SONDAGE: LES CANADIENS CONFIANTS ENVERS LE POTENTIEL D'INVESTISSEMENT QUE REPRÉSENTENT LES PROPRIÉTÉS RÉCRÉATIVES

Selon Royal LePage, la confiance des Canadiens reflète la force récente du marché immobilier

TORONTO, le 20 mai /CNW/ - Une grande majorité de Canadiens qui ont fait l'acquisition d'une propriété récréative ou qui ont l'intention d'en acheter une dans les 24 prochain mois croit que l'achat d'une résidence de vacances est un bon investissement à long terme, selon un sondage commandé par les Services immobiliers Royal LePage réalisé sur le forum de Angus Reid..

En outre, le sondage a révélé que 89 pour cent des propriétaires et des acheteurs potentiels considèrent que les propriétés récréatives représentent un bon investissement à long terme. Si on s'attarde aux différentes régions, ce pourcentage inclut 92 pour cent des répondants de l'Alberta, 91 pour cent de l'Ontario, 87 pour cent de la Colombie-Britannique et 81 pourcent du Québec.

Lorsqu'on a demandé aux répondants de comparer les propriétés récréatives au marché boursier quant au rendement financier, 50 pour cent de ceux-ci ont répondu que les propriétés récréatives offrent un rendement accru. Seulement 29 pour cent ont répondu qu'ils préféraient investir dans le marché boursier, tandis que 21 pour cent étaient indécis.

« La confiance des Canadiens envers la valeur des propriétés récréatives reflète la situation dont nous avons été témoins dans les centres urbains canadiens, » affirme Phil Soper, président et chef de la direction des Services immobiliers Royal LePage. « Ce printemps, on a ignoré les histoires d'horreur de certains marchés immobiliers internationaux fondamentalement imparfaits qui ont affecté la demande pour les habitations de type chalet au cours de la récession. Le marché traditionnellement actif de la propriété récréative au Canada semble s'être ressaisi une fois de plus ».

Fait intéressant, la majorité des répondants (57 pour cent) a indiqué que la prévision de la hausse des taux d'intérêt n'affectera pas leur désir d'acquérir une propriété récréative. Dans ce groupe, 55 pour cent des répondants de 35 à 54 ans (et 70 pour cent des répondants âgés de 55 ans et plus) ont affirmé que la hausse anticipée des taux d'intérêt n'aurait aucune incidence sur leur décision de devenir propriétaire d'une propriété récréative.

Quant aux sacrifices financiers liés au style de vie pour l'achat d'une propriété récréative, plus d'un tiers des personnes (35 pour cent) ont répondu qu'elles seraient principalement susceptibles de réduire leurs dépenses personnelles au cours de l'année. Les deux stratégies les moins populaires étaient de conduire aussi loin que nécessaire et de faire de la propriété récréative la résidence principale, toutes deux à 13 pour cent.

« La pluie et le mauvais temps constant ont ralenti la période des ventes 2011 dans certaines régions du pays. Malgré les délais causés par les conditions météorologiques, le marché devrait reprendre. Le rapport de Royal LePage sur les propriétés récréatives démontre que l'amélioration constante de l'économie alimente la confiance des consommateurs, ce qui devrait avoir un impact positif sur la demande. Nous nous attendons à une activité considérable au cours des prochains mois - en particulier dans les marchés haut de gamme et de luxe, » ajoute M. Soper.

Plus de la moitié (51 pour cent) des répondants ont affirmé qu'ils louent, ou loueront, leur propriété afin de les aider à payer leur hypothèque et les frais connexes. Toutefois, nombre d'entre eux planifient d'être sélectifs (32 pour cent) et seulement louer leur propriété récréative à une personne qui est référée par une de leurs connaissances.

« Nous constatons que de plus en plus de personnes achètent des propriétés dans l'intention de les louer. Cette stratégie de compensation des coûts peut permettre à de jeunes familles d'acquérir un chalet plus tôt que prévu, ou à d'autres personnes d'acheter une propriété dans une région qui aurait été hors de leur portée, financièrement parlant. Pour la plupart des gens, la motivation d'achat ne constitue pas un plan financier. Elle demeure liée au style de vie - afin de satisfaire les besoins et les désirs de leur famille, » affirme M. Soper. « En fait, 92 pour cent des répondants croient qu'une propriété récréative est un bon moyen de réunir les membres de la famille. »

Le sondage Angus Reid a été commandé dans le cadre de la préparation du rapport Royal LePage sur les propriétés récréatives 2011, analyse de marché annuelle portant sur les prix des propriétés récréatives, les tendances et les activités dans des marchés du loisir choisis partout au pays. Un sondage réalisé en 2009 par Pollara pour Royal LePage a permis de sonder des Canadiens songeant à acheter une propriété récréative au cours des 24 prochains mois. Le sondage de 2011 a questionné des Canadiens qui ont récemment fait l'acquisition d'une propriété récréative et ceux ayant l'intention d'en acheter une au cours des 24 prochains mois.

Le tableau ci-dessous démontre la fourchette de prix typique des propriétés riveraines standard à accès terrestre partout au Canada en 2011.

Résumé des prix des propriétés récréatives en 2011 Prix moyens par province**
Chalet riverain standard à accès terrestre
95 mètres carrés, trois chambres à coucher, terrain de 30 mètres linéaires
PROVINCE PRIX MOYENS EN 2011
Île-du-Prince-Édouard 150 000 $
Nouvelle-Écosse 196 000 $
Terre-Neuve 100 000 $
Nouveau-Brunswick 162 000 $
Québec 250 000 $ - 1 000 000 $
Ontario 150 000 $ - 750 000 $
Manitoba 250 000 $ - 360 000 $
Saskatchewan 450 000 $ - 500 000 $
Alberta 350 000 $ - 400 000 $
Colombie-Britannique 330 000 $ - 1 000 000 $
MOYENNE NATIONALE 100 000 $ - 1 000 000 $

Données régionales:

Québec

Au Québec, 73 pour cent des répondants ont indiqué que la tranquillité est le critère le plus important en ce qui concerne une propriété récréative; ce pourcentage étant 20 pour cent supérieur à la moyenne nationale (52 pour cent).

Les Québécois préfèrent demeurer près de leurs propriétés récréatives, avec 40 pour cent des répondants qui seraient prêts à conduire moins d'une heure pour se rendre à leur chalet. Quatorze pour cent utilisent ou ont l'intention d'utiliser leur propriété récréative plus d'une fois par semaine (plus que toute autre région et huit pour cent supérieur à la moyenne national qui est de six pour cent.)

Ontario

Selon les Ontariens, les trois critères les plus importants pour une propriété récréative sont la possibilité de l'utiliser à longueur d'année (47 pour cent), la tranquillité (45 pour cent) et le potentiel de location (26 pour cent.)

Avec l'économie canadienne qui se solidifie et l'augmentation anticipée des taux d'intérêt, 46 pour cent des acheteurs potentiels de propriété récréative en Ontario veulent acheter avant la hausse des taux.

Soixante et un pour cent des Ontariens interrogés envisagent d'acheter un chalet au bord d'un lac dans les 24 prochains mois.

Alberta

Selon les Albertains interrogés, les trois critères privilégiés lors de l'acquisition d'une propriété récréative sont l'usage quatre saisons (50 pour cent), la tranquillité (45 pour cent) et la proximité des services (41 pour cent).

Presque tous les répondants de l'Alberta (97 pour cent) sont en accord ou fortement en accord avec le fait qu'une propriété récréative est un excellent moyen de réunir les membres de la famille. 

Colombie-Britannique

Les répondants de la Colombie-Britannique s'entendent pour dire que l'usage à longueur d'année et la quiétude (tous deux à 43 pour cent) ainsi que la proximité des services et le potentiel de location (tous deux à 31 pour cent) sont des critères importants lorsqu'ils considèrent une proximité récréative.

Quatre-vingt-cinq pour cent des répondants sont moyennement en accord ou fortement en accord avec le fait qu'une propriété récréative est un excellent moyen de réunir les membres de la famille (le plus faible pourcentage du pays, soit sept pour cent inférieur à la moyenne nationale qui est de 92 pour cent.) 

MÉTHODOLOGIE

Un sondage en ligne a été conduit entre les 5 et 11 mai 2011 auprès de 1004 Canadiens qui possèdent  actuellement une propriété récréative et ceux qui considèrent acheter une propriété récréative au cours des 24 prochains mois. Pour cette étude, la propriété récréative est considérée comme étant un chalet au bord du lac, une copropriété de villégiature, une propriété située dans les bois, une propriété à temps partagé, une maison mobile, une ferme, un terrain vacant, une propriété fractionnée, et un chalet près d'une pente de ski.

La marge d'erreur— qui mesure la variabilité de l'échantillonnage— est de 3,1 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement pondérés en fonction des données de recensement les plus récentes quant au sexe et à la région pour assurer un échantillon représentatif de l'entière population adulte du Canada. Les écarts dans les totaux ou entre eux s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

À propos de Royal LePage

Au service des Canadiens depuis 1913, Royal LePage est le premier fournisseur au pays de services aux maisons de courtage immobilier, grâce à son réseau de plus de 14 000 courtiers répartis dans 600 bureaux partout au Canada. Royal LePage est la seule entreprise immobilière au Canada à posséder son propre organisme de bienfaisance, la Fondation Un toit pour tous de Royal LePage, qui vient en aide aux centres d'hébergement pour femmes et enfants ainsi qu'aux programmes éducatifs visant à mettre fin à la violence familiale. Royal LePage est une société affiliée de Brookfield Real Estate Services Inc., une entreprise inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole « TSX: BRE ».

Pour en savoir davantage, veuillez visiter le site www.royallepage.ca ou consulter Notre entreprise

SOURCE Royal LePage Limited

Renseignements :

Valérie Dupuis
Fleishman-Hillard Inc.
Bureau : 514-866-6776, poste 312
Cellulaire : 514-892-8005
valerie.dupuis@fleishman.ca

Tammy Gilmer
Directrice, Relations publiques et Communications nationales
Services immobiliers Royal LePage
tgilmer@royallepage.ca

Profil de l'entreprise

Royal LePage Limited

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.