Stornoway Diamond communique les résultats positifs de l'étude économique de Renard



    Symbole à la Bourse de Toronto : SWY

    VANCOUVER, le 28 oct. /CNW/ - Stornoway Diamond Corporation (SWY à la
Bourse de Toronto) est heureuse d'annoncer qu'une étude économique a donné des
résultats positifs pour le projet diamantifère Renard, situé sur la propriété
Foxtrot dans le centre-nord du Québec. La propriété Foxtrot est exploitée en
coentreprise à parts égales avec SOQUEM INC. ("SOQUEM"). L'étude comprend une
estimation des ressources conforme à la Norme Canadienne ("NC") 43-101 et la
conception d'une usine de traitement des diamants préparée par AMEC Americas
Limited ("AMEC"), ainsi qu'un plan de mine, une estimation des dépenses en
immobilisations et des frais d'exploitation de même qu'une évaluation
économique préparée par Mines Agnico-Eagle Limited ("Agnico"). La conception
de l'usine d'AMEC et certains éléments de l'étude minière d'Agnico tel que
l'estimation des coûts ont été réalisées selon des normes de préfaisabilité.
Cependant, la nature plus conceptuelle du plan de mine et la prise en compte
des ressources minérales présumées estimées par AMEC dans l'évaluation
économique font en sorte que les deux études, collectivement, correspondent à
une "Evaluation Préliminaire", conformément à la définition qu'en donne la NC
43-101. Un rapport technique admissible résumant les résultats de l'Evaluation
Préliminaire sera déposé dans les 45 jours suivant la date de la présente. Les
faits saillants de l'étude économique sont les suivants :

    
    Faits saillants

    -   Une ressource minérale, établie conformément à la NC 43-101,
        comprenant 7,0 millions de carats de ressources indiquées
        (11,6 millions de tonnes à une teneur moyenne de 60 carats par cent
        tonnes ou "cpct") et 4,5 millions de carats de ressources présumées
        (7,2 millions de tonnes à une teneur moyenne de 63 cpct).

    -   Des dépenses en immobilisations de 308 M$ CA (incluant une réserve
        pour éventualités) et des frais d'exploitation moyens de 50,39 $
        CA/tonne sur la durée de vie de la mine en fonction d'un plan minier
        conceptuel fondé sur une exploitation à ciel ouvert et souterraine.

    -   Une évaluation économique fondée sur un Scénario de Base, soit une
        ressource de 5,8 millions de carats ayant un TRI avant impôt de
        13,9 % (11,8% après impôt) et une VAN de 52 M$ CA (calculé avant
        impôt avec un taux d'actualisation de 8%). Le TRI avant impôt
        augmente à 16,4% (13,9% après impôt), avec une VAN de 78 M$ CA en se
        basant sur une évaluation économique qui applique une valeur de
        diamant alternative sur la cheminée kimberlitique de Renard 4.

    -   D'importantes possibilités d'expansion de l'ordre de 9 à 21 millions
        de carats supplémentaires classés comme faisant partie d'un gisement
        minéral potentiel (14 à 32 millions de tonnes variant de 31 à 164
        carats par cent tonnes). La société tient à aviser le lecteur que le
        tonnage et la teneur de tout gisement minéral potentiel sont de
        nature conceptuelle et que rien ne prouve que des travaux
        d'exploration plus poussés permettront nécessairement de convertir
        ces zones en tant que ressource minérale.
    

    La chef de la direction, Eira Thomas, a déclaré : "La réalisation de
cette étude marque un jalon important pour Stornoway et le projet diamantifère
Renard. Nous avons établi que le coeur de nos ressources est d'un grand
intérêt économique et possède une valeur élevée qui s'accroîtra au cours des
douze prochains mois, en améliorant les paramètres économiques généraux du
projet et en offrant un potentiel de croissance important à nos investisseurs.
Ceci résulte également à donner un degré de confiance élevé à nos partenaires
pendant que nous faisons progresser Renard vers sa faisabilité et l'étape de
la construction aussi rapidement que possible. Plus que jamais, nous avons la
conviction que Renard deviendra la première mine de diamant du Québec d'ici
quelques années."
    Le président, Matthew Manson, a émis le commentaire suivant : "Cette
première étude économique officielle a confirmé notre opinion selon laquelle
une exploitation minière potentiellement rentable peut être développée à
Renard grâce à une ressource principale offrant une marge bénéficiaire élevée.
Ce qui est particulièrement important, c'est le potentiel d'expansion de la
ressource qui a été identifié et qui sera évalué dans la prochaine année. Avec
un investissement limité et de manière efficace, nous voyons l'opportunité
d'étendre significativement la vie initiale de la mine et de rehausser les
paramètres économiques avant même la prise d'une décision de production. Cet
aspect constituera désormais le principal centre d'intérêt de la
coentreprise."

    Estimation des ressources minérales

    L'estimation des ressources indiquées et présumées conformément à la NC
43-101, dont le tableau 1 présente le sommaire, a été réalisé par AMEC à
l'aide des modèles géologiques détaillés pour chacun des corps kimberlitique
qui ont été préparés par le personnel de Stornoway et révisés par AMEC ainsi
qu'à l'aide d'une base de données constituée à partir de plusieurs années de
forage d'exploration et d'échantillonnage de diamants. L'estimation des
ressources minérales intègre les données sur le volume, la densité, la
pétrologie et le contenu diamantifère de la kimberlite, à partir de 58 876
mètres de forages au diamant et de 5 173 mètres de forages à circulation
inversée, ainsi que 552,7 carats (5 573 pierres) de diamants récupérés à
partir de forages à circulation inversée et 7 626,1 carats (69 357 pierres) de
diamants récupérés de tranchées de surface et d'échantillonnages en vrac.

    
    Tableau 1 : Estimation des ressources minérales, conformément à
    la NC 43-101 (1), (2)

    -------------------------------------------------------------------------
    Kimberlite               Teneur                          Carats contenus
                         (cpct) (3),(4)        Tonnes
                          (en millions)     (en millions)
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Ressources indiquées
    -------------------------------------------------------------------------
    Renard 2                     81              3,36              2,73
    Renard 3                    116              1,53              1,78
    Renard 4                     37              6,73              2,49

    -------------------------------------------------------------------------
    Total - ressources
     indiquées                   60             11,62              7,00
    -------------------------------------------------------------------------
                                         Ressources présumées
    -------------------------------------------------------------------------
    Renard 2                     86              1,80              1,55
    Renard 3                    121              0,05              0,06
    Renard 4                     31              1,17              0,37
    Renard 9                     40              2,81              1,13
    Lynx                        105              1,33              1,40

    -------------------------------------------------------------------------
    Total - ressources
     présumées                   63              7,17              4,51
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Les catégories de ressources sont conformes à celles définies par
        l'ICM.
    (2) Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au
        total indiqué.
    (3) Carats par cent tonnes.
    (4) Teneurs estimées en fonction du seuil de coupure d'un tamis DTC de
        dimension +3, ce qui équivaut à peu près à un tamis à mailles carrées
        de 1,18 mm.
    

    Teneurs en diamant et tonnages

    Les teneurs diamantifères ont été calculées séparément pour les
différentes phases lithologiques de chaque corps kimberlitique en intégrant
les données provenant de la récupération des diamants obtenues par les forages
à circulation inversée, aux caractéristiques de la fréquence de distribution
des grosseurs de diamant de chaque unité tel que déterminée par les
échantillons en vrac. Lorsqu'aucune donnée sur les forages à circulation
inversée n'était disponible, comme dans le cas du dyke de Lynx, ou lorsque les
trous de forage à circulation inversée étaient considérés comme n'étant pas
représentatifs de la géologie de la kimberlite tel que déterminée par les
sondages au diamant, comme dans le cas de Renard 3, alors les teneurs ont été
calculées principalement à partir du matériel provenant des échantillons en
vrac.
    Pour chaque corps kimberlitique, les teneurs des ressources diamantifères
sont égales ou inférieures aux taux de récupération des diamants indiqués par
l'ensemble des données géologiques représentatives, et elles ont été estimées
selon le seuil de coupure d'un tamis DTC de dimension +3 en laissant une marge
pour les petits diamants qui ne sont habituellement pas récupérés dans une
installation de production commerciale. AMEC est convaincue que les teneurs
des ressources n'ont pas été surestimées.
    Pour les teneurs et les tonnages, un modèle de blocs a été créé en
utilisant des blocs de dimension 5 m x 5 m x 5 m pour lesquels les données sur
la géologie et la teneur ont été interpolées avec une méthode d'estimation
fondée sur l'inverse de la distance au carré, pour estimer la probabilité de
chaque phase kimberlitique dans un bloc donné ainsi que le nombre de pierres
par tonne pour chacun des blocs. Une interpolation du plus proche voisin a
également été effectuée à des fins de validation de la géologie et des
teneurs. Les tonnages des ressources ont été obtenues en combinant les volumes
de roche provenant des modèles géologiques des solides avec des mesures
représentatives de gravimétrie spécifique. Finalement, l'estimation des
tonnages a été réalisée jusqu'à une profondeur de 550 m sous la surface pour
Renard 2, de 400 m sous la surface pour Renard 3, 4 et 9, ainsi que de 100 m
sous la surface pour Lynx.
    Selon la NC 43-101, une ressource ne peut être déclarée que si elle
présente des "perspectives raisonnables d'extraction économique". Afin de
déterminer si les ressources de Renard respectent ce critère, AMEC a utilisé
un scénario de seuil de rentabilité correspondant à la valeur totale des
ressources in situ, divisée par le total des dépenses en immobilisations et en
frais d'exploitation nécessaires pour l'extraction des ressources sur une base
non actualisée, compte tenu de certaines hypothèses et de certains paramètres
économiques fournis par Agnico et élaborés dans le contexte de leurs études de
plan de mine conceptuel, tel qu'expliqué ci-dessous. Selon cette analyse, AMEC
a l'assurance que les ressources minérales présentées dans le tableau 1
présentent des perspectives raisonnables d'extraction économique.

    Gisement minéral potentiel

    Outre les ressources minérales, AMEC a produit des estimations selon
lesquelles le gisement minéral potentiel comprendrait un total de 9 à
21 millions de carats (de 14 à 32 millions de tonnes variant de 31 à 164
cpct), comme le résume le tableau 2 ci-dessous.

    
    Tableau 2 : Estimation du gisement minéral potentiel (1), (2)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                                 Ecart du
                                   Ecart de       Ecart de       contenu
    Corps                          teneur         tonnage        en carat
    kimberlitique                 (cpct)(3),(4)  (en millions)  (en millions)
    -------------------------------------------------------------------------
    Renard 2                         73 et 83     1,9 et 6,2     1,4 et 5,1
    Renard 2 "Bulge"                85 et 164     0,6 et 0,9     0,5 et 1,5
    Renard 3                       116 et 121     0,9 et 2,3     1,0 et 2,8
    Renard 4                         31 et 36    4,9 et 15,4     1,5 et 5,5
    Renard 9                         40 et 60     2,3 et 3,8     0,9 et 2,3
    Lynx                            96 et 118     1,6 et 1,6     1,6 et 1,9
    Hibou                          106 et 120     1,6 et 1,6     1,7 et 1,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Gisement minéral
     potentiel                                  13,8 et 31,8    8,6 et 21,0
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Le gisement minéral potentiel ne constitue pas une ressource
        minérale, et les lecteurs sont priés de lire les énoncés prospectifs
        ci-dessous.
    (2) Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au
        total indiqué.
    (3) Carats par cent tonnes.
    (4) Teneurs estimées en fonction du seuil de coupure d'un tamis DTC de
        dimension +3, ce qui équivaut à peu près à un tamis à mailles carrées
        de 1,18 mm.
    

    Le tonnage et la teneur pouvant être contenus dans le gisement minéral
potentiel sont de nature conceptuelle. Les travaux d'exploration réalisés ne
sont pas suffisants pour permettre de définir ce matériel comme constituant
une ressource minérale, et rien ne prouve que des travaux d'exploration
supplémentaires permettront d'établir qu'il s'agit effectivement d'une
ressource minérale.
    Le gisement minéral potentiel a été évalué sur la base des intersections
de kimberlites connues par forage et pour lesquels les échantillonnages
diamantifères sont insuffisants pour permettre l'estimation d'une teneur en
diamants ou bien sur la base de l'étendue en profondeur implicite des
cheminées kimberlitiques jusqu'à 700 mètres sous la surface ou encore en
fonction de l'incertitude dans la définition des modèles géologiques des
kimberlites.

    Evaluation préliminaire

    Un plan de mine conceptuel, une estimation des dépenses en
immobilisations et des frais d'exploitation ainsi qu'une évaluation économique
ont été préparées par Agnico en fonction des modèles de blocs de ressources
minérales fournis par AMEC. AMEC a réalisé la conception de l'usine de
traitement des diamants, de même que les estimations des dépenses en
immobilisations et des frais d'exploitation reliées à cette installation.
    Afin de créer le plan de mine conceptuel préliminaire pour Renard, Agnico
a établi un "Scénario de Base", soit une ressource de 5,8 millions de carats
provenant uniquement des corps kimberlitiques de Renard 2, de Renard 3 et de
Renard 4. Cette ressource se définie comme suit : 5,9 millions de tonnes de
Ressources Indiquées ayant une teneur moyenne de 74 cpct et 1,5 millions de
tonnes de Ressources Présumées ayant une teneur moyenne de 95 cpct. Le modèle
financier fondé sur un Scénario de Base tient compte des valeurs modélisées
suivantes pour les diamants de chaque corps kimberlitique : 123 $ US/carat
pour Renard 2 et Renard 3, et 80 $ US/carat pour Renard 4, conformément à ce
qui a été déterminé par WWW International Diamond Consultants Ltd. ("WWW")
dans le cadre d'une évaluation au prix du marché effectuée en mars 2008 (voir
le communiqué de Stornoway en date du 28 avril 2008) et en fonction du seuil
de coupure d'un tamis DTC de dimension +3. Dans cette évaluation économique,
aucune disposition n'a été prise concernant l'exploitation de d'autres
ressources telles que les ressources présumées du dyke de Lynx ou les
ressources présumées à plus basse teneur de Renard 4 et de Renard 9.
    Ainsi, afin d'évaluer la sensibilité du projet à des prix plus élevés
pour les diamants de la kimberlite de Renard 4, une seconde évaluation
économique a appliqué aux diamants de cette kimberlite un prix de 
123 $ US/carat tel que déjà attribué aux diamants de Renard 2 et de Renard 3.
Cette valeur est conforme aux résultats d'une analyse des données sur la
fréquence de distribution des grosseurs de diamants disponibles pour chaque
corps kimberlitique. Cette analyse a été effectuée par M. M. (Tinus)
Oosterveld, un spécialiste reconnu des statistiques des populations de
diamants et associé à AMEC. Il a conclu qu'il existe un "grand degré de
similitude dans la fréquence de distribution des grosseurs de diamants" à
l'intérieur de l'essaim kimberlitique de Renard. Cette évaluation économique
de la sensibilité au prix de Renard 4 ("R4 Price Sensitivity Case", en
anglais) se fonde sur la même ressource que celle du Scénario de Base
quoiqu'il soit probable que le fait d'avoir un prix de diamants élevé sur
Renard 4 et 9 permettra d'amener des ressources additionnelles dans le plan de
mine conceptuel. Une analyse de l'impact de ces ressources sur l'Evaluation
Economique est en cours.

    Plan de mine conceptuel

    Le plan de mine conceptuel combine une exploitation à ciel ouvert par
sous-niveau et l'exploitation souterraine en chambre ouverte. La séquence et
la conception de l'exploitation minière ont été établies en optimisant la
profondeur de la fosse et du chantier souterrain afin d'en arriver à un rythme
de production de 3 500 tonnes/jour ou 1,3 millions de tonnes par année. La
conception de la fosse a été déterminée selon la méthode de fosse finale de
Lerch-Grossman selon un rapport stérile/minerai prévu de 2,15:1. Les chantiers
souterrains ont été conçus de manière à minimiser la dilution et à maximiser
l'extraction du matériel à haute teneur. Les niveaux miniers ont été localisés
à des endroits géologiquement stratégiques, ce qui implique que les chantiers
auront une hauteur de 40 à 100 m. Les premiers chantiers de la séquence
minière de chacun des corps seront remblayés avec un mélange de roches
stériles et de roches stériles cimentées, ce qui permettra d'y installer un
pilier de couronne pour la durée des travaux d'exploitation souterraine.

    Usine de traitement des diamants

    L'usine de traitement des diamants a été conçue par AMEC afin qu'elle
puisse traiter 1,3 millions de tonnes de kimberlites annuellement avec la
possibilité de pouvoir passer à 1,8 millions de tonnes par année. La
préparation du minerai comprendra le broyage initial par des concasseurs à
mâchoires et à cône, suivi par le concassage tertiaire avec un concasseur à
cylindres à haute pression, ainsi que le lavage et le criblage avec des tamis
vibrants. Le minerai sera concentré dans une unité de séparation en milieu
dense, et les diamants seront récupérés du concentré de minéraux lourds à
l'aide d'une technologie de séparation par triage aux rayons-X et table à
graisse. Le taux d'utilisation de l'usine est estimé à 78 % avec un taux de
récupération des diamants de 100% de la teneur de la ressource, en fonction
d'un seuil de coupure inférieur de 1 mm et d'un seuil de coupure supérieur de
30 mm, ce qui permet d'optimiser la récupération des gros diamants. Le schéma
de production est fondé sur des essais en laboratoire ainsi que des données
métallurgiques recueillies dans le cadre du traitement des échantillons en
vrac des kimberlites de Renard.

    Dépenses en immobilisations

    Les dépenses en immobilisations, dont le tableau 3 présente le résumé,
sont évaluées à 308 M$, dont 73 M$ pour l'usine de traitement des diamants.
Les services de divers entrepreneurs seront retenus pour construire les
infrastructures du site et effectuer les travaux de prédécapage. Une réserve
pour éventualités de 50 M$, soit environ 20 % des dépenses en immobilisations
totales, a été calculée pour des éléments individuels selon une méthode fondée
sur le système de risque en utilisant les coûts des devis ayant le plus haut
niveau de confiance.

    
    Tableau 3 : Estimation des dépenses en immobilisations (1), (2)
    -------------------------------------------------------------------------
    Infrastructures du site                                            56 M$
    Mine souterraine                                                   29 M$
    Mine à ciel ouvert                                                 10 M$
    Installations de surface                                            4 M$
    Usine de traitement des diamants (AMEC)                            73 M$
    Installations de gestion des résidus                                2 M$
    Frais généraux (3)                                                 63 M$
    Capital de maintien                                                17 M$
    Coût de fermeture                                                   4 M$
    Réserve pour éventualités                                          50 M$
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                                             308 M$
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.
    (2) Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au
        total indiqué.
    (3) Les frais généraux incluent les éléments suivants : coûts des
        propriétaires, ingénierie, approvisionnement, supervision de la
        construction, transport et hébergement.
    

    Frais d'exploitation

    Selon les estimations, les frais d'exploitation devraient s'établir en
moyenne à 50,39$ CA/tonne, incluant un coût moyen de 36,98$ CA/tonne pour
l'extraction, 14,91$ CA/tonne pour le traitement du minerai et 16,11$ CA/tonne
pour les services de surface et l'administration générale. Les coûts de
l'extraction sont calculés comme la moyenne des coûts d'exploitation
souterraine (22,92$ CA/tonne) et des coûts d'exploitation à ciel ouvert 
(14,06$ CA/tonne) au long de la vie de la mine. Les frais d'exploitation ont
été estimés en fonction des devis des entrepreneurs ou des coûts unitaires
réels provenant des activités actuelles d'Agnico. Des frais de
commercialisation des diamants équivalent à 3% du revenu ont également été
appliqués.

    Accès

    Pour ce qui est de l'accès au site, on a tenu pour acquis qu'une route
sera praticable à longueur d'année à partir du sud. Si une telle route n'était
pas disponible au moment de la construction de la mine, alors des dépenses en
immobilisations supplémentaires de 39,4 M$ CA devront être engagées pour
construire une route d'hiver et les autres infrastructures nécessaires pour
accéder au site de façon saisonnière. L'entretien annuel d'une telle route
d'hiver et les charges logistiques additionnelles associées aux activités de
la mine feraient augmenter les frais d'exploitation du projet d'environ
4,49$ CA/tonne tant et aussi longtemps que la route d'hiver sera utilisée.

    Modèle financier

    Des modèles financiers ont été établis, avant impôt, en fonction d'un
taux de change historique sur trois ans de 1,146 $ CA pour 1 $ US, lequel est
recommandé à des fins de planification par Agnico, et la valeur actualisée
nette a été calculée en fonction d'un taux d'actualisation de 8 %. Un facteur
d'augmentation annuelle des prix du diamant de 2,5% a été appliqué avec une
sensibilité variant de 0% à 5%. Ce facteur d'augmentation des prix du diamant
s'applique à compter de 2011 et s'étend tout au long de la vie de la mine et
il est cohérent avec le consensus des récentes prévisions de prix dans
l'industrie du diamant. Le tableau 4 résume l'évaluation préliminaire de
Renard, en fonction de deux scénarios soit celui du "Scénario de Base" et
celui du "Scénario de la sensibilité au prix de Renard 4".

    
    Tableau 4 : Evaluation Préliminaire de Renard (1)

    -------------------------------------------------
    Carats récupérés
    (en millions)                     5,82
    -------------------------------------------------
    Tonnage traité
    (en millions)                     7,41
    -------------------------------------------------
    Teneur (cpct)                     79
    -------------------------------------------------
    Durée de vie de la mine
    (en années)                       6
    -------------------------------------------------
    Total - Dépenses en
     immobilisations
    (M$ CA)                           307,70
    -------------------------------------------------
    Frais d'exploitation moyens
    ($ CA/tonne)                      50,39
    -------------------------------------------------
    Total - Produits
     d'exploitation
    (M$ CA)                           867
    -------------------------------------------------
    Total - Flux de trésorerie
     d'exploitation
    (M$ CA)                           493
    -------------------------------------------------


                               "Scénario de Base"          Scénario de la
                                                        sensibilité au prix
                                                                de R4
                                                            ("R4 Price
                                                         Sensitivity Case")
    -------------------------------------------------------------------------
    TRI avant impôt(1)                13,9%                    16,4%
                              (sensibilités de 6,5%    (sensibilités de 9,5%
                                     à 20,7%)                 à 23,8%)
    -------------------------------------------------------------------------
    TRI après impôt(2)                11,8%                    13,9%
                              (sensibilités de 5,8%    (sensibilités de 8,2%
                                     à 17,7%)                 à 20,3%)
    -------------------------------------------------------------------------
    VAN avant impôt(3)              52 M$ CA                 78 M$ CA
                                (sensibilités de         (sensibilités de
                              31 M$ CA à 91 M$ CA)     60 M$ CA à 132 M$ CA)
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) L'Evaluation Préliminaire tient compte des ressources minérales
        présumées considérées comme étant trop hypothétiques du point de vue
        géologique pour faire l'objet des mêmes considérations économiques
        permettant de les classer dans la catégorie des réserves minérales,
        et rien ne permet d'affirmer que les hypothèses de l'évaluation
        préliminaire se réaliseront.
    (2) En fonction d'une hausse annuelle de 2 % du prix des diamants, avec
        des sensibilités de l'ordre de 0 % à 4 %.
    (3) Basée sur un taux d'actualisation de 8% avec une sensibilité variant
        entre 10% et 5%

    

    Prochaines étapes

    L'Evaluation Préliminaire de Renard démontre que le projet offre un taux
de rendement positif à partir d'un scénario fondé sur le coeur des ressources
minérales et il possède un potentiel d'expansion considérable avec un fort
effet de levier en fonction de l'augmentation des prix des diamants. Stornoway
et SOQUEM considèrent que cette évaluation constitue un excellent point de
départ pour la mise en valeur éventuelle de la première mine de diamant au
Québec. Stornoway prépare actuellement un programme de travaux qui permettra
de prendre d'ici deux ans, s'il y a lieu, une décision au sujet de la
production. Ce programme comprendra les éléments suivants :

    
    1.  Un programme d'expansion et d'optimisation des ressources, notamment
        des travaux supplémentaires de forage et d'échantillonnage de
        diamants, conçu pour convertir les ressources présumées en ressources
        indiquées et pour faire passer la plus grande partie possible du
        gisement minéral potentiel dans une catégorie de ressource minérale
        (année 1)
    2.  Une évaluation des impacts sociaux et environnementaux (année 1 à 2)
    3.  Obtention des permis (année 1 à 2)
    4.  Un programme de consultation et d'engagement des communautés,
        incluant des consultations visant à orienter la négociation et
        potentiellement l'exécution d'une entente sur les répercussions et
        les avantages (année 1 à 2)
    5.  Etude de faisabilité minière complète (année 2).
    

    En outre, Stornoway continue de jouer un rôle important dans la promotion
du développement des infrastructures régionales de la Baie James au Québec par
un engagement proactif auprès du gouvernement et des collectivités. Une étude
de préfaisabilité sur la Route des Monts Otish sera complétée par Transports
Québec au cours de la première moitié de 2009. Cette route d'accès permanente
est proposée pour relier les communautés de Mistissini et de Chibougamau au
projet diamantifère Renard. Stornoway considère que cette première évaluation
économique officielle du projet Renard représentera un important incitatif au
développement et à l'investissement dans la région.
    Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'évaluation préliminaire
du projet diamantifère Renard, dont les schémas conceptuels du site minier et
la cédule de développement, veuillez consulter le site Web de Stornoway à
l'adresse www.stornowaydiamonds/development/foxtrot/economic_assessment

    Personnes qualifiées pour le rapport conforme à la NC 43-101

    Randall Cullen (P.Geo.) et Ken Brisebois (P.Eng.), tous deux d'AMEC
Americas Ltd., sont les personnes qualifiées indépendantes responsables de la
préparation de l'estimation des ressources minérales du projet diamantifère
Renard. Harry Ryans, d'AMEC Americas Ltd., qui est un spécialiste de la
conception des processus relatifs aux diamants, était responsable de la
conception de l'usine. Normand Lecuyer (ing.) et le Docteur William E. Roscoe
(P. Eng), de Scott Wilson Roscoe Postle Associates Inc., qui ont révisé le
plan de mine conceptuel, les estimations des dépenses en immobilisations et
des frais d'exploitation, ainsi que les analyses économiques préliminaires
préparées par Agnico, sont les personnes qualifiées responsables pour ces
aspects de l'étude. Toutes ces personnes qualifiées ont examiné et approuvé le
contenu du présent communiqué.

    Stornoway Diamond Corporation

    Stornoway Diamond Corporation est l'une des plus importantes sociétés
d'exploration et de mise en valeur de diamants au Canada. Elle a pris part à
la découverte de plus de 200 kimberlites dans sept districts diamantifères au
Canada. La société profite d'un portefeuille diversifié de propriétés
diamantifères, d'une solide situation financière, de gestionnaires et de
techniciens d'expérience, et ce, pour chacune des étapes de la production de
diamants, de l'exploration à la commercialisation.

    SOQUEM INC.

    SOQUEM INC. est une filiale en propriété exclusive de la Société générale
de financement du Québec ("SGF"). La SGF, holding industriel et financier du
Québec, a pour mission de réaliser des projets de développement économique
dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et
conformément à la politique de développement économique du gouvernement du
Québec.

    Au nom du conseil
    STORNOWAY DIAMOND CORPORATION
    /s/ "Eira Thomas"
    Eira Thomas
    Chef de la direction

    Caution Regarding Forward-Looking Statements

    This document may contain "forward-looking statements" within the meaning
of Canadian securities legislation and the United States Private Securities
Litigation Reform Act of 1995. These forward-looking statements are made as of
the date of this document and the Company does not intend, and does not assume
any obligation, to update these forward-looking statements.
    Forward-looking statements relate to future events or future performance
and reflect management's expectations or beliefs regarding future events and
include, but are not limited to, statements with respect to the estimation of
mineral reserves and resources, the realization of mineral reserve estimates,
the timing and amount of estimated future production, costs of production,
capital expenditures, success of mining operations, environmental risks,
unanticipated reclamation expenses, title disputes or claims and limitations
on insurance coverage.
    These forward-looking statements include, among others, statements with
respect to Stornoway's objectives for the ensuing year, our medium and
long-term goals, and strategies to achieve those objectives and goals, as well
as statements with respect to our beliefs, plans, objectives, expectations,
anticipations, estimates and intentions. The words "may," "could," "should,"
"would," "suspect," "outlook," "believe," "plan," "anticipate," "estimate,"
"expect," "intend," and words and expressions of similar import are intended
to identify forward-looking statements. In particular, statements regarding
Stornoway's future operations, future exploration and development activities
or other development plans contain forward-looking statements.
    All forward-looking statements and information are based on Stornoway's
current beliefs as well as assumptions made by and information currently
available to Stornoway concerning anticipated financial performance, business
prospects, strategies, regulatory developments, development plans,
exploration, development and mining activities and commitments. Although
management considers these assumptions to be reasonable based on information
currently available to it, they may prove to be incorrect.
    By their very nature, forward-looking statements involve inherent risks
and uncertainties, both general and specific, and risks exist that
predictions, forecasts, projections and other forward-looking statements will
not be achieved. We caution readers not to place undue reliance on these
statements as a number of important factors could cause the actual results to
differ materially from the beliefs, plans, objectives, expectations,
anticipations, estimates and intentions expressed in such forward-looking
statements.
    These factors include, but are not limited to, developments in world
diamond markets, changes in diamond valuations, risks relating to fluctuations
in the Canadian dollar and other currencies relative to the US dollar, changes
in exploration, development or mining plans due to exploration results and
changing budget priorities of Stornoway or its joint venture partners, changes
in project parameters as plans continue to be refined; possible variations in
ore reserves, grade or recovery rates; accidents, labour disputes and other
risks of the mining industry; delays in obtaining governmental approvals or
financing or in the completion of development or construction activities, the
effects of competition in the markets in which Stornoway operates, the impact
of changes in the laws and regulations regulating mining exploration and
development, judicial or regulatory judgments and legal proceedings,
operational and infrastructure risks and the additional risks described in
Stornoway's most recently filed Annual Information Form, annual and interim
MD&A, and Stornoway's anticipation of and success in managing the foregoing
risks. Stornoway cautions that the foregoing list of factors that may affect
future results is not exhaustive. When relying on our forward-looking
statements to make decisions with respect to Stornoway, investors and others
should carefully consider the foregoing factors and other uncertainties and
potential events. Stornoway does not undertake to update any forward-looking
statement, whether written or oral, that may be made from time to time by
Stornoway or on our behalf.





Renseignements :

Renseignements: Nick Thomas, (604) 983-7754 ou 1-877-331-2232, site Web:
www.stornowaydiamonds.com, courriel: info@stornowaydiamonds.com

Profil de l'entreprise

Stornoway Diamond Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.