Sommet sur l'alimentation - Une stratégie agroalimentaire se fait encore attendre

QUÉBEC, le 6 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Berthier et porte-parole du Parti Québécois en matière d'agriculture et d'alimentation, André Villeneuve, constate qu'après deux ans et demi en poste, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Pierre Paradis, n'a toujours pas élaboré de stratégie agroalimentaire, rendue nécessaire en raison de l'abolition, par les libéraux, de la Politique de souveraineté alimentaire.

« En arrivant au pouvoir, en 2014, la première chose que Pierre Paradis a faite, c'est de mettre la hache dans la Politique de souveraineté alimentaire, qui avait pourtant reçu des éloges de l'ensemble du milieu agroalimentaire. Deux ans et demi plus tard, le ministre n'a aucune stratégie, aucun plan concret pour relancer le secteur. Après trente mois, tout ce que le gouvernement libéral a à offrir, c'est une consultation. Où était le ministre, pendant tout ce temps? Il a eu plus de deux ans pour consulter. Ce que les agriculteurs et les transformateurs demandent, c'est une stratégie agroalimentaire qui leur permettra de réaliser leur plein potentiel. En ne faisant que lancer une démarche préalable à un éventuel sommet, le ministre Pierre Paradis rate lamentablement la cible », a déclaré André Villeneuve.

Il y a maintenant près d'un an, une coalition d'acteurs de l'agroalimentaire, menée par l'Union des producteurs agricoles et le Conseil de la transformation alimentaire du Québec, réclamait une stratégie. « Les besoins du secteur agroalimentaire sont connus. Les producteurs et les transformateurs sont bien au fait des demandes des consommateurs, et le ministre Paradis ose leur dire qu'ils ne sont pas à l'écoute. Sait-il que tous les intervenants s'entendent pour dire qu'il a lui‑même de sérieuses lacunes sur ce plan? Ça fait deux ans et demi qu'il est dans son bureau à couper dans les budgets sans parler à personne et, soudainement, il décide que ce sont les agriculteurs et les transformateurs qui ne consultent pas les consommateurs. Le ministre devrait sortir de son bureau et se rendre dans une des multiples entreprises dynamiques qui œuvrent dans le secteur; ainsi, il pourra comprendre, voire constater, de quelle façon celles-ci consultent constamment les consommateurs et s'informent de leurs besoins », a conclu André Villeneuve.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.