Sondage : Plus d'un titulaire de carte de crédit sur cinq reçoit des cartes premières qu'il n'a pas demandées



    OTTAWA, le 21 avr. /CNW/ - D'après les résultats d'un sondage national,
plus d'un détenteur de carte de crédit sur cinq affirme avoir reçu, au cours
de l'année qui s'est écoulée, des cartes premières de la part de sociétés
telles que MasterCard et Visa sans même en avoir fait la demande. Le groupe
visé comprend, entre autres, des personnes défavorisées, des aînés et des
individus ayant un niveau d'éducation peu élevé. La FCEI a commandé ce sondage
dans l'objectif de mieux cerner les opinions et les connaissances que les
Canadiens ont relativement à l'industrie des cartes de crédit.
    Selon Catherine Swift, présidente de la FCEI, "Une des conclusions que
l'on peut tirer de ces résultats est que les principales sociétés émettrices
de cartes de crédit n'adressent des cartes premières qu'à une cible mal
définie. Une telle stratégie viendrait certainement invalider l'idée que les
cartes premières sont envoyées de façon responsable aux individus les plus à
même de gérer leur dette. Mais on peut aussi en déduire que ces sociétés ne se
soucient que peu de la capacité des segments de clientèle vulnérables à gérer
la dette. Si tel est le cas, la situation risque d'être encore plus grave. Les
gens devraient être avertis des critères qui sont utilisés pour établir à qui
ces cartes sont véritablement adressées."
    Par ailleurs, quant aux nouvelles cartes premières proposant d'autres
programmes de récompense, tels que des points de voyage et une couverture
d'assurance supplémentaire, 69 p. 100 des détenteurs de cartes de crédit
déclarent ne pas en avoir reçu alors que 22 p. 100 des répondants indiquent en
avoir obtenu sans avoir fait de demande. Par contre, huit pour cent d'entre
eux avaient réclamé ces cartes. Les résultats sont largement supérieurs aux
données que les sociétés de cartes de crédit ont mises au grand jour, ce qui
est particulièrement inquiétant car il semblerait que ces cartes premières
soient adressées à des groupes défavorisés. Bien que cet écart puisse découler
en partie du fait que les consommateurs confondent les cartes premières avec
des cartes de récompense plus basiques, on remarque qu'il existe, au sein du
marché, une confusion importante, laquelle sert d'ailleurs les intérêts des
sociétés émettrices de cartes.
    "Ces données récentes viennent renforcer le besoin d'une certaine
surveillance de l'industrie des cartes de crédit de la part du gouvernement,
conclut Mme Swift. Les audiences sénatoriales qui ont lieu sur cet enjeu sont
un bon début."
    Ce sondage a été réalisé par téléphone pour le compte de la FCEI entre le
5 et le 8 mars 2009 auprès de 1 524 titulaires de cartes de crédit à l'échelle
du Canada. Les résultats sont exacts à +/- 2,6 points de pourcentage, 19 fois
sur 20.





Renseignements :

Renseignements: veuillez contacter Marie-danielle Davis au (613)
235-2373 ou visitez notre site Web: www.fcei.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.