Sondage international de la HSBC sur la retraite : les Canadiens parmi les plus enclins à tout dépenser de leur vivant

**et à réaliser leurs rêves dans leurs vieux jours**

VANCOUVER, le 29 avril 2015 /CNW/ - Le dernier rapport mondial de la HSBC sur l'avenir de la retraite, intitulé Choices for later life (Les choix à faire pour l'avenir), présente certaines données étonnantes obtenues en comparant au reste du monde les attentes des Canadiens à l'approche de la retraite ainsi que la réalité des retraités. Le rapport est fondé sur un sondage effectué auprès de 16 000 personnes (dont 1 000 au Canada), retraitées ou en âge de travailler, réparties dans 15 pays et territoires dans le monde.

Comment les Canadiens se comparent à leurs pairs ailleurs dans le monde :

  • Ils sont dépensiers : les Canadiens sont parmi les plus enclins à vouloir tout dépenser de leur vivant. Lorsqu'on leur demande quelle est leur attitude par rapport à l'épargne et aux dépenses, 27 % des Canadiens en âge de travailler répondent qu'il est préférable de dépenser tout son argent et de laisser ses enfants s'enrichir par eux-mêmes.

 

  • Ils osent rêver : les retraités canadiens sont beaucoup plus susceptibles que les autres de réaliser les objectifs qu'ils s'étaient fixés pour leurs vieux jours. 44 % des retraités canadiens ont atteint au moins un de leurs objectifs de retraite, ce qui est nettement supérieur à la moyenne mondiale (24 %).

 

  • Ils sont partagés par rapport à la semi-retraite : les retraités canadiens sont parmi les plus nombreux à s'être sentis forcés de prendre une semi-retraite, mais aujourd'hui, près de la moitié des travailleurs prévoient opter pour cette solution. Seulement 17 % des Canadiens à la retraite complète affirment avoir d'abord pris une semi-retraite, alors que 45 % des répondants en âge de travailler disent vouloir prendre une semi-retraite avant de cesser définitivement de travailler.

 

  • Au Canada, les parents semblent garder leur argent pour eux : les Canadiens sont parmi les moins enclins à aider financièrement leurs enfants d'âge adulte. Seulement 11 % des répondants canadiens n'étant pas à la retraite indiquent soutenir financièrement leurs enfants d'âge adulte, ce qui représente une des plus faibles proportions dans le monde et place les Canadiens largement sous la moyenne mondiale (21 %).


Pleins feux sur la semi-retraite : une réalité imposée selon certains, mais un objectif pour bien des gens
Parmi les Canadiens actuellement à la retraite, 15 % ont indiqué avoir pris cette décision parce qu'ils avaient de la difficulté à se trouver un emploi à leur âge. Seuls les retraités australiens ont été plus nombreux à invoquer le manque de perspectives d'emploi (17 %), ce qui place les répondants de ces deux pays loin devant la moyenne mondiale (10 %).

À propos des conclusions du nouveau rapport, Betty Miao, vice-présidente à la direction et responsable en chef des services bancaires de détail et gestion de patrimoine, Banque HSBC Canada, a déclaré : «Bien que le problème du sous-emploi auquel sont aujourd'hui confrontés les jeunes et les nouveaux diplômés soit bien connu, ces nouvelles données suggèrent que les Canadiens plus âgés ou approchant de la retraite en subissent également les effets, souvent au moment même où il est particulièrement important pour eux d'épargner pour l'avenir.»

Le problème ne touche pas que ceux qui sont sur le point de prendre leur retraite. En effet, 10 % des Canadiens sondés âgés de 45 à 54 ans affirment qu'ils n'auraient pas choisi la semi-retraite, ce qui laisse supposer que depuis le ralentissement économique, beaucoup de travailleurs d'expérience qui pourraient occuper un poste à temps plein sont écartés du marché du travail. De plus, la moitié de tous les répondants semi-retraités dans le monde ont changé de carrière lorsqu'ils ont cessé de travailler à temps plein. Si certains parmi eux ont pleinement réalisé leurs aspirations professionnelles et leurs objectifs financiers avant la retraite, les chiffres indiquent aussi que les employés d'expérience constituent une réserve de talent mal exploitée.

L'étude fait également ressortir un changement important dans la façon dont les Canadiens planifient leur retraite. Alors que seulement 17 % des Canadiens à la retraite complète affirment avoir d'abord pris une semi-retraite, 45 % des répondants en âge de travailler disent vouloir prendre une semi-retraite avant de cesser définitivement de travailler. Cette tendance s'observe également ailleurs; la moyenne mondiale des répondants en âge de travailler qui prévoient prendre une semi-retraite s'élève à 26 %.  

Mme Miao d'ajouter : «Comme les recherches menées par le gouvernement indiquent qu'une pénurie de main-d'œuvre qualifiée continuera de frapper certains secteurs et certaines professions pendant de nombreuses années, on peut affirmer à juste titre que les perspectives

d'emploi demeurent intéressantes pour au moins une partie de ceux qui prévoient continuer à travailler à un âge plus avancé1. Cela dit, que vous souhaitiez opter pour une semi-retraite le plus tôt possible ou que vous fassiez partie des 15 % de Canadiens qui n'envisagent tout simplement pas de prendre leur retraite, il est primordial que vous établissiez un plan financier qui tienne compte à la fois de vos aspirations et des réalités auxquelles vous pourriez devoir faire face plus tard.»

Pour obtenir le rapport complet et les résultats du Canada au sondage international sur la retraite et pour utiliser l'outil de planification de la retraite, consultez le site www.hsbc.ca/LdlR.

Notes aux rédacteurs :

1)

Rapport du gouvernement intitulé Pénurie de main-d'œuvre et de compétences au Canada : solutions aux défis actuels et futurs, lien : http://www.parl.gc.ca/content/hoc/Committee/411/HUMA/Reports/RP5937523/humarp09/humarp09-f.pdf



2)

Réalisée pour le compte de la HSBC, L'avenir de la retraite est une série d'études indépendantes de premier plan sur les tendances mondiales en matière de retraite. Elle offre des observations bien documentées relativement aux principales préoccupations découlant du vieillissement des populations et de l'augmentation de l'espérance de vie partout dans le monde. Le rapport mondial, Choice for later life (Les choix à faire pour l'avenir) est le onzième de la série et présente le point de vue de plus de 16 000 personnes (dont 1 000 au Canada) dans 15 pays et territoires du monde entier (Australie, Brésil, Canada, Émirats arabes unis, États-Unis, France, Hong Kong, Inde, Indonésie, Malaisie, Mexique, Royaume-Uni, Singapour, Taïwan, Turquie). La marge d'erreur sur un échantillon représentatif de 1 000 répondants est de +/- 3,1 %. Les résultats reposent sur un sondage en ligne réalisé par Ipsos MORI en août et septembre 2014. Depuis les débuts de la série, en 2005, plus de 141 000 personnes ont été sondées dans le monde. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la série L'avenir de la retraite, visitez le site www.hsbc.com > Retail Banking and Wealth Management



3)

La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au Canada. Le Groupe HSBC sert des clients du monde entier à partir de plus de 6 100 bureaux répartis dans 73 pays et territoires en Europe, en Asie, dans les Amériques, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Avec des actifs de 2 634 milliards de dollars US au 31 décembre 2014, la HSBC est l'un des plus importants établissements de services bancaires et financiers au monde.

 

SOURCE Banque HSBC Canada

Renseignements : Demandes des médias : Fabrice de Dongo, Premier directeur, relations avec les médias, Banque HSBC Canada, Tél. : 416-868-8282, Courriel : fabrice_dedongo@hsbc.ca; Aurora Bonin,Première directrice, relations avec les médias, Banque HSBC Canada, Tél. : 604-641-1905, Courriel : aurora.f.bonin@hsbc.ca

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.