Stratégie gouvernementale de développement durable - L'UMQ demande une Stratégie axée sur les résultats



    QUEBEC, le 6 nov. /CNW Telbec/ - L'Union des municipalités du
Québec (UMQ) a présenté aujourd'hui, devant la Commission des transports et de
l'environnement, sa position à l'égard de la Stratégie gouvernementale de
développement durable qui regroupe 31 recommandations. Pour l'Union, l'enjeu
fondamental de la Stratégie devrait être de développer, promouvoir et
favoriser la subsidiarité et ce, pour obtenir une occupation dynamique et
durable du territoire. Ce qui veut dire que les pouvoirs et les
responsabilités en matière de développement durable devraient être délégués au
niveau approprié d'autorité en ayant le souci de les rapprocher des citoyens.
    D'entrée de jeu, le maire de Maniwaki, premier vice-président et membre
de la Commission de la fiscalité et des finances locales de l'UMQ,
M. Robert Coulombe, a salué le courage politique du gouvernement qui poursuit
cette initiative d'envergure nationale issue de la Loi sur le développement
durable. Il a souligné que le développement durable est plus qu'une question
d'environnement, c'est une démarche porteuse et rassembleuse en vue
d'améliorer la qualité de vie des citoyennes et citoyens. Il a ensuite fait
part aux membres de la Commission des deux maillons faibles de la Stratégie
identifiés par l'Union: l'absence d'une réelle prise en compte des différences
et de la complémentarité entre les milieux ruraux et urbains et le trop grand
nombre d'enjeux, d'orientations et d'objectifs.
    "La proposition de Stratégie est en fin de compte silencieuse, ou
presque, sur les questions de complémentarité rurale urbaine qui sont pourtant
d'actualité. Pensons par exemple à la crise forestière, au développement de
partenariats d'expertise interrégionale, à l'occupation dynamique du
territoire, à la dévitalisation des milieux et ultimement, à la mise en place
d'une véritable complicité rurale urbaine pour assurer la pérennité des
régions et des centres urbains du Québec. Ce sont là des questions très
importantes pour le développement durable des collectivités", a déclaré
M. Robert Coulombe.
    Au chapitre des responsabilités municipales, M. Jean-Guy Breton, maire de
Lac-Etchemin et membre du comité exécutif et de la Commission de
l'environnement de l'UMQ, a demandé au gouvernement que l'assujettissement des
organismes municipaux ne soit pas décrété avant cinq ans pour donner le temps
aux municipalités d'être informées au sujet de la Stratégie finale et de
poursuivre ou d'entreprendre leur propre démarche de développement durable et
de prendre connaissance des plans d'action des ministères et organismes.
    "Les municipalités devront disposer des outils nécessaires à la
réalisation des plans d'action municipaux. Ces processus prennent un certain
temps. C'est pourquoi l'UMQ, par souci de cohérence, demande au gouvernement
ce délai de cinq ans qui sera plus que nécessaire. A cet égard, l'Union offre
son entière collaboration au gouvernement, et particulièrement aux ministères
du MAMR et de MDDEP, dans la mise sur pied des mesures d'accompagnement
structurantes destinées aux municipalités et aux MRC", a précisé
M. Jean-Guy Breton.
    Les deux maires ont d'ailleurs fait valoir l'importance du principe de
subsidiarité qui selon eux est la pierre angulaire de la Stratégie, en lien
étroit avec l'imputabilité des élus municipaux.
    "En raison de son caractère englobant et mobilisateur, nous proposons que
"Développer, promouvoir et favoriser la subsidiarité" soit l'enjeu fondamental
de la Stratégie. Il nous semble qu'il s'agit d'un thème clair qui devrait être
central à la Stratégie parce ce que, tout en appelant à la responsabilisation,
il est porteur car riche en possibilités d'orientations stratégiques, en axes
d'interventions et en approches communes. Selon nous, la subsidiarité ne
constitue rien de moins que la principale clé de voûte d'un développement
durable", a conclu le maire de Maniwaki.
    Le mémoire, comprenant la résolution du comité exécutif de l'UMQ, est
disponible sur le site Web de l'Union dans la section "Publications".


    Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes
tailles dans toutes les régions du Québec. Elle a pour mission de contribuer
au progrès et à la promotion de municipalités démocratiques, dynamiques et
performantes, dédiées au mieux-être des citoyennes et citoyens. La structure
de l'UMQ, qui regroupe ses membres en caucus d'affinité : municipalités
locales, municipalités de centralité, villes d'agglomération, grandes villes
et municipalités de la Métropole, est l'expression de toute la diversité et de
la solidarité municipale québécoise.




Renseignements :

Renseignements: François Sormany, Directeur des communications, (514)
282-7700, poste 265, Cellulaire: (514) 910-7272, fsormany@umq.qc.ca; Source:
Josée Maryse Sauvageau, Conseillère aux communications, Union des
municipalités du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.