Syndicalisation des responsables de garde en milieu familial et des ressources intermédiaires et de type familial : la CSN inquiète



    MONTREAL, le 13 févr. /CNW Telbec/ - La CSN est très inquiète du flou qui
règne au sujet de la mise en place de discussions avec les centrales
syndicales concernant un nouveau modèle de relations de travail et de
protection sociale pour les responsables de garde en milieu familial et les
ressources intermédiaires et de type familial du réseau de la santé et des
services sociaux.
    Une rencontre, hier, avec les représentants du gouvernement n'a pas
permis d'éclaircir certaines garanties préalables à la bonne conduite des
discussions. Le gouvernement, qui a décidé de ne pas porter en appel le
jugement invalidant les lois 7 et 8 adoptées sous le bâillon en 2003, a
annoncé son intention de déposer au printemps deux projets de loi, l'un pour
les responsables de services de garde en milieu familial (RSG) et l'autre pour
les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF), qui concrétiseront
la mise place d'un nouveau régime de relations de travail.
    Du même souffle, Québec presse les organisations syndicales "à maintenir
la suspension de leurs demandes d'accréditation devant la Commission des
relations de travail, afin de créer un climat propice à des discussions
fructueuses". Or, dans les faits, tels que présentés par les porte-parole du
gouvernement, il ne s'agit pas d'une simple de demande de suspension de ces
requêtes mais bien plutôt d'une demande voilée d'abandon définitif de ces
dernières. Ceci est tout à fait inacceptable compte tenu du jugement de la
Cour supérieure.
    La CSN tient à mettre en garde le gouvernement pour qu'il ne retombe pas
dans les vieilles ornières du premier mandat libéral. Le jugement Grenier est
clair : il condamne le gouvernement du Québec qui avait décidé unilatéralement
de conférer un statut de travailleur autonome aux RSG et aux RI-RTF, plutôt
que de s'en remettre aux tribunaux compétents pour trancher concernant leur
statut de salarié-es.
    La centrale syndicale réaffirme qu'elle est tout à fait disposée à
collaborer à la recherche de solutions qui respectent le cadre particulier de
ces travailleuses et de ces travailleurs en milieu familial. Elle a déjà fait
des propositions en ce sens.
    "Il est clair qu'on ne peut aller à l'aveugle dans un tel dossier. Le
nouveau modèle de relation de travail et de protection sociale doit permettre
d'améliorer les conditions de travail et de lutter contre la discrimination
dont sont victimes ces travailleurs, en majorité des femmes", d'affirmer la
présidente de la CSN, Claudette Carbonneau.
    "Le gouvernement doit donner l'heure juste et dire clairement où il s'en
va. Autrement, la demande de suspension des requêtes en accréditation, sans
aucune garantie, équivaut à une demande de retrait de ses requêtes, et ce, à
l'encontre des droits fondamentaux et démocratiques de RSG et RI-RTF."
    La présidente de la CSN demandera une rencontre politique de haut niveau
sur cette question au cours des prochains jours.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN,  bureau: (514) 598-2162, cellulaire: (514) 894-1326;
Source: CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.