SUTENT(MC) améliore de façon significative la survie sans évolution chez les porteurs d'une tumeur des îlots pancréatiques au stade avancé



    Les plus récents résultats d'un essai de phase III dévoilés

    KIRKLAND, QC, le 25 juin /CNW/ - Pfizer a fait connaître aujourd'hui les
résultats d'un essai de phase III avec répartition aléatoire portant sur
l'emploi de SUTENT (malate de sunitinib) chez des porteurs d'une tumeur des
îlots pancréatiques au stade avancé, aussi appelée tumeur neuroendocrine
pancréatique, type de cancer distinct de l'adénocarcinome pancréatique, plus
répandu. Ces résultats montrent que la médiane de la survie sans évolution a
été de 11,1 mois chez les patients traités par SUTENT, comparativement à 5,5
mois chez les sujets ayant reçu un placebo. Les chercheurs ont fait cette
annonce aujourd'hui dans le cadre du 11e congrès mondial sur le cancer
gastro-intestinal tenu à Barcelone, en Espagne. Plus tôt cette année, le
comité indépendant de surveillance des données avait recommandé l'arrêt de
l'essai, invoquant le principal critère d'évaluation de ce dernier, qui avait
été satisfait, et les bienfaits thérapeutiques significatifs de SUTENT.
L'analyse complète des résultats se poursuit.
    "Dans cette étude, l'administration de SUTENT a donné lieu à une
amélioration impressionnante de la survie sans évolution chez les porteurs
d'une tumeur des îlots pancréatiques", a déclaré le Dr Kennecke, MD, MHA,
FRCPC, oncologiste au British Columbia Cancer Agency à Vancouver et
investigateur participant à cette étude de phase III sur le sunitinib. "Ces
résultats sont très encourageants pour les patients, notamment parce qu'il
existe peu d'options thérapeutiques dans ce type de cancer au stade avancé."

    Résultats de l'essai de phase III

    Cet essai international de phase III visait à comparer le sunitinib à un
placebo chez des patients aux prises avec une tumeur neuroendocrine maligne et
bien différenciée du pancréas qui avait évolué au cours des 12 mois
précédents. Ces patients ont été répartis au hasard afin de recevoir le
sunitinib (n = 75; 37,5 mg/jour, suivant un schéma quotidien continu) ou un
placebo (n = 79) en association, dans un cas comme dans l'autre, avec les
meilleurs soins de soutien possibles.
    Les résultats ont montré que la médiane de la survie sans évolution a été
de 11,1 mois chez les patients traités par le sunitinib, comparativement à 5,5
mois chez les sujets témoins (rapport des risques instantanés de 0,397; p
(moins que) 0,001).
    Les effets indésirables ont été semblables à ceux qui avaient été
observés dans d'autres études sur le sunitinib. Les effets indésirables de
grade 3 ou 4 le plus souvent signalés dans le groupe sunitinib ont été la
neutropénie (12,3 %), l'hypertension (8,8 %), les douleurs abdominales (7 %),
la diarrhée (7 %), l'hypoglycémie (7 %) et le syndrome mains-pieds (7 %).
    Cet essai a été entrepris dans la foulée d'un précédent essai de phase II
mené auprès de 107 patients, dont les résultats avaient été publiés dans le
Journal of Clinical Oncology (en juillet 2008). Dans cet essai, le taux de
réponse objective global (selon les critères RECIST) et le taux de maladie
stable (plus grand que ou égal au 6 mois) enregistrés parmi les 66 patients
porteurs d'une tumeur des îlots pancréatiques au stade avancé traités par le
sunitinib avaient atteint 16,7 % et 56,1 %, respectivement.
    "Le comité indépendant de surveillance des données a recommandé l'arrêt
prématuré de l'étude à la lumière de l'amélioration substantielle de la survie
sans évolution observée chez les patients traités par SUTENT", a déclaré le Dr
Mace Rothenberg, vice-président principal - Développement clinique et affaires
médicales de l'Unité d'oncologie chez Pfizer. "Cette nouvelle est d'autant
plus réjouissante qu'il n'existe à l'heure actuelle aucun traitement standard
dans les cas de tumeur des îlots pancréatiques évolutive."

    Au sujet des tumeurs des îlots pancréatiques

    Contrairement au cancer du pancréas exocrine, ou adénocarcinome
pancréatique, les tumeurs des îlots pancréatiques se développent aux dépens du
pancréas endocrine. Elles sont indolores et rares, frappant annuellement de 2
à 4 personnes sur un million dans le monde. Elles comprennent les insulinomes,
les glucagonomes et les gastrinomes. Les options thérapeutiques actuelles sont
limitées.

    Au sujet de SUTENT(MC) (malate de sunitinib)

    SUTENT est un inhibiteur de kinases multiples administré par voie orale.
Il est actuellement indiqué pour le traitement de l'adénocarcinome rénal au
stade avancé (avec des conditions) et pour le traitement en deuxième intention
des tumeurs stromales gastro-intestinales, indications fondées sur les données
d'efficacité et d'innocuité recueillies dans le cadre de vastes essais
cliniques de phase III avec répartition aléatoire. SUTENT a contribué de façon
importante à remodeler la prise en charge de ces 2 types de cancer difficiles
à traiter. A ce jour, il a été mis à profit chez plus de 60 000 patients dans
le monde.
    SUTENT agit en bloquant de multiples cibles moléculaires intervenant dans
la croissance, la prolifération et la dissémination du cancer. Deux cibles
majeures de SUTENT, soit le récepteur du facteur de croissance endothéliale
(VEGFR) et le récepteur du facteur de croissance dérivé des plaquettes
(PDGFR), sont exprimées par différents types de tumeurs solides et joueraient
un rôle crucial dans l'angiogenèse, processus au cours duquel se forment de
nouveaux vaisseaux sanguins propres à fournir aux tumeurs l'oxygène et les
nutriments dont elles ont besoin pour croître. SUTENT inhibe également
d'autres cibles essentielles à la croissance tumorale, y compris le récepteur
du facteur de croissance des cellules souches (KIT), le récepteur tyrosine
kinase de classe 3 (FLT3) et le récepteur du facteur neurotrophique dérivé des
cellules gliales (RET).

    Programme de recherches cliniques sur le sunitinib

    Pfizer mène un vaste programme de développement axé sur le malate de
sunitinib et son rôle possible dans le traitement de diverses tumeurs solides.
    Les professionnels de la santé qui souhaitent en apprendre davantage sur
les essais qui admettent encore des patients peuvent visiter le site Web du
SUN Program(MC) à l'adresse www.suntrials.com. Les patients qui ont des
questions devraient communiquer avec leur médecin traitant ou obtenir de plus
amples renseignements auprès du Service d'information pharmaceutique de
Pfizer, en composant le 1-800-463-6001.

    
    Renseignements importants concernant l'innocuité de SUTENT(MC) (malate de
    sunitinib)
    

    Les femmes en âge de procréer qui reçoivent SUTENT durant la grossesse ou
qui deviennent enceintes durant le traitement doivent être informées des
dangers possibles pour le foetus.
    On a observé des baisses de la fraction d'éjection ventriculaire gauche
(FEVG) sous la limite inférieure de la normale (LIN). Il convient donc de
surveiller attentivement l'apparition de signes et de symptômes cliniques
d'insuffisance cardiaque chez les patients présentant des troubles du coeur en
concomitance.
    Il faut surveiller la tension artérielle des patients qui reçoivent
SUTENT et traiter l'hypertension, le cas échéant, au moyen d'un
antihypertenseur standard. Il est recommandé de procéder à un hémogramme,
incluant une numération plaquettaire et une analyse de la chimie sanguine, au
début de chaque cycle de traitement par SUTENT.
    Les réactions indésirables observées le plus fréquemment dans les essais
cliniques sur l'adénocarcinome rénal et les tumeurs stromales
gastro-intestinales ont été les suivantes: fatigue, asthénie, diarrhée,
nausées, mucosite/stomatite, vomissements, dyspepsie, douleurs abdominales,
constipation, hypertension, éruptions cutanées, syndrome mains-pieds,
changement de coloration de la peau, dysgueusie, anorexie et hémorragie.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur Pfizer Oncologie et sur
SUTENT (malate de sunitinib), veuillez visiter le site www.pfizer.ca.

    A propos de Pfizer Oncologie

    Pfizer Oncologie se consacre à la découverte, à l'étude et à la mise au
point de solutions thérapeutiques novatrices à l'intention des patients
cancéreux partout dans le monde. Notre solide réserve englobe 21 produits
biologiques et petites molécules au stade de développement clinique, lesquels
sont évalués en fonction de quatre processus scientifiques - antiangiogenèse,
transduction du signal, immuno-oncologie et pouvoir cytotoxique. Nous menons
plus de 200 études cliniques, y compris de solides programmes d'essais
cliniques de phase III portant sur l'adénocarcinome rénal, le cancer de la
prostate, le cancer du poumon non à petites cellules, le cancer du sein au
stade avancé, le cancer colorectal et le carcinome hépatocellulaire.
    En collaborant avec des établissements universitaires, des chercheurs,
les gouvernements et des partenaires sous licence, Pfizer Oncologie s'efforce
de transformer la prise en charge du cancer en ciblant le bon médicament, pour
le bon patient, au bon moment.

    A propos de Pfizer Canada

    Pfizer Canada Inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc, première
entreprise pharmaceutique à l'échelle mondiale. Pfizer découvre, met au point,
fabrique et commercialise des médicaments d'ordonnance pour les humains et les
animaux. L'engagement de Pfizer Canada à aider les consommateurs à mener une
vie plus longue, plus saine et plus épanouissante va bien au-delà des
médicaments innovateurs qu'elle propose. Pour en apprendre davantage sur la
philosophie et les programmes Plus que des médicaments de Pfizer Canada,
visitez le www.plusquedesmedicaments.ca.

    AVIS DE DIVULGATION : L'information contenue dans le présent document est
exacte au 25 juin 2009, Pfizer n'assume aucune obligation quant à la mise à
jour des déclarations de nature prospective contenues dans le présent
document, à la suite de nouveaux renseignements ou d'événements futurs.
    Le présent document contient des déclarations de nature prospective sur
une nouvelle indication possible de SUTENT, y compris sur ses éventuels
bienfaits, qui est soumise à des risques et incertitudes considérables. Ces
risques et incertitudes comprennent, entre autres, la recherche et le
développement, la décision des organismes de réglementation d'accepter ou non
les demandes d'examen supplémentaire pouvant être présentées pour cette
nouvelle indication et la date d'entrée en vigueur de cette décision, de même
que les décisions de ces organismes relatives au libellé des monographies et à
d'autres questions qui pourraient compromettre la disponibilité et la
commercialisation du produit dans la nouvelle indication, ainsi que le
développement de produits concurrents.
    Une liste et une description plus exhaustives de ces risques et
incertitudes se trouvent dans le rapport annuel de la Société sur le
formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31 décembre 2008, et dans ses rapports
périodiques sur les formulaires 10-Q et 8-KA.





Renseignements :

Renseignements: Morgan Cates, Fleishman-Hillard, (416) 645-8201; Safia
Généreux-Khali, Pfizer Canada, (514) 693-4657


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.