Tarifs d'électricité - Les libéraux ouvrent la porte à une augmentation, dénonce la CAQ

QUÉBEC, le 19 août 2016 /CNW Telbec/ - « De la pure hypocrisie libérale », s'insurge la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'énergie, Chantal Soucy, face au projet de loi 106, qui ouvre la porte à une éventuelle augmentation des tarifs d'électricité dangereuse dans les années à venir.

Dans son projet de loi omnibus, le ministre de l'Énergie, Pierre Arcand, accorde à Hydro-Québec le pouvoir d'octroyer des subventions en lien avec le financement d'infrastructures électriques et de projets de transport collectif. Mais là où le bât blesse : l'autorisation donnée à Hydro-Québec par le gouvernement permettra à la société d'État d'utiliser ces dépenses devant la Régie de l'énergie pour justifier ses demandes tarifaires.

Pour la députée caquiste de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, le gouvernement libéral démontre une fois de plus sa fourberie et son insensibilité vis-à-vis une éventuelle augmentation des tarifs pour les Québécois. « Les libéraux profitent du projet de loi 106 pour donner à Hydro-Québec l'opportunité d'augmenter si elle le souhaite, en catimini, les tarifs d'électricité. C'est inacceptable! La réalité, c'est qu'Hydro-Québec est souvent instrumentalisée par le gouvernement. C'est dans l'ADN des libéraux que de fermer les yeux chaque fois qu'Hydro-Québec souhaite piger dans les poches des citoyens et nous avons la preuve flagrante aujourd'hui. Les Québécois n'en peuvent plus des hausses des tarifs. Depuis 10 ans, c'est une hausse de plus de 21 %, plus de 300 $ sur nos factures, que les libéraux et péquistes ont laissé passer. C'est assez! » insiste la députée de Saint-Hyacinthe.

La caquiste Chantal Soucy rappelle que le gouvernement Couillard s'est engagé noir sur blanc dans sa Politique énergétique 2030 à ne plus tolérer des hausses de tarifs d'électricité au-delà de l'inflation. Les Québécois s'attendent à ce que le gouvernement respecte sa parole et Mme Soucy compte bien s'en assurer. « Nous saluons le grand projet de train électrique, qui verra le jour grâce à la Caisse de dépôt et placement du Québec, mais on ne saurait tolérer que les contribuables, déjà aux prises avec un énorme fardeau fiscal, soient éventuellement appelés à payer pour le manque de vision économique des libéraux. Ce gouvernement est incapable de présenter un projet de société ambitieux, structurant, porteur d'avenir… sans devoir piger dans les poches des Québécois. C'est leur marque de commerce! » conclut la députée, qui réaffirme que la CAQ se portera toujours à la défense des contribuables.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.