Sondage FCEI : les mythes de la formation dans les PME déboulonnés

MONTRÉAL, le 12 août 2015 /CNW/ - Selon le rapport publié aujourd'hui par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), les PME canadiennes investissent en moyenne 31 000 $ par année dans la formation de leurs employés et ce sont les petites entreprises (moins de 20 employés) qui, proportionnellement, investissent le plus par employé. En effet, ce sondage révèle que ces dernières consacrent en moyenne près de 2 000 $ par employé par année, alors que ce montant se chiffre à environ 1 700 $ chez celles comptant entre 100 et 499 employés. « Ces données viennent remettre en cause l'idée souvent véhiculée que les petites entreprises investiraient moins dans la formation de leurs travailleurs. Les entrepreneurs savent que de bien former leurs employés, que ce soit en faisant de la formation formelle ou informelle, s'avère souvent un bon investissement pour l'entreprise, peu importe sa taille », indique Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Formation formelle ou informelle?
Les données recueillies par la FCEI montrent que, globalement, la formation réalisée informellement dans le milieu de travail est offerte par environ 90 % des PME et représente des investissements de 9 milliards $ par année. Ce montant équivaut à 64 % des 14 milliards $ investis au total dans la formation formelle et informelle par les PME canadiennes.

« La formation formelle est certes importante, mais ce qu'on apprend en cours d'emploi ne peut pas nécessairement s'apprendre sur les bancs d'école, précise Martine Hébert. Apprendre à compter et apprendre à tenir la caisse dans un magasin sont deux choses bien différentes. Or, il n'y a pas vraiment de cours offerts sur comment tenir une caisse enregistreuse, comment la balancer, comment compter le change, comment faire les dépôts, etc.  C'est d'ailleurs pourquoi l'expérience professionnelle représente un atout recherché par les employeurs ».

Des coûts de formation qui varient selon l'expérience
Les coûts de formation des travailleurs sans expérience professionnelle sont évidemment plus importants. En effet, les petites entreprises investissent en moyenne plus de 4 200 $ dans la formation d'un nouvel employé sans expérience, ce qui est nettement plus élevé que l'investissement moyen pour former un employé qui a de l'expérience. Or le sondage de la FCEI rappelle que les travailleurs sans expérience professionnelle occupent une plus grande proportion des nouveaux employés dans les petites entreprises (18 %) comparativement aux PME de plus grande taille (9 %).

Un investissement pour la concurrence?
Bien que 85 % des propriétaires de PME estiment qu'il est de leur responsabilité de fournir de la formation à leurs nouveaux employés, bon nombre d'entre eux craignent malheureusement de ne pas récolter le fruit de leur investissement. En effet, 60 % des entrepreneurs ont peur que leurs employés soient repêchés ailleurs et les quittent après avoir reçu une formation chez eux. « Ces craintes sont compréhensibles, car il arrive souvent que les employés formés par les petites entreprises soient sollicités ou recrutés par d'autres employeurs de plus grande taille, publics ou privés. Les petits entrepreneurs sont heureux de contribuer à la formation de la main-d'œuvre, mais il faut les aider à mieux rentabiliser leurs investissements en la matière », ajoute Mme Hébert.

Mieux soutenir les PME et leurs travailleurs
Alors que quelques pas ont été effectués dans la bonne direction, la FCEI croit que les gouvernements doivent en faire plus pour reconnaître et soutenir les besoins spécifiques en matière de formation dans les petites entreprises au pays. « C'est pourquoi nous demandons à tous les partis politiques fédéraux de même qu'aux gouvernements provinciaux et territoriaux de mettre en place un crédit d'impôt universel pour la formation qui reconnaisse la formation informelle. Soixante pour cent des propriétaires de PME sont d'avis que cela renforcerait leur capacité à former la main-d'œuvre, une force dont ils ont grandement besoin pour continuer de soutenir l'économie canadienne aujourd'hui comme demain », conclut Mme Hébert.

Lisez le rapport intégral, Renforcer les possibilités de formation dans les petites entreprises

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, conseillère, affaires publiques et relations médias, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 224 | Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.