Stocks d'énergie amplements suffisants pour l'hiver



    CALGARY, le 30 oct. /CNW/ - Les stocks de gaz naturel seront amplement
suffisants pour répondre à la demande de chauffage cet hiver, même s'il devait
faire très froid. C'est ce qu'a révélé aujourd'hui une présentation de
l'Office national de l'énergie (ONE) sur ses perspectives concernant les
marchés énergétiques pour les mois qui viennent. La présentation a mis en
lumière les effets que pourraient avoir l'état des stocks, les conditions
atmosphériques exceptionnelles et les événements géopolitiques sur les prix de
l'énergie cet hiver.
    Il est fort probable que le prix du pétrole brut se maintiendra dans la
fourchette des 75 $US à 80 $US le baril jusqu'à la fin de l'hiver. Le risque
de voir le prix continuer de grimper ne s'atténue pas, étant donné le
resserrement de l'offre. Le prix du mazout de chauffage devrait évoluer en
parallèle à celui du pétrole brut. Selon l'ONE, les stocks de mazout de
chauffage sont adéquats.
    "Tout ce que l'on peut affirmer avec certitude, c'est que les prix de
l'énergie demeurent instables", a dit Gaétan Caron, président de l'Office
national de l'énergie. "Il n'est pas possible de savoir quel temps il fera cet
hiver, ni quels événements se produiront dans le monde", a-t-il ajouté.
    En Amérique du Nord, les prix du gaz naturel faisant l'objet de contrats
à terme devraient osciller entre 6 $US et 8 $US/MBTU (millions d'unités
thermales britanniques), mais une hausse au-delà de cette fourchette est
toujours possible si les températures se révélaient exceptionnellement
froides. Des augmentations au titre de la production aux Etats-Unis et de
l'importation de gaz naturel liquéfié contrebalanceront les baisses de
production auxquelles on assiste au Canada.
    Il est prévu que les provinces et territoires canadiens auront
suffisamment d'électricité pour répondre à la demande hivernale, à moins de
conditions météorologiques exceptionnelles ou d'interruptions imprévues. La
demande sur les réseaux de la plupart des provinces atteint son maximum durant
l'hiver. Celles qui produisent la plus grande partie de leur électricité à
partir de ressources hydriques (le Québec, la Colombie-Britannique et le
Manitoba) ont accumulé des réserves en prévision de la forte consommation pour
les besoins en chauffage.
    Les projections sur les prix de l'énergie doivent toujours tenir compte
de la situation géopolitique. C'est ainsi que les prix du pétrole ont battu
tous les records à la mi-octobre, sous l'impulsion de la spéculation sur les
marchés, des tensions politiques au Moyen-Orient, du repli du dollar américain
et de goulots d'étranglement persistants dans le secteur du raffinage.
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole a convenu en septembre
d'accroître sa production de 500 000 barils par jours à compter de novembre
2007. Ce surplus d'offre devrait avoir un effet modérateur sur les prix élevés
constatés ces dernières semaines.
    Malgré les prix élevés du pétrole brut, il est peu probable que les
Canadiens aient à débourser davantage pour l'essence avant le printemps,
puisque c'est du 1er avril à la Fête du travail que la demande est la plus
forte.

    L'Office national de l'énergie est un organisme fédéral indépendant qui
réglemente plusieurs secteurs de l'industrie énergétique du Canada. Il a pour
raison d'être de promouvoir, dans l'intérêt public canadien, la sûreté et la
sécurité, la protection de l'environnement et l'efficience de l'infrastructure
et des marchés énergétiques, en s'en tenant au mandat conféré par le Parlement
au chapitre de la réglementation des pipelines, de la mise en valeur des
ressources énergétiques et du commerce de l'énergie. Dans le cadre de son
mandat, l'ONE se tient au fait des approvisionnements en produits énergétiques
au Canada et publie des rapports sur l'énergie. Le site Internet de l'ONE
contient de l'information sur l'énergie régulièrement mise à jour à
l'intention du public canadien.

    On peut consulter ce communiqué, une fiche de renseignements et la
présentation sur les perspectives concernant l'énergie cet hiver sur le site
Internet de l'Office, à l'adresse www.neb-one.gc.ca sous la rubrique Quoi de
neuf?





Renseignements :

Renseignements: Andrew Cameron (acameron@neb-one.gc.ca), Agent des
communications, Téléphone: (403) 299-3930


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.