Sondage de l'APCHQ - Le crédit d'impôt LogiRénov a fait croître les activités de rénovation au Québec

MONTRÉAL, le 16 mars 2015 /CNW Telbec/ L'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ) dévoile aujourd'hui les résultats d'un sondage réalisé auprès de rénovateurs. Le sondage, effectué au printemps et à l'automne 2014, démontre que le crédit d'impôt LogiRénov a fait bondir les activités de rénovation au Québec.

« Nous constatons que le crédit d'impôt LogiRénov a eu l'effet qu'escomptait le gouvernement au départ. Les activités de rénovation ont augmenté significativement au Québec en 2014 et il est clair que le crédit d'impôt y est pour beaucoup », affirme Georges Lambert, économiste, Service économique et affaires publiques de l'APCHQ.

Parmi les faits saillants du sondage, soulignons que le crédit d'impôt a eu un impact positif sur le chiffre d'affaires de plus de 70 % des rénovateurs en 2014. Pour 21 % d'entre eux, l'impact a été de 10 % à 25 %, ce qui est considérable dans le contexte économique actuel.

Rappelons que lors de la publication de ses prévisions économiques de septembre 2014, l'APCHQ estimait que les dépenses de rénovation allaient progresser d'environ 10 % pour les années 2014 et 2015, soit près du double de la croissance moyenne d'environ 5 %. Cette accélération est attribuable aux crédits d'impôt LogiRénov et ÉcoRénov. Le 4 mars dernier, Statistique Canada publiait les données d'investissements en rénovation. En 2014, les investissements totaux en rénovation au Québec atteignaient 12,2 G$, une hausse de 8 % par rapport à 2013.

Maintenir le crédit d'impôt
Dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances, Carlos Leitao, l'APCHQ a réitéré sa recommandation de rendre permanent le crédit d'impôt à la rénovation plutôt que d'y mettre fin, comme prévu en 2015. En plus de créer une activité économique importante dans toutes les régions du Québec, une telle mesure permet de combattre efficacement le travail au noir présent dans l'industrie de la construction. En effet, les ménages doivent faire affaire avec un entrepreneur licencié et peuvent accumuler leurs factures, même pour les travaux de petits montants, puis demander le crédit.

« Les crédits d'impôt ont rapporté beaucoup à l'économie québécoise au cours des derniers mois et nous estimons que le gouvernement devrait prolonger le crédit LogiRénov, voire le rendre permanent, selon des modalités qui seraient définies.  

Autres recommandations
Toujours à l'occasion des consultations prébudgétaires, l'APCHQ a formulé quelques autres recommandations, notamment :

  • De stimuler l'accession à la propriété par le biais du Régime épargne-propriété (REP), promis en campagne électorale ou encore par une utilisation des REER détenus par un parent afin de fournir une mise de fonds à un enfant qui désire s'acheter une première maison. Ceci fonctionnerait comme le Régime d'accession à la propriété (RAP) actuel, à la différence que les fonds proviendraient des parents. Il s'agit d'une mesure qui ne coûterait rien au gouvernement et qui lui procurerait par contre des entrées fiscales immédiates.
  • De stimuler la construction et la rénovation d'immeubles locatifs en accordant la déductibilité de certaines dépenses normalement capitalisables, par exemple des dépenses qui améliorent les bâtiments au plan énergétique, ainsi que par des remboursements de TVQ harmonisés avec ceux offerts pour la maison neuve.

En terminant, estime Georges Lambert, « il est important de rappeler que l'industrie de la construction résidentielle, si on l'associe à une stratégie de relance économique, peut contribuer grandement au rétablissement des finances publiques, de même qu'à l'enrichissement des ménages et à leur qualité de vie ».

 

À propos de l'APCHQ
Fondée en 1961, l'APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 17 000 entreprises membres réunies au sein de 15 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu'à ses interventions gouvernementales et publiques, l'APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l'occasion du renouvellement des conventions collectives de l'industrie de la construction, l'APCHQ a le mandat de négocier au nom de 14 500 employeurs du secteur résidentiel.  


 

SOURCE Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ)

Renseignements : Isabelle Boucher, Service des communications, APCHQ, 514 353-9960, poste 227

LIENS CONNEXES
http://www.apchq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.