Sondage sur la sollicitation et la publicité sur le crédit : 72% des Québécois considèrent que le gouvernement devrait intervenir en matière de sollicitation sur le crédit.



    MONTREAL, le 15 nov. /CNW Telbec/ - Près de trois Québécois sur quatre
(72%) aimeraient que le gouvernement interdise ou réglemente la sollicitation
sur le crédit, révèle un sondage(*) réalisé dans le cadre de la campagne "Dans
la marge jusqu'au cou!".
    "Les consommateurs sont fatigués de recevoir des offres de crédit non
sollicitées", déclare Clémence Gagnon, porte-parole de la campagne. La preuve,
65% des répondants considèrent faire l'objet de trop de sollicitations.
    "Ce sont les jeunes et les personnes à faible revenu qui sont les plus
tentés d'accepter ces offres", souligne madame Gagnon. Effectivement, selon
les résultats du sondage, les jeunes, les hommes et les personnes à faible
revenu seraient ceux qui répondent positivement en plus grand nombre à la
sollicitation sur le crédit. La grande majorité des Québécois, c'est-à-dire
86,5%, disent recevoir des offres de crédit non sollicitées par la poste ou
par téléphone. De façon générale, les entreprises qui sollicitent du crédit au
téléphone ou par la poste obtiennent des résultats positifs dans 3,2 % des
cas.
    Les associations de consommateurs du Québec constatent, dans le cadre de
leur travail quotidien, que les sollicitations et les publicités sur le crédit
ne sont pas étrangères à l'augmentation de l'endettement des consommateurs.
"Ces sollicitations offrent un accès trop facile au crédit, sans analyse
préalable de la capacité de remboursement du consommateur", ajoute Clémence
Gagnon. "Nous assistons, depuis quelques années, à une réduction des critères
d'acceptation dans le domaine du crédit", précise-t-elle. D'ailleurs, il
devrait y avoir une règlementation beaucoup plus sévère pour l'émission de
cartes de crédit au Québec.
    Est-il acceptable qu'il n'y ait pas de règlementation en matière de
sollicitation sur le crédit ? Est-il acceptable que les émetteurs de crédit
sollicitent les gens sans analyse préalable de leur capacité de paiement ?
Est-il acceptable que les jeunes soient sollicités jusque dans les
institutions scolaires ? Les associations de consommateurs répondent non, non,
et non ! C'est pourquoi elles sont contre la sollicitation et la publicité sur
le crédit et qu'elles travaillent pour faire interdire cette pratique.
    "Les émetteurs n'ont aucune responsabilité sociale et les risques liés à
l'utilisation excessive du crédit sont assumés entièrement par les
consommateurs", ajoute madame Gagnon. "Notre objectif est de limiter les
effets pervers des illusions que nous font miroiter les émetteurs de crédit",
conclut-elle. Les moyens pour y arriver sont l'éducation et la sensibilisation
des consommateurs, bien sûr, mais également la réglementation de l'octroi du
crédit.

    Pour en savoir plus sur le crédit et l'endettement ou pour connaître
l'horaire des activités de la campagne "Dans la marge jusqu'au cou!",
n'hésitez pas à communiquer avec les associations de consommateurs du Québec
ou téléphonez sans frais au 1-877-962-2227.

    Cette campagne est réalisée grâce à la contribution financière de
l'Autorité des marchés financiers et au soutien de l'Office de la Protection
du consommateur.

    
    -------------------------
    (*) Ce sondage omnibus a été effectué entre le 24 septembre et le
        3 octobre 2007 auprès de 1021 ménages québécois. La marge d'erreur
        est de 3,1%, 19 fois sur 20.
    
    -%SU: LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: médias: Caroline Toupin, CACQ, (514) 362-8623, cell.:
(514) 432-0137; Visitez le site Internet de la campagne : www.cacq.ca;
Veuillez noter que madame Clémence Gagnon, porte-parole de la campagne, est
disponible pour des entrevues.

Profil de l'entreprise

Coalition des associations de consommateurs du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.