Télé-université - Les tuteurs et tutrices vont déclencher des moyens de pression



    MONTREAL, le 16 mars /CNW Telbec/ - Les tuteurs et tutrices en formation
à distance de la Télé-université, dont le syndicat est affilié à la Fédération
nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), ont
décidé hier soir, en assemblée générale, de déclencher des moyens de pression
pouvant aller jusqu'à des arrêts de travail sporadiques. Au scrutin secret,
c'est unanimement que les membres présents ont appuyé la recommandation de
leur comité exécutif syndical.
    Les négociations achoppent actuellement sur la question de la
rémunération. De leur côté, les tuteurs et tutrices souhaitent retrouver ce
qui leur avait été consenti en 2003, soit la parité salariale avec leurs
collègues chargés de cours de l'UQAM. Depuis le renouvellement de leur
convention, ces derniers ont atteint un salaire horaire de 45 $ contre 35 $
pour les tuteurs et tutrices de la Télé-université. Pour sa part, l'employeur
n'offre aux tuteurs et tutrices qu'une augmentation de 2 % par année à compter
d'avril 2006. De plus, il leur refuse une majoration de l'allocation pour
l'usage de leurs équipements informatiques personnels. Toujours au chapitre de
la rémunération globale, la direction de la Téluq ne veut consentir, à ses
tuteurs et tutrices, aucun congé entre Noel et le Jour de l'An pas plus
qu'elle ne veut leur octroyer de prime de départ à la retraite ou de congé
sans traitement pour obligation familiale, ce qu'elle consent pourtant à
toutes ses autres catégories d'employés.
    Selon Sylvie Pelletier, présidente du syndicat, l'employeur devra
apprendre à compter avec des tuteurs et des tutrices déterminés. "Notre
employeur veut nous traiter comme des employés occasionnels, qui n'ont droit,
à tous égards, qu'au minimum. C'est une vision que n'acceptent pas nos
membres. La rémunération décente que nous exigeons fait partie intégrante de
la reconnaissance de notre apport à la qualité de l'enseignement dispensé par
la Télé-université", indique Sylvie Pelletier.
    Le Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-université-CSN compte plus
de 140 membres. L'assemblée générale s'est tenue simultanément à Québec et à
Montréal.
    Le Syndicat des tuteurs et tutrices de la Teluq négocie actuellement de
façon coordonnée avec les syndicats de chargés de cours des universités
affiliés à la FNEEQ-CSN.




Renseignements :

Renseignements: Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN,
(514) 598-2378, cell.: (514) 916-8041; Source: La Confédération des syndicats
nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.