Stratégie de développement économique des régions ressources - Deux mesures fiscales devraient être reconsidérées selon le Conseil du patronat du Québec



    MONTREAL, le 20 sept. /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec
(CPQ) joint sa voix à celle d'un nouveau regroupement, la Coalition des
régions pour l'entraide économique équitable (CREEE), qui dénonce les effets
pervers de certaines mesures fiscales rattachées à la Stratégie de
développement économique des régions ressources.
    Ce faisant, le CPQ invite le gouvernement du Québec à reconsidérer le
mérite du Crédit d'impôt remboursable pour les activités de transformation et
de l'Exonération fiscale pour les PME manufacturières. Ces deux mesures
fiscales procurent aux entreprises manufacturières des territoires désignés(*)
un avantage concurrentiel important sur celles établies dans le reste de la
province.
    Le CPQ reconnaît que faciliter la diversification économique des régions
en difficulté est un objectif louable, et salue d'ailleurs le leadership dont
fait preuve le présent gouvernement dans ce dossier. Par contre, plusieurs
entrepreneurs du secteur manufacturier se sentent lésés parce qu'ils
n'arrivent plus à rivaliser avec leurs compétiteurs des régions ressources
lors d'appel d'offres. Leur mécontentement est exacerbé par la précarité dans
laquelle se trouvent actuellement leurs entreprises, confrontées à la
mondialisation et à l'appréciation du dollar canadien.
    "Cette situation épineuse nous rappelle que le gouvernement se doit
d'être très prudent dans le choix de ses outils d'intervention économique,
fait remarquer le président du CPQ, Michel Kelly-Gagnon. On devrait éviter les
politiques qui favorisent certaines entreprises aux dépens de leurs
concurrents, ou qui encouragent l'émergence d'industries sur lesquelles
reposent déjà d'autres économies régionales. Les deux mesures fiscales en
cause ont surtout pour effet de déplacer des emplois plutôt que d'en créer.
C'est pourquoi nous nous interrogeons sur leur efficacité."
    Le CPQ est d'avis qu'il est préférable d'encourager les entrepreneurs des
régions ressources à développer un savoir-faire dans des secteurs d'activité
où ils posséderont un avantage comparatif réel, comme on l'a fait par exemple
pour le Bas-Saint-Laurent avec l'industrie de la tourbe et le domaine de la
biotechnologie marine.
    "Nous sommes convaincus qu'il existe une solution équitable pour toutes
les parties dans ce différend entre régions. Nous encourageons donc le
gouvernement à ne pas fermer la porte aux doléances qui leur seront présentées
dans ce dossier par la CREEE", de conclure M. Kelly-Gagnon.

    (*) Les territoires reconnus comme régions ressources sont le
Bas-Saint-Laurent, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'Abitibi-Témiscamingue, la
Côte-Nord, la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, le Nord-du-Québec et la Mauricie
ainsi que les MRC Pontiac, Vallée-de-la-Gatineau et Antoine-Labelle.

    Le CPQ est la principale confédération patronale au Québec. L'organisme
regroupe plusieurs des plus grandes entreprises du Québec ainsi que la vaste
majorité des associations patronales sectorielles. Force incontournable, les
membres du CPQ emploient plus de 70 % de la main-d'oeuvre québécoise.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications, (514)
288-5161, poste 226, pleblanc@cpq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.