Spécialité Mandrin CSI à Québec - Dernière semaine de travail



    QUEBEC, le 2 juin /CNW Telbec/ - Le 4 juin prochain, les premières
coupures d'un licenciement collectif débuteront chez Spécialité Mandrin CSI à
Québec. Elles se poursuivront jusqu'au 18 juillet. Il ne restera que quelques
employés dans le département des presses. Cette compagnie de fabrication et de
réusinage de mandrins pour l'industrie des pâtes et papier a décidé de
transférer ses opérations en Ontario. "L'employeur invoque des problèmes avec
le propriétaire de la bâtisse et un loyer qui gruge ses marges de profit. Dans
les faits, de l'aveu même de l'employeur lors d'une rencontre, le déménagement
en Ontario est justifié par l'attrait des bas salaires et des coûts moindres
de transport. Pas de plan de relance. Pas d'investissements. Il a même refusé
l'aide du Fonds de solidarité", a déclaré Réal Valiquette, coordonnateur du
Syndicat des Métallos (FTQ) dans la région de Québec.
    Le président de la section locale 6072, Eric Roberge, a poursuivi en
expliquant qu'il y a deux ans les travailleurs avaient accepté un gel des
salaires et subi des abolitions de postes qui s'étaient traduites par une
augmentation de la charge de travail. "Nous avons toujours démontré notre
bonne volonté afin d'aider l'employeur. Nos produits sont de qualité. Nous
avons une expertise. S'il est en affaires, c'est grâce à nous. Sa façon de le
reconnaître, c'est de nous mettre à pied au lieu d'investir dans l'équipement
et de rentabiliser l'entreprise sur le marché. C'est plus facile de
déménager".
    "Ce licenciement collectif est un autre coup dur pour la région de
Québec. Spécialité Mandrin CSI, qui s'appelait auparavant SLM, est une
entreprise qui existe depuis près de 50 ans dans la région de Québec. Elle a
déjà employé plus de 1 000 travailleurs et travailleuses. Nous demandons à
l'employeur de se raviser et d'être proactif afin de sauver l'entreprise et
les emplois qui s'y rattachent. Entretemps, nous nous préparons à soutenir nos
membres advenant l'impossibilité d'en arriver à un plan de relance", a conclu
Réal Valiquette.
    Le salaire horaire moyen est de 14 $. Ils sont actuellement trente
travailleurs qui oeuvrent pour Spécialité Mandrin CSI. La section locale 6072
est la plus ancienne du Syndicat des Métallos (FTQ) dans la région de Québec.




Renseignements :

Renseignements: Réal Valiquette, Syndicat des Métallos (FTQ), (418)
628-8222


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.