Stimulaton de l'économie de l'innovation dans la RGT



    
    Le gouvernement McGuinty finance la recherche qui convertit les idées en
    emplois
    

    TORONTO, le 27 août /CNW/ -

    NOUVELLES

    La recherche visant à améliorer la vie des enfants ayant de graves
handicaps physiques, à créer des moyens moins polluants de produire de
l'électricité et à trouver de meilleurs moyens de traiter et de prévenir les
maladies compte parmi les 22 projets de recherche de la région du Grand
Toronto recevant plus de trois millions de dollars en financement au titre du
Programme de bourses de nouveaux chercheurs
(http://www.mri.gov.on.ca/french/programs/era/program.asp) de la province.
    Le financement de la recherche de calibre mondial s'inscrit dans le plan
de l'Ontario consistant à édifier une économie de l'innovation qui convertit
les bonnes idées en bons emplois, à améliorer les soins de santé, à assainir
l'environnement et à offrir des possibilités illimitées aux familles de
l'Ontario.

    
    Parmi les chercheurs et chercheuses, citons :

    -   M. Tom Chau
        (http://www.bloorview.ca/research/scientistprofiles/chau.php)
        (Bloorview Kids Rehab), qui aide les enfants aux prises avec de
        graves handicaps physiques à communiquer et à interagir avec le monde
        qui les entoure.

    -   M. Radhakrishnan Mahadevan
(web.chem-eng.utoronto.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=650&Itemid
=62) (université de Toronto),
        dont la recherche se concentre sur les piles à combustible
        microbiennes. dispositif qui utilise les microorganismes pour la
        production d'électricité. M. Mahadevan estime que cette technologie
        pourrait en principe contribuer à assainir l'environnement, tout en
        produisant de l'électricité propre.

    -   M. Krishnan Venkatakrishnan
        (http://www.ryerson.ca/mie/faculty/associate/venkatakrishnan.html)
        (université Ryerson), dont l'équipe trouve de nouvelles façons
        d'utiliser les lasers pour aider les fabricants de semi-conducteurs
        de l'Ontario à produire la prochaine génération de puces à haut
        rendement.

    -   M. Peter Cheung
(http://www.uhnresearch.ca/researchers/profile.php?lookup=1005)
        (Réseau universitaire de santé) et son équipe, qui étudieront la
        régulation des gènes liés au cancer de la prostate.
    

    Au total et dans toute la province, 66 projets d'une valeur de
9,24 millions de dollars reçoivent des fonds au titre du Programme de bourses
de nouveaux chercheurs.
    L'objectif de ce programme consiste à améliorer l'aptitude de l'Ontario à
attirer et à conserver les meilleurs et les plus brillants spécialistes en
recherche du monde entier. L'investissement d'aujourd'hui fera en sorte que
les grands chercheurs et grandes chercheuses de l'Ontario disposent des
ressources qu'il leur faut pour former des équipes de recherche composées
d'étudiants diplômés, de boursiers de recherches post-doctorales, d'assistants
et d'associés en recherche de tout le Canada et de l'étranger.

    CITATIONS

    "L'investissement d'aujourd'hui est un élément important du plan de
l'Ontario destiné à édifier une économie propulsée par l'innovation. Nous
investissons dans les personnes qui feront les percées scientifiques devant
améliorer les soins de santé, protéger l'environnement et stimuler la
croissance des secteurs qui façonneront l'avenir de l'Ontario," a déclaré le
ministre de la Recherche et de l'Innovation, M. John Wilkinson
(http://www.mri.gov.on.ca/french/about/MinisterBio.asp).
    "Cette bourse de nouveaux chercheurs reconnaît que, dans notre économie
axée sur les connaissances, la recherche visant à améliorer la condition
humaine - à donner une autonomie accrue aux enfants - est une priorité du
gouvernement de l'Ontario. Nous visons à ouvrir le monde des communications et
de la maîtrise aux enfants qui ne peuvent ni parler, ni se déplacer. La bourse
de nouveaux chercheurs nous aidera à attirer et à former les meilleurs
étudiants diplômés pour qu'ils puissent travailler dans ce domaine riche et
inexploité et s'attaquer à d'autres questions d'invalidité de l'enfance pour
les générations à venir," a affirmé M. Tom Chau
(http://www.bloorview.ca/research/scientistprofiles/chau.php), chercheur à 
Bloorview Kids Rehab.

    FAITS EN BREF

    
    -   Le projet de recherche de Bloorview Kids Rehab devrait en principe
        créer des emplois et des possibilités de formation pour trois
        chercheurs ou chercheuses du niveau post-doctoral, se concentrant sur
        la prochaine génération de dispositifs médicaux avant-gardistes pour
        les enfants ayant de graves handicaps.

    -   Dans toute la RGT, l'investissement d'aujourd'hui se traduit par des
        emplois de recherche de pointe et des possibilités de formation pour
        jusqu'à 74 étudiants et étudiantes de 1er, de 2e ou de 3e cycles et
        chercheurs et chercheuses du niveau post-doctoral, ainsi que par la
        mise à contribution de jusqu'à 1 099 élèves du secondaire par an,
        pour leur donner un aperçu de la recherche réelle et les inviter à
        envisager une carrière en sciences et en technologie.

    -   Le Programme de bourses de nouveaux chercheurs est un élément
        important du programme d'innovation de l'Ontario
        (http://www.mri.gov.on.ca/french/programs/oia/program.asp), plan
        conçu pour faire de l'innovation la force motrice de l'économie
        provinciale.

    -   L'innovation est un des éléments du plan en cinq volets du
        gouvernement McGuinty pour l'économie. En voici les autres éléments :
        -  Les compétences et la formation
        -  L'infrastructure des bâtiments
        -  Les réductions stratégiques d'impôt pour les entreprises, visant à
           engendrer des investissements
        -  Les partenariats avec les entreprises
    

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Pour en savoir plus sur les bourses de nouveaux chercheurs
(http://www.mri.gov.on.ca/french/programs/era/program.asp)

    Pour en savoir plus sur le programme d'innovation de l'Ontario
(http://www.mri.gov.on.ca/french/programs/oia/program.asp)

    Apprenez comment le Budget 2008
(http://www.fin.gov.on.ca/french/budget/ontariobudgets/2008/index.html) de
l'Ontario appuie l'innovation

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                             ontario.ca/nouvelles-innovation
                                                   Also available in English



    DOCUMENT D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

           NOUS RENFORCONS L'ECONOMIE DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO
    

    Le financement d'une recherche de calibre mondial s'insère dans le plan
de l'Ontario visant l'édification d'une économie de l'innovation.
    Les universités, collèges, hôpitaux et instituts de recherche de
l'Ontario jouent un rôle vital dans le plan gouvernemental en cinq volets
destiné à veiller à ce que l'Ontario reste à la fine pointe de l'économie
mondiale axée sur le savoir, en appuyant la recherche avant-gardiste et en
formant des chercheurs et chercheuses de calibre mondial.
    Le Programme de bourses de nouveaux chercheurs (BNC)
(http://www.mri.gov.on.ca/french/programs/era/program.asp) aide les chercheurs
et chercheuses prometteurs et récemment nommés de l'Ontario à constituer leurs
équipes de recherche composées d'étudiants diplômés, de boursiers de
recherches postdoctorales, d'assistants et d'associés à la recherche.
L'objectif du programme consiste à améliorer l'aptitude de l'Ontario à attirer
et à conserver les meilleurs et les plus brillants spécialistes du monde en
matière de recherche.
    Dans toute la province, cet investissement engendrera des possibilités de
recherche de pointe pour jusqu'à 225 étudiants et étudiantes diplômés et
chercheurs et chercheuses au niveau postdoctoral et il mettra à contribution
chaque année, jusqu'à 6 700 étudiantes et étudiants d'écoles secondaires, en
leur donnant un aperçu maison de la vraie recherche et en les incitant à
envisager une carrière en science et en technologie.
    Le programme de BNC est un élément capital du programme d'innovation de
l'Ontario. S'appuyant sur près de trois milliards de dollars de dépenses sur
huit ans, le programme d'innovation de l'Ontario
(http://www.mri.gov.on.ca/french/programs/oia/program.asp) édifie l'économie
de l'innovation de l'Ontario sur les atouts du milieu créateur, de la
population active hautement qualifiée, du système d'éducation de calibre
mondial et du milieu de la recherche de renom international de notre province.

    
                 TITULAIRES DE BOURSES DE NOUVEAUX CHERCHEURS
                       DANS LA REGION DU GRAND TORONTO
    

    Fabrication évoluée
    -------------------

    M. Krishnan Venkatakrishnan
    Université Ryerson
    Nanofabrication par impulsions laser ultracourtes

    M. Krishnan Venkatakrishnan et son équipe de recherche donneront la
possibilité aux fabricants de systèmes microélectroniques et
microélectrochimiques de modifier les fonctions des dispositifs au cours d'une
production intensive. Cette technique augmentera le rendement et dynamisera la
production des dispositifs à semi-conducteurs, des composants électroniques
passifs et des circuits, des cartes de circuits imprimés d'interconnexion à
haute densité et de l'encapsulation perfectionnée de semi-conducteurs. Cette
recherche débouchera sur une technologie perfectionnée faisant intervenir à la
fois la recherche fondamentale et la recherche appliquée, offrant une
formation pratique en fait de compétences commercialisables.

    Mme Bo Tan
    Université Ryerson
    Fabrication de laser micromètre et nanomètre

    Au sein des marchés axés sur la miniaturisation des dispositifs
électroniques, photoniques et biomédicaux, il est nécessaire de trouver de
nouvelles techniques de fabrication pour exploiter le potentiel de la
microtechnologie et de la nanotechnologie afin de les appliquer à la
fabrication. Les recherches sur la fabrication d'un laser à impulsions courtes
effectuées par Mme Bo Tan et son équipe pourraient conduire au remplacement
des techniques actuelles de production pour certaines applications par une
méthode moins coûteuse, une approche plus directe et un plus grand flux de
production, ce qui aiderait l'Ontario à rester concurrentiel dans ces
domaines.

    Michael John Gruninger
    Université de Toronto
    Fabrication intelligente autocorrectrice

    L'une des formes de fabrication intelligente consiste à mettre en place
des systèmes d'information qui anticipent les problèmes, les modifications ou
les besoins futurs de l'utilisateur. Une technique d'identification par
radiofréquence est souvent utilisée pour traiter et transmettre les données
sur les objets au fur et à mesure de leur passage dans toutes les étapes de
fabrication. Grâce à l'analyse des données et des évènements en temps réel,
les objets s'orientent par eux-mêmes, les processus deviennent autogérés et la
chaîne d'approvisionnement devient autocorrectrice. M. Gruninger et son équipe
de recherche s'attacheront à préciser les connaissances du processus de
fabrication qui devront être encodées et référencées, et à créer le
raisonnement automatisé ayant recours aux connaissances encodées.

    Energie propre/Environnement
    ----------------------------

    Radhakrishnan Mahadevan
    Université de Toronto
    Biologie des systèmes et piles à combustible microbiennes

    La technologie des piles à combustible microbiennes est prometteuse pour
régler les questions de l'assainissement de l'environnement et de la
production d'énergie. Les catalyseurs biologiques actuels utilisés dans les
piles à combustible microbiennes ont de faibles taux de production
d'électricité. M. Radhakrishnan Mahadevan et son équipe de recherche mettront
au point, à l'aide de programmes de modélisation informatique et de la
bio-ingénierie, une communauté d'espèces de micro-organismes qui pourraient
servir à obtenir des taux de production d'électricité plus élevés, ce qui en
permettrait l'emploi dans des applications pratiques qui consomment plus de
courant.

    Olivera Kesler
    Université de Toronto
    Création de meilleures piles à oxyde solide

    Les piles à oxyde solide, qui sont les dispositifs de conversion
énergétique les plus efficaces, peuvent utiliser de multiples carburants.
Cependant, leur coût élevé et leur durée de vie limitée compromettent leur
généralisation. La recherche de Mme Olivera Kesler permettra de réduire les
coûts des piles à oxyde solide grâce au remplacement des matériaux céramiques
coûteux, utilisés comme principale composante structurelle, par de l'acier
inoxydable bon marché. L'acier étant susceptible de s'oxyder aux températures
de fonctionnement, Mme Kesler et son équipe s'emploieront à mieux comprendre
son comportement lors de l'oxydation et elles utiliseront ces connaissances
ainsi que des méthodes de revêtement de protection par le chrome pour élaborer
des stratégies visant à prévenir la dégradation de l'acier inoxydable se
trouvant dans les piles.

    Biotechnologie/Santé
    --------------------

    M. Peter Cheung
    Réseau universitaire de santé
    Compréhension de la régulation des gènes dans les cellules saines et les
    cellules cancéreuses

    Le projet du génome humain a permis d'évaluer que chaque cellule possède
environ 30 000 gènes. Cependant, ces gènes ne sont pas tous actifs dans une
cellule type. Il est essentiel que les bons gènes restent activés ou
désactivés, car la perturbation du bon équilibre de l'expression génétique
provoque des maladies comme le cancer. M. Peter Cheung et son équipe de
recherche cherchent à en savoir davantage sur la régulation des gènes par
l'encapsidation de l'acide désoxyribonucléique autour des histones. Ils se
concentrent plus particulièrement sur la molécule qui supprime les étiquettes
chimiques des histones pour activer des gènes précis. Cette molécule
intervient dans le cancer de la prostate et pourrait, à terme, représenter une
nouvelle cible pour l'élaboration de médicaments contre le cancer.

    M. Tom Chau
    Bloorview Kids Rehab
    "Langage corporel" : technologies appliquées aux communications non
    verbales

    En raison d'un manque de technologies de soutien, un grand nombre de
personnes sans aucun trouble cognitif, mais atteints de multiples handicaps
physiques graves ne peuvent pas interagir avec le monde qui les entoure, ni
communiquer avec leurs proches. Privées de leur capacité de s'exprimer
oralement et incapables de bouger, ces personnes sont encore capables d'avoir
certaines réactions corporelles naturelles qui peuvent traduire leurs pensées.
M. Chau et son équipe de recherche proposent de mesurer les différents signaux
corporels émis par l'organisme d'enfants ayant de graves handicaps, afin de
rechercher les mécanismes cachés qui traduisent les pensées de ces enfants. M.
Chau et son équipe concevront ensuite des systèmes de matériel et de logiciels
qui détecteront automatiquement ces mécanismes subtils, ce qui permettra à
l'enfant de communiquer ses pensées grâce à son "langage corporel".

    Mme Mona Rafik Loutfy
    New Women's College Hospital
    Thérapie anti-VIH pour les femmes

    En Ontario, les femmes font partie du groupe vulnérable au VIH qui croît 
le plus rapidement.
    Jusqu'à tout récemment, elles ont été sous-représentées dans le domaine
de la recherche sur le VIH. Mme Mona Loutfy et son équipe de recherche
examineront les différences entre les hommes et les femmes qui suivent une
thérapie anti-VIH et ses effets secondaires. La lutte contre les effets
secondaires est l'un des plus importants enjeux du traitement anti-VIH. La
compréhension des différences entre les effets secondaires sur les femmes
séropositives et sur les hommes est essentielle et reste à évaluer dans un
groupe de grande taille.

    Mme Catriona M. Steele
    Institut de réadaptation de Toronto
    Sécurité de la déglutition et réadaptation après un accident cérébral
    vasculaire

    La dysphagie, une défaillance de la déglutition, peut atteindre les
personnes ayant subi un accident cérébral vasculaire ou les personnes
atteintes d'une maladie neurodégénérative. Ce problème de santé est
préoccupant en Ontario. En raison des risques élevés d'invasion des voies
respiratoires, les liquides fluides, comme l'eau, représentent alors un danger
lorsqu'ils doivent être avalés. La langue joue un rôle essentiel dans le
processus de déglutition, en engendrant des pressions qui permettent de
véhiculer les fluides de la bouche vers la gorge. Pour que la déglutition
s'effectue sans danger, ces pressions doivent être associées étroitement à une
viscosité de type liquide. Mme Catriona Steele et son équipe de recherche
montreront comment la précision de perception de la viscosité dépend des
capacités motrices de la langue et comment un programme de réadaptation de ces
capacités peut améliorer la précision de cette perception et la sécurité de la
déglutition.

    M. James Robert Carlyle
    Centre Sunnybrook des sciences de la santé
    Amélioration de notre compréhension de l'immunité aux maladies

    L'immunité innée est notre premier moyen de défense contre les maladies.
Les cellules NK sont des cellules immunitaires innées qui détectent et
suppriment les corps indésirables comme les cellules infectées et cancéreuses.
M. Carlyle a découvert une interaction moléculaire qui médie une nouvelle
forme de reconnaissance immunitaire entre les cellules NK et leurs cibles.
L'équipe étudiera la manière dont les cellules NK utilisent ce système pour
établir la distinction entre les cellules saines et les cellules anormales,
ainsi que la manière dont les infections parviennent à contourner cette
stratégie de défense. Leurs travaux amélioreront notre compréhension de la
résistance humaine au cancer, à l'infection et à la greffe, et ils jetteront
les bases de la création de nouvelles stratégies en matière de traitements et
de vaccins.

    M. Michael P. Scheid
    Université York
    Recherche de nouveaux points de départ pour le traitement du cancer

    Le cancer est une maladie au cours de laquelle la croissance et la
propagation des tissus sont inappropriées. La recherche de M. Michael Scheid
se penche sur un groupe d'enzymes intervenant dans le processus de
signalisation qui régule les fonctions des cellules, notamment celles qui
déterminent la mort de la cellule. M. Scheid et son équipe ont découvert un
nouveau mécanisme de régulation de l'activité enzymatique qui pourrait se
révéler décisif pour la création de nouveaux types de traitements contre le
cancer.

    Dr. Kari Lee Hoffman
    Université York
    De la perception à la mémoire et vice versa

    Les recherches de madame Kari Lee Hoffman visent la compréhension des
relations entre l'activité neuronale ascendante ou induite par des stimuli et
l'activité descendante ou induite par la mémoire. L'équipe de Mme Hoffman
cherchera à connaître les cellules nerveuses mobilisées pour encoder de
nouveaux stimuli, comme des visages humains; la manière dont les schémas
encodés sont transformés dans la mémoire et celle dont les différents schémas
d'activité parviennent à modifier la perception. Cette recherche devrait
mettre à jour les mécanismes qui sous-tendent la formation de la perception et
de la mémoire, ainsi que les pathologies caractérisées par une synchronie
excessive, comme l'épilepsie.

    M. Douglas S. Lee
    Réseau universitaire de santé
    Prévision et traitement de l'insuffisance cardiaque

    L'insuffisance cardiaque se produit lorsque la fonction de pompage du
coeur est affaiblie ou lorsque le coeur s'ankylose et qu'il est incapable de
relaxer. Dans l'avenir, un grand nombre de Canadiennes et Canadiens
souffriront d'insuffisance cardiaque. Les personnes atteintes de cette maladie
sollicitent souvent des soins dans les services d'urgence. L'équipe de
recherche de M. Steele concevra des instruments permettant d'identifier les
personnes atteintes d'insuffisance cardiaque dans les services d'urgence pour
lesquelles il existe un risque de décès, de visites répétées ou
d'hospitalisation.

    M. Christopher Sushil Parshuram
    The Hospital for Sick Children
    Traitement des patients atteints de maladies graves en Ontario

    Les recherches de M. Christopher Sushil Parshuram visent à améliorer les
systèmes actuels et à réduire les erreurs dans le traitement des maladies
graves. Son système d'intervention auprès des patients permet de repérer les
patients et patientes vulnérables, ce qui leur permet d'accéder en temps
opportun au service de soins intensifs. L'épuisement peut compromettre le
travail des praticiens ainsi que la prestation de soins efficaces. L'équipe de
recherche de M. Parshuram évalue des méthodes visant à réduire l'épuisement et
à améliorer le rendement par le biais d'une meilleure programmation de
l'emploi du temps des médecins de première ligne. Son programme de recherche,
axé sur la sécurité, mesure les résultats de santé révélateurs des patients et
il fournit un environnement propice à la formation. Cette recherche améliorera
le traitement des patients et patientes atteints de maladies graves en
Ontario.

    M. Stephane Angers
    Université de Toronto
    Mécanismes moléculaires favorisant la santé de la cellule

    Les protéines cellulaires ont une durée de vie limitée, car les cellules
les détruisent régulièrement pour préserver leur santé et leur stabilité. Les
ubiquitines ligases sont des enzymes qui régissent la reconnaissance et la
destruction des protéines dans la cellule. Plusieurs maladies, dont le cancer,
ont été associées à l'incapacité des cellules de détruire leurs protéines. M.
Stephane Angers et son équipe de recherche s'attacheront à comprendre ce
processus, afin de concevoir de meilleurs traitements contre les maladies et
d'améliorer la qualité de vie en Ontario.

    M. Asher Damon Cutter
    Université de Toronto
    Jusqu'à quel point les voies génétiques sont-elles générales?

    Cette recherche déterminera si différentes espèces de nématodes ou de
vers ronds utilisent les mêmes ensembles de gènes pour acquérir une résistance
au stress environnemental. Les nématodes causent des dégâts importants aux
cultures et ils sont difficiles à éradiquer en raison de leur résistance au
stress. Les scientifiques s'intéressent également aux gènes de ces nématodes,
car leurs interactions ressemblent étroitement à celle des gènes humains
associés à des maladies comme le diabète et la maladie d'Alzheimer. M. Asher
Cutter et son équipe de recherche s'attacheront à définir la façon dont ces
gènes diffèrent d'une espèce à l'autre ainsi que la manière d'exploiter ces
différences pour mieux lutter contre les ravageurs et trouver des traitements
contre les maladies humaines.

    Technologies de l'information et des communications
    ---------------------------------------------------

    M. David Juen Fung Lie
    Université de Toronto
    Renforcement de la sécurité des systèmes informatiques avec des moniteurs
    de machine virtuelle

    Le milieu des affaires et la population dépendent énormément de
l'informatique pour effectuer des tâches à sécurité élevée. Les brèches de
sécurité informatique ont entraîné des pertes énormes pour le milieu des
affaires. Les statistiques démontrent que la sécurité informatique est une
préoccupation de taille même pour l'utilisateur moyen. M. David Lie et son
équipe de recherche tentent de renforcer la sécurité des systèmes
informatiques, en améliorant les logiciels au niveau des couches inférieures
du système d'exploitation pour mettre en place des défenses ne pouvant pas
être contournées ou désactivées par des attaques. Le renforcement de la
sécurité des systèmes informatiques par ce moyen évitera les brèches de
sécurité et limitera la perte de temps, d'argent et de renseignements
confidentiels. Ainsi, il profitera à des domaines à sécurité élevée comme la
gestion des soins de santé ou des infrastructures essentielles.

    M. Ashvin Goel
    Université de Toronto
    Approche intégrée pour la sécurité des ordinateurs clients

    La croissance continue de l'Internet est limitée par le fait qu'on ne
peut pas y faire entièrement confiance pour des tâches délicates comme les
opérations bancaires en ligne et les soins de santé, même si de nombreuses
organisations déploient de gros efforts pour sécuriser leurs services en
ligne. M. Ashwin Goel et son équipe de recherche étudieront cette question et
fourniront des solutions détaillées qu'on pourra appliquer à des ordinateurs
clients actuels pour sécuriser l'Internet.

    Recherche fondamentale
    ----------------------

    Mme Wendy J. Taylor
    Université York
    Capture de données de physique des particules

    Le grand collisionneur hadronique (LHC) de l'Organisation européenne pour
la recherche nucléaire de Genève, en Suisse, sera la plus grande installation
énergétique de physique des particules des décennies à venir. Cet équipement
recèle un énorme potentiel de découverte, notamment de l'insaisissable boson
de Higgs, dont on pense qu'il fournit la masse de tous les éléments de
l'univers. En 2015, la luminosité de son faisceau de protons sera multipliée
par dix. Ces changements nécessitent d'importantes améliorations des
détecteurs grâce à des technologies capables de supporter les taux les plus
élevés d'arrivée d'énergie et de doses de radiations. Mme Wendy J. Taylor et
son équipe créeront le matériel électronique de lecture à faible bruit et
tolérant aux radiations qui remplacera le détecteur de repérage interne afin
de mettre en valeur le potentiel de découverte de l'installation.

    Andrew Stephen Toms
    Université York
    Classification des algèbres stellaires

    L'un des objectifs essentiels des mathématiques consiste à classifier
divers objets, souvent par l'intermédiaire d'un invariant, qui est comme une
étiquette d'identification et qui comporte la structure essentielle de l'objet
d'origine. M. Andrew Stephen Toms et son équipe de recherche travailleront sur
la classification d'algèbres stellaires et plus particulièrement des algèbres
stellaires non triviales. Les racines de cette classe d'objets se retrouvent
dans la mécanique quantique et elles ont des liens avec la plupart des
domaines des mathématiques modernes, dont la théorie des groupes, la géométrie
et la dynamique.

    M. Cody Howard Storry
    Université York
    Comparaison de la matière et de l'antimatière

    L'antihydrogène est l'atome le plus simple qui est constitué
exclusivement d'antimatière et qui consiste en un seul positron lié à un seul
antiproton. Le groupe de recherche de M. Cody Storry modélisera et capturera
l'antihydrogène. Cela lui permettra de comparer la structure atomique de
l'antihydrogène avec celle de l'hydrogène et d'effectuer la première
comparaison directe entre les atomes de la matière et ceux de l'antimatière et
de réaliser un test majeur des symétries fondamentales de la nature. Le
positonium est le stade d'association atomique d'un électron et d'un positron.
M. Storry et son équipe compareront les mesures de la structure du niveau
énergétique du positonium aux meilleures prévisions théoriques et ils
effectueront un test exhaustif de la théorie électrodynamique quantique.

    Mme Yanqin Wu
    Université de Toronto
    La formation des planètes : perspectives depuis l'extérieur du système
    solaire

    D'une manière générale, est-ce que la formation des planètes autour des
autres étoiles débute dans les mêmes conditions et est-ce qu'elle parvient aux
mêmes résultats que dans le processus de formation de notre propre système
solaire? Les avancées technologiques contemporaines nous ont permis de nous
pencher sur ces questions, en nous donnant un aperçu des autres systèmes
solaires dans lesquelles des planètes sont en formation, ainsi que de
l'immensité glaciale que sont les confins du système solaire. Mme Yanqin Qu et
son équipe de recherche tenteront d'interpréter ces données fascinantes et
parfois complexes, afin de répondre à cette question millénaire : notre
système solaire est-il le seul dans l'univers?

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                             ontario.ca/nouvelles-innovation
                                                        Available in English
    




Renseignements :

Renseignements: Sandra Watts, Bureau du ministre, (416) 314-7067; Perry
Blocher, Direction des communications du MRI, (416) 326-7717

Profil de l'entreprise

MINISTERE DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION DE L'ONTARIO

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.