Syndicalisation dans les Couche-tard - La CRT accrédite la CSN dans trois nouveaux établissements

MONTRÉAL, le 27 avril /CNW Telbec/ - Au cours des derniers jours, la Commission des relations du travail a émis trois certificats d'accréditation aux syndicats CSN représentant les salarié-es de Couche-Tard. Ces établissements sont situés à Montréal (coin Beaubien et St-Denis) à Longueuil (arrondissement Saint-Hubert), sur la Rive-sud et à Saint-Liboire, près de Saint-Hyacinthe, le plus gros dépanneur de la chaîne. Ils rejoignent ainsi leurs collègues du magasin situé au coin des rues D'Iberville et Jean-Talon, à Montréal, accrédités depuis deux mois.

Il s'agit de victoires importantes pour ces salarié-es qui peuvent maintenant entreprendre les négociations d'une convention collective. Pour le président de la Fédération du commerce, Jean Lortie, ces accréditations confirment la volonté indéniable de ces salarié-es de s'unir pour obtenir le respect et améliorer leurs conditions de travail.

« Couche-Tard doit saisir l'opportunité de négocier avec les syndicats pour convenir des ententes satisfaisantes permettant aux salarié-es d'améliorer leur sort, croit Jean Lortie. C'est grâce à ses employé-es québécois que Couche-tard a pu devenir le leader qu'elle est dans son domaine en Amérique du Nord. Il est grand temps de s'asseoir et de trouver un moyen de poursuivre de développement dynamique de l'entreprise tout en respectant les salarié-es et en éliminant certains irritants majeurs pour eux, tels que le peu d'emprise des salarié-es sur leur horaire de travail, l'absence de congé de maladie et le salaire minimum ».

Le Groupe Couche-Tard a enregistré des profits de 71 millions au dernier trimestre. La campagne de syndicalisation menée par la CSN se poursuit, partout au Québec. Pour Jean Lortie, la syndicalisation est la meilleure façon pour les employé-es de Couche-tard d'obtenir le respect : « On voit comment Couche-Tard réagit face aux doléances légitimes de ses salarié-es : il tente de les intimider et use de moyens illégaux pour faire pression sur eux. Seul un syndicat peut les aider à se faire respecter et défendre leurs droits. C'est notre mission, à la CSN, de répondre à l'appel de ces salarié-es lorsque nous croyons être en mesure de les aider à améliorer leur sort. Nous allons continuer dans cette voie ».

Fermeture antisyndicale
Quant à la fermeture, il y a trois semaines, de la succursale située au coin des rues Saint-Denis et Beaubien pour des raisons antisyndicales, les avocats de la CSN évaluent toujours les recours qui seront pris contre l'entreprise. Quoi qu'il en soit, les salarié-es touchés bénéficient déjà de tout l'appui de la CSN dans leurs démarches, comme tous les autres salarié-es membres de syndicats affiliés à la confédération.

1er mai
Soulignons que les travailleuses et les travailleurs des quatre Couche-Tard défileront ensemble, à Montréal, le 1er mai prochain, aux côtés de sympathisants à leur cause, à l'occasion de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs.

La Fédération du commerce-CSN regroupe plus de 37 000 travailleuses et travailleurs du secteur privé. Quelque 300 000 travailleuses et travailleurs unissent leurs forces au sein de la Confédération des syndicats nationaux CSN qui célèbre, cette année, ses 90 ans.

SOURCE FEDERATION DU COMMERCE (FC-CSN)

Renseignements :

Jean-Pierre Larche, Information-CSN (514) 605-0757

Profil de l'entreprise

FEDERATION DU COMMERCE (FC-CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.