Suivi de la Consultation Blais - Une première réponse intéressante, mais incomplète aux besoins des personnes aînées



    QUEBEC, le 19 mars /CNW Telbec/ - L'Association des retraitées et
retraités de l'enseignement du Québec (A.R.E.Q.) est satisfaite de voir le
gouvernement passer de l'écoute à l'action en répondant à plusieurs demandes
des personnes aînées, notamment à l'égard du maintien à domicile et de la
lutte contre l'âgisme. Elle rappelle toutefois que plusieurs des mesures
annoncées aujourd'hui, connues lors du dépôt du budget, risquent d'avoir un
effet mitigé en raison de leur portée limitée ou de leur application complexe.

    Pour des services directs et ciblés de maintien à domicile
    ----------------------------------------------------------

    Ainsi, l'A.R.E.Q. considère que l'ajout de 80 M$ par an pour favoriser le
maintien à domicile est un engagement significatif. Cela dit, les personnes
aînées s'attendent à ce que cette somme ne vienne pas simplement grossir la
cagnotte de 25 G$ du ministère de la Santé et des Services sociaux. "Les
besoins en soins à domicile sont majeurs et urgents. Les sommes injectées,
substantielles, mais insuffisantes, doivent servir à l'ajout de services
directs auprès des personnes aînées qui veulent demeurer le plus longtemps
possible dans leur milieu. L'avenir nous permettra d'en juger", a souligné la
présidente de l'A.R.E.Q., Mariette Gélinas.

    Des crédits d'impôt dans les bonnes poches
    ------------------------------------------

    Par ailleurs, au sujet de la bonification du crédit d'impôt pour le
maintien à domicile et de la création d'un crédit d'impôt pour les proches
aidants, l'A.R.E.Q. rappelle les risques liés à de telles mesures définies en
fonction de nombreux critères : revenus familiaux, dépenses admissibles,
besoins reconnus, etc. Une allocation directe et universelle aurait été
beaucoup plus simple.
    "Bien souvent, le problème avec les crédits d'impôt, c'est que les
personnes aînées et leur entourage sont mal informés, ou encore ils se
heurtent à la rigidité de l'administration. Il arrive aussi, malheureusement,
que le crédit ne se retrouve pas dans la bonne poche. Nous demandons donc à la
ministre Blais et à ses fonctionnaires d'être très vigilants et de s'assurer
régulièrement auprès du ministère du Revenu que, dans les faits, le crédit
d'impôt poursuive les bons objectifs et surtout atteigne les bonnes cibles", a
ajouté Mme Gélinas.

    Enfin une campagne contre l'âgisme
    ----------------------------------

    L'A.R.E.Q. appuie par ailleurs le lancement d'une campagne de
sensibilisation pour promouvoir une image favorable du vieillissement. Il
s'agissait d'une recommandation formelle de l'Association lors de la
Consultation Blais. "Le vieillissement n'est pas une catastrophe. Les
personnes aînées ne sont pas responsables de tous les maux du système de santé
et des finances publiques. Elles apportent plutôt une contribution économique
et sociale majeure, qui est appelée à croître dans l'avenir. Il faut que cela
se dise et se sache. Le gouvernement est bien sûr interpellé au premier chef.
Mais la responsabilité incombe à toutes et tous, incluant les personnes aînées
qui doivent prendre la place qui leur revient pour éviter de renforcer les
préjugés et les mythes à leur endroit", a poursuivi Mme Gélinas.

    Un plan d'action toujours nécessaire
    ------------------------------------

    Enfin, l'A.R.E.Q. souligne l'importance de l'adoption d'un véritable plan
d'action à la fois concret et intégré à l'égard des aînés, comme le
gouvernement s'y était engagé en 2005. L'annonce gouvernementale d'aujourd'hui
s'avère en effet une première réponse intéressante, mais incomplète. Un
éventuel plan d'action devra inclure les mesures existantes de même que
d'autres gestes pour améliorer la situation financière des personnes aînées de
même que pour favoriser leur santé et leur bien-être.




Renseignements :

Renseignements: Dominic Provost, conseiller en communication, Cell.:
(418) 929-4082, provost.dominic@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.