Sondage comparatif Desjardins sur la planification financière - La planification financière : une approche distincte pour l'homme et la femme



    
                Les femmes privilégient une approche globale,
         alors que les hommes optent pour une approche par objectifs
    

    LEVIS, QC, le 12 déc. /CNW Telbec/ - Devrait-on aborder la planification
financière en fonction du bien-être futur de ses proches ou selon des
objectifs financiers précis à atteindre ? Est-il préférable d'avoir un
testament notarié et doit-on prévoir un mandat en cas d'inaptitude ?
Désire-t-on vraiment atteindre l'indépendance financière ? Qu'entend-on par
"profil d'investisseur" ou "horizon de placement" ?
    Vos réponses à ces questions en apparence simples pourraient grandement
différer selon que vous êtes un homme ou une femme, révèle un sondage du
Mouvement des caisses Desjardins qui permet de mesurer les différences de
préoccupations et de sensibilités entre les femmes et les hommes lorsqu'il est
question de planification financière.
    Mené au cours de l'automne 2007, le sondage a été réalisé auprès d'un
groupe de 1 400 répondants (1 000 au Québec et 400 en Ontario) représentatif
de la population adulte et composé d'un nombre égal de femmes et d'hommes. Il
comportait une quarantaine de questions réparties selon des rubriques telles :
l'aisance à discuter de planification financière avec un conseiller,
l'importance accordée aux différents aspects de la planification financière ou
la compréhension des termes qui s'y rapportent.
    "Même si l'écart moyen entre les réponses des femmes et des hommes est
relativement faible (7 points), la tendance qui se dégage de notre enquête
révèle une différence marquée dans l'approche; les femmes voient la
planification financière comme un tout qui intègre le bien-être de leurs
proches, alors que les hommes ont une approche par objectifs ciblés, plus
compartimentée. Ce constat vient confirmer la justesse de notre orientation,
qui favorise une approche personnalisée et à valeur ajoutée", a expliqué le
vice-président Gestion des avoirs au Mouvement des caisses Desjardins, M. Eric
Lemieux.

    Les femmes plus soucieuses du bien-être des autres

    Ainsi, les femmes se révèlent plus soucieuses du bien-être des autres et
plus inquiètes que les hommes à l'idée de constituer un fardeau pour leurs
proches. Elles sont davantage préoccupées que les hommes par le financement
des études des enfants (+ 6 points), l'importance d'avoir un budget
(+ 8 points) ou l'augmentation de la valeur des placements à court terme
(+ 9 points). Elles sont aussi plus conscientisées que les hommes à
l'importance d'avoir un testament notarié (+ 10 points) et un mandat en cas
d'inaptitude (+ 13 points).

    Les hommes visent davantage l'atteinte d'objectifs financiers

    Quant aux hommes, leur approche ciblée se révèle notamment dans leur
souci plus grand pour l'atteinte d'objectifs financiers (+ 6 points), pour les
incidences fiscales de leurs décisions financières (+ 7 points) ou pour leur
stratégie de planification de la retraite (+ 7 points). Les hommes sont
également plus nombreux que les femmes à se déclarer seuls responsables des
décisions qu'ils prennent (+ 9 points) et sont conséquemment moins enclins à
demander conseil.
    Le langage de la planification financière et de l'investissement paraît
par ailleurs mieux connu des hommes. Ils sont plus familiers que les femmes
avec des notions telles "le profil d'investisseur" (+ 17 points), "l'horizon
de placement" (+ 6 points) ou la "valeur nette" (+ 8 points). Par contre le
concept plus général "d'indépendance financière" est aussi bien compris par
les femmes que par les hommes et les femmes sont plus nombreuses que les
hommes à la désirer (+ 7 points).
    "Ce sondage est un outil de plus qui pourra aider les conseillers en
planification financière de Desjardins à mieux comprendre les membres, qu'il
s'agisse de femmes ou d'hommes, et à mieux les accompagner vers la sécurité
financière et celle de leurs proches", a ajouté M. Lemieux.

    A propos de Desjardins

    Plus important groupe financier intégré de nature coopérative au Canada,
avec un actif global de 147 milliards de dollars au 30 septembre 2007, le
Mouvement des caisses Desjardins regroupe un réseau de caisses, credit unions
et centres financiers aux entreprises au Québec et en Ontario, de même qu'une
vingtaine de sociétés filiales en assurances de personnes et de dommages, en
valeurs mobilières, en capital de risque et en gestion d'actifs, dont
plusieurs sont actives à l'échelle du pays. S'appuyant sur la compétence de
ses 40 000 employés et l'engagement de près de 6 800 dirigeants élus,
Desjardins met à la disposition de ses 5,8 millions de membres et clients,
particuliers et entreprises, une gamme complète de produits et services
financiers. Son réseau de distribution physique est complété par des modes
d'accès virtuel à la fine pointe de la technologie.




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Genest, Conseillère Information et Relations de
presse, Mouvement des caisses Desjardins, (514) 281-7275, 1-866-866-7000,
poste 7275, nathalie.genest@desjardins.com; Frédéric Bérard, HKDP
Communications & affaires publiques, (514) 395-0375, poste 234,
fberard@hkdp.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.