                                        le sud-ouest de l'Ontario, ainsi qu'à
                                        Grande Prairie, en Alberta
      Novus Wireless Inc.              Licences de spectre provincial en
                                        C.-B. et en Alberta
      Blue Canada Wireless Inc.        Licences de spectre provincial en
                                        Nouvelle-Ecosse et à
                                        l'Ile-du-Prince-Edouard
      Autres                           Trois zones locales au total
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Assujettis aux exigences en matière de mise en place d'un réseau sans
        fil dans les zones géographiques où ces nouveaux venus ont décidé
        d'offrir des services.
    -------------------------------------------------------------------------

    4.2 Capacités opérationnelles

        Développement d'un nouveau système de facturation et de service à la
        clientèle dans le secteur des services filaires
    

    La société a mis en oeuvre un projet pilote touchant environ 150 000
abonnés des services résidentiels en Colombie-Britannique en mai 2008 et elle
a mené à terme la conversion du système de facturation touchant plus de
1 million d'abonnés des services résidentiels dans cette province à la mi-
juillet 2008. La société a mis en application les principales leçons retenues
par suite de la conversion du système en Alberta en 2007, et selon les
constatations initiales, la période de transfert s'est bien déroulée. Le
système de facturation crucial a produit les résultats prévus, et les cycles
de facturation ont été maintenus. Le système d'entrée des commandes a
également produit les résultats prévus, et la société n'a pas eu à composer
avec les problèmes de capacité et de stabilité éprouvés initialement lors de
la conversion effectuée en Alberta en 2007. La conversion effectuée en 2008
n'a pas eu de répercussions importantes sur les niveaux de service. Se
reporter à la rubrique 10.2, "Risques liés aux processus".

    
    4.3 Situation de trésorerie et sources de financement

        Politiques financières liées à la structure du capital (note 3 des
        états financiers consolidés)
    

    La société gère le capital dans le but i) de maintenir une structure du
capital souple qui optimise le coût du capital en fonction d'un risque
acceptable; ii) d'assurer un équilibre entre les intérêts des porteurs de
titres de participation et ceux des porteurs de titres de créance.
    Aux fins de la gestion du capital, la définition de capital inclut les
capitaux propres (excluant le cumul des autres éléments du résultat étendu),
la dette à long terme (y compris tous les actifs ou passifs de couverture
connexes, déduction faite des montants inscrits dans le cumul des autres
éléments du résultat étendu), l'encaisse et les placements temporaires, ainsi
que les créances titrisées.
    La société gère la structure du capital et ajuste celle-ci en fonction
des variations de la conjoncture et des risques liés aux actifs sous-jacents.
Afin de maintenir ou d'ajuster la structure du capital, la société peut
ajuster le montant des dividendes versés aux actionnaires, elle peut racheter
des actions à des fins d'annulation dans le cadre d'offres de rachat dans le
cours normal des activités, elle peut émettre de nouvelles actions ou de
nouveaux titres de créance, elle peut émettre de nouveaux titres de créance
afin de remplacer une dette existante dotée de caractéristiques différentes,
ou elle peut accroître ou réduire le montant des créances clients vendues à
une fiducie de titrisation sans lien de dépendance.
    La société surveille le capital au moyen de diverses mesures, notamment
le ratio dette nette/BAIIA excluant les coûts de restructuration, ainsi que le
ratio de distribution des bénéfices nets prévisibles. Pour une analyse plus
détaillée, se reporter à la rubrique 7.4, "Situation de trésorerie et sources
de financement".

    Situation de trésorerie et financement

    -------------------------------------------------------------------------
    Plan financier de TELUS pour 2008 et résultats depuis le début de
    l'exercice
    -------------------------------------------------------------------------
    Racheter des actions ordinaires et des actions sans droit de vote de
    TELUS aux termes d'une offre publique de rachat dans le cours normal des
    activités ("RCNA")

    Au premier semestre de 2008, la société a racheté 0,95 million d'actions
    ordinaires et 3,69 millions d'actions sans droit de vote à des fins
    d'annulation, pour un décaissement total de 199,2 millions de dollars.
    Se reporter à la rubrique 7.3, "Sorties liées aux activités de
    financement".

    Payer des dividendes

    Les dividendes déclarés au deuxième trimestre de 2008 se chiffrent à
    45 cents par action, en hausse de 20 % par rapport à 37,5 cents par
    action à la période correspondante de 2007.

    Utiliser le produit des créances titrisées et les facilités bancaires,
    au besoin, pour compléter les flux de trésorerie disponibles et combler
    les autres besoins de trésorerie

    Le solde du produit tiré des créances titrisées au 30 juin 2008 s'est
    établi à 150 millions de dollars, soit un résultat en baisse de
    350 millions de dollars par rapport au 31 mars 2008 et au 31 décembre
    2007. La réduction des créances titrisées ce trimestre a eu lieu après
    l'émission de titres de créance décrite ci-dessous. En janvier 2008, la
    société a accru l'encours de sa facilité de crédit existante de
    2 milliards de dollars. Le produit a été utilisé aux fins générales de
    la société, y compris l'acquisition d'Emergis. L'encours de la facilité
    de crédit renouvelable échéant en 2012 se chiffrait à 162,0 millions de
    dollars au 30 juin 2008, soit une baisse par rapport à un encours de
    320,9 millions de dollars au 31 mars 2008 et une hausse par rapport à
    un encours de néant au début de l'exercice.

    Maintenir la conformité aux objectifs, aux politiques et aux lignes
    directrices sur le plan financier

    Maintenir des liquidités inutilisées d'au moins 1 milliard de dollars -
    Le 3 mars 2008, la société a conclu une nouvelle facilité de crédit de
    700 millions de dollars et d'une durée de 364 jours auprès d'un groupe de
    banques canadiennes. Cette nouvelle facilité fournit des liquidités
    supplémentaires à TELUS et elle permet à la société de continuer à
    satisfaire à l'un de ses objectifs financiers, soit généralement le
    maintien de liquidités inutilisées de 1 milliard de dollars. Les
    liquidités disponibles de TELUS aux termes des facilités de crédit
    inutilisées se chiffraient à plus de 1,5 milliard de dollars au 30 juin
    2008, y compris la facilité de crédit d'une durée de 364 jours. Se
    reporter à la rubrique 7.5, "Facilités de crédit".

    Ratio de la dette nette par rapport au BAIIA excluant les coûts de
    restructuration de 1,5 à 2,0 fois - Le ratio était de 1,7 fois au 30 juin
    2008.

    Ratio de distribution se situant dans la fourchette de 45 % à 55 % des
    bénéfices nets prévisibles - Le ratio s'est établi à 43 %, selon le taux
    de dividende annualisé du deuxième trimestre et les bénéfices réels pour
    la période de 12 mois terminée le 30 juin 2008. Le ratio calculé de
    manière à ne pas tenir compte de l'incidence des ajustements fiscaux
    favorables découlant des résultats pour la période de 12 mois terminée
    le 30 juin 2008 s'est établi à 52 %.

    Maintenir sa position de pleine couverture du risque de change à l'égard
    de sa dette

    Maintenue en ce qui concerne les billets en dollars américains à 8,00 %
    échéant en 2011, soit la seule émission restante de titres de créance
    libellés en devises.

    Envisager le recours aux marchés de la dette publique en 2008 afin de
    refinancer les financements à court terme au moyen de financements à
    long terme

    Le 9 avril, TELUS a émis des billets de série CE portant intérêt à 5,95 %
    et échéant le 15 avril 2015, pour un produit brut d'environ 500 millions
    de dollars. Le produit net de l'émission a été utilisé aux fins générales
    de la société, notamment le remboursement des montants empruntés au titre
    de la facilité de crédit échéant en 2012 et le refinancement des
    financements à court terme.

    Préserver l'accès aux marchés financiers à des coûts raisonnables en
    maintenant des cotes de crédit de qualité et en visant des cotes
    améliorées de l'ordre de BBB+ à A-, ou l'équivalent, à l'avenir

    Au 6 août 2008, les cotes de crédit de première qualité attribuées par
    les quatre agences de notation qui couvrent TELUS se situaient dans les
    limites de la cote visée. Les cotes suivantes ont été attribuées
    relativement à l'émission de titres de créance effectuée par TELUS en
    avril 2008 : cote A (faible) attribuée par DBRS Ltd., cote Baa1 attribuée
    par Moody's Investors Service, cote BBB+ attribuée par Fitch Ratings, et
    cote BBB+ attribuée par Standard and Poor's. Les tendances et les
    perspectives attribuées sont toutes stables et compatibles avec les cotes
    actuelles attribuées à TELUS relativement à ses titres de créance. Se
    reporter à la rubrique 7.7, "Cotes de crédit".
    -------------------------------------------------------------------------

    
    4.4 Contrôles et procédures de communication de l'information et contrôle
        interne à l'égard de l'information financière

        Changements au contrôle interne à l'égard de l'information financière
    

    Il n'y a eu aucun changement concernant le contrôle interne à l'égard de
l'information financière qui a eu ou dont on peut raisonnablement penser qu'il
aura une incidence importante sur le contrôle interne à l'égard de
l'information financière de la société.

    
    5.  Résultats d'exploitation
    

    5.1 Généralités

    La société compte deux secteurs isolables, soit les services filaires et
les services sans fil. La segmentation s'appuie sur des similitudes au
chapitre de la technologie, des compétences techniques exigées pour fournir
les produits et services, les caractéristiques des clients des canaux de
distribution et de l'application des règlements. Les ventes intersectorielles
sont comptabilisées à la valeur d'échange. L'information sectorielle est
régulièrement communiquée au chef de la direction de la société, qui est le
principal responsable de l'exploitation. Se reporter à la note 5 des états
financiers consolidés intermédiaires.

    
    5.2 Sommaire des résultats trimestriels

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars, sauf
     les montants par action)             T2 2008  T1 2008  T4 2007  T3 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation               2 398,7  2 350,6  2 330,8  2 309,9
      Charges d'exploitation, excluant
       l'option de règlement en espèces
       net liée aux options               1 476,9  1 394,2  1 370,7  1 323,7
      Option de règlement en espèces
       net liée aux options                  (0,3)     0,2      0,6     (7,2)
      Coûts de restructuration                4,5      6,7      6,1      6,4
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                                917,6    949,5    953,4    987,0
      Amortissement des immobilisations
       corporelles                          343,5    345,7    386,2    332,5
      Amortissement des actifs incorporels   76,0     76,4     68,1     70,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation                 498,1    527,4    499,1    584,4
      Autres charges (produits)               2,4     16,8      5,8      8,0
      Coûts de financement                  114,3    109,4    109,1     86,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des actionnaires
     sans contrôle                          381,4    401,2    384,2    490,2
      Impôts sur les bénéfices              113,5    109,4    (18,0)    78,6
      Part des actionnaires sans contrôle     0,9      0,8      2,1      1,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                            267,0    291,0    400,1    409,9
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par action ordinaire et
     action sans droit de vote  - De base    0,83     0,90     1,23     1,24
                                - Dilué      0,83     0,90     1,22     1,23

    Dividendes déclarés par action
     ordinaire et action sans
     droit de vote                           0,45     0,45     0,45    0,375
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de dollars, sauf
     les montants par action)             T2 2007  T1 2007  T4 2006  T3 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation               2 228,1  2 205,6  2 254,6  2 210,7
      Charges d'exploitation, excluant
       l'option de règlement en espèces
       net liée aux options               1 338,5  1 263,1  1 362,4  1 239,7
      Option de règlement en espèces
       net liée aux options                   1,8    173,5        -        -
      Coûts de restructuration                3,2      4,7      7,9     12,5
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                                884,6    764,3    884,3    958,5
      Amortissement des immobilisations
       corporelles                          318,3    317,7    353,2    325,8
      Amortissement des actifs incorporels   72,5     49,6     53,9     57,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation                 493,8    397,0    477,2    575,2
      Autres charges (produits)              18,5      3,8     10,1      4,0
      Coûts de financement                  127,2    117,6    133,6    116,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant impôts sur les
     bénéfices et part des actionnaires
     sans contrôle                          348,1    275,6    333,5    454,6
      Impôts sur les bénéfices               93,7     79,3     91,6    128,3
      Part des actionnaires sans contrôle     1,3      1,5      1,4      2,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                            253,1    194,8    240,5    323,9
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice par action ordinaire et
     action sans droit de vote  - De base    0,76     0,58     0,71     0,95
                                - Dilué      0,75     0,57     0,70     0,94

    Dividendes déclarés par action
     ordinaire et action sans
     droit de vote                          0,375    0,375    0,375    0,275
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)".
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Tendances

    La tendance observée au chapitre des produits d'exploitation consolidés
continue à refléter la croissance des produits tirés des services de réseau
sans fil, en raison de la hausse du nombre d'abonnés. Les PMAA (produits
mensuels moyens par appareil d'abonné) liés aux services sans fil pour le
deuxième trimestre de 2008 ont augmenté de 0,85 $ par rapport au premier
trimestre de 2008, mais ils ont diminué de 0,92 $ d'un exercice à l'autre. La
baisse tient au fait que la diminution des PMAA tirés des services de
transmission de la voix a largement neutralisé la croissance élevée des
produits tirés des services de transmission de données. La baisse des PMAA
tirés des services de transmission de la voix reflète la réorientation de la
gamme de produits, la concurrence au chapitre des tarifs et l'utilisation
accrue des forfaits minutes incluses.
    La tendance observée au chapitre des produits consolidés reflète
également la forte croissance des produits tirés des services filaires de
transmission de données, y compris les nouveaux produits découlant des deux
acquisitions effectuées en janvier 2008. Pour les périodes de 2007 et de 2006
illustrées ci-dessus, la croissance des produits tirés des services de
transmission de données a été neutralisée entièrement par la baisse des
produits tirés des services filaires locaux et interurbains de transmission de
la voix, laquelle est imputable au passage vers les services sans fil et
Internet, ainsi qu'à la concurrence de la part des fournisseurs, des
revendeurs et des entreprises dotées d'installations offrant des services
VoIP. Les pertes de lignes résidentielles d'accès au réseau au deuxième
trimestre de 2008 se sont améliorées par rapport à la période correspondante
de l'exercice précédent - il s'agit du premier trimestre où la société
enregistre des résultats à la hausse d'un exercice à l'autre depuis le
quatrième trimestre de 2004. Les gains au chapitre des lignes commerciales
d'accès au réseau ont neutralisé en partie les pertes continues de lignes
résidentielles d'accès.
    Les ajouts plus élevés d'abonnés des services sans fil, les frais
d'acquisition connexes et les ventes d'équipement ont, dans le passé, revêtu
un caractère hautement saisonnier au quatrième trimestre, donnant lieu à un
BAIIA du secteur des services sans fil moins élevé. Le caractère saisonnier a,
dans une moindre mesure, une incidence sur les ajouts d'abonnés aux services
filaires Internet haute vitesse et sur les coûts connexes au quatrième
trimestre.
    La hausse séquentielle des charges d'exploitation depuis le premier
trimestre de 2008 (en excluant l'option de règlement en espèces net liée aux
options) tient compte des charges liées aux acquisitions effectuées en
janvier. Comme il est fait mention à la rubrique 1.3, avec prise d'effet au
premier trimestre de 2007, les charges d'exploitation trimestrielles tiennent
compte des charges ou des recouvrements comptabilisés relativement à l'ajout
de l'option de règlement en espèces net liée aux options sur actions
attribuées avant 2005.
    La tendance à la baisse observée au chapitre de l'amortissement des
immobilisations corporelles a pris fin au second semestre de 2007, la
réduction des durées de service estimatives de certains actifs liés à la
commutation de circuits et à la gestion du réseau ayant donné lieu à des
réductions de valeur d'environ 20 millions de dollars et 47 millions de
dollars, respectivement, aux troisième et quatrième trimestres de 2007. La
tendance à la baisse observée précédemment a été interrompue par la
constatation, au quatrième trimestre de 2006, d'une provision d'environ
17 millions de dollars au titre de l'alignement des durées de service
estimatives des actifs de TELUS Québec découlant de l'intégration des systèmes
financiers. L'amortissement des immobilisations corporelles devrait augmenter
légèrement pour l'exercice complet 2008 par rapport à l'exercice 2007, en
raison d'une augmentation prévue des immobilisations et d'une réduction des
durées de service estimatives de certains actifs liés à la commutation de
circuits et d'autres actifs. Se reporter à la mise en garde concernant les
énoncés prospectifs.
    L'augmentation séquentielle de l'amortissement des actifs incorporels au
premier trimestre de 2008 tient principalement aux acquisitions effectuées. Un
important nouveau système de facturation et de service à la clientèle dans le
secteur des services filaires a été mis en service pour les abonnés des
services résidentiels en Alberta en mars 2007, ce qui a donné lieu à la
comptabilisation d'un montant supplémentaire de 18 millions de dollars au
titre de l'amortissement des actifs incorporels à chaque trimestre depuis le
deuxième trimestre de 2007. Par ailleurs, au quatrième trimestre de 2006 et au
premier trimestre de 2007, respectivement, des montants d'environ 5 millions
de dollars et 5 millions de dollars relatifs aux crédits d'impôt à
l'investissement ont été portés en réduction de la charge d'amortissement
touchant des immobilisations capitalisées lors d'exercices antérieurs qui sont
maintenant entièrement amorties, après qu'un agent du fisc a établi leur
admissibilité. L'amortissement des actifs incorporels devrait augmenter de
façon importante pour l'exercice complet 2008 par rapport à l'exercice 2007,
en raison de l'acquisition d'Emergis et de la mise en oeuvre des nouvelles
phases du système intégré de facturation et de service à la clientèle en
juillet 2008. Se reporter à la mise en garde concernant les énoncés
prospectifs.
    En ce qui concerne les coûts de financement illustrés dans le tableau
précédent, la tendance observée au chapitre des intérêts débiteurs reflète une
baisse, car les activités de financement ont occasionné une réduction du taux
d'intérêt effectif. La baisse séquentielle des coûts de financement au
troisième trimestre de 2007 tenait à la réduction des taux d'intérêt effectifs
et de l'encours de la dette, ainsi qu'à la hausse des intérêts créditeurs liés
aux remboursements d'impôt. Les coûts de financement au cours des huit
périodes illustrées sont présentés déduction faite des montants variés au
titre des intérêts créditeurs.
    Les tendances généralement à la hausse observées au chapitre du bénéfice
net et du bénéfice par action reflètent les facteurs dont il est fait mention
ci dessus, ainsi que les ajustements découlant des variations des impôts sur
les bénéfices, des règlements et des redressements visant des exercices
antérieurs, y compris les intérêts connexes sur les redressements. La
diminution du nombre d'actions en circulation découlant des rachats continus
d'actions a eu une incidence favorable sur le bénéfice par action.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustements liés aux impôts
    (en millions de dollars, sauf
     le bénéfice par action)              T2 2008  T1 2008  T4 2007  T3 2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence approximative sur
     le bénéfice net                            -       17      143       93
    Incidence approximative sur
     le bénéfice par action                     -     0,05     0,44     0,28
    Bénéfice par action de base
     approximatif excluant les
     incidences fiscales                     0,83     0,85     0,79     0,96
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustements liés aux impôts
    (en millions de dollars, sauf
     le bénéfice par action)              T2 2007  T1 2007  T4 2006  T3 2006
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence approximative sur
     le bénéfice net                           10        4       20       30
    Incidence approximative sur
     le bénéfice par action                  0,03     0,01     0,06     0,09
    Bénéfice par action de base
     approximatif excluant les
     incidences fiscales                     0,73     0,57     0,65     0,86
    -------------------------------------------------------------------------



    5.3 Résultats d'exploitation consolidés

    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de
     dollars, sauf la
     marge du BAIIA,       Trimestres terminés       Semestres terminés
     qui est exprimée         les 30 juin                les 30 juin
     en %, et
     l'effectif)        2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------

    Produits
     d'exploitation    2 398,7  2 228,1    7,7 %   4 749,3  4 433,7     7,1 %
    Charges
     d'exploitation    1 476,6  1 340,3   10,2 %   2 871,0  2 776,9     3,4 %
    Coûts de
     restructuration       4,5      3,2   40,6 %      11,2      7,9    41,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)             917,6    884,6    3,7 %   1 867,1  1 648,9    13,2 %
    Amortissement des
     immobilisations
     corporelles         343,5    318,3    7,9 %     689,2    636,0     8,4 %
    Amortissement des
     actifs incorporels   76,0     72,5    4,8 %     152,4    122,1    24,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice
     d'exploitation      498,1    493,8    0,9 %   1 025,5    890,8    15,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(2)     1 476,9  1 338,5   10,3 %   2 871,1  2 601,6    10,4 %
    BAIIA (ajusté)(2)    917,3    886,4    3,5 %   1 866,9  1 824,2     2,3 %
    Bénéfice
     d'exploitation
     (ajusté)(2)         497,8    495,6    0,4 %   1 025,4  1 066,1    (3,8)%
    Marge du BAIIA(3)     38,3     39,7  (1,4)pt      39,3     37,2   2,1 pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)(3)         38,2     39,8  (1,6)pt      39,3     41,1   (1,8)pt
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Le BAIIA est une mesure non définie par les PCGR. Se reporter à la
        rubrique 11.1, "Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement
        (BAIIA)".
    (2) Exclut des (recouvrements) charges de (0,3) million de dollars et de
        (0,1) million de dollars, respectivement, comptabilisé(e)s au
        deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, et de 1,8 million
        de dollars et de 175,3 millions de dollars, respectivement,
        comptabilisé(e)s au deuxième trimestre et au premier semestre de
        2007, au titre de l'option de règlement en espèces net liée aux
        options.
    (3) BAIIA ou BAIIA (ajusté) divisé par les produits d'exploitation.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    L'analyse qui suit porte sur les résultats consolidés de TELUS. Des
informations sectorielles sont fournies à la rubrique 5.4, "Résultats du
secteur des services filaires", à la rubrique 5.5, "Résultats du secteur des
services sans fil", et à la rubrique 7.2, "Sorties liées aux activités
d'investissement".

    
        Produits d'exploitation
    

    Les produits d'exploitation ont augmenté de 170,6 millions de dollars et
de 315,6 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au
premier semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. La
croissance des produits d'exploitation et du nombre d'abonnés s'est poursuivie
en ce qui concerne les services sans fil et les services filaires de
transmission de données. Les deux acquisitions conclues en janvier 2008 ont
également eu une incidence positive sur les produits d'exploitation tirés des
services filaires de transmission de données. Les produits d'exploitation
tirés des services interurbains de transmission de la voix ont continué à
reculer, tandis que les produits d'exploitation tirés des services locaux de
transmission de la voix ont diminué d'un exercice à l'autre, en raison de
l'incidence de la concurrence locale ainsi que du remplacement de la
technologie.

    
        Charges d'exploitation
    

    Les charges d'exploitation consolidées ont augmenté de 136,3 millions de
dollars et de 94,1 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2008, comparativement aux périodes correspondantes
de 2007. Les charges d'exploitation ajustées pour ne pas tenir compte de la
charge comptabilisée relativement à l'ajout de l'option de règlement en
espèces net liée aux options ont augmenté de 138,4 millions de dollars et de
269,5 millions de dollars, respectivement. L'augmentation des charges liées au
secteur des services filaires est imputable aux acquisitions effectuées, à la
hausse du coût des ventes, et aux coûts initiaux de mise en place pour les
nouvelles entreprises clientes du secteur des services filaires, facteurs
neutralisés en partie par l'absence de charges au titre de la conversion du
système, de telles charges ayant été comptabilisées au deuxième trimestre de
2007 relativement au nouveau système de facturation et de service à la
clientèle en Alberta. Les charges relatives au secteur des services sans fil
ont augmenté afin de soutenir la croissance de 10,6 % du nombre d'abonnés des
services sans fil d'un exercice à l'autre et l'augmentation de 9 % des
produits tirés du réseau sans fil, ainsi que les frais de démarrage liés au
lancement d'une nouvelle marque. L'amortissement net de TELUS au titre du
régime de retraite à prestations déterminées n'a pas subi de variation
importante.

    
        Coûts de restructuration
    

    Les coûts de restructuration ont progressé de 1,3 million de dollars et
de 3,3 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au
premier semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. La
société s'attend à ce que les charges annuelles au titre de plusieurs
initiatives secondaires s'inscrivant dans le cadre du programme d'efficience
concurrentielle totalisent environ 30 millions de dollars en 2008.

    
        BAIIA
    

    Le BAIIA consolidé a augmenté de 33,0 millions de dollars et de
218,2 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. En
excluant l'option de règlement en espèces net liée aux options, le BAIIA
consolidé (ajusté) s'est accru de 30,9 millions de dollars et de 42,8 millions
de dollars, respectivement, en raison principalement de l'augmentation du
BAIIA (ajusté) du secteur des services sans fil.

    
        Amortissement des immobilisations corporelles
    

    L'amortissement des immobilisations corporelles a augmenté de
25,2 millions de dollars et de 53,2 millions de dollars, respectivement, au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
correspondantes de 2007. L'augmentation tient en grande partie à la réduction
des durées de service estimatives de certains actifs liés à la commutation de
circuits et d'autres actifs, ainsi qu'à l'augmentation des immobilisations,
résultats neutralisés en partie par la hausse des autres immobilisations
entièrement amorties.

    
        Amortissement des actifs incorporels
    

    L'amortissement des actifs incorporels a augmenté de 3,5 millions de
dollars et de 30,3 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2008, comparativement aux périodes correspondantes
de 2007. Ces résultats à la hausse tiennent compte de l'amortissement d'un
montant de 13 millions de dollars et de 24 millions de dollars,
respectivement, au titre des nouvelles acquisitions, facteurs neutralisés en
partie par la baisse des charges découlant de l'amortissement intégral
d'autres logiciels et d'actifs liés aux abonnés, ainsi que par l'amortissement
dégressif, au deuxième trimestre de 2007, des actifs liés aux services fournis
par AMP'D Mobile, par suite de l'interruption de ces services.
    L'augmentation pour le premier semestre tient également compte; i) de
l'amortissement d'un montant supplémentaire de 18 millions de dollars au titre
de la mise en service, en mars 2007, d'un nouveau système de facturation et de
service à la clientèle visant les abonnés des services résidentiels en
Alberta; ii) du montant d'environ 5 millions de dollars relatif aux crédits
d'impôt à l'investissement qui a, au premier trimestre de 2007, été porté en
réduction de la charge d'amortissement touchant des immobilisations
capitalisées lors d'exercices antérieurs qui sont maintenant entièrement
amorties, après que le fisc a établi leur admissibilité. L'amortissement des
actifs incorporels devrait augmenter de façon importante pour l'exercice
complet de 2008 par rapport à 2007, en raison de l'acquisition d'Emergis et de
la mise en service, en juillet 2008, du nouveau système intégré de facturation
et de service à la clientèle pour les abonnés des services résidentiels en
Colombie Britannique. Se reporter à la mise en garde concernant les énoncés
prospectifs.

    
        Bénéfice d'exploitation
    

    Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 4,3 millions de dollars et de
134,7 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2008, comparativement aux périodes correspondantes de 2007. En
excluant les charges au titre de l'option de règlement en espèces net liée aux
options comptabilisées au cours des deux exercices, le bénéfice d'exploitation
(ajusté) s'est accru de 2,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008,
par rapport à la période correspondante de 2007, car la hausse de 30,9
millions de dollars du BAIIA (ajusté) a excédé l'augmentation de
l'amortissement des immobilisations corporelles et des actifs incorporels. Le
bénéfice d'exploitation (ajusté) a diminué de 40,7 millions de dollars au
premier semestre de 2008, en raison principalement de l'amortissement, sur une
période supplémentaire de trois mois, d'un nouveau système de facturation,
ainsi que de l'augmentation de l'amortissement des immobilisations
corporelles, facteurs neutralisés en partie par la hausse de 42,8 millions de
dollars du BAIIA (ajusté).

    
    Autres éléments de l'état des résultats

    -------------------------------------------------------------------------
    Autres charges, montant net

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                           2,4     18,5   (87,0)%     19,2     22,3   (13,9)%
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les autres charges comprennent la charge liée à la titrisation de
créances, les dons de bienfaisance, les gains et les pertes à la cession de
biens immobiliers et le bénéfice (la perte) ou la réduction de valeur de
placements en actions ou de placements de portefeuille. La charge liée à la
titrisation de créances s'est élevée à 1,0 million de dollars et à
6,9 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2008, en baisse de 3,9 millions de dollars et de 1,2 million de
dollars par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Ces résultats sont
imputables à la réduction du produit tiré des créances titrisées au 30 juin
2008 (se reporter à la rubrique 7.6, "Vente de créances"). Les gains et pertes
nets sur les investissements en 2008, y compris les ajustements de
l'évaluation liés aux investissements détenus à des fins de transaction, se
sont traduits par des gains de 3,3 millions de dollars au deuxième trimestre
et par des pertes de 6,2 millions de dollars au premier semestre. La radiation
d'un montant de 11,8 millions de dollars au titre du placement en titres de
capitaux propres dans AMP'D Mobile, Inc. a été comptabilisée au deuxième
trimestre de 2007.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Coûts de financement

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts sur la
     dette à long terme,
     obligations à court
     terme et autres     116,6    126,8    (8,0)%    228,4    246,1    (7,2)%
    Pertes (gains) de
     change                0,2      5,7   (96,5)%      0,5      7,6   (93,4)%
    Intérêts capitalisés
     durant la
     construction         (1,3)       -      n.s.     (2,6)       -      n.s.
                          (1,2)    (5,3)   77,4 %     (2,6)    (8,9)   70,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts créditeurs  114,3    127,2   (10,1)%    223,7    244,8    (8,6)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    n.s.- non significatif
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les intérêts débiteurs ont diminué de 10,2 millions de dollars et de
17,7 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Cette
diminution est principalement attribuable aux activités de financement, qui
ont donné lieu à une baisse du taux d'intérêt effectif. La diminution des
intérêts débiteurs au premier semestre a été neutralisée en partie par
l'application initiale, en 2007, de la méthode du taux d'intérêt effectif pour
comptabiliser les frais d'émission.
    Les intérêts créditeurs ont diminué de 4,1 millions de dollars et de
6,3 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. La
diminution des intérêts créditeurs tient principalement à la baisse du solde
moyen des placements temporaires et des soldes bancaires.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les bénéfices

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts fédéral et
     provinciaux
     combinés de base
     aux taux
     d'imposition
     prévus par la loi   117,8    116,9     0,8 %    241,8    209,2    15,6 %
    Réévaluation du
     passif d'impôts
     futurs pour
     refléter les taux
     d'imposition
     prévus par la
     loi futurs           (7,9)   (24,2)       -     (26,1)   (27,9)       -
    Rémunération sous
     forme
     d'attributions
     d'options sur
     actions               1,5      1,2        -       2,9     (6,5)       -
    Autres                 2,1     (0,2)       -       4,3     (1,8)       -
    -------------------------------------------------------------------------
                         113,5     93,7    21,1 %    222,9    173,0    28,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Taux d'imposition
     fédéral et
     provinciaux
     combinés prévus
     par la loi (en %)    30,9     33,6   (2,7)pts    30,9     33,5  (2,6)pts
    Taux d'imposition
     effectifs (en %)     29,8     26,9    2,9 pts    28,5     27,7   0,8 pt
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La hausse de la charge d'impôts fédéral et provinciaux combinés au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2008 par rapport aux périodes
correspondantes de 2007 découle de l'augmentation de 9,6 % et de 25,5 %,
respectivement, du bénéfice avant impôts, neutralisée en partie par la
diminution des taux d'imposition combinés prévus par la loi. Une réduction de
1 % des taux d'imposition en Colombie-Britannique à compter du 1er juillet
2008 est pratiquement entrée en vigueur au premier trimestre de 2008. Les
réductions des taux d'imposition fédéraux pour 2008 à 2012 sont entrées en
vigueur aux deuxième et quatrième trimestres de 2007. Les taux d'imposition
effectifs étaient moins élevés que les taux prévus par la loi, en raison de la
réévaluation du passif d'impôts futurs découlant des réductions des taux
d'imposition provinciaux et fédéraux futurs entrés en vigueur, ainsi que des
taux d'imposition futurs appliqués aux écarts temporaires.
    En supposant que seront maintenus le taux de bénéfice de TELUS ainsi que
la structure d'entité juridique actuelle et qu'il n'y aura aucun changement
significatif aux règlements sur les impôts, la société prévoit que les
paiements d'impôts en espèces seront relativement faibles en 2008 et que les
recouvrements en espèces seront supérieurs aux paiements prévus. La société
prévoit une hausse considérable des paiements d'impôts sur les bénéfices en
2009. Le taux d'imposition combiné prévu par la loi devrait être d'environ
30,5 % à 31,5 % pour 2008. Se reporter à la mise en garde concernant les
énoncés prospectifs présentée au début du présent rapport de gestion.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des actionnaires sans contrôle

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
                           0,9      1,3   (30,8)%      1,7      2,8   (39,3)%
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La part des actionnaires sans contrôle représente la participation
d'actionnaires minoritaires dans plusieurs petites filiales.

    
        Résultat étendu
    

    A l'heure actuelle, la notion de résultat étendu aux fins des PCGR du
Canada consiste en grande partie, dans le cas précis de la société, à inclure
les variations des capitaux propres découlant de variations non réalisées de
la juste valeur des instruments financiers. Le calcul du résultat par action
se base sur le bénéfice net ainsi que sur le bénéfice afférent aux actions
ordinaires et aux actions sans droit de vote, comme l'exigent les PCGR.

    
    5.4 Résultats du secteur des services filaires

    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation - secteur des services filaires

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Services locaux de
     transmission de
     la voix(1)          496,9    515,6    (3,6)%    998,6  1 047,7    (4,7)%
    Services
     interurbains de
     transmission de
     la voix(2)          174,7    167,7     4,2 %    353,8    355,3    (0,4)%
    Services de
     transmission de
     données(3)          521,5    434,6    20,0 %  1 027,7    859,4    19,6 %
    Autres                63,2     62,2     1,6 %    126,8    123,3     2,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation
     externes(4)       1 256,3  1 180,1     6,5 %  2 506,9   2 385,7    5,1 %
    Produits
     d'exploitation
     tirés d'activités
     intersectorielles    32,3     28,7    12,5 %     63,1      53,8   17,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits
     d'exploitation(4) 1 288,6  1 208,8     6,6 %  2 570,0   2 439,5    5,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) En excluant l'incidence des ajustements réglementaires du premier
        trimestre pour 2008 et 2007, les produits tirés des services locaux
        de transmission de la voix ont diminué d'environ 3,5 % au premier
        semestre de 2008.
    (2) En excluant l'incidence de l'ajustement effectué au deuxième
        trimestre de 2007, les produits tirés des services interurbains de
        transmission de la voix ont reculé de 3,5 % et de 4,0 %,
        respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008.
    (3) En excluant les produits tirés des acquisitions des résultats de 2008
        et en excluant l'incidence des réductions rétroactives obligatoires
        de tarifs liés aux services offerts aux concurrents du premier
        trimestre pour 2008 et 2007, les produits tirés des services de
        transmission de données ont augmenté d'environ 7 % et 8 %,
        respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008.
    (4) En excluant les produits tirés des acquisitions et les ajustements
        réglementaires, les produits d'exploitation externes et le total des
        produits d'exploitation se sont accrus d'environ 1 % au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les produits d'exploitation du secteur des services filaires ont augmenté
de 79,8 millions de dollars et de 130,5 millions de dollars, respectivement,
au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
correspondantes de 2007, en raison de ce qui suit :

    
    -  Les produits tirés des services locaux de transmission de la voix ont
       reculé de 18,7 millions de dollars et de 49,1 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Ces résultats à la
       baisse découlent principalement de deux facteurs : i) la diminution
       des produits tirés des services d'accès de base et des services
       améliorés optionnels découlant de l'intensification de la concurrence
       visant les abonnés des services résidentiels, résultat qui a été
       neutralisé en partie par la croissance des services locaux d'affaires;
       ii) la baisse d'environ 13 millions de dollars, pour le semestre, des
       recouvrements au titre des comptes de report aux termes du régime de
       plafonnement des prix. Le recouvrement d'environ 14,5 millions de
       dollars constaté en 2007 au titre des comptes de report tenait compte
       de montants passés en charges précédemment relativement à la mise en
       oeuvre obligatoire de la transférabilité des numéros locaux et des
       frais de démarrage, et il a neutralisé les ajustements rétroactifs
       obligatoires défavorables de tarifs liés aux services de base de
       transmission de données comptabilisés au cours de la même période,
       lesquels découlent de deux décisions du CRTC (se reporter à l'analyse
       des produits tirés des services filaires de transmission de données
       présentée ci-après).

    -------------------------------------------------------------------------
    Lignes d'accès au réseau
                                                         Aux 30 juin
    (en milliers)                                   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Lignes résidentielles
     d'accès au réseau                             2 497    2 685      (7,0)%
    Lignes commerciales
     d'accès au réseau                             1 828    1 793       2,0 %
                                                  -------- -------- ---------
    Total des lignes
     d'accès au réseau                             4 325    4 478      (3,4)%

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en milliers)       2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation des lignes
     résidentielles
     d'accès au réseau     (48)     (56)   14,3 %      (99)     (90)  (10,0)%
    Variation des lignes
     commerciales
     d'accès au réseau       8        8       - %       20       20       - %
                       -------- -------- --------- -------- -------- --------
    Variation du total
     des lignes d'accès
     au réseau             (40)     (48)   16,7 %      (79)     (70)  (12,9)%
    -------------------------------------------------------------------------

    La perte de lignes résidentielles résulte notamment de la concurrence
accrue de la part des revendeurs et des concurrents qui offrent des services
VoIP (y compris les câblodistributeurs), ainsi que du remplacement de la
technologie découlant du fait que les clients utilisent les services sans fil.
La hausse du nombre de lignes commerciales s'est produite dans les régions où
la société est l'entreprise titulaire ainsi que dans les régions urbaines de
l'Ontario et du Québec où elle n'est pas l'entreprise titulaire.

    -  Les produits tirés des services interurbains de transmission de la
       voix ont augmenté de 7,0 millions de dollars au deuxième trimestre de
       2008 et ils ont diminué de 1,5 million de dollars au premier semestre
       de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Les
       produits tirés des services interurbains au deuxième trimestre de
       2007 tenaient compte d'un ajustement non récurrent négatif de
       13 millions de dollars au titre de la mise en service d'un nouveau
       système de facturation pour les abonnés des services résidentiels en
       Alberta. En excluant cet ajustement non récurrent de l'année dernière,
       les produits ont diminué de 6,0 millions de dollars et de
       14,5 millions de dollars, respectivement, en raison principalement de
       la baisse de la moyenne des tarifs à la minute imputable à la
       concurrence au chapitre des prix dans l'ensemble de l'industrie et de
       la réduction du nombre d'abonnés des services résidentiels, résultats
       neutralisés en partie par l'augmentation des volumes à la minute.

    -  Les produits tirés des services filaires de transmission de données
       ont augmenté de 86,9 millions de dollars et de 168,3 millions de
       dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre
       de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007.
       L'augmentation tient principalement i) aux produits tirés des deux
       acquisitions effectuées en janvier 2008; ii) aux produits accrus liés
       aux services Internet et aux services de transmission et d'hébergement
       de données améliorés, qui découlent de l'accroissement des services au
       marché des affaires et de la croissance du nombre d'abonnés à Internet
       haute vitesse; iii) aux ventes à la hausse d'équipement de
       radiodiffusion, de vidéoconférence et de transmission de données;
       iv) aux réductions de tarifs rétroactives obligatoires comptabilisées
       en 2007 (se reporter au paragraphe suivant); v) à la prestation accrue
       aux consommateurs de services de divertissement numériques dans les
       marchés urbains où la société est l'entreprise titulaire. En excluant
       les acquisitions et les ajustements réglementaires, la croissance
       sous-jacente s'est élevée à environ 8 %.

    Des réductions de tarifs rétroactives totalisant environ 11 millions de
dollars ont été comptabilisées au premier trimestre de 2007, conformément à la
Décision de télécom CRTC 2007-6 (concernant les frais de liaison d'accès au
réseau numérique) et à la Décision de télécom CRTC 2007-10 (concernant les
frais du dispositif d'extension du service de base).

    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés à Internet
                                                         Aux 30 juin
    (en milliers)                                   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés à Internet haute vitesse               1 064,1    962,7    10,5 %
    Abonnés à Internet commuté                       142,0    172,2   (17,5)%
                                                  -------- -------- ---------
    Total des abonnés aux services Internet        1 206,1  1 134,9     6,3 %


                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en milliers)       2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajouts nets
     d'abonnés à
     Internet haute
     vitesse              23,6     13,9    69,8 %     43,9     46,0    (4,6)%
    Réductions nettes
     d'abonnés à
     Internet commuté     (4,4)    (9,4)   53,2 %    (13,3)   (21,9)   39,3 %
                       -------- -------- --------- -------- -------- --------
    Total des ajouts
     nets d'abonnés
     aux services
     Internet             19,2      4,5      n.s.     30,6     24,1    27,0 %
    -------------------------------------------------------------------------

    Les ajouts nets d'abonnés à Internet haute vitesse ont augmenté au
deuxième trimestre de 2008, par rapport à la période correspondante de 2007,
résultat qui tient au fait que les ajouts nets à l'exercice précédent ont été
temporairement freinés par une réduction de la capacité de traitement des
commandes par suite de la mise en place d'un nouveau système de facturation et
de service à la clientèle pour les abonnées des services résidentiels en
Alberta en mars 2007. Les ajouts nets d'abonnés à Internet haute vitesse ont
reculé légèrement au premier semestre de 2008, comparativement à la période
correspondante de 2007, en raison de la concurrence et du fait que le marché
est de plus en plus établi.

    -  Les autres produits ont augmenté de 1,0 million de dollars et de
       3,5 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au
       premier semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de
       2007, en raison principalement de l'accroissement des ventes
       d'équipement de transmission de la voix.

    -  Les produits tirés d'activités intersectorielles ont augmenté
       relativement aux services fournis par le secteur des services filaires
       au secteur des services sans fil. Ces produits sont éliminés au moment
       de la consolidation de même que les charges connexes du secteur des
       services sans fil.

    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation - secteur des services filaires

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
    (en millions de           les 30 juin                les 30 juin
     dollars, sauf
     l'effectif)        2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Salaires, charges
     sociales et autres
     charges liées à
     l'effectif, avant
     l'option de
     règlement en
     espèces net liée
     aux options         480,7    428,0    12,3 %    940,4    856,9     9,7 %
    Option de règlement
     en espèces net
     liée aux options     (1,3)       -      n.s.     (0,7)   153,1     n.s.
    Autres charges
     d'exploitation      372,5    344,1     8,3 %    740,2    667,5    10,9 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation      851,9    772,1    10,3 %  1 679,9  1 677,5     0,1 %
    Coûts de
     restructuration       4,1      2,8    46,4 %     10,6      7,2    47,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation      856,0    774,9    10,5 %  1 690,5  1 684,7     0,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(1)       853,2    772,1    10,5 %  1 680,6  1 524,4    10,2 %
    Total des charges
     d'exploitation
     (ajusté)(1)         857,3    774,9    10,6 %  1 691,2  1 531,6    10,4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut les charges comptabilisées au titre de l'option de règlement
        en espèces net liée aux options.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le total des charges d'exploitation ajusté de manière à ne pas tenir
compte de la charge au titre de l'option de règlement en espèces net liée aux
options a augmenté de 82,4 millions de dollars et de 159,6 millions de
dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Ces résultats à la hausse
tiennent principalement aux acquisitions, aux hausses au chapitre de la
rémunération, à l'accroissement du coût des ventes, ainsi qu'aux coûts
initiaux engagés aux fins de la mise en place des services pour plusieurs
nouvelles entreprises clientes, facteurs neutralisés en partie par les charges
comptabilisées en 2007 au titre de la conversion du système de facturation et
de service à la clientèle dans le secteur des services filaires en Alberta.
Les charges relatives à la conversion du système de facturation comptabilisées
au deuxième trimestre de 2007 se sont chiffrées à environ 16 millions de
dollars et elles ont été engagées afin d'embaucher de la main-d'oeuvre
temporaire pour ajuster le système et maintenir les niveaux de service.

    
    -  Les salaires, charges sociales et autres charges liées à l'effectif
       ont augmenté de 52,7 millions de dollars et de 83,5 millions de
       dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre
       de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007.
       L'augmentation découle de l'accroissement de l'effectif aux fins de
       la prestation de services d'impartition aux clients, y compris les
       activités d'Emergis à compter de 2008, ainsi que des hausses au
       chapitre de la rémunération.

    -  Les autres charges d'exploitation ont augmenté de 28,4 millions de
       dollars et de 72,7 millions de dollars, respectivement, au deuxième
       trimestre et au premier semestre de 2008, comparativement aux périodes
       correspondantes de 2007. Ces résultats à la hausse sont imputables à
       l'augmentation du coût des ventes découlant de l'accroissement des
       ventes d'équipement de transmission de données générant des marges
       plus faibles, aux charges liées aux entreprises acquises, à
       l'accroissement des frais de publicité et de promotion, ainsi qu'à la
       hausse des coûts liés à la prestation de services de divertissement
       numériques, facteurs neutralisés en partie par l'augmentation des
       coûts liés à la main-d'oeuvre capitalisés. De plus, les charges
       réglementées en fonction des produits au titre de la perception de la
       contribution en 2008 ne comprennent pas un recouvrement comptabilisé
       au deuxième trimestre de 2007. Les coûts liés à la main-d'oeuvre
       externe ont augmenté afin de maintenir des niveaux de service plus
       élevés et de mettre en place les services pour de nouvelles
       entreprises clientes, mais ces résultats ont été neutralisés par
       l'absence, au deuxième trimestre de 2008, de charges au titre de la
       conversion du système, de telles charges ayant été comptabilisées en
       2007 relativement au nouveau système de facturation et de service à
       la clientèle dans le secteur des services filaires en Alberta. Les
       charges liées aux installations hors réseau ont aussi augmenté, pour
       soutenir les nouvelles entreprises clientes.

    -  Les coûts de restructuration se sont accrus de 1,3 million de dollars
       et de 3,4 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
       et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
       correspondantes de 2007. Les charges de restructuration constatées en
       2008 concernent plusieurs initiatives secondaires s'inscrivant dans
       le cadre du programme d'efficience concurrentielle de la société.

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (en millions de dollars) et marge du BAIIA (en %)
    - secteur des services filaires

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin

                        2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                432,6    433,9    (0,3)%    879,5    754,8    16,5 %
    BAIIA (ajusté)(1)    431,3    433,9    (0,6)%    878,8    907,9    (3,2)%
    Marge du BAIIA        33,6     35,9  (2,3)pts     34,2     30,9   3,3 pts
    Marge du BAIIA
     (ajustée)            33,5     35,9  (2,4)pts     34,2     37,2  (3,0)pts
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut des (recouvrements) charges de (1,3) million de dollars et de
        (0,7) million de dollars, respectivement, comptabilisé(e)s au
        deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, et de néant et de
        153,1 millions de dollars, respectivement, comptabilisé(e)s au
        deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, au titre de
        l'option de règlement en espèces net liée aux options.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le BAIIA du secteur des services filaires a diminué de 1,3 million de
dollars au deuxième trimestre de 2008 et il a augmenté de 124,7 millions de
dollars au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes
de 2007. L'augmentation au premier semestre tient principalement à la charge
constatée en 2007 au titre de l'option de règlement en espèces net liée aux
options. Le BAIIA (ajusté) du secteur des services filaires a diminué de
2,6 millions de dollars et de 29,1 millions de dollars, respectivement,
résultats qui tiennent à la baisse des marges découlant de l'accroissement des
ventes d'équipement de transmission de données, aux coûts initiaux liés à la
mise en place des services pour les nouvelles entreprises clientes, à
l'augmentation des frais de publicité et de promotion, et à la hausse des
coûts liés à la prestation de services de divertissement numériques.

    5.5 Résultats du secteur des services sans fil

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation - secteur des services sans fil

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Services de
     réseau            1 076,7    989,8     8,8 %  2 113,9  1 934,3     9,3 %
    Equipement            65,7     58,2    12,9 %    128,5    113,7    13,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
     d'exploitation
     externes          1 142,4  1 048,0     9,0 %  2 242,4  2 048,0     9,5 %
    Produits
     d'exploitation
     tirés des
     activités
     intersectorielles     7,2      6,7     7,5 %     14,2     13,0     9,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits
     d'exploitation    1 149,6  1 054,7     9,0 %  2 256,6  2 061,0     9,5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    Indicateurs clés de l'exploitation - secteur des services sans fil

                                                         Aux 30 juin
    (en milliers)                                   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Abonnés - postpayés                            4 670,1  4 236,0    10,2 %
    Abonnés - prépayés                             1 161,8  1 036,0    12,1 %
                                                  -------- -------- ---------
    Abonnés - total                                5 831,9  5 272,0    10,6 %
    Proportion du nombre d'abonnés qui sont des
     abonnés des services postpayés (en %)            80,1     80,3   (0,2)pt
    Population(1) couverte par les services
     numériques, y compris l'itinérance et la
     revente (en millions)(2)                         32,4     31,5     2,9 %


                            Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
                        2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
                       --------------------------  --------------------------
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     postpayés           278,9    219,2    27,2 %    483,1    392,5    23,1 %
    Ajouts bruts
     d'abonnés -
     prépayés            143,3    134,8     6,3 %    284,3    257,5    10,4 %
                       -------- -------- --------  -------- -------- --------
    Ajouts bruts
     d'abonnés - total   422,2    354,0    19,3 %    767,4    650,0    18,1 %
    Ajouts nets
     d'abonnés -
     postpayés           157,2     99,2    58,5 %    229,6    160,0    43,5 %
    Ajouts nets
     d'abonnés -
     prépayés             18,4     29,0   (36,6)%     34,4     58,7   (41,4)%
                       -------- -------- --------  -------- -------- --------
    Ajouts nets
     d'abonnés - total   175,6    128,2    37,0 %    264,0    218,7    20,7 %
    PMAA (en
     dollars)(3)         62,73    63,65    (1,4)%    62,31    62,85    (0,9)%
    Taux de
     désabonnement,
     par mois (en %)(3)   1,43     1,45  (0,02)pt     1,48     1,40   0,08 pt
    Frais
     d'acquisition(4)
     par ajout brut
     d'abonné (en
     dollars)(3)           332      425   (21,9)%      326      431   (24,4)%
    Nombre moyen de
     minutes par abonné
     par mois              420      411     2,2 %      408      397     2,8 %
    BAIIA (ajusté)(5) en
     pourcentage des
     produits tirés des
     services de
     réseau (en %)        45,1     45,7   (0,6)pt     46,7     47,4   (0,7)pt
    Frais de
     fidélisation en
     pourcentage des
     produits tirés des
     services de
     réseau (en %)(3)      9,4      8,2    1,2 pt      9,1      7,8    1,3 pt
    BAIIA (ajusté), à
     l'exclusion des
     frais
     d'acquisition(3)
     (en millions de
     dollars)            626,0    602,9     3,8 %  1 238,2  1 196,2     3,5 %
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    pt(s) - point(s) de pourcentage
    (1) Par "population" on entend le nombre de personnes vivant dans une
        zone de population comprise, en totalité ou presque, dans les zones
        de couverture.
    (2) Au 30 juin 2008, la population couverte par les services numériques
        SCP des services sans fil de TELUS comprenait la population couverte
        élargie d'environ 7,5 millions de personnes découlant des ententes
        de services d'itinérance et de revente conclues principalement avec
        Bell Mobilité (Bell Canada).
    (3) Se reporter à la rubrique 11.3, "Définition des indicateurs clés de
        l'exploitation". Ces mesures ne sont pas définies par les principes
        comptables généralement reconnus du Canada ni des Etats-Unis. Il
        s'agit plutôt de paramètres utilisés dans l'industrie pour évaluer
        le rendement de l'exploitation d'une société de services sans fil.
    (4) Frais d'acquisition.
    (5) BAIIA excluant des charges de 1,0 million de dollars et de
        0,6 million de dollars, respectivement, comptabilisées au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2008, et de 1,8 million de
        dollars et 22,2 millions de dollars, respectivement, comptabilisées
        au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007, au titre de
        l'option de règlement en espèces net liée aux options.
    -------------------------------------------------------------------------

    Les produits tirés du secteur des services sans fil ont augmenté de
94,9 millions de dollars et de 195,6 millions de dollars, respectivement, au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
correspondantes de 2007, en raison de ce qui suit :

    -  Les produits tirés des services de réseau ont augmenté de
       86,9 millions de dollars et de 179,6 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. L'augmentation est
       attribuable en grande partie à l'accroissement de 10,6 % du nombre
       d'abonnés au cours des 12 derniers mois. Les produits tirés des
       services de transmission de données sans fil ont augmenté de 54 % pour
       s'établir à 158,6 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008
       et représentent maintenant 14,6 % des produits tirés des services de
       réseau, par rapport à 10,4 % des produits tirés des services de réseau
       à la période correspondante de 2007. Au premier semestre de 2008, les
       produits tirés des services de transmission de données sans fil se
       sont établis à 305,8 millions de dollars, en hausse de 53 % par
       rapport à l'exercice précédent. Ce résultat à la hausse reflète les
       produits élevés tirés des services liés à la messagerie textuelle et
       au téléphone BlackBerry de RIM, qui découlent d'une plus grande
       utilisation et des services de données en itinérance, ainsi que du
       passage continu, par les abonnés actuels, vers les téléphones
       intelligents à fonctions complètes et les appareils compatibles avec
       la technologie EVDO.

       Les PMAA combinés se sont établis à 62,73 $ au deuxième trimestre de
       2008, soit un résultat en baisse de 0,92 $ par rapport à la période
       correspondante de 2007. Les PMAA tirés des services de transmission
       de données se sont établis à 9,17 $ au deuxième trimestre de 2008, en
       hausse de 2,59 $ ou 39 % par rapport à la période correspondante de
       2007, mais ce résultat a été largement neutralisé par la baisse des
       PMAA tirés des services de transmission de la voix. Les PMAA tirés des
       services de transmission de la voix se sont établis à 53,56 $ au
       deuxième trimestre de 2008, en baisse de 3,51 $ ou 6,2 %
       comparativement à la période correspondante de 2007. Ce résultat est
       imputable au fait que les abonnés se sont légèrement tournés vers les
       services prépayés, à l'utilisation accrue des forfaits minutes
       incluses, à la concurrence au chapitre des tarifs, et à la diminution
       des services de transmission de la voix en itinérance depuis
       l'étranger. Les abonnés du service Mike(MD) n'utilisant pas les
       fonctions de communication intégrée avec touche de conversation (PTT)
       et les abonnés des services prépayés à valeur plus élevée continuent
       à passer activement aux téléphones intelligents bénéficiant du service
       SCP aux fins des applications évoluées liées à la transmission de
       données, ce qui contribue aux perspectives de croissance future des
       produits.

       Les ajouts bruts et les ajouts nets d'abonnés au deuxième trimestre
       tiennent compte des résultats découlant du lancement des services
       postpayés de marque Koodo en mars 2008, qui s'adressent principalement
       au segment de marché des services de valeur. Conformément aux
       pratiques de l'industrie, la société ne fournit pas de résultats
       détaillés sur ces services, en raison de facteurs d'ordre
       concurrentiel. Les ajouts bruts d'abonnés se sont établis à 422 200 au
       deuxième trimestre de 2008, soit un résultat record pour TELUS au
       deuxième trimestre, en hausse de 19 % par rapport à la période
       correspondante de 2007, qui a été favorisé par le lancement de la
       marque Koodo. Les abonnés des services postpayés ont compté pour
       66,1 % des ajouts bruts d'abonnés au deuxième trimestre de 2008, en
       hausse de 4,2 points de pourcentage par rapport au deuxième trimestre
       de 2007. Au premier semestre de 2008, les ajouts bruts d'abonnés se
       sont établis à 767 400, en hausse de 18 % par rapport à la période
       correspondante de 2007. Les abonnés des services postpayés ont compté
       pour 63,0 % des ajouts bruts d'abonnés au premier semestre de 2008,
       en hausse de 2,6 points de pourcentage comparativement à la période
       correspondante de 2007.

       Les ajouts nets se sont établis à 175 600 au deuxième trimestre de
       2008, soit un résultat record pour TELUS au deuxième trimestre, en
       hausse de 37 % par rapport à la période correspondante de 2007. Les
       abonnés des services postpayés ont compté pour 89,5 % des ajouts nets
       d'abonnés au deuxième trimestre de 2008, comparativement à 77 % du
       total des ajouts nets au deuxième trimestre de 2007. Les ajouts nets
       au premier semestre de 2008 se sont élevés à 264 000, en hausse de
       près de 21 % par rapport à la période correspondante de 2007, et ils
       comprenaient 87 % d'abonnés des services postpayés, soit un résultat
       en hausse par rapport à 73 % à la période correspondante de 2007.

       Le taux de désabonnement combiné s'est élevé à 1,43 % au deuxième
       trimestre, soit une légère baisse par rapport à 1,45 % à la période
       correspondante de 2007 et une amélioration comparativement à 1,53 %
       au premier trimestre de 2008. Ces résultats améliorés tiennent à la
       baisse du taux de désabonnement des abonnés des services postpayés,
       laquelle découle des activités fructueuses de fidélisation de la
       clientèle. Le taux de désabonnement combiné s'est élevé à 1,48 % au
       premier semestre de 2008, en hausse par rapport à 1,40 % à la période
       correspondante de 2007, résultat qui reflète la hausse du taux de
       désabonnement des abonnés des services prépayés et la prise en compte,
       au premier trimestre de 2007, de l'incidence de la transférabilité des
       numéros de services sans fil. Les débranchements au deuxième trimestre
       et au premier semestre de 2008 ont totalisé 246 600 et 503 400,
       respectivement, par rapport à 225 800 et 431 300, respectivement, aux
       périodes correspondantes de 2007. L'accroissement du nombre de
       débranchements reflète principalement l'augmentation du taux de
       désabonnement des abonnés des services prépayés et l'accroissement du
       nombre d'abonnés.

    -  Les produits tirés des ventes d'équipement, des locations et des
       services ont augmenté de 7,5 millions de dollars et de 14,8 millions
       de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
       semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007.
       Ces résultats à la hausse tiennent à l'augmentation des ajouts bruts
       d'abonnés et au passage continu vers les téléphones intelligents à
       fonctions complètes, afin de soutenir la croissance des produits tirés
       des services de transmission de données.

    -  Les produits tirés des activités intersectorielles ont augmenté
       relativement aux services fournis par le secteur des services sans fil
       au secteur des services filaires. Ces produits sont éliminés au moment
       de la consolidation de même que les charges connexes du secteur des
       services filaires.

    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation - secteur des services sans fil(1)

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
    (en millions de           les 30 juin                les 30 juin
     dollars, sauf
     l'effectif)        2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges liées aux
     ventes
     d'équipement        176,7    166,6     6,1 %    329,3    312,0     5,5 %
    Charges
     d'exploitation
     des services de
     réseau              149,4    126,7    17,9 %    290,1    241,3    20,2 %
    Frais de marketing   121,3    114,6     5,8 %    224,5    215,4     4,2 %
    Frais généraux et
     d'administration    216,8    195,7    10,8 %    424,5    397,5     6,8 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation      664,2    603,6    10,0 %  1 268,4  1 166,2     8,8 %
    Coûts de
     restructuration       0,4      0,4       -        0,6      0,7   (14,3)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation      664,6    604,0    10,0 %  1 269,0  1 166,9     8,7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges
     d'exploitation
     (ajustées)(1)       663,2    601,8    10,2 %  1 267,8  1 144,0    10,8 %
    Total des charges
     d'exploitation
     (ajusté)(1)         663,6    602,2    10,2 %  1 268,4  1 144,7    10,8 %
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut des charges de 1,0 million de dollars et de 0,6 million de
        dollars, respectivement, comptabilisées au deuxième trimestre et au
        premier semestre de 2008, et de 1,8 million de dollars et de
        22,2 millions de dollars, respectivement, comptabilisées au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2007, au titre de l'option de
        règlement en espèces net liée aux options.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le total des charges d'exploitation du secteur des services sans fil a
augmenté de 60,6 millions de dollars et de 102,1 millions de dollars,
respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
comparativement aux périodes correspondantes de 2007. Le total des charges
d'exploitation ajusté de manière à ne pas tenir compte de la charge au titre
de l'option de règlement en espèces net liée aux options a augmenté de
61,4 millions de dollars et de 123,7 millions de dollars, respectivement, pour
promouvoir, obtenir et soutenir la croissance de 10,6 % du nombre d'abonnés
d'un exercice à l'autre, ainsi que la croissance de 9 % des produits tirés des
services de réseau.

    
    -  Les charges liées aux ventes d'équipement ont augmenté de
       10,1 millions de dollars et de 17,3 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Ce résultat découle
       de l'augmentation des ajouts bruts d'abonnés et du passage continu
       vers les téléphones intelligents à fonctions complètes, pour soutenir
       la croissance de plus de 50 % des produits tirés des services de
       transmission de données, facteurs neutralisés en partie par la
       diminution des coûts liés aux appareils liée à l'appréciation du
       dollar canadien.

    -  Les charges d'exploitation des services de réseau se sont accrues de
       22,7 millions de dollars et de 48,8 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Ces résultats à la
       hausse sont imputables à l'augmentation des frais d'itinérance et des
       coûts liés aux services de contenu et aux licences d'utilisation, à
       l'appui de la forte croissance des produits tirés des services de
       transmission de données.

    -  Les frais de marketing se sont accrus de 6,7 millions de dollars et
       de 9,1 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et
       au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes
       de 2007. Ces résultats à la hausse tiennent à l'augmentation des frais
       de publicité et de promotion engagés pour appuyer les activités
       fructueuses de chargement brut des abonnés, et au lancement, en mars,
       de la marque à rabais Koodo sur le marché. Les frais d'acquisition par
       ajout brut d'abonné ont diminué de 93 $ ou 21,9 % au deuxième
       trimestre de 2008 et ils ont reculé de 105 $ ou 24,4 % au premier
       semestre de 2008, comparativement aux périodes correspondantes de
       2007. Ces résultats tiennent en partie à une baisse des frais de
       publicité et de promotion unitaires, aux activités de chargement brut
       des abonnés liées à des canaux donnant lieu à des coûts variables plus
       faibles, et au financement réduit des appareils.

       Les frais de fidélisation exprimés en pourcentage des produits tirés
       des services de réseau se sont établis à 9,4 % et à 9,1 %,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       en hausse par rapport à 8,2 % et à 7,8 % aux périodes correspondantes
       de 2007. Ce résultat tient principalement aux mises à niveau aux fins
       du passage à des téléphones intelligents à fonctions complètes, pour
       soutenir la croissance des produits tirés des services de transmission
       de données et le programme de conversion continu du service Mike pour
       les abonnés n'utilisant pas les fonctions de communication intégrée
       avec touche de conversation (PTT) et des services prépayés à valeur
       élevée aux services SCP postpayés, l'accent étant mis sur les
       téléphones intelligents.

    -  Les frais généraux et d'administration ont augmenté de 21,1 millions
       de dollars et de 27,0 millions de dollars, respectivement, au deuxième
       trimestre et au premier semestre de 2008, par rapport aux périodes
       correspondantes de 2007. Les frais généraux et d'administration
       ajustés de manière à ne pas tenir compte de l'option de règlement en
       espèces net liée aux options se sont accrus de 21,9 millions de
       dollars et de 48,6 millions de dollars, respectivement, en raison des
       coûts relatifs aux employés et à la main-d'oeuvre contractuelle
       engagés pour prendre en charge des appareils et des services de
       transmission de données de plus en plus complexes, de l'accroissement
       du nombre d'abonnés, de l'expansion des magasins de détail dont la
       société est propriétaire et, dans une moindre mesure, de
       l'augmentation des créances douteuses.

    -  Les coûts de restructuration concernent certaines initiatives
       secondaires s'inscrivant dans le cadre du programme d'efficience
       concurrentielle de la société.

    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (en millions de dollars) et marge du BAIIA (en %)
    Secteur des services sans fil

                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin

                        2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                485,0    450,7     7,6 %    987,6    894,1    10,5 %
    BAIIA (ajusté)(1)    486,0    452,5     7,4 %    988,2    916,3     7,8 %
    Marge du BAIIA        42,2     42,7   (0,5)pt     43,8     43,4    0,4 pt
    Marge du BAIIA
     (ajustée)            42,3     42,9   (0,6)pt     43,8     44,5   (0,7)pt
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Exclut des charges de 1,0 million de dollars et de 0,6 million de
        dollars, respectivement, comptabilisées au deuxième trimestre et au
        premier semestre de 2008, et de 1,8 million de dollars et de
        22,2 millions de dollars, respectivement, comptabilisées au deuxième
        trimestre et au premier semestre de 2007, au titre de l'option de
        règlement en espèces net liée aux options.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le BAIIA du secteur des services sans fil a augmenté de 34,3 millions de
dollars et de 93,5 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre
et au premier semestre de 2008, comparativement aux périodes correspondantes
de 2007. Le BAIIA du secteur des services sans fil ajusté de manière à ne pas
tenir compte de l'option de règlement en espèces net liée aux options s'est
accru de 33,5 millions de dollars et de 71,9 millions de dollars,
respectivement. La hausse du BAIIA (ajusté) tient à la croissance des produits
tirés des services de réseau et à la diminution des frais d'acquisition,
facteurs qui ont été neutralisés en partie par la hausse des frais de
fidélisation (pour appuyer les mises à niveau aux fins du passage à des
téléphones intelligents), par l'augmentation des coûts liés au réseau
découlant de l'utilisation des services de transmission de données, ainsi que
par l'accroissement des frais généraux et d'administration pour soutenir la
croissance des activités.

    
    6.  Situation financière

    Le tableau ci-après illustre les variations entre les bilans consolidés
survenues au cours du semestre terminé le 30 juin 2008.

    -------------------------------------------------------------------------
    (en million          Au       Au   Vari-   Vari-   Explication concernant
     de dollars)    30 juin   31 déc.  ation   ation   les variations entre
                       2008     2007            en %   les bilans
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif à court
     terme

      Encaisse et                                      Se reporter à la
       placements                                      rubrique 7, "Situation
       temporaires,                                    de trésorerie et
       montant net     45,7     19,9    25,8  129,6 %  sources de
                                                       financement".

      Placements à                                     Liquidation de
       court terme        -     42,4   (42,4) (100,0)% placements à court
                                                       terme.

      Débiteurs     1 007,4    710,9   296,5   41,7 %  Tient principalement à
                                                       une réduction de
                                                       350 millions de
                                                       dollars du produit
                                                       tiré des créances
                                                       titrisées et à une
                                                       hausse découlant des
                                                       acquisitions,
                                                       neutralisées en partie
                                                       par une baisse
                                                       saisonnière du délai
                                                       moyen de règlement
                                                       (environ 46 jours par
                                                       rapport à 49 jours).

    Impôts sur les                                     Tient principalement
     bénéfices et                                      aux charges d'impôts
     autres impôts à                                   exigibles
     recevoir          80,4    120,9   (40,5) (33,5)%  comptabilisées au
                                                       premier semestre de
                                                       2008.

    Stocks            262,5    243,3    19,2    7,9 %  Principalement une
                                                       augmentation des
                                                       stocks d'appareils
                                                       sans fil aux fins du
                                                       lancement de nouveaux
                                                       appareils.

    Frais payés                                        Principalement le
     d'avance et                                       paiement anticipé des
     autres           295,0    199,5    95,5   47,9 %  droits de concession
                                                       de licence annuels
                                                       liés aux services sans
                                                       fil, les avantages
                                                       sociaux, les taxes
                                                       foncières et les
                                                       contrats d'entretien,
                                                       déduction faite de
                                                       l'amortissement.



    Tranche à court                                    Ajustements à la juste
     terme des actifs                                  valeur des appareils,
     dérivés            5,1      3,8     1,3   34,2 %  des unités d'actions
                                                       temporairement
                                                       incessibles et des
                                                       autres couvertures
                                                       relatives aux
                                                       opérations.
    -------------------------------------------------------------------------
    Passif à court
     terme

      Créditeurs et                                    Principalement une
       charges à                                       diminution des
       payer        1 384,7  1 476,6   (91,9)  (6,2)%  créditeurs liés aux
                                                       achats d'appareils, et
                                                       diminution de la paie
                                                       et des autres charges
                                                       salariales connexes,
                                                       déduction faite des
                                                       passifs au titre des
                                                       acquisitions.

    Impôts sur les                                     Augmentation découlant
     bénéfices et                                      principalement de la
     autres impôts                                     charge d'impôts
     à payer           11,8      7,3     4,5   61,6 %  exigibles au titre des
                                                       acquisitions.

    Créditeurs et                                      Les paiements en vertu
     charges à payer                                   des anciens programmes
     à l'égard de la                                   et des programmes
     restructuration   30,2     34,9    (4,7) (13,5)%  actuels ont excédé les
                                                       nouvelles obligations.

    Facturation par
     anticipation et
     dépôts de
     clients          634,7    631,6     3,1    0,5 %  -

    Tranche à court                                    Augmentation des
     terme de la                                       contrats de
     dette à long                                      location-acquisition,
     terme              6,5      5,4     1,1   20,4 %  qui tient
                                                       principalement à
                                                       l'acquisition
                                                       d'Emergis.

    Tranche à court                                    Ajustements à la juste
     terme des                                         valeur des couvertures
     passifs dérivés   50,0     26,6    23,4   88,0 %  des options sur
                                                       actions.

    Tranche à court                                    Augmentation des
     terme des impôts                                  écarts temporaires
     futurs           638,3    503,6   134,7   26,7 %  liés aux actifs et
                                                       passifs à court terme,
                                                       et variation du revenu
                                                       imposable tiré d'une
                                                       société de personnes
                                                       qui sera attribué au
                                                       cours des 12 prochains
                                                       mois.
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds de                                           Comprend une réduction
     roulement(1)  (1 060,1) (1 345,3)  285,2  21,2 %  du produit tiré des
                                                       créances titrisées par
                                                       suite de l'émission de
                                                       billets d'un montant
                                                       de 500 millions de
                                                       dollars au deuxième
                                                       trimestre.
    -------------------------------------------------------------------------
    Immobilisations                                    Comprend un montant de
     corporelles,                                      326,2 millions de
     montant net   11 379,4  11 122,0   257,4   2,3 %  dollars au titre des
                                                       logiciels, des
                                                       contrats avec les
                                                       clients et relations
                                                       clients connexes, et
                                                       des autres
                                                       immobilisations
                                                       acquis, plus les
                                                       dépenses en
                                                       immobilisations du
                                                       premier semestre de
                                                       2008, déduction faite
                                                       de l'amortissement des
                                                       immobilisations
                                                       corporelles et des
                                                       actifs incorporels. Se
                                                       reporter à la
                                                       rubrique 5.3,
                                                       "Résultats
                                                       d'exploitation
                                                       consolidés -
                                                       Amortissement des
                                                       immobilisations
                                                       corporelles et des
                                                       actifs incorporels",
                                                       ainsi qu'à la
                                                       rubrique 7.2, "Sorties
                                                       liées aux activités
                                                       d'investissement".
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres actifs

      Frais                                            Concerne
       reportés     1 418,1  1 318,0   100,1    7,6 %  principalement la
                                                       capitalisation des
                                                       régimes de retraite,
                                                       les rendements cumulés
                                                       favorables des actifs
                                                       des régimes et
                                                       l'amortissement
                                                       continu de l'actif
                                                       transitoire des
                                                       régimes de retraite.


      Placements       32,4     38,9    (6,5)  (16,7)% Principalement la
                                                       valeur des actions
                                                       d'Emergis acquises sur
                                                       le marché libre en
                                                       décembre 2007, qui ont
                                                       été échangées lors de
                                                       la conclusion de
                                                       l'acquisition en
                                                       janvier 2008, facteur
                                                       neutralisé en partie
                                                       par d'autres ventes,
                                                       par des achats et par
                                                       une réévaluation des
                                                       placements.

      Ecart                                            Principalement les
       d'acquisition 3 540,4  3 168,0  372,4   11,8 %  acquisitions d'Emergis
                                                       et de Fastvibe
                                                       conclues en janvier
                                                       2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long                                       Comprend l'émission,
     terme          5 512,3  4 583,5   928,8   20,3 %  en avril 2008, de
                                                       billets d'un montant
                                                       de 500 millions de
                                                       dollars d'une durée de
                                                       sept ans, une
                                                       augmentation de
                                                       212,8 millions de
                                                       dollars de l'encours
                                                       du papier commercial,
                                                       des montants de
                                                       162,0 millions de
                                                       dollars prélevés au
                                                       titre de la facilité
                                                       de crédit échéant en
                                                       2012, ainsi qu'une
                                                       hausse de la valeur de
                                                       conversion en dollars
                                                       canadiens des billets
                                                       libellés en dollars
                                                       américains échéant en
                                                       2011.
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres passifs                                     Principalement des
     à long terme   1 680,7  1 717,9   (37,2)  (2,2)%  variations des taux de
                                                       change du dollar
                                                       américain et un
                                                       ajustement de la juste
                                                       valeur des passifs
                                                       dérivés liés aux
                                                       billets libellés en
                                                       dollars américains
                                                       échéant en 2011.
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts futurs   1 100,8  1 048,1    52,7    5,0 %  Augmentation des
                                                       écarts temporaires des
                                                       actifs et passifs à
                                                       long terme,
                                                       neutralisée en partie
                                                       par une réévaluation
                                                       découlant des
                                                       réductions des taux
                                                       d'imposition
                                                       provinciaux futurs.
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des                                           Principalement le
     actionnaires                                      versement de
     sans contrôle     22,0   25,9      (3,9)  (15,1)% dividendes à un
                                                       actionnaire sans
                                                       contrôle par une
                                                       filiale, déduction
                                                       faite de la quote-part
                                                       des actionnaires sans
                                                       contrôle des
                                                       bénéfices.
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres

      Capitaux propres                                 Principalement un
       attribuables                                    bénéfice net de
       aux                                             558 millions de
       actionnaires                                    dollars, moins les
       ordinaires   6 994,4  6 926,2    68,2    1,0 %  dividendes déclarés de
                                                       289,5 millions de
                                                       dollars et le rachat
                                                       de 199,2 millions de
                                                       dollars d'actions dans
                                                       le cadre des RCNA.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Actif à court terme moins le passif à court terme - démontre la
        capacité de la société de financer ses activités actuelles et de
        respecter ses obligations lorsqu'elles arrivent à échéance.
    

    7. Situation de trésorerie et sources de financement

    En 2008, le solde de l'encaisse et des placements temporaires a diminué
de 3,4 millions de dollars au deuxième trimestre et il a augmenté de
25,8 millions de dollars au premier semestre.
    En 2007, le solde de l'encaisse et des placements temporaires a diminué
de 531,8 millions de dollars au deuxième trimestre et il a augmenté légèrement
au premier semestre, en raison principalement du remboursement de billets d'un
montant de 1,5 milliard de dollars qui sont venus à échéance le 1er juin,
lequel a été financé au moyen de l'émission de titres de créance d'un montant
de 1 milliard de dollars au premier trimestre et de la mise en oeuvre d'un
programme de papier commercial au deuxième trimestre.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                           Trimestres terminés       Semestres terminés
                              les 30 juin                les 30 juin
    (en millions de
     dollars)           2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux
     activités
     d'exploitation      461,0   1 061,9  (56,6)%  1 086,2  1 522,5   (28,7)%
    Sorties liées aux
     activités
     d'investissement   (436,7)   (477,8)   8,6 % (1 437,1)  (870,1)  (65,2)%
    (Sorties) rentrées
     liées aux activités
     de financement      (27,7) (1 115,9)  97,5 %    376,7   (638,7)     n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
    Augmentation
     (diminution) de
     l'encaisse et des
     placements
     temporaires,
     montant net          (3,4)   (531,8)  99,4 %     25,8     13,7    88,3 %
    Encaisse et
     placements
     temporaires,
     montant net,
     au début             49,1     534,0  (90,8)%     19,9    (11,5)     n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse et
     placements
     temporaires,
     montant net,
     à la fin             45,7       2,2     n.s.     45,7      2,2      n.s.
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    7.1  Rentrées liées aux activités d'exploitation

    Les rentrées liées aux activités d'exploitation ont diminué de
600,9 millions de dollars et de 436,3 millions de dollars, respectivement, au
deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, comparativement aux
périodes correspondantes de 2007, en raison principalement des variations
suivantes :

    -  Une réduction du produit tiré des créances titrisées de 350 millions
       de dollars au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       comparativement à une augmentation de 350 millions de dollars au
       deuxième trimestre de 2007 et à un résultat inchangé au premier
       semestre de 2007. Les réductions des flux de trésorerie d'un exercice
       à l'autre qui découlent des variations des créances titrisées se sont
       élevées à 700 millions de dollars au deuxième trimestre et à
       350 millions de dollars au premier semestre;

    -  La hausse du BAIIA de 33,0 millions de dollars et de 218,2 millions
       de dollars, respectivement, comme il est décrit à la rubrique 5.3,
       "Résultats d'exploitation consolidés";

    -  L'augmentation de 19,0 millions de dollars de l'excédent de la charge
       sur les paiements au titre de la rémunération à base d'actions au
       deuxième trimestre, qui a contribué à la hausse du BAIIA au cours de
       ce trimestre;

    -  La baisse de 113,3 millions de dollars de l'excédent de la charge sur
       les paiements au titre de la rémunération à base d'actions au premier
       semestre, qui a neutralisé en partie la hausse du BAIIA au cours de ce
       semestre;

    -  La diminution des intérêts payés de 42,7 millions de dollars et de
       21,3 millions de dollars, respectivement, qui tient aux activités de
       financement ayant réduit le taux d'intérêt effectif, déduction faite
       du remboursement de swaps de taux d'intérêt différés au premier
       trimestre de 2007;

    -  Les rentrées liées à la liquidation de placements à court terme se
       sont élevées à 116,0 millions de dollars et à 42,4 millions de
       dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre
       de 2008, par rapport à environ 55 millions de dollars au deuxième
       trimestre et au premier semestre de 2007;

    -  Les autres variations des éléments hors trésorerie du fonds de
       roulement, y compris la diminution des créditeurs et charges à payer
       pour le semestre terminé le 30 juin 2008.
    

    7.2 Sorties liées aux activités d'investissement

    Les sorties liées aux activités d'investissement ont diminué de
41,1 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008 et ont augmenté de
567,0 millions de dollars au premier semestre de 2008, par rapport aux
périodes correspondantes de 2007. La diminution au cours du trimestre tient
principalement à la réduction des dépenses en immobilisations. L'augmentation
au cours du semestre est imputable aux acquisitions effectuées pour un montant
totalisant 691,3 millions de dollars, déduction faite des espèces acquises. Ce
résultat a été neutralisé en partie par la diminution des dépenses en
immobilisations, dont il est question plus en détail ci-après.
    Les actifs en construction se chiffraient à 722,4 millions de dollars au
30 juin 2008, en hausse de 163,4 millions de dollars par rapport au
31 décembre 2007. Cette hausse reflète l'augmentation des immobilisations
corporelles en construction et les nouvelles phases du système de facturation
et de service à la clientèle intégré.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations

    (en millions de        Trimestres terminés       Semestres terminés
     dollars, sauf les        les 30 juin                les 30 juin
     ratios, qui sont
     présentés en %)    2008     2007   Variation   2008     2007   Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     filaires            320,9    308,7     4,0 %    576,1    579,4    (0,6)%
    Secteur des
     services sans fil   114,7    173,1   (33,7)%    179,2    284,3   (37,0)%
    -------------------------------------------------------------------------
    TELUS - données
     consolidées         435,6    481,8    (9,6)%    755,3    863,7   (12,6)%
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio d'intensité
     des dépenses en
     immobilisations(1)   18,2     21,6  (3,4)pts     15,9     19,5  (3,6)pts
    BAIIA (ajusté)
     déduction faite
     des dépenses en
     immobilisations(2)  481,7    404,6    19,1 %  1 111,7    960,5    15,7 %
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) L'intensité des dépenses en immobilisations est mesurée par la
        division des dépenses en immobilisations par les produits
        d'exploitation. Cette mesure fournit une méthode utile pour comparer
        le niveau des dépenses en immobilisations avec celui d'autres
        entreprises de tailles diverses du même secteur.
    (2) Se reporter à la rubrique 11.1 pour le calcul et pour une
        description.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le ratio d'intensité des dépenses en immobilisations consolidées au
premier semestre de 2008 reflète le ratio d'intensité des dépenses en
immobilisations du secteur des services filaires de 22 % (24 % à la période
correspondante de 2007) et le ratio d'intensité des dépenses en
immobilisations du secteur des services sans fil de 8 % (14 % à la période
correspondante de 2007). Le BAIIA (ajusté) de TELUS, déduction faite des
dépenses en immobilisations, a augmenté de 77,1 millions de dollars et de
151,2 millions de dollars, respectivement, au deuxième trimestre et au premier
semestre de 2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007, résultat
qui tient principalement à la diminution des dépenses en immobilisations
totales et à la hausse du BAIIA (ajusté) du secteur des services sans fil.

    
    -  Les dépenses en immobilisations du secteur des services filaires ont
       augmenté de 12,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008 et
       elles ont diminué de 3,3 millions de dollars au premier semestre de
       2008, par rapport aux périodes correspondantes de 2007. L'augmentation
       au deuxième trimestre tient principalement aux dépenses initiales
       visant à prendre en charge les nouvelles entreprises clientes. La
       diminution au premier semestre est en grande partie attribuable au
       déploiement de la technologie large bande à haute vitesse ADSL2+ en
       2007, ainsi qu'à la baisse de la demande en 2008 visant l'accès au
       réseau découlant des activités de construction d'habitations à la
       baisse en Colombie-Britannique et en Alberta, facteurs neutralisés en
       partie par une augmentation des dépenses initiales visant à prendre en
       charge les nouvelles entreprises clientes. Les flux de trésorerie
       (BAIIA ajusté déduction faite des dépenses en immobilisations) du
       secteur des services filaires se sont chiffrés à 110,4 millions de
       dollars et à 302,7 millions de dollars, respectivement, au deuxième
       trimestre et au premier semestre de 2008, soit une baisse de 11,8 % et
       de 7,9 % par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Cette
       baisse découle de la diminution du BAIIA (ajusté), ainsi que de la
       hausse des dépenses en immobilisations au deuxième trimestre.

    -  Les dépenses en immobilisations du secteur des services sans fil ont
       diminué de 58,4 millions de dollars et de 105,1 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Les dépenses en
       immobilisations étaient plus élevées en 2007 qu'en 2008 en raison des
       dépenses liées à la capacité et à la couverture des stations
       cellulaires, y compris les mises à niveau du réseau aux fins de la
       prestation du service EVDO RevA à vitesse plus élevée, ainsi que des
       dépenses engagées relativement à la mise en oeuvre de la
       transférabilité des numéros de services sans fil en mars 2007. Les
       flux de trésorerie (BAIIA ajusté déduction faite des dépenses en
       immobilisations) du secteur des services sans fil se sont chiffrés à
       371,3 millions de dollars et à 809,0 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       soit une hausse de 32,9 % et de 28,0 %, respectivement,
       comparativement aux périodes correspondantes de 2007, qui est
       attribuable à la réduction des dépenses en immobilisations et à la
       hausse du BAIIA ajusté.
    

    Le 21 juillet, soit après la fin du trimestre, la société a acquis, à
titre provisoire, 59 licences lors des enchères de spectre pour services sans
fil tenues par Industrie Canada, pour un montant d'environ 880 millions de
dollars qui devrait être pris en compte dans les dépenses en immobilisations
au troisième trimestre. La société s'attend à verser les sommes dues
relativement aux soumissions retenues au moyen de ses facilités de crédit et
des fonds en caisse.

    7.3 (Sorties) rentrées liées aux activités de financement

    Les sorties nettes liées aux activités de financement ont reculé de
1 088,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2008, par rapport à la
période correspondante de 2007. Les rentrées nettes liées aux activités de
financement ont augmenté de 1 015,4 millions de dollars au premier semestre de
2008, comparativement à la période correspondante de 2007. Les variations
liées aux activités de financement s'établissent comme suit :

    
    -  Les dividendes en espèces versés se sont établis à 289,5 millions de
       dollars au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008, et ils
       concernaient le dividende du premier trimestre versé le 1er avril et
       le dividende du deuxième trimestre versé le 30 juin. Les dividendes
       en espèces versés au deuxième trimestre et au premier semestre de 2007
       se sont établis à 125,0 millions de dollars et à 250,9 millions de
       dollars, respectivement. La hausse des dividendes versés au premier
       semestre reflète l'augmentation du taux de dividende trimestriel
       (45 cents par action en 2008, comparativement à 37,5 cents par action
       en 2007), neutralisée en partie par la diminution du nombre d'actions
       en circulation découlant des rachats d'actions dans le cadre des RCNA.

    -  Les rachats d'actions dans le cadre des RCNA ont diminué de
       92,8 millions de dollars et de 171,0 millions de dollars,
       respectivement, au deuxième trimestre et au premier semestre de 2008,
       par rapport aux périodes correspondantes de 2007. Un nombre moins
       élevé d'actions ont été rachetées moyennant un prix moyen plus faible.
    

    L'offre publique de rachat dans le cours normal des activités renouvelée
par la société (la "quatrième offre") est entrée en vigueur le 20 décembre
2007 et prendra fin le 19 décembre 2008. Au 30 juin 2008, la société avait
racheté 12 % du nombre maximal de 8 millions d'actions ordinaires et 32 % du
nombre maximal de 12 millions d'actions sans droit de vote qu'elle peut
racheter en vertu de la quatrième offre. Depuis le 20 décembre 2004, TELUS a
racheté 20,2 millions d'actions ordinaires et 37,4 millions d'actions sans
droit de vote en vertu des quatre offres publiques de rachat dans le cours
normal des activités, pour un montant totalisant 2,7 milliards de dollars. Ces
rachats sont conformes aux intentions de la société, qui visent à fournir un
rendement du capital investi aux actionnaires.

    
    Rachats d'actions à des fins d'annulation en vertu d'offres publiques
    de rachat dans le cours normal des activités

    -------------------------------------------------------------------------
                                                 Actions rachetées
                             ------------------------------------------------
                                                      Actions
                                       Actions     sans droit
                                    ordinaires        de vote          Total
    -------------------------------------------------------------------------
    2007 - Troisième offre
      Premier trimestre              1 975 000      1 530 000      3 505 000
      Deuxième trimestre               330 000      2 367 300      2 697 300
    -------------------------------------------------------------------------
      Semestre terminé le 30 juin    2 305 000      3 897 300      6 202 300
    -------------------------------------------------------------------------
    2008 - Quatrième offre
      Premier trimestre                950 000      1 968 900      2 918 900
      Deuxième trimestre                     -      1 716 300      1 716 300
    -------------------------------------------------------------------------
      Semestre terminé le 30 juin      950 000      3 685 200      4 635 200
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                  Coût d'achat (en millions de dollars)
                             ------------------------------------------------
                                                 Imputé aux
                                                  bénéfices
                                   Imputé au            non
                             capital-actions(1)    répartis(2)          Payé
    -------------------------------------------------------------------------
    2007 - Troisième offre
      Premier trimestre                   57,8          142,9          200,7
      Deuxième trimestre                  55,0          114,5          169,5
    -------------------------------------------------------------------------
      Semestre terminé le 30 juin        112,8          257,4          370,2
    -------------------------------------------------------------------------
    2008 - Quatrième offre
      Premier trimestre                   54,3           68,2          122,5
      Deuxième trimestre                  36,8           39,9           76,7
    -------------------------------------------------------------------------
      Semestre terminé le 30 juin         91,1          108,1          199,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Représente la valeur comptable des actions rachetées
    (2) Représente le coût en sus de la valeur comptable des actions
        rachetées
    -------------------------------------------------------------------------

    -  En avril 2008, la société a émis des billets de série CE libellés en
       dollars canadiens d'un montant de 500 millions de dollars portant
       intérêt à 5,95 %, moyennant un prix de 998,97 $ pour chaque tranche
       de 1 000,00 $ du capital. Ces billets arriveront à échéance en avril
       2015. Le produit net de l'émission a été utilisé aux fins générales de
       la société, notamment le remboursement des montants empruntés au titre
       de la facilité de crédit renouvelable échéant en 2012, et pour
       refinancer les sources de financement à court terme, qui ont été
       utilisées en janvier pour l'achat des actions ordinaires alors émises
       et en circulation d'Emergis pour un montant de 743 millions de dollars
       aux fins de l'acquisition d'Emergis en janvier.

       Les billets de série CE sont rachetables en totalité en tout temps ou
       en partie de temps à autre, au gré de la société, sur préavis d'au
       moins 30 jours et d'au plus 60 jours, à un prix de rachat égal au plus
       élevé de i) la valeur actuelle des billets, actualisée en fonction du
       taux de rendement du gouvernement du Canada majoré de 66 points de
       base ou de ii) 100 % du capital. De plus, les intérêts courus et
       impayés, s'il y a lieu, seront payés à la date fixée pour le rachat.

       La société est tenue de faire une offre aux fins du rachat des billets
       de série CE, pour un prix égal à 101 % de leur montant en capital
       majoré des intérêts courus et impayés jusqu'à la date du rachat,
       advenant un événement entraînant un changement de contrôle tel qu'il
       est défini dans l'acte de fiducie supplémentaire.

    -  Au premier trimestre, la société a accru les montants prélevés au
       titre de la facilité bancaire échéant en 2012, les portant de néant à
       320,9 millions de dollars, et elle a accru l'encours du papier
       commercial de 212,8 millions de dollars aux fins générales de la
       société, y compris les acquisitions conclues en janvier. Au cours du
       deuxième trimestre de 2008, la société a réduit les montants empruntés
       au titre de la facilité bancaire échéant en 2012, l'encours de cette
       facilité se chiffrant alors à 162,0 millions de dollars au 30 juin
       2008. L'encours du papier commercial totalisait 800 millions de
       dollars au 30 juin, soit un résultat inchangé par rapport au 31 mars
       2008.

    -  Au premier semestre de 2007, les activités de financement comprenaient
       l'émission, en mars, de billets de séries CC et CD d'un montant
       totalisant 1 milliard de dollars, la mise en place d'un programme de
       papier commercial en mai, et le remboursement de billets d'un montant
       d'environ 1,5 milliard de dollars échéant en juin. Ces activités ont
       contribué à la baisse du taux d'intérêt effectif dans les périodes
       ultérieures.

    -  Le 6 août 2008, le conseil d'administration a approuvé une hausse à
       l'égard du programme de papier commercial actuellement autorisé,
       lequel est passé de 800 millions de dollars à 1,2 milliard de dollars.
       Pour que cette hausse entre en vigueur, une agence de notation
       particulière doit fournir une cote de crédit à l'appui.

    7.4 Mesures de la situation de trésorerie et des sources de financement

    -------------------------------------------------------------------------
    Mesures de la situation de trésorerie et des sources de financement

    Au 30 juin ou pour les périodes de
     12 mois terminées à cette date               2008       2007  Variation
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Composantes des ratios d'endettement et
     de couverture(1) (en millions de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette nette                                6 644,4    6 239,7      404,7
    Total des capitaux investis - valeur
     comptable                                13 775,0   13 122,3      652,7

    BAIIA excluant les coûts
     de restructuration                        3 831,2    3 520,0      311,2
    Montant net des intérêts débiteurs           419,0      495,0      (76,0)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios d'endettement
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à taux fixe en proportion du
     total de la dette (en %)                     83,4       81,4      2 pts
    Durée moyenne jusqu'à l'échéance
     de la dette (en années)                       4,8        5,7       (0,9)

    Dette nette/total des capitaux
     investis (en %)(1)                           48,2       47,6      0,6 pt
    Dette nette/BAIIA excluant les
     coûts de restructuration(1)                   1,7        1,8       (0,1)
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratios de couverture(1)
    -------------------------------------------------------------------------
    Couverture des intérêts sur la dette à
     long terme                                    4,7        3,8        0,9
    Couverture des intérêts par
     le BAIIA excluant les coûts de
     restructuration                               9,1        7,1        2,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres mesures
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles
     (en millions de dollars)(2)               1 812,8    1 399,5      413,3
    Ratio de distribution(3), excluant
     les ajustements liés aux impôts et
     l'option de règlement en espèces net
     liée aux options (en %)                        52         48      4 pts
    Ratio de distribution(3) (en %)                 43         50     (7)pts
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Se reporter à la rubrique 11.4, "Définition des mesures de la
        situation de trésorerie et des sources de financement".
    (2) Mesure pour la période de 12 mois. Se reporter à la rubrique 11.2,
        "Flux de trésorerie disponibles", pour la définition.
    (3) Mesure pour la période de 12 mois. Se reporter à la rubrique 11.4,
        "Définition des mesures de la situation de trésorerie et des sources
        de financement".
    -------------------------------------------------------------------------
    

    L'augmentation de la dette nette au 30 juin 2008 par rapport à l'exercice
précédent est imputable à l'émission de titres de créance d'un montant de
500 millions de dollars en avril 2008, ainsi qu'à l'augmentation de l'encours
du papier commercial et des montants empruntés au titre de la facilité de
crédit échéant en 2012, déduction faite du produit à la baisse tiré des
créances titrisées et de la hausse du solde de trésorerie. Le total des
capitaux investis a augmenté en raison de la hausse de la dette nette, des
bénéfices non répartis et du cumul des autres éléments du résultat étendu,
facteurs neutralisés en partie par la diminution du capital-actions découlant
des rachats d'actions.
    La durée moyenne à l'échéance de la dette était de 4,8 ans au 30 juin
2008, en baisse par rapport à 5,7 ans au 30 juin 2007, résultat qui tient à la
plus courte durée moyenne à l'échéance de la dette à long terme, ainsi qu'à
l'augmentation de l'encours du papier commercial et des montants prélevés au
titre de la facilité de crédit échéant en 2012, résultats neutralisés en
partie par l'émission, en avril 2008, de billets de série CE d'un montant de
500 millions de dollars et d'une durée de sept ans. La proportion des titres
de créance qui portent intérêt à des taux fixes a augmenté en raison
principalement de l'émission de billets en avril 2008, alors que
l'augmentation de l'encours du papier commercial et des montants prélevés au
titre de la facilité de crédit échéant en 2012 a été neutralisée par une
diminution du produit tiré des créances titrisées.
    Par rapport à l'an dernier, le ratio de couverture des intérêts sur la
dette à long terme a augmenté de 0,9, soit une augmentation de 0,6 découlant
de la baisse des intérêts sur la dette à long terme, et une augmentation de
0,3, découlant de la hausse du bénéfice avant impôts et des intérêts sur la
dette à long terme. Le ratio de couverture des intérêts par le BAIIA a
augmenté de 2,0, soit une augmentation de 1,3 découlant de la diminution du
montant net des intérêts débiteurs et une augmentation de 0,7 découlant de la
hausse du BAIIA excluant les coûts de restructuration. Les flux de trésorerie
disponibles pour la période de 12 mois terminée le 30 juin 2008 ont augmenté
de 29,5 % par rapport à l'exercice précédent, résultat qui tient à la hausse
des économies d'impôts et des intérêts créditeurs, à l'augmentation du BAIIA
compte tenu des paiements au titre de la rémunération à base d'actions et de
la restructuration, et à la baisse des intérêts payés et des dépenses en
immobilisations.
    La stratégie de la société vise à maintenir les politiques et les lignes
directrices financières énoncées ci après. La société estime que ces mesures
ont atteint un niveau optimal et qu'elles lui permettent d'obtenir du
financement à coût raisonnable en maintenant des cotes de crédit de BBB+ à A-,
ou des cotes équivalentes.
    Les lignes directrices et politiques financières à long terme de TELUS
sont les suivantes :

    
    -  Ratio de la dette nette/BAIIA excluant les coûts de restructuration
       entre 1,5 et 2,0 fois.

       Le ratio s'établissait à 1,7 fois au 30 juin 2008, soit une baisse de
       0,1 par rapport à l'exercice précédent; ce résultat tient au fait que
       l'augmentation de la dette nette a été largement neutralisée par
       l'amélioration du BAIIA excluant les coûts de restructuration sur
       12 mois. Le ratio est demeuré dans la fourchette à long terme visée.

    -  Ratio de distribution de 45 % à 55 % des bénéfices nets prévisibles.

       Le ratio calculé de manière à ne pas tenir compte des ajustements
       fiscaux favorables et de l'option de règlement en espèces net liée aux
       options dans le calcul des bénéfices pour la période de 12 mois
       terminée le 30 juin 2008 s'est établi à 52 %, comparativement à 48 %
       à l'exercice précédent. Les ratios ajustés sont davantage
       représentatifs du calcul des bénéfices prévisibles. Les ratios fondés
       sur les bénéfices réels se sont établis à 43 % et à 50 %,
       respectivement.
    

    7.5 Facilités de crédit

    Le 3 mars 2008, TELUS Corporation a conclu une nouvelle facilité de
crédit de 700 millions de dollars et d'une durée de 364 jours auprès d'un
groupe de banques canadiennes. Cette nouvelle facilité fournit des liquidités
supplémentaires à TELUS et elle permet à la société de continuer à satisfaire
à l'un de ses objectifs financiers, soit généralement le maintien de
liquidités inutilisées d'au moins 1 milliard de dollars. Les ratios financiers
que la société doit respecter en vertu de la nouvelle facilité sont dans
l'ensemble les mêmes que ceux prévus par la facilité de crédit consortial de
2 milliards de dollars échéant en 2012, en vertu de laquelle l'emprunteur ne
peut pas laisser son ratio de la dette nette sur les flux de trésorerie liés à
l'exploitation dépasser 4:1, et son ratio des flux de trésorerie liés à
l'exploitation sur les intérêts débiteurs être inférieur à 2:1, selon les
définitions prévues dans chaque cas. La nouvelle facilité de crédit n'est pas
garantie et elle porte intérêt au taux préférentiel canadien et au taux des
acceptations bancaires canadiennes, plus les marges applicables.
    Au 30 juin 2008, les liquidités disponibles de TELUS aux termes des
facilités de crédit inutilisées se chiffraient à plus de 1,5 milliard de
dollars, soit un montant qui s'aligne sur l'objectif de la société, lequel
vise à faire en sorte que les liquidités disponibles s'élèvent à au moins 1
milliard de dollars.

    
    Facilités de crédit de TELUS au 30 juin 2008

    -------------------------------------------------------------------------
                                                        Montant      Montant
    (en millions de dollars)              Echéance   disponible      utilisé
    -------------------------------------------------------------------------
    Facilité renouvelable
     de cinq ans(1)                   1er mai 2012      2 000,0       (162,0)
    Facilité renouvelable
     de 364 jours(2)                   2 mars 2009        700,0            -
    Autres facilités bancaires                   -        137,2            -
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                        -      2 837,2       (162,0)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                                       Garantie
                                          Lettres       liée au
                                        de crédit     programme
                                     émises, mais     de papier   Liquidités
                                    non utilisées    commercial  disponibles
    -------------------------------------------------------------------------
    Facilité renouvelable
     de cinq ans(1)                        (272,3)       (800,0)       765,7
    Facilité renouvelable
     de 364 jours(2)                            -             -        700,0
    Autres facilités bancaires              (65,5)            -         71,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                  (337,8)       (800,0)     1 537,4
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Dollars canadiens ou équivalent des dollars américains.
    (2) Dollars canadiens uniquement.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Les facilités de crédit renouvelables de TELUS comportent les clauses
restrictives habituelles. Celles-ci lui interdisent notamment de laisser son
ratio de levier financier consolidé (dette sur le BAIIA sur 12 mois) dépasser
4:1 (environ 1,7:1 au 30 juin 2008) et de laisser son ratio de couverture
consolidé (BAIIA sur intérêts débiteurs sur 12 mois) être inférieur à 2:1
(environ 9,1:1 au 30 juin 2008) à la fin d'un trimestre financier. Il y a
certaines petites différences entre le calcul du ratio de levier financier et
du ratio de couverture en vertu des conventions de crédit et le calcul de la
dette nette sur le BAIIA et du ratio de couverture des intérêts par le BAIIA.
Les calculs n'ont jamais présenté de différences importantes. La réévaluation
des immobilisations corporelles, des actifs incorporels et de l'écart
d'acquisition aux fins comptables n'a pas d'incidence sur les clauses
restrictives. L'accès continu aux facilités de crédit de TELUS n'est pas
assujetti au maintien par TELUS d'une cote de crédit en particulier.

    7.6. Vente de créances

    Le 26 juillet 2002, TELUS Communications Inc. ("TCI"), filiale en
propriété exclusive de TELUS, a conclu une convention qui a été modifiée le 30
septembre 2002, le 1er mars 2006, le 30 novembre 2006 et le 31 mars 2008 avec
une fiducie de titrisation sans lien de dépendance liée à une grande banque de
l'annexe I, aux termes de laquelle TCI est en mesure de vendre une
participation dans certaines de ses créances, sous réserve d'un montant
maximal de 650 millions de dollars. A la suite de la vente d'une participation
dans certaines créances avec gestion intégrale, un passif lié à la gestion des
créances vendues est constaté à la date de la vente puis est amorti dans
l'état des résultats sur la durée de vie prévue des créances. La durée
initiale de cette convention de titrisation à rechargement a été prorogée
jusqu'au 17 juillet 2009 par suite de la modification effectuée le 31 mars
2008.
    TCI doit maintenir une cote de crédit de DBRS Ltd. ("DBRS") d'au moins
BBB (faible), sinon la fiducie de titrisation pourrait exiger de freiner le
programme de vente. Au 6 août 2008, la cote de crédit était plus élevée de
trois niveaux, à savoir A (faible), que la cote devant être maintenue.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde du produit des créances titrisées

                          30     31     31     30     30     31    31     30
    (en millions        juin   mars   déc.  sept.   juin   mars   déc.  sept.
     de dollars)        2008   2008   2007   2007   2007   2007   2006   2006
    -------------------------------------------------------------------------
                       150,0  500,0  500,0  550,0  500,0  150,0  500,0  350,0
    -------------------------------------------------------------------------
    

    7.7 Cotes de crédit

    Aucun changement n'a été apporté aux cotes de crédit de première qualité
de la société dont il est fait mention dans le rapport de gestion annuel 2007
de TELUS. Le 27 mars 2008, DBRS a confirmé les cotes de crédit et la tendance
attribuées à TELUS et à TCI, et le 7 avril, cette agence a attribué la cote A
(faible) et une tendance stable à l'émission par TELUS de billets non garantis
d'un montant de 500 millions de dollars et d'une durée de sept ans qui portent
intérêt à 5,95 %. Le 2 avril, Moody's Investors Service ("Moody's") a attribué
la cote Baa1 et une perspective stable à la nouvelle émission de titres de
créance de TELUS, et cette agence a confirmé la cote et la perspective
identiques attribuées aux billets de premier rang non garantis en cours de
TELUS. Le 3 avril, FitchRatings a attribué la cote BBB+ et une perspective
stable à la nouvelle émission de titres de créance de TELUS. Standard and
Poor's a attribué la cote BBB+ et une perspective stable aux nouveaux billets
de série CE.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Sommaire des cotes de crédit      DBRS      S&P   Moody's   FitchRatings
    -------------------------------------------------------------------------
    Tendance ou perspective         Stable   Stable    Stable         Stable
    -------------------------------------------------------------------------
    TELUS Corporation
      Dette bancaire de
       premier rang                      -        -         -          BBB+
      Billets                    A (faible)     BBB+      Baa1         BBB+
      Papier commercial        R-1 (faible)       -         -            -

    TELUS Communications
     Inc. (TCI)
      Débentures                 A (faible)     BBB+        -          BBB+
      Billets à moyen terme      A (faible)     BBB+        -          BBB+
      Obligations hypothécaires
       de premier rang           A (faible)       A-        -            -
    -------------------------------------------------------------------------


    7.8 Instruments financiers, engagements et passifs éventuels
        Instruments financiers
    

    Les instruments financiers de la société ainsi que la nature des risques
auxquels ils pourraient être assujettis sont décrits dans le rapport de
gestion annuel 2007 de la société. A compter de l'exercice 2008 de la société,
les nouvelles recommandations de l'ICCA pour les informations à fournir sur
les instruments financiers (chapitre 3862 du Manuel de l'ICCA) s'appliquent à
la société. Les nouvelles recommandations donnent lieu à des informations
supplémentaires, par rapport aux informations présentées précédemment,
l'accent devant être mis sur les risques liés aux instruments financiers
constatés ou non constatés auxquels une entité est exposée au cours de la
période et à la date de clôture, ainsi que la façon dont l'entité gère ces
risques. Cette information est présentée à la note 4 des états financiers
consolidés intermédiaires.

    
        Engagements et passifs éventuels (note 18 des états financiers
        consolidés intermédiaires)

        Comptes de report aux termes du régime de plafonnement des prix
    

    Le 17 janvier 2008, le CRTC a publié la Décision de télécom CRTC 2008-1,
intitulée "Utilisation des fonds des comptes de report pour améliorer l'accès
des personnes handicapées aux services de télécommunication et pour
l'expansion des services à large bande aux collectivités rurales et
éloignées". Cette décision approuvait l'utilisation par TELUS de son compte de
report aux fins de l'expansion des services à large bande dans 119
collectivités rurales et éloignées additionnelles (cumulativement, 234
collectivités rurales et éloignées), et elle confirmait l'utilisation
d'environ 5 % du solde du compte de report de la société aux fins de
l'amélioration de l'accès des personnes handicapées aux services de
télécommunication. La décision confirmait également que la tranche restante du
solde cumulé du compte de report de TELUS serait remise sous forme de rabais à
la clientèle des services locaux de résidence dans les zones autres que les
zones de desserte à coût élevé.
    Le 16 avril 2008, la société a présenté une requête au Cabinet fédéral,
dans laquelle elle demande à ce dernier d'infirmer les dispositions de la
Décision 2008-1 qui empêchent l'utilisation du reste des fonds du compte de
report aux fins de l'expansion des services à large bande. Dans sa requête, la
société demande également que soit modifiée la décision qui permet aux
entreprises de services locaux titulaires de présenter des propositions
additionnelles visant l'utilisation de l'intégralité du solde du compte de
report pour procéder à l'expansion des services à large bande dans leurs zones
de desserte respectives où il ne serait autrement pas rentable de procéder à
cette expansion, sauf la tranche de 5 % du solde du compte de report devant
servir à améliorer l'accès des personnes handicapées aux services de
communications. Le 11 février 2008, Bell Canada a présenté à la Cour d'appel
fédérale une demande visant à interjeter appel de la Décision 2008-1 et à
suspendre cette décision. La suspension a été autorisée le 23 avril 2008 et
elle s'applique aux conclusions à l'égard des rabais et de l'expansion des
services à large bande dans la Décision 2008 1.
    En janvier 2008, la Cour d'appel fédérale a instruit deux appels de la
décision initiale du CRTC concernant l'utilisation des fonds des comptes de
report (Décision 2006-9). L'Association des consommateurs du Canada et
l'Organisation nationale anti-pauvreté avaient demandé à la Cour qu'elle
ordonne la distribution des rabais à même les comptes de report aux
consommateurs, plutôt que de permettre l'utilisation des comptes de report aux
fins établies par le CRTC. Bell Canada a également appelé de cette décision en
raison du motif selon lequel le CRTC avait excédé sa compétence en approuvant
les rabais à même les comptes de report. Dans le cadre de cette instance, la
Cour d'appel fédérale a également accueilli la requête de Bell Canada visant
la suspension de la Décision 2006-9 du fait qu'elle nécessite l'utilisation
des fonds des comptes de report pour toutes activités autres que
l'amélioration de l'accessibilité des personnes handicapées aux services de
communications. En mars 2008, la Cour d'appel fédérale a rejeté les deux
appels. Le 6 mai 2008, TELUS a déposé une autorisation d'en appeler de la
Décision 2006-9 auprès de la Cour suprême du Canada du fait qu'elle nécessite
la distribution de rabais à même les fonds des comptes de report. La société a
fait valoir que la Cour d'appel fédérale avait commis une erreur en confirmant
l'autorité dont le CRTC s'était prévalue en ordonnant la distribution des
rabais à même les fonds des comptes de report des ESLT. Bell Canada et des
groupes de consommateurs ont également demandé à la Cour suprême
l'autorisation d'appeler de la décision de la Cour d'appel fédérale, car ils
allèguent que cette dernière a commis diverses erreurs de compétence.

    Réclamations et poursuites

    La société fait l'objet de diverses réclamations et poursuites visant des
dommages-intérêts et d'autres compensations. La société ne peut à l'heure
actuelle prévoir avec certitude l'issue de ces litiges. Cependant, la
direction est d'avis, en vertu de l'évaluation juridique et selon
l'information dont elle dispose actuellement, qu'il est improbable qu'un
passif non couvert par les assurances ou autrement ait une incidence
défavorable importante sur la situation financière consolidée de la société à
l'exception de ce qui est décrit à la note 18 d) des états financiers
consolidés intermédiaires et à la rubrique 10.3, "Litiges et questions d'ordre
juridique".

    7.9 Information sur les actions en circulation Le sommaire ci-après
illustre le nombre d'actions en circulation de chaque catégorie de titres de
participation au 30 juin 2008. De plus, le nombre total d'actions en
circulation et pouvant être émises qui est présenté se fonde sur l'hypothèse
selon laquelle toutes les options en cours, ainsi que les options qui n'ont
pas encore été octroyées, mais pour lesquelles les actions sont détenues en
réserve, ont été converties. Le nombre d'actions pouvant être émises au
31 juillet 2008 n'a pas varié de façon importante par rapport au 30 juin.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Actions en circulation                            Actions
                                         Actions   sans droit   Nombre total
    (en millions d'actions)           ordinaires      de vote      d'actions
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres attribuables
     aux actionnaires ordinaires
      Actions en circulation
       au 30 juin 2008                     174,8        145,0        319,8(1)
      Options en cours et
       pouvant être émises(2)
       au 30 juin 2008                       0,4         15,4         15,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                           175,2        160,4        335,6
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Aux fins du calcul du bénéfice dilué par action, le nombre d'actions
        s'établissait à 322,0 millions pour le trimestre terminé le 30 juin
        2008.
    (2) En supposant une conversion intégrale et sans tenir compte des prix
        d'exercice.
    -------------------------------------------------------------------------

    8.  Estimations comptables critiques et faits nouveaux concernant les
        conventions comptables
    

    8.1 Estimations comptables critiques

    Les estimations comptables critiques sont décrites à la rubrique 8.1 du
rapport de gestion annuel 2007 de TELUS. La préparation d'états financiers
conformément aux PCGR exige que la direction ait recours à des estimations et
à des hypothèses qui ont une incidence sur les montants de l'actif et du
passif présentés et sur la présentation des actifs et des passifs éventuels à
la date des états financiers, ainsi que sur les montants présentés des
produits et des charges au cours de la période visée. Les résultats réels
pourraient différer des résultats estimatifs.

    
    8.2 Faits nouveaux concernant les conventions comptables (note 2 des
        états financiers consolidés intermédiaires)
    

    Les conventions comptables sont conformes à celles décrites à la note 1
des états financiers consolidés annuels 2007 de TELUS, sauf en ce qui concerne
les faits nouveaux décrits ci-dessous.

    
        Alignement avec les Normes internationales d'information financière
        (les "IFRS") publiées par l'International Accounting Standards Board
        (l'"IASB")
    

    En 2006, le Conseil des normes comptables du Canada a ratifié un plan
stratégique qui fera en sorte que les PCGR du Canada, tels qu'ils sont
utilisés par les entreprises ayant une obligation publique de rendre des
comptes, seront entièrement alignés sur les Normes internationales
d'information financière publiées par l'International Accounting Standards
Board (les "IFRS de l'IASB") au cours d'une période de transition devant se
terminer d'ici 2011. TELUS devra utiliser les normes convergentes dans la
présentation de ses états financiers intermédiaires et annuels s'appliquant
aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2011, date à laquelle la
société a décidé d'adopter ces normes.
    Les PCGR du Canada seront entièrement alignés sur les IFRS de l'IASB au
moyen d'une combinaison de deux méthodes : i) lorsque les projets conjoints de
convergence courants du Financial Accounting Standards Board des Etats-Unis et
de l'International Accounting Standards Board feront l'objet d'un accord, ils
seront adoptés par le Conseil des normes comptables du Canada et pourront être
appliqués au Canada avant la conversion complète aux IFRS de l'IASB par les
entités ayant une obligation publique de rendre des comptes; ii) les normes
n'étant pas assujetties au projet conjoint de convergence seront présentées
dans leur ensemble au moment de la conversion complète aux IFRS de l'IASB par
les entités ayant une obligation publique de rendre des comptes. La première
méthode pourrait, ou pourra, faire en sorte que la société puisse, ou doive,
aligner certaines conventions comptables sur les IFRS de l'IASB avant 2011.
    L'International Accounting Standards Board a mis en oeuvre des projets
qui devraient donner lieu à de nouvelles prises de position qui se traduiront
par des modifications des IFRS de l'IASB et, par conséquent, les IFRS de
l'IASB en vigueur à la date de la conversion devraient différer des IFRS en
vigueur à l'heure actuelle.
    La société devra mener à bien plusieurs phases dans le cadre de la
transition aux IFRS de l'IASB.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Phases de la mise
     en oeuvre            Description et état
    -------------------------------------------------------------------------
    Evaluation initiale   Cette phase comprend la détermination des
     des incidences et    différences importantes entre les PCGR du Canada et
     délimitation de      les IFRS de l'IASB et qui sont pertinentes pour la
     la portée            situation particulière de la société.

                          Selon les IFRS de l'IASB en vigueur à l'heure
                          actuelle, cette phase a permis à la société de
                          cerner un petit nombre de sujets susceptibles
                          d'influer sur ses résultats financiers ou sur les
                          efforts qu'elle déploie pour assurer le passage aux
                          IFRS de l'IASB. L'IASB a mis en oeuvre des
                          activités qui pourraient entraîner, ou
                          entraîneront, des modifications des IFRS de l'IASB,
                          et ces modifications pourraient avoir, ou auront,
                          des répercussions pour la société. La société
                          évaluera ces modifications dans le cadre de la
                          phase portant sur les principaux éléments.
    -------------------------------------------------------------------------
    Principaux éléments   Cette phase comprend la détermination, l'évaluation
                          et la sélection des conventions comptables que la
                          société doit aligner avec les IFRS de l'IASB. Cette
                          phase porte de plus sur d'autres éléments
                          opérationnels tels que les technologies de
                          l'information, le contrôle interne à l'égard de
                          l'information financière et la formation.

                          La société procède actuellement à la détermination,
                          à l'évaluation et à la sélection des conventions
                          comptables qu'elle devra aligner avec les IFRS de
                          l'IASB; la prise en compte des répercussions sur
                          les éléments opérationnels tels que les
                          technologies de l'information et le contrôle
                          interne à l'égard de l'information financière fait
                          partie intégrante de ce processus. Au cours du
                          trimestre considéré, la société a mis en oeuvre des
                          activités de formation ciblées, qui ont permis de
                          tirer parti des ressources internes et externes.

                          Bien que l'évaluation initiale des incidences soit
                          en cours et qu'elle se déroule conformément au plan
                          établi, la société devra réaliser des progrès
                          continus avant de pouvoir accroître, de manière
                          prudente, la spécificité de l'information sur les
                          différences entre les conventions comptables
                          précédant et suivant l'adoption des IFRS de l'IASB.
    -------------------------------------------------------------------------
    Incorporation         Cette phase permettra d'incorporer les solutions
                          dans le système financier et les processus sous
                          jacents de la société qui sont essentiels au
                          passage aux IFRS de l'IASB.
    -------------------------------------------------------------------------
    

    La société est tenue de présenter des informations qualitatives sur les
incidences de la mise en oeuvre corrélativement avec son information
financière pour 2008 et 2009. A mesure que les activités progresseront, elle
s'attend à devoir fournir davantage d'information sur les différences entre
les conventions comptables précédant et suivant l'adoption des IFRS de l'IASB.
    La société présentera ses résultats de l'exercice 2010 selon les PCGR du
Canada en vigueur. Elle présentera également des informations supplémentaires
sur cet exercice conformément aux IFRS de l'IASB. A cette fin, la société
maintiendra en parallèle deux livres comptables en 2010, dont un sera conforme
aux PCGR du Canada en vigueur, et l'autre, aux IFRS de l'IASB en vigueur.

    
       Instruments financiers - informations à fournir et présentation
    

    Dans le cadre des activités visant à modifier les PCGR du Canada et à les
aligner sur les IFRS de l'IASB, les recommandations actuelles concernant les
informations à fournir sur les instruments financiers ont été remplacées par
de nouvelles recommandations (chapitre 3862 du Manuel de l'ICCA), et les
recommandations actuelles concernant la présentation des instruments
financiers ont été maintenues sans aucune modification (chapitre 3863 du
Manuel de l'ICCA).
    A compter de l'exercice 2008 de la société, les nouvelles recommandations
de l'ICCA pour les informations à fournir sur les instruments financiers
s'appliquent à la société. Comme il est décrit dans la note 4 des états
financiers consolidés intermédiaires, les nouvelles recommandations donnent
lieu à des informations supplémentaires, par rapport aux informations
présentées précédemment, l'accent devant être mis sur les risques liés aux
instruments financiers constatés ou non constatés auxquels une entité est
exposée au cours de la période et à la date de clôture, ainsi que la façon
dont l'entité gère ces risques. En vertu des dispositions transitoires, il
n'est pas nécessaire de fournir certaines informations supplémentaires de
manière comparative pour l'exercice au cours duquel les recommandations seront
adoptées.

    
       Stocks
    

    Avec prise d'effet à l'exercice 2008 de la société, les nouvelles
recommandations de l'ICCA sur la comptabilisation des stocks (chapitre 3031 du
Manuel de l'ICCA), qui s'inscrivent dans le cadre du processus d'alignement
avec les IFRS de l'IASB, s'appliquent à la société. Les nouvelles
recommandations fournissent davantage de lignes directrices sur les exigences
en matière d'évaluation des stocks et les informations à fournir à leur sujet;
plus précisément, elles permettent la reprise de réductions de valeur
effectuées antérieurement à la valeur nette de réalisation lorsque se produit
une hausse subséquente de la valeur des stocks. Les résultats d'exploitation
et la situation financière de la société ne sont pas touchés de façon
importante par les nouvelles recommandations.

    9. Indications pour l'exercice 2008

    L'analyse qui suit est assujettie dans sa totalité à la mise en garde
concernant les énoncés prospectifs figurant au début du rapport de gestion, à
la rubrique 10, "Risques et gestion des risques", du rapport de gestion annuel
2007 et du rapport de gestion du premier trimestre de 2008 de TELUS, ainsi
qu'aux mises à jour présentées à la rubrique 10 du présent rapport de gestion.
La société a révisé ses indications pour l'exercice 2008. Les indications
révisées pour l'exercice tiennent compte de la performance de la société au
premier semestre de 2008, notamment la croissance élevée du nombre d'abonnés
des services sans fil. Les indications révisées sont conformes aux politiques
à long terme de la société concernant le ratio de la dette nette sur le BAIIA
et le ratio de distribution, tels qu'ils sont décrits à la rubrique 7.4.


    
    Directives pour l'exercice 2008
                                                                   Variation
                                  Objectif       Indication       prévue par
                                   initial          révisée   rapport à 2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Chiffres consolidés
      Produits d'exploit-
      ation                9,6 G$ à 9,8 G$       9,675 G$ à        7 % à 8 %
                                                   9,825 G$
      BAIIA(1) (2007,
       ajusté)(2)         3,8 G$ à 3,95 G$     3,8 G$ à 3,9 G$     1 % à 4 %

      Bénéfice par action
       - de base (2007,
       ajusté)(3)          3,50 $ à 3,80 $         3,50 $ à   (10) % à (15) %
                                                    3,70 $

      Bénéfice par action
       - de base (2007,
       ajusté), excluant
       les incidences
       fiscales favorables 3,50 $ à 3,80 $     3,50 $ à 3,70 $    4 % à 10 %

      Dépenses en immobil-
       isations excluant les
       coûts au titre des
       enchères de spectre  Environ 1,9 G$      Environ 1,9 G$           7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     filaires
      Produits d'exploit-
       ation (externes)       4,975 G$ à          5,025 G$ à       4 % à 6 %
                               5,075 G$              5,1 G$
      BAIIA (2007,
       ajusté)(2)         1,725 G$ à 1,8 G$        1,75 G$ à    (4) % à (2) %
                                                     1,8 G$
    -------------------------------------------------------------------------
    Secteur des services
     sans fil
      Produits d'exploit-
       ation (externes) 4,625 G$ à 4,725 G$        4,65 G$ à      9 % à 11 %
                                                    4,725 G$

      BAIIA (2007,
       ajusté)(2)        2,075 G$ à 2,15 G$    2,05 G$ à 2,1 G$    6 % à 9 %
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    1.  Se reporter à la rubrique 11.1, " Bénéfice avant intérêts, impôts et
        amortissement (BAIIA) ", pour la définition.
    2.  BAIIA de 2007 ajusté de manière à exclure une charge avant impôts
        supplémentaire de 168,7 millions de dollars comptabilisée
        relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée
        aux options sur actions attribuées avant 2005, dont une tranche de
        145,1 millions de dollars s'applique au secteur des services
        filaires, et une tranche de 23,6 millions de dollars, au secteur des
        services sans fil.
    3.  Bénéfice par action de base de 2007 ajusté de manière à exclure une
        charge par action après impôts supplémentaire de 0,32 $ comptabilisée
        relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée
        aux options.
    -------------------------------------------------------------------------
    


    Les principales hypothèses suivantes ont été formulées lorsque les
objectifs initiaux pour 2008 ont été annoncés, en décembre 2007. Les attentes
au chapitre de la croissance du PIB et des taux d'imposition prévus par la loi
ont été révisées, et les résultats réels ou prévus jusqu'à ce jour sont
présentés ci-dessous :

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Hypothèses liées aux objectifs      Résultat réel jusqu'à ce jour ou
     initiaux pour 2008                  attentes révisées pour 2008

    Croissance estimative du PIB réel   Dans le cadre de ses perspectives
    de 2,8 % au Canada et croissance    pour l'été, le Conference Board du
    supérieure à la moyenne en Alberta  Canada (le "CBC") a publié des
    et en Colombie-Britannique          estimations révisées pour 2008 selon
                                        lesquelles le taux de croissance
                                        estimatif du PIB du Canada sera de
                                        1,7 %, en baisse par rapport à
                                        l'estimation de 2,2 % fournie dans le
                                        cadre des perspectives pour le
                                        printemps. Selon ses perspectives
                                        pour le printemps publiées plus tôt
                                        cette année, le CBC prévoit une
                                        croissance supérieure à la normale en
                                        Alberta et en Colombie-Britannique.
    -------------------------------------------------------------------------
    Parité ou quasi-parité du dollar    Les taux de change de clôture du
    canadien et du dollar américain     dollar canadien ont varié de 0,972 $
                                        US à 1,016 $ US au cours du trimestre
                                        terminé le 30 juin 2008 (variation de
                                        0,968 $ US à 1,024 $ US au premier
                                        semestre de 2008). Le taux de change
                                        de clôture moyen était d'environ
                                        0,99 $ US pour les deux périodes
                                        (source : Banque du Canada).
    -------------------------------------------------------------------------
    Concurrence accrue relativement     Hypothèse confirmée par les facteurs:
    aux services filaires, dans le      suivants i) un câblodistributeur
    marché résidentiel et le marché     concurrent dans l'ouest du pays a
    des affaires, particulièrement de   déclaré des ajouts nets importants
    la part de câblodistributeurs et    des abonnés de son service Internet
    d'entreprises offrant des services  haute vitesse et de ses services
    VoIP                                téléphoniques pour son trimestre
                                        terminé en février 2008; ii) au cours
                                        de la période de 12 mois terminée le
                                        30 juin 2008, TELUS a subi des pertes
                                        de 3,4 % des lignes d'accès au
                                        réseau.
    -------------------------------------------------------------------------
    Il est présumé que l'incidence de   L'opération a été conclue à la
    l'acquisition d'Emergis commencera  mi-janvier 2008, plutôt qu'au début
    à se faire sentir en mars 2008      de mars, et elle devrait avoir une
                                        faible incidence sur les objectifs de
                                        TELUS pour 2008.
    -------------------------------------------------------------------------
    Gain estimatif de 4,5 à 5 points    Aucun changement
    de pourcentage pour l'exercice
    au  titre de la pénétration du
    marché  des services sans fil
    au Canada
    -------------------------------------------------------------------------
    L'objectif relatif aux dépenses en  Aucun changement relatif aux
    immobilisations excluait            indications concernant les dépenses
    explicitement les achats possibles  en immobilisations, en excluant les
    de licences aux enchères relatives  coûts au titre des enchères de
    aux licences de spectre pour        spectre. Les coûts relatifs aux
    les SSFE                            aux enchères pour les SSFE que la
                                        société devrait comptabiliser au
                                        troisième trimestre se chiffreront
                                        à environ 880 millions de dollars.
    -------------------------------------------------------------------------
    Aucun nouveau venu ne devrait       Plusieurs nouveaux venus sur les
    pénétrer le marché des services     marchés régionaux ont obtenu, à
    sans fil en 2008                    titre provisoire, des licences de
                                        spectre lors des enchères pour les
                                        SSFE ayant pris fin en juillet 2008,
                                        mais la société ne s'attend toutefois
                                        pas à ce que ceux-ci soient en mesure
                                        d'offrir des services avant 2009. Se
                                        reporter à la rubrique 10.1,
                                        "Réglementation".
    -------------------------------------------------------------------------
    Comptabilisation de charges         L'hypothèse a été révisée et
    d'environ 50 millions de dollars    s'établit à environ 30 millions
    au titre de la restructuration,     de dollars.
    compte tenu de l'intégration
    d'Emergis
    -------------------------------------------------------------------------
    Taux d'imposition combiné prévu     La société s'attend à ce que le
    par la loi de 31 % à 32 %           taux d'imposition combiné prévu par
                                        la loi soit d'environ 30,5 % à
                                        31,5 %, en raison des modifications
                                        des taux d'imposition en vigueur en
                                        Colombie-Britannique.
    -------------------------------------------------------------------------
    Taux d'actualisation de 5,5 % (en   Les hypothèses concernant la
    hausse de 50 points de base par     comptabilisation des régimes de
    rapport à 2007) et rendement à      retraite sont formulées au début
    long terme moyen prévu de 7,25 %    de l'exercice.
    au titre des régimes de retraite
    (inchangé par rapport à 2007)
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen d'actions en           Le nombre moyen d'actions en
    circulation d'environ 320 millions  circulation s'est élevé à
    (en baisse de 3,5 % par rapport à   322,3 millions au cours du semestre
    331,7 millions en 2007)             terminé le 30 juin 2008, soit un
                                        résultat en baisse de 3,9 % par
                                        rapport à la période correspondante
                                        de 2007, qui est conforme à
                                        l'hypothèse formulée pour l'ensemble
                                        de l'exercice.   
-------------------------------------------------------------------------

    10.  Risques et gestion des risques
    

    Les rubriques qui suivent résument les faits nouveaux liés à l'analyse
des risques et de la gestion des risques présentée à la rubrique 10 du rapport
de gestion annuel 2007 et du rapport de gestion du premier trimestre de 2008
de TELUS.

    
    10.1 Réglementation

         Services sans fil évolués ("SSFE") et autres enchères de spectre
         relatives à la bande de 2 GHz
    

    Industrie Canada a tenu des enchères de spectre du 27 mai au 21 juillet
2008. Ces enchères comprenaient 90 MHz de spectre pour les SSFE dans les
bandes de 1,7/2,1 GHz, dont 40 MHz ont été réservés pour les nouveaux venus.
Le spectre visé par les enchères comprenait aussi 10 MHz pour l'extension de
la bande pour le SCP et 5 MHz relativement à la bande de 1670 à 1675 MHz.

    Conditions de licences : Le 29 février 2008, Industrie Canada a publié
les règles régissant les enchères de spectre, dans un document intitulé
"Conditions de licences concernant l'itinérance obligatoire, le partage des
pylônes d'antennes et des emplacements ainsi que l'interdiction des
emplacements exclusifs". Les règles favorisent le maintien d'un modèle
réglementaire fondé sur les installations et prévoient ce qui suit :

    
    -  les modalités de la licence entrent en vigueur à la fin des enchères;
    -  les nouveaux venus seront autorisés à bénéficier des services
       d'itinérance sur les réseaux des concurrents dans les zones pour
       lesquelles ils sont titulaires de licences, pour une période de cinq
       ans, et dans les zones autres que celles pour lesquelles ils sont
       titulaires de licences, pour une période de 10 ans, selon les
       modalités commerciales;
    -  les nouveaux venus seront autorisés à utiliser les pylônes d'antennes
       des entreprises titulaires selon les tarifs commerciaux (et sous
       réserve des disponibilités);
    -  les nouveaux venus doivent mettre en place des installations dans les
       zones pour lesquelles ils ont obtenu une licence de spectre
       (l'itinérance sur les réseaux des concurrents dans leurs propres zones
       ne sera pas permise tant que leurs propres réseaux ne seront pas mis
       en place);
    -  la conclusion d'ententes de revente des services des entreprises
       titulaires à l'extérieur des zones de couverture des nouveaux venus
       n'est pas obligatoire;
    -  un abonné ne peut pas se prévaloir de services d'itinérance, sauf s'il
       est déjà desservi par un autre réseau d'accès radio;
    -  les nouveaux venus ne peuvent pas utiliser les services d'itinérance
       aux termes des conventions d'itinérance internationales des
       entreprises titulaires;
    -  les services d'itinérance aux fins de la transmission de données
       doivent seulement être d'une qualité comparable à celle des services
       offerts par les nouveaux venus;
    -  les entreprises titulaires ne peuvent pas se prévaloir de l'itinérance
       obligatoire si elles détiennent des licences dans la zone de desserte;
    -  la période maximale allouée pour répondre aux demandes de partage des
       pylônes d'antennes et des emplacements est de 90 jours;
    -  advenant le cas où un différend se produirait entre les fournisseurs
       de services, un processus d'arbitrage exécutoire s'appliquera, et les
       arbitres seront sélectionnés à partir d'une liste de juges et
       d'avocats retraités.
    

    Bien que TELUS ait acquis des licences de spectre supplémentaire afin de
faciliter sa croissance à long terme, l'offre de licences de spectre pour les
SSFE aux concurrents, l'itinérance obligatoire et les règles concernant le
partage des pylônes d'antennes et des emplacements pourraient entraîner une
intensification de la concurrence. Plusieurs nouveaux concurrents sur les
marchés régionaux ont acquis des licences de spectre, comme il est décrit à la
rubrique 4.1. La viabilité à long terme de tous les nouveaux venus sur le
marché demeure incertaine en raison des coûts liés à l'établissement des
réseaux et aux spectres, des conditions sur les marchés financiers et des
restrictions aux investissements étrangers. La présence de nouveaux venus à
l'échelle régionale pourrait avoir une incidence défavorable sur la part de
marché future des entreprises titulaires qui fournissent des services sans fil
telles que TELUS, ainsi que sur les tarifs liés aux services.

    
       Société TELUS Communications ("STC") Frais d'accès au réseau
       (Décision de télécom 2008-33)
    

    Vers la fin de 2007, STC a imposé aux abonnés des services interurbains
de la société qui ne bénéficiaient pas d'un forfait (les abonnés du service
interurbain de base) des frais mensuels de 2,95 $ pour accéder au réseau. Les
abonnés pouvaient se soustraire à ces frais en souscrivant gratuitement à un
service de restriction d'accès à l'interurbain (assujetti à des frais
d'annulation de 10 $), ou à un service interurbain de STC.
    Le 17 avril 2008, le CRTC a établi, dans la Décision 2008-33, que STC
n'aurait pas dû imposer ces frais mensuels dans certains cas. En ce qui
concerne les abonnés du service interurbain de base qui n'ont pas utilisé le
réseau interurbain de STC durant la période en question, le CRTC estime que
les frais d'accès au réseau équivalaient à une hausse non autorisée du tarif
du service local de résidence. Le CRTC a ordonné à STC de rembourser les
clients touchés ou de créditer leur compte en conséquence. Les abonnés du
service interurbain de base qui ont utilisé le réseau interurbain de STC au
cours d'un mois donné continuent à devoir payer les frais pour ce mois. Le
CRTC a aussi ordonné que les clients qui ont souscrit à un service de
restriction d'accès à l'interurbain depuis l'imposition par STC de frais
d'accès au réseau interurbain, et qui désirent annuler ce service devraient
pouvoir le faire gratuitement dans les trois mois à partir de la date de la
décision, soit le 17 avril 2008.
    La société est en train de configurer son système de facturation de
manière qu'il tienne compte de ces frais uniquement dans les cas où les
services interurbains ont été utilisés durant la période de service. La
société a commencé à créditer les clients auxquels elle avait facturé des
frais même si ces clients n'avaient utilisé aucun service interurbain. Les
montants qui doivent être remboursés n'ont pas une incidence importante sur
les résultats financiers de TELUS.

    
       Autres décisions concernant l'abstention de la réglementation
    

    En 2008, le CRTC continue à prendre des mesures relatives à l'abstention
de la réglementation des services, particulièrement en ce qui concerne les
services offerts dans des marchés concurrentiels. Les décisions récentes
concernent notamment l'abstention au titre de la réglementation des services
locaux dans certaines circonscriptions, des promotions et des services de
liaison spécialisée intercirconscriptions haut débit sur certaines routes.
    Services locaux de résidence et d'affaires : Au cours des sept premiers
mois de 2008, le CRTC a approuvé les demandes d'abstention de la
réglementation des services locaux de résidence présentées par TELUS et
concernant 26 circonscriptions situées en Colombie-Britannique, en Alberta et
dans l'est du Québec. Le CRTC a également déterminé que le critère de présence
des concurrents n'avait pas été satisfait dans neuf circonscriptions situées
dans l'est du Québec, et il a rejeté les demandes d'abstention de la
réglementation dans ces collectivités. En juillet 2008, le CRTC a approuvé les
demandes d'abstention de la réglementation des services locaux d'affaires
présentées par TELUS et concernant les circonscriptions de Langley et de West
Vancouver, en Colombie-Britannique, mais il a rejeté deux autres demandes
concernant de plus petites circonscriptions. Jusqu'à présent, TELUS a reçu des
approbations visant la déréglementation des services téléphoniques locaux de
résidence dans les marchés couvrant environ 80 % de ses lignes résidentielles
dans les zones de desserte autres que celles à coût élevé, et environ les deux
tiers de ses lignes d'affaires.

    Promotions des services filaires locaux de résidence et d'affaires dans
les zones non visées par l'abstention : Le CRTC a décidé de s'abstenir de
réglementer les promotions applicables aux services résidentiels et d'affaires
offerts dans les zones non visées par l'abstention et qui répondent à trois
critères. Ces critères sont les suivants : la durée totale des périodes
d'abonnement et de rabais ne dépasse pas 12 mois; la période d'attente
correspond à au moins la moitié de la durée totale des périodes d'abonnement
et de rabais; il n'y a pas de promotions existantes ou récemment écoulées
concernant les mêmes services tarifés ou services sous-jacents dans la même
zone géographique.

    Services de liaison spécialisée intercirconscriptions haut débit/services
de données numériques : En mai 2008, par suite d'un examen semestriel, le CRTC
a décidé de s'abstenir de réglementer les services de liaison spécialisée
intercirconscriptions sur plus de 70 routes supplémentaires de TELUS, lorsque
les critères de présence des concurrents sont satisfaits.

    10.2 Risques liés aux processus

    TELUS continue à mettre en oeuvre de nouvelles phases du système de
facturation et de service à la clientèle dans le secteur des services
filaires. En 2007, TELUS a converti ses systèmes de service à la clientèle du
secteur des services filaires en Alberta en un nouveau système de facturation
et de service à la clientèle intégré. Des difficultés initiales liées à la
mise en service du système ont réduit temporairement la capacité de traitement
des commandes, ce qui a entraîné une augmentation du travail en retard au
chapitre des installations et une hausse des coûts en ce qui concerne les
ressources supplémentaires requises dans les centres d'appels pour maintenir
les niveaux de service.
    Forte de l'expérience acquise lors de la conversion d'un système
effectuée en 2007, la société a amorcé un projet pilote touchant environ
150 000 abonnés des services résidentiels en Colombie-Britannique au deuxième
trimestre de 2008. Elle a ensuite procédé à la conversion du système de
facturation touchant plus de un million d'abonnés des services résidentiels en
Colombie Britannique à la mi-juillet. Bien que peu de temps se soit écoulé
depuis la conversion, les fonctions de facturation et d'entrée des commandes
ont produit les résultats prévus, et les niveaux de service n'ont pas été
touchés de façon importante. Cependant, il n'existe aucune certitude que la
société ne devra pas composer avec des problèmes liés au système de
facturation au cours des prochains mois.

    10.3 Litiges et questions d'ordre juridique

    Recours collectif non autorisé : Le 26 juin 2008, un recours collectif a
été intenté auprès de la Cour du Banc de la Reine de la Saskatchewan. La
poursuite allègue, entre autres, que les entreprises de télécommunications
canadiennes, incluant la Société, n'ont pas fourni au public un avis approprié
relativement aux frais liés au service 9-1-1 et qu'elles ont de façon
trompeuse fait passer ces frais pour des frais gouvernementaux. Les plaignants
cherchent à recouvrer des dommages directs et des dommages-intérêts
exemplaires dont le montant est indéterminé. La Société évalue le bien-fondé
de cette poursuite, mais la possibilité d'une responsabilité et l'importance
d'une perte potentielle ne peuvent être déterminées pour l'instant de façon
fiable.

    11.  Rapprochement des mesures non définies par les PCGR et définitions

    11.1 Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement ("BAIIA")

    TELUS présente le BAIIA et fournit des indications à ce sujet parce qu'il
constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour évaluer la
performance de ses unités et secteurs d'exploitation ainsi que la performance
de la société. Le BAIIA est aussi utilisé pour déterminer si la société
respecte les clauses restrictives de ses conventions d'emprunt - se reporter à
la rubrique 11.4, "BAIIA excluant les coûts de restructuration". Le BAIIA est
une mesure commune à laquelle les investisseurs recourent largement en tant
qu'indicateur du rendement d'exploitation d'une société et de sa capacité de
contracter des dettes et d'en assurer le service, ainsi qu'à titre de
paramètre d'évaluation. De plus, la société croit que le BAIIA permet aux
investisseurs de comparer plus facilement le rendement d'une entreprise de
façon continue sans égard à l'amortissement, lequel est de nature hors
trésorerie et peut varier considérablement selon les méthodes comptables
utilisées ou en raison de facteurs hors exploitation, comme le coût
historique.
    Le BAIIA n'est pas une mesure fondée sur les PCGR du Canada ni des Etats-
Unis et ne doit pas être substitué au bénéfice d'exploitation ou au bénéfice
net comme mesure du rendement de la société ni utilisé comme mesure unique des
flux de trésorerie, car il ne tient pas compte des effets de la croissance du
fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, de la réduction du
capital de la dette ni d'autres sources et affectations des liquidités
figurant dans les états consolidés des flux de trésorerie. Les investisseurs
sont invités à examiner attentivement les éléments entrant dans le calcul du
BAIIA de TELUS. Si le BAIIA est indiqué aux présentes afin de permettre une
analyse comparative plus exhaustive du rendement de la société et de sa
capacité d'assurer le service de sa dette comparativement à d'autres sociétés,
il convient de rappeler que cet indicateur, tel qu'il est présenté par TELUS,
risque de ne pas concorder en tout point avec le BAIIA présenté par d'autres
sociétés.
    Le tableau suivant illustre le rapprochement du BAIIA avec le bénéfice
net et le bénéfice d'exploitation. Le BAIIA (ajusté) exclut une charge
constatée relativement à l'ajout de l'option de règlement en espèces net liée
aux options sur actions attribuées avant 2005. Le BAIIA (ajusté) est
régulièrement communiqué au principal responsable de l'exploitation.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                           les 30 juin         les 30 juin
                                     ----------------------------------------
    (en millions de dollars)              2008      2007      2008      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net                         267,0     253,1     558,0     447,9
      Autres charges (produits)            2,4      18,5      19,2      22,3
      Coûts de financement               114,3     127,2     223,7     244,8
      Impôts sur les bénéfices           113,5      93,7     222,9     173,0
      Part des actionnaires
       sans contrôle                       0,9       1,3       1,7       2,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation              498,1     493,8   1 025,5     890,8
      Amortissement des
       immobilisations corporelles       343,5     318,3     689,2     636,0
      Amortissement des
       actifs incorporels                 76,0      72,5     152,4     122,1
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                917,6     884,6   1 867,1   1 648,9
    (Recouvrement) charge au titre
     de l'option de règlement en
     espèces net liée aux options         (0,3)      1,8      (0,1)    175,3
    BAIIA (ajusté)                       917,3     886,4   1 867,0   1 824,2
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    En plus du BAIIA, TELUS calcule le BAIIA, déduction faite des dépenses en
immobilisations, comme une simple approximation des flux de trésorerie
consolidés dans ses deux secteurs isolables. Le BAIIA, déduction faite des
dépenses en immobilisations, peut être utilisé à des fins de comparaison avec
les résultats présentés par les autres sociétés de télécommunications au fil
du temps, et il est assujetti aux questions possibles de comparabilité du
BAIIA décrites précédemment.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                           les 30 juin         les 30 juin
                                     ----------------------------------------
    (en millions de dollars)              2008      2007      2008      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                917,6     884,6   1 867,1   1 648,9
    Dépenses en immobilisations         (435,6)   (481,8)   (755,3)   (863,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, déduction faite des
     dépenses en immobilisations         482,0     402,8   1 111,8     785,2
    (Recouvrement) charge au titre
     de l'option de règlement en
     espèces net liée aux options         (0,3)      1,8      (0,1)    175,3
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (ajusté), déduction faite
     des dépenses en immobilisations     481,7     404,6   1 111,7     960,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    11.2 Flux de trésorerie disponibles

    TELUS présente les flux de trésorerie disponibles parce qu'ils
constituent une mesure clé à laquelle la direction a recours pour évaluer la
performance de la société. Les flux de trésorerie disponibles excluent
certaines variations du fonds de roulement ainsi que d'autres sources et
affectations des liquidités figurant dans les états consolidés des flux de
trésorerie. Les flux de trésorerie disponibles ne sont pas une mesure fondée
sur les PCGR du Canada ni des Etats-Unis et ne doivent pas être substitués aux
états consolidés des flux de trésorerie. Les flux de trésorerie disponibles
sont une mesure qui peut être utilisée pour évaluer la performance de TELUS au
fil des ans. Il convient de rappeler aux investisseurs que cet indicateur, tel
qu'il est présenté par TELUS, risque de ne pas concorder en tout point avec
les flux de trésorerie disponibles présentés par d'autres sociétés. Bien que
la mesure fondée sur les PCGR la plus semblable soit les rentrées liées aux
activités d'exploitation moins les sorties liées aux activités
d'investissement, les flux de trésorerie disponibles sont considérés comme une
mesure pertinente, car ils fournissent une estimation des flux de trésorerie
provenant des activités d'exploitation qui sont disponibles après les dépenses
en immobilisations, mais avant les acquisitions, le produit tiré des actifs
cédés et les variations de certains éléments du fonds de roulement (tels que
les créances clients, qui peuvent être grandement faussées par les changements
dans la titrisation qui ne reflètent pas les résultats d'exploitation, et les
comptes fournisseurs).
    Le tableau suivant illustre le rapprochement des flux de trésorerie
disponibles et des rentrées liées aux activités d'exploitation moins les
sorties liées aux activités d'investissement :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                           les 30 juin         les 30 juin
                                     ----------------------------------------
    (en millions de dollars)              2008      2007      2008      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux activités
     d'exploitation                      461,0   1 061,9   1 086,2   1 522,5
    (Sorties) liées aux activités
     d'investissement                   (436,7)   (477,8) (1 437,1)   (870,1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                          24,3     584,1    (350,9)    652,4
    Montant net des charges des
     régimes à prestations déterminées
     des salariés                         24,6      21,0      49,5      45,0
    Cotisations patronales aux régimes
     à prestations déterminées
     des salariés                         24,3      14,7      51,3      48,6
    Amortissement des gains reportés
     sur la cession-bail de bâtiments,
     amortissement des frais reportés
     et autres, montant net                4,5        (4,3)    5,6       4,8
    Réduction (augmentation) des
     créances titrisées                  350,0      (350,0)  350,0         -
    Variation des éléments hors
     trésorerie du fonds de roulement,
     sauf la variation des impôts
     payés (recouvrés), des intérêts
     payés (reçus) et des créances
     titrisées, et autres éléments      (126,5)      (99,8)   94,8    (114,7)
    Acquisitions                           4,4           -   691,3         -
    Produit de la cession de propriétés
     et d'autres actifs                   (3,3)       (1,3)   (3,3)     (1,3)
    Autres activités d'investissement        -        (2,7)   (6,2)      7,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles       302,3       161,7   882,1     642,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    Le tableau suivant illustre le calcul des flux de trésorerie disponibles
effectué par la direction.

    -------------------------------------------------------------------------
                                     Trimestres terminés  Semestres terminés
                                           les 30 juin         les 30 juin
                                     ----------------------------------------
    (en millions de dollars)              2008      2007      2008      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA                                917,6     884,6   1 867,1   1 648,9
    Coûts de restructuration,
     déduction faite des versements
     en espèces                           (1,5)     (7,3)     (4,7)    (24,3)
    Rémunération à base d'actions         10,1      (8,9)     16,4     129,7
    Dons de bienfaisance et charge
     liée à la titrisation de créances
     compris dans les autres charges      (7,3)     (9,1)    (17,1)    (18,4)
    Intérêts en espèces payés           (175,8)   (218,5)   (220,8)   (242,1)
    Intérêts en espèces reçus              0,7       5,6       2,0       7,5
    Impôts reçus (payés), déduction
     faite des crédits d'impôt à
     l'investissement reçus qui étaient
     inscrits auparavant dans le BAIIA
     ou dans les dépenses en
     immobilisations, et autres           (5,9)     (2,9)      (5,5)     4,9
    Dépenses en immobilisations         (435,6)   (481,8)    (755,3)  (863,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie disponibles       302,3     161,7      882,1    642,5
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    11.3 Définition des indicateurs clés de l'exploitation - services
    sans fil

    Les mesures suivantes constituent des paramètres utilisés dans
l'industrie pour évaluer le rendement de l'exploitation d'une société de
services sans fil.

    Produits moyens par appareil d'abonné ("PMAA") mensuels
    -------------------------------------------------------
    Nombre, exprimé en pourcentage mensuel, obtenu au moyen de la division
des produits tirés des services de réseau par le nombre moyen d'appareils en
service dans le réseau au cours de la période. Les PMAA tirés des services de
transmission de données sont une composante des PMAA calculée sur la même base
que celle des produits tirés de services tels que les services de messagerie
textuelle, l'informatique mobile, les assistants numériques, les navigateurs
Internet et les téléchargements à la carte.

    Taux de désabonnement, par mois
    -------------------------------
    Nombre d'appareils d'abonnés débranchés au cours d'une période donnée,
divisé par le nombre moyen d'appareils dans le réseau au cours de la période,
exprimé sous forme de taux mensuel. Un abonné des services prépayés est
débranché lorsqu'il n'utilise pas les services au cours des 90 jours suivant
l'expiration de la carte prépayée.

    Frais d'acquisition
    -------------------
    Montant total au titre du financement des appareils, des commissions
ainsi que des frais de publicité et de promotion qu'il faut débourser pour
l'acquisition initiale des abonnés au cours d'une période donnée. Tels qu'ils
sont définis, les frais d'acquisition excluent les frais engagés pour
conserver les abonnés existants (frais de fidélisation).

    Frais d'acquisition par ajout brut d'abonné
    -------------------------------------------
    Frais d'acquisition divisés par les ajouts bruts d'abonnés au cours de
    la période.

    BAIIA excluant les frais d'acquisition
    --------------------------------------
    Mesure de la rentabilité de l'exploitation normalisée en fonction des
coûts inhérents à l'ajout de clients au cours de la période.

    Frais de fidélisation par rapport aux produits tirés des services de
    --------------------------------------------------------------------
    réseau
    ------
    Coûts directs liés aux activités de marketing et aux promotions visant à
fidéliser les abonnés existants, divisés par les produits tirés des services
de réseau.

    11.4 Définition des mesures de la situation de trésorerie et des sources
    de financement

    Ratio de distribution
    ---------------------
    Dividendes déclarés par action du trimestre le plus récent, multipliés
par quatre et divisés par le bénéfice de base par action sur 12 mois.
L'indication visée est un ratio de distribution annuel, sur une base
prospective plutôt que sur une base actuelle, de 45 % à 55 % des bénéfices
nets prévisibles.

    BAIIA excluant les coûts de restructuration
    -------------------------------------------
    Le BAIIA excluant les coûts de restructuration sert à calculer le ratio
dette nette/BAIIA et la couverture des intérêts par le BAIIA, conformément au
calcul du ratio de levier financier et du ratio de couverture prévus par les
clauses restrictives des facilités de crédit. Les coûts de restructuration se
sont établis à 23,7 millions de dollars et à 28,3 millions de dollars,
respectivement, pour les périodes de 12 mois terminées les 30 juin 2008 et
2007.

    Couverture des intérêts par le BAIIA excluant les coûts de
    ----------------------------------------------------------
    restructuration
    ---------------
    BAIIA excluant les coûts de restructuration divisé par le montant net des
intérêts débiteurs. Cette mesure est essentiellement identique au ratio de
couverture prévu par les clauses restrictives des facilités de crédit de
TELUS.

    Couverture des intérêts sur la dette à long terme
    -------------------------------------------------
    Mesure sur 12 mois du bénéfice net avant les intérêts débiteurs sur la
dette à long terme et les impôts sur les bénéfices divisé par les intérêts
débiteurs sur la dette à long terme.

    Dette nette
    -----------
    La dette nette est une mesure non définie par les PCGR; la mesure définie
par les PCGR qui s'en rapproche le plus est la somme de la dette à long terme,
y compris la tranche à court terme de la dette à long terme. Le tableau qui
suit présente le rapprochement de ces deux mesures. La dette nette est un
élément d'un ratio servant à déterminer la conformité aux clauses restrictives
s'appliquant à la dette. (Se reporter à la description du ratio de la dette
nette sur le BAIIA présentée ci-dessous.)

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                               Aux 30 juin
                                                          -------------------
    (en millions de dollars)                                  2008      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme, y compris la tranche
     à court terme                                         5 518,8   4 806,9
    Frais d'émission de titres de créance portés
     en déduction de la dette à long terme                    30,8      32,5
    Passif dérivé                                          1 137,0   1 081,8
    Cumul des autres éléments du résultat étendu
     découlant des instruments financiers utilisés
     pour gérer le risque de taux d'intérêt et
     le risque de change liés à la dette libellée
     en dollars américains                                  (146,5)   (179,3)
    Encaisse et placements temporaires                       (45,7)     (2,2)
    Produits des créances titrisées                          150,0     500,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette nette                                            6 644,4   6 239,7
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    Le passif dérivé figurant dans le tableau ci-dessus se rapporte à des
swaps de devises qui ont pour effet de convertir en dollars canadiens les
obligations de remboursement du capital et de paiement des intérêts et il
porte sur la débenture de 1 925,0 millions de dollars US échéant le 1er juin
2011. La direction estime que la dette nette est une mesure utile, car elle
tient compte de l'incidence du taux de change sur les swaps de devises conclus
qui fixent la valeur de la dette libellée en dollars américains et parce
qu'elle représente le montant des obligations relatives à la dette à long
terme qui ne sont pas couvertes par l'encaisse et les placements temporaires
disponibles.

    Ratio dette nette/BAIIA excluant les coûts de restructuration
    -------------------------------------------------------------
    Dette nette à la fin de la période divisée par le BAIIA excluant les
coûts de restructuration sur 12 mois. L'indication de TELUS pour le ratio
dette/BAIIA se situe dans une fourchette de 1,5 à 2,0 fois. Normalement, cette
mesure est essentiellement identique au ratio de levier financier prévu par
les clauses restrictives des facilités de crédit de TELUS.

    Ratio dette nette/total des capitaux investis
    ---------------------------------------------
    Estimation de la proportion de la dette utilisée dans la structure
financière de la société.

    Montant net des intérêts débiteurs
    ----------------------------------
    Montant net des coûts de financement avant les gains liés au rachat et au
remboursement de la dette, calculé sur 12 mois. Aucun gain lié au rachat ni au
remboursement de la dette n'a été comptabilisé au cours des périodes
respectives. Les pertes constatées au titre du remboursement de la dette à
long terme sont incluses dans le montant net des intérêts débiteurs. Les
montants nets des intérêts débiteurs pour les périodes de 12 mois terminées
les 30 juin 2008 et 2007 sont équivalents aux coûts de financement
trimestriels comptabilisés au cours de ces périodes.

    Total des capitaux investis - valeur comptable
    ----------------------------------------------
    Ce total exclut le cumul des autres éléments du résultat étendu et il est
calculé de la façon suivante :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                               Aux 30 juin
                                                          -------------------
    (en millions de dollars)                                  2008      2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                                     6 644,4   6 239,7
    Part des actionnaires sans contrôle                       22,0      22,1
    Capitaux propres                                       6 994,4   6,734,7
    Cumul des autres éléments du résultat étendu             114,2     125,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des capitaux investis - valeur comptable        13 775,0  13 122,3
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    

    

    TELUS Corporation

    Etats consolidés intermédiaires
     des résultats et des autres
     éléments du résultat étendu                                (non vérifié)

                                        Trimestre             Semestre
    Périodes terminées les 30 juin
    (en millions, sauf les
     montants par action)            2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
    PRODUITS D'EXPLOITATION       2 398,7 $  2 228,1 $  4 749,3 $  4 433,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    CHARGES D'EXPLOITATION
     Exploitation                 1 476,6    1 340,3    2 871,0    2 776,9
     Coûts de restructuration         4,5        3,2       11,2        7,9
     Amortissement des
      immobilisations corporelles   343,5      318,3      689,2      636,0
     Amortissement des actifs
      incorporels                    76,0       72,5      152,4      122,1
    -------------------------------------------------------------------------
                                  1 900,6    1 734,3    3 723,8    3 542,9
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE D'EXPLOITATION         498,1      493,8    1 025,5      890,8
     Autres charges, montant net      2,4       18,5       19,2       22,3
     Coûts de financement           114,3      127,2      223,7      244,8
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE AVANT IMPOTS SUR
     LES BENEFICES ET PART DES
     ACTIONNAIRES SANS CONTROLE     381,4      348,1      782,6      623,7
     Impôts sur les bénéfices       113,5       93,7      222,9      173,0
     Part des actionnaires sans
      contrôle                        0,9        1,3        1,7        2,8
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE NET ET BENEFICE
     AFFERENT AUX ACTIONS
     ORDINAIRES ET AUX ACTIONS
     SANS DROIT DE VOTE             267,0      253,1      558,0      447,9
    AUTRES ELEMENTS DU RESULTAT
     ETENDU
     Variation de la juste valeur
      non réalisée des dérivés
      désignés à titre de
      couvertures de flux de
      trésorerie                    (13,8)      27,9      (10,3)      55,8
    Ecart de conversion découlant
     de la conversion des états
     financiers des établissements
     étrangers autonomes             (2,3)      (6,2)      (3,9)      (3,8)
    Variation de la juste valeur
     non réalisée d'actifs
     financiers disponibles
     à la vente                       4,6       (0,1)       3,5       (0,1)
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (11,5)      21,6      (10,7)      51,9
    -------------------------------------------------------------------------
    RESULTAT ETENDU                 255,5 $    274,7 $    547,3 $    499,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    BENEFICE NET PAR ACTION
     ORDINAIRE ET ACTION
     SANS DROIT DE VOTE
     -  De base                      0,83 $     0,76 $     1,73 $     1,34 $
     -  Dilué                        0,83 $     0,75 $     1,72 $     1,32 $

    DIVIDENDES DECLARES PAR
     ACTION ORDINAIRE ET
     ACTION SANS DROIT DE VOTE       0,45 $    0,375 $     0,90 $     0,75 $

    NOMBRE MOYEN PONDERE TOTAL
     D'ACTIONS ORDINAIRES ET
     D'ACTIONS SANS DROIT
     DE VOTE EN CIRCULATION
     -  De base                     321,0      333,5      322,3      335,3
     -  Dilué                       322,0      336,9      323,7      338,3



    TELUS Corporation
    Bilans consolidés intermédiaires                            (non vérifié)

                                                        Au 30       Au 31
                                                         juin      décembre
    (en millions)                                        2008        2007
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIF
    Actif à court terme
     Encaisse et placements
      temporaires, montant net                            45,7 $      19,9 $
     Placements à court terme                                -        42,4
     Débiteurs                                         1 007,4       710,9
     Impôts sur les bénéfices
      et autres impôts à recevoir                         80,4       120,9
     Stocks                                              262,5       243,3
     Frais payés d'avance et
      autres                                             295,0       199,5
     Actifs dérivés                                        5,1         3,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       1 696,1     1 340,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Immobilisations, montant net
     Immobilisations corporelles
      et autres                                        7 124,0     7 196,1
     Actifs incorporels
      amortissables                                    1 288,9       959,4
     Actifs incorporels à durée
      de vie indéfinie                                 2 966,5     2 966,5
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      11 379,4    11 122,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres actifs
     Frais reportés                                    1 418,1     1 318,0
     Placements                                           32,4        38,9
     Ecart d'acquisition                               3 540,4     3 168,0
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       4 990,9     4 524,9
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      18 066,4 $  16 987,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
    Passif à court terme
     Créditeurs et charges
      à payer                                          1 384,7 $   1 476,6 $
     Impôts sur les bénéfices
      et autres impôts à payer                            11,8         7,3
     Créditeurs et charges à
      payer à l'égard de la
      restructuration                                     30,2        34,9
     Facturation par anticipation
      et dépôts de clients                               634,7       631,6
     Tranche à court terme de la
      dette à long terme                                   6,5         5,4
     Tranche à court terme des
      passifs dérivés                                     50,0        26,6
     Tranche à court terme des
      impôts futurs                                      638,3       503,6
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       2 756,2     2 686,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                                 5 512,3     4 583,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres passifs à long terme                        1 680,7     1 717,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts futurs                                      1 100,8     1 048,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des actionnaires sans
     contrôle                                             22,0        25,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Capitaux propres                                   6 994,4     6 926,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                                      18 066,4 $  16 987,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    TELUS Corporation

    Etats consolidés intermédiaires
     des flux de trésorerie                                     (non vérifié)

                                        Trimestre             Semestre
    Périodes terminées les 30 juin
     (en millions)                   2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES D'EXPLOITATION
    Bénéfice net                   267,0 $    253,1 $    558,0 $    447,9 $
    Ajustements visant le
     rapprochement du bénéfice
     net et des rentrées
     liées aux activités
     d'exploitation:
      Amortissement                 419,5      390,8      841,6      758,1
      Impôts futurs                 179,2       92,5      176,9      170,7
      Rémunération à base
       d'actions                     10,1       (8,9)      16,4      129,7
      Montant net des charges
       des régimes à prestations
       déterminées des salariés     (24,6)     (21,0)     (49,5)     (45,0)
      Cotisations patronales aux
       régimes à prestations
       déterminées des salariés     (24,3)     (14,7)     (51,3)     (48,6)
      Coûts de restructuration,
       déduction faite des
       versements en espèces         (1,5)      (7,3)      (4,7)     (24,3)
      Amortissement des gains
       reportés sur les opérations
       de cession-bail de
       bâtiments, amortissement
       des frais reportés et
       autres, montant net           (4,5)       4,3       (5,6)      (4,8)
      Variation nette des éléments
       hors trésorerie du fonds de
       roulement                   (359,9)     373,1     (395,6)     138,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées liées aux activités
     d'exploitation                 461,0    1 061,9    1 086,2    1 522,5
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
    Dépenses en immobilisations  (435,6)     (481,8)     (755,3)    (863,7)
    Acquisitions                   (4,4)          -      (691,3)         -
    Produit de la vente de
     propriétés et d'autres
     actifs                         3,3         1,3         3,3        1,3
    Variation des matériaux et
     fournitures de longue durée,
     acquisition de placements
     et autres                        -         2,7         6,2       (7,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Sorties liées aux activités
     d'investissement            (436,7)     (477,8)   (1 437,1)    (870,1)
    -------------------------------------------------------------------------
    ACTIVITES DE FINANCEMENT
    Emission d'actions ordinaires
     et d'actions sans droit
     de vote                        0,2         0,2         0,3        0,6
    Dividendes aux actionnaires  (289,5)     (125,0)     (289,5)    (250,9)
    Achat d'actions ordinaires
     et d'actions sans droit de
     vote pour annulation         (76,7)     (169,5)     (199,2)    (370,2)
    Emission de titres de
     créance à long terme       2 862,0       993,8     6 574,3    2 091,6
    Remboursements par
     anticipation et à
     l'échéance sur la dette
     à long terme              (2 523,7)   (1 811,1)   (5 704,6)  (2 104,6)
    Dividendes versés par une
     filiale à des actionnaires
     sans contrôle                    -        (4,3)       (4,6)      (4,3)
    Autres                            -           -           -       (0,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    Rentrées (sorties) liées
     aux activités de
     financement                  (27,7)   (1 115,9)      376,7     (638,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    SITUATION DE TRESORERIE
    Augmentation (diminution) de
     l'encaisse et des placements
     temporaires, montant net      (3,4)     (531,8)       25,8       13,7
    Encaisse et placements
     temporaires, montant net
     au début                      49,1       534,0        19,9      (11,5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse et placements
     temporaires, montant net
     à la fin                      45,7 $       2,2 $      45,7 $      2,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    INFORMATION SUPPLEMENTAIRE
     SUR LES FLUX DE TRESORERIE
    Intérêts (versés)            (175,8)$     (218,5)$   (220,8)$   (242,1)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Intérêts reçus                  0,7 $        5,6 $      2,0 $      7,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Impôts sur les bénéfices
     (y compris les crédits
      d'impôt à l'investissement)
     (payés) reçus, montant net    (5,9)$       (3,6)$     (6,6)$      2,6 $
    -------------------------------------------------------------------------



    TELUS Corporation

    Information sectorielle                                     (non vérifié)

    Trimestres terminés les
     30 juin                        Services filaires     Services sans fil
    (en millions)                    2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     Produits externes            1 256,3 $  1 180,1 $  1 142,4 $  1 048,0 $
     Produits intersectoriels        32,3       28,7        7,2        6,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                  1 288,6    1 208,8    1 149,6    1 054,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     Charges d'exploitation         851,9      772,1      664,2      603,6
     Coûts de restructuration         4,1        2,8        0,4        0,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                    856,0      774,9      664,6      604,0
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                        432,6 $    433,9 $    485,0      450,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                        320,9 $    308,7 $    114,7      173,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses en
     immobilisations totales        111,7 $    125,2 $    370,3      277,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
        Charges d'exploitation
         (données ajustées)(2)      853,2      772,1      663,2      601,8
        Coûts de restructuration      4,1        2,8        0,4        0,4
    -------------------------------------------------------------------------
                                    857,3      774,9      663,6      602,2
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)     431,3 $    433,9 $    486,0      452,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                        320,9 $    308,7 $    114,7      173,1 $
    -------------------------------------------------------------------------

    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales        110,4 $    125,2 $    371,3 $    279,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    Trimestres terminés les
     30 juin                           Eliminations       Chiffres consolidés
    (en millions)                    2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     Produits externes                  - $        - $  2 398,7 $  2 228,1 $
     Produits intersectoriels       (39,5)     (35,4)         -          -
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (39,5)     (35,4)   2 398,7    2 228,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     Charges d'exploitation         (39,5)     (35,4)   1 476,6    1 340,3
     Coûts de restructuration           -          -        4,5        3,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (39,5)     (35,4)   1 481,1    1 343,5
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                            - $        - $    917,6 $    884,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                            - $        - $    435,6 $    481,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses en
     immobilisations totales            - $        - $    482,0 $    402,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
        Charges d'exploitation
         (données ajustées)(2)      (39,5)     (35,4)   1 476,9    1 338,5
        Coûts de restructuration        -          -        4,5        3,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (39,5)     (35,4)   1 481,4    1 341,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)         - $        - $    917,3 $    886,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                            - $        - $    435,6 $    481,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales            - $        - $    481,7 $    404,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                   BAIIA (données
                                    ajustées)             917,3 $    886,4 $
                                   Charge
                                    supplémentaire(2)      (0,3)       1,8
                                   ------------------------------------------
                                   BAIIA                  917,6      884,6
                                   Amortissement des
                                    immobilisations
                                    corporelles           343,5      318,3
                                   Amortissement des
                                    actifs incorporels     76,0       72,5
                                   ------------------------------------------
                                   Bénéfice
                                    d'exploitation        498,1      493,8
                                   Autres charges,
                                    montant net             2,4       18,5
                                   Coûts de financement   114,3      127,2
                                   ------------------------------------------
                                   Bénéfice avant impôts
                                    sur les bénéfices
                                    et part des
                                    actionnaires sans
                                    contrôle              381,4      348,1
                                   Impôts sur les
                                    bénéfices             113,5       93,7
                                   Part des actionnaires
                                    sans contrôle           0,9        1,3
                                   ------------------------------------------
                                   Bénéfice net           267,0 $     253,1 $
                                   ------------------------------------------
                                   ------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (le "BAIIA") est
        une mesure qui n'a pas de signification normalisée prescrite par les
        PCGR et, par conséquent, il est peu probable qu'il soit comparable à
        des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs; selon la
        définition de la société, le BAIIA correspond aux produits
        d'exploitation diminués des charges d'exploitation ainsi que des
        coûts de restructuration. La société a publié des indications au
        sujet du BAIIA et l'inclut dans l'information présentée parce qu'il
        constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour
        évaluer la performance de ses secteurs d'exploitation et qu'il sert à
        déterminer si la société respecte certaines clauses restrictives de
        ses conventions d'emprunt.

    (2) La presque totalité des attributions d'options sur actions de la
        société qui avaient été octroyées avant le 1er janvier 2005 et qui
        étaient en cours au 1er janvier 2007 ont été modifiées par l'ajout
        d'une option de règlement en espèces net; cette modification a donné
        lieu à une charge (une économie) supplémentaire de (0,3) $ (1,8 $ en
        2007) au titre de l'exploitation et elle ne s'est pas traduite par
        une sortie de fonds immédiate. En ce qui a trait aux résultats de
        2008 et de 2007 fournis au principal responsable de l'exploitation de
        la société, les charges d'exploitation et le BAIIA sont présentés
        avec et sans l'incidence de cette modification.



    TELUS Corporation

    Information sectorielle                                     (non vérifié)

    Semestres terminés les
     30 juin                        Services filaires     Services sans fil
    (en millions)                    2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     Produits externes            2 506,9 $  2 385,7 $  2 242,4 $  2 048,0 $
     Produits intersectoriels        63,1       53,8       14,2       13,0
    -------------------------------------------------------------------------
                                  2 570,0    2 439,5    2 256,6    2 061,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     Charges d'exploitation       1 679,9    1 677,5    1 268,4    1 166,2
     Coûts de restructuration        10,6        7,2        0,6        0,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                  1 690,5    1 684,7    1 269,0    1 166,9
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                        879,5 $    754,8 $    987,6 $    894,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                        576,1 $    579,4 $    179,2 $    284,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses en
     immobilisations totales        303,4 $    175,4 $    808,4 $    609,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
        Charges d'exploitation
         (données ajustées)(2)    1 680,6    1 524,4    1 267,8    1 144,0
        Coûts de restructuration     10,6        7,2        0,6        0,7
    -------------------------------------------------------------------------
                                  1 691,2    1 531,6    1 268,4    1 144,7
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)     878,8 $    907,9 $    988,2 $    916,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                        576,1 $    579,4 $    179,2 $    284,3 $
    -------------------------------------------------------------------------

    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales        302,7 $    328,5 $    809,0 $    632,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Semestres terminés les
     30 juin                          Eliminations       Chiffres consolidés
    (en millions)                    2008       2007       2008       2007
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits d'exploitation
     Produits externes                  - $        - $  4 749,3 $  4 433,7 $
     Produits intersectoriels       (77,3)     (66,8)         -          -
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (77,3)     (66,8)   4 749,3    4 433,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     Charges d'exploitation         (77,3)     (66,8)   2 871,0    2 776,9
     Coûts de restructuration           -          -       11,2        7,9
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (77,3)     (66,8)   2 882,2    2 784,8
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                            - $        - $  1 867,1 $  1 648,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                            - $        - $    755,3 $    863,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA, moins les dépenses en
     immobilisations totales            - $        - $  1 111,8 $    785,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Charges d'exploitation
     (données ajustées)(2)
        Charges d'exploitation
         (données ajustées)(2)      (77,3)     (66,8)   2 871,1    2 601,6
        Coûts de restructuration        -          -       11,2        7,9
    -------------------------------------------------------------------------
                                    (77,3)     (66,8)   2 882,3    2 609,5
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA (données ajustées)(2)         - $        - $  1 867,0 $  1 824,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dépenses en immobilisations
     totales                            - $        - $    755,3 $    863,7 $
    -------------------------------------------------------------------------

    BAIIA (données ajustées),
     moins les dépenses en
     immobilisations totales            - $        - $  1 111,7 $    960,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                   BAIIA (données
                                    ajustées)           1 867,0 $  1 824,2 $
                                   Charge
                                    supplémentaire(2)      (0,1)     175,3
                                   ------------------------------------------
                                   BAIIA                1 867,1    1 648,9
                                   Amortissement des
                                    immobilisations
                                    corporelles           689,2      636,0
                                   Amortissement des
                                    actifs incorporels    152,4      122,1
                                   ------------------------------------------
                                   Bénéfice
                                    d'exploitation      1 025,5      890,8
                                   Autres charges,
                                    montant net            19,2       22,3
                                   Coûts de financement   223,7      244,8
                                   ------------------------------------------
                                   Bénéfice avant impôts
                                    sur les bénéfices
                                    et part des
                                    actionnaires sans
                                    contrôle             782,6       623,7
                                   Impôts sur les
                                    bénéfices            222,9       173,0
                                   Part des actionnaires
                                    sans contrôle          1,7         2,8
                                   ------------------------------------------
                                   Bénéfice net          558,0 $     447,9 $
                                   ------------------------------------------
                                   ------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (le "BAIIA") est
        une mesure qui n'a pas de signification normalisée prescrite par les
        PCGR et, par conséquent, il est peu probable qu'il soit comparable à
        des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs; selon la
        définition de la société, le BAIIA correspond aux produits
        d'exploitation diminués des charges d'exploitation ainsi que des
        coûts de restructuration. La société a publié des indications au
        sujet du BAIIA et l'inclut dans l'information présentée parce qu'il
        constitue une mesure clé à laquelle la direction a recours pour
        évaluer la performance de ses secteurs d'exploitation et qu'il sert à
        déterminer si la société respecte certaines clauses restrictives de
        ses conventions d'emprunt.

    (2) La presque totalité des attributions d'options sur actions de la
        société qui avaient été octroyées avant le 1er janvier 2005 et qui
        étaient en cours au 1er janvier 2007 ont été modifiées par l'ajout
        d'une option de règlement en espèces net; cette modification a donné
        lieu à une charge (une économie) supplémentaire de (0,1) $ (175,3 $
        en 2007) au titre de l'exploitation et elle ne s'est pas traduite par
        une sortie de fonds immédiate. En ce qui a trait aux résultats de
        2008 et de 2007 fournis au principal responsable de l'exploitation de
        la société, les charges d'exploitation et le BAIIA sont présentés
        avec et sans l'incidence de cette modification.
    





Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias: Stacey Masson, (514)
977-8766, stacey.masson@telus.com; Relations avec les investisseurs: Robert
Mitchell, (416) 279-3219, ir@telus.com

Profil de l'entreprise

TELUS Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.