Sommet montréalais sur la maturité scolaire - 300 participants - Un objectif: le bien-être des tout-petits



    MONTREAL, le 28 mai /CNW Telbec/ - Plus de 300 participants de différents
milieux impliqués dans le développement des tout-petits se sont donnés
rendez-vous aujourd'hui afin d'échanger sur les besoins spécifiques des
enfants de 0-5 ans. S'appuyant sur le thème de la journée "Mieux faire grandir
les tout-petits", les invités à ce sommet montréalais sur la maturité scolaire
ont trouvé des pistes de solutions aux défis relatifs au développement des
enfants.
    Ce Sommet faisait suite au dévoilement des résultats d'une enquête
d'envergure dévoilée au printemps 2008 par la Direction de santé publique de
l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal qui révèle notamment
que 35 % des enfants montréalais sont vulnérables au moment de leur entrée à
l'école et risquent, à divers égards, d'éprouver des difficultés dans leur
cheminement scolaire.

    Une concertation d'envergure

    Le Sommet montréalais sur la maturité scolaire est l'aboutissement d'une
démarche de concertation. Plus de 1500 personnes se sont mobilisées sur
l'ensemble du territoire.
    L'organisation de sommets locaux par les Centres de santé et de services
sociaux (CSSS) sur l'ensemble du territoire montréalais aura permis de
partager différentes pratiques, de mieux comprendre ce qui se fait au niveau
local et d'identifier des défis communs relatifs au développement des enfants
tels que les ressources et services en petite enfance, les spécificités
montréalaises, le passage à l'école, la reconnaissance du savoir-faire des
parents, les familles d'immigration récente.
    La formation d'un Comité régional regroupant des partenaires de tous les
réseaux impliqués en petite enfance aura également permis de documenter
certains aspects de la maturité scolaire et voir comment ils pourraient mieux
agir ensemble pour améliorer le développement global des enfants.
    "Il s'agit d'un partenariat unique à Montréal et nous sommes très fiers
de la mobilisation de notre réseau et des nombreux partenaires qui se sont
joints à nous pour le mieux-être des tout-petits. Nous voulons maintenant
ajuster nos actions afin de mieux répondre aux attentes exprimées", a déclaré
le Dr Richard Lessard, directeur de santé publique.

    Des solutions concrètes

    L'exercice auquel ont pris part toute la journée les participants au
Sommet montréalais sur la maturité scolaire aura permis de concentrer les
efforts sur les vrais besoins des tout-petits et de leur famille et de dégager
de nombreuses solutions concrètes en lien avec les défis communs d'un
territoire à l'autre, pour mieux soutenir le développement des enfants sur
l'île de Montréal.

    
    - Impliquer les parents et mieux les soutenir

    - Créer un lieu d'accueil et d'information sur tous les territoires

    - Valoriser et promouvoir le travail de proximité avec les familles

    - Agir sur les conditions de vie des familles dans leur environnement
      (emploi, logement, etc.)
    

    "A Montréal, plusieurs initiatives implantées dans différents quartiers
fonctionnent très bien. Il reste toutefois beaucoup à faire et les défis sont
grands mais aujourd'hui, nous avons des pistes de solution. Plusieurs actions
sont d'ailleurs déjà en marche et visent des ajouts de service pour les
enfants 0-5 ans, en 1ère et en 2e ligne. Nous avons aussi mis sur pied dans un
CSSS un projet "Vitrine" qui a pour objectif d'offrir aux enfants de 0 à 5
ans, qui ont un retard de développement, des services préventifs, notamment en
orthophonie", de confirmer le président-directeur général de l'Agence de la
santé et des services sociaux de Montréal, M. David Levine.

    Une déclaration pour une action concertée en développement de l'enfant

    Le Sommet a également été une occasion pour les membres du Comité
régional pour une action concertée en développement de l'enfant de s'associer,
dans une déclaration commune, à poursuivre leur collaboration au cours des
prochains mois afin d'offrir à chaque enfant montréalais de 0 à 5 ans ainsi
qu'à leurs parents, un environnement qui assure le développement de leur plein
potentiel.
    A cet effet, les membres ont déclaré joindre leurs efforts aux autres
acteurs montréalais afin qu'en 2015 le taux de vulnérabilité des tout-petits
au moment de leur entrée à l'école soit en deçà de 30 %, contribuant ainsi au
bien-être et à la réussite éducative de la population montréalaise.

    
                           Déclaration montréalaise
                       sur le développement de l'enfant
                                   par le
                 Comité régional pour une action concertée en
                          développement de l'enfant

                                 Mieux faire
                                   grandir
                               les tout-petits

    Les milieux institutionnel et communautaire fournissent un ensemble de
ressources et de services de qualité pour répondre aux besoins des enfants
âgés de 0 à 5 ans dans le cadre de leur mission. Cependant, au moment de
débuter leur scolarisation, 35 % des enfants montréalais sont vulnérables dans
l'un ou l'autre des domaines mesurés par l'enquête sur la maturité scolaire.

                               Considérant...

    - Que le développement de l'enfant    - L'importance de renforcer les
      est un processus global et que        collaborations entre les divers
      chaque enfant est unique;             partenaires pour améliorer
    - Que le parent est le premier          l'impact de nos actions;
      éducateur de son enfant et que son  - Que les réponses à certains
      pouvoir décisionnel doit être         besoins locaux font appel à des
      respecté;                             leviers régionaux, voire
    - Qu'il est essentiel pour nos          nationaux;
      organisations de s'associer aux     - Que l'avenir de Montréal repose
      parents pour le développement         notamment sur les compétences et
      de leur enfant;                       le savoir de sa population et,
    - Qu'une vision commune doit            conséquemment, sur le
      favoriser la cohérence, la            développement et l'éducation des
      continuité et la complémentarité      enfants;
      des services;                       - Que la population de Montréal se
    - Qu'une base commune de services       distingue par la diversité de sa
      sur l'ensemble du territoire          composition, sa grande mobilité
      montréalais répondrait mieux aux      et sa complexité sociale;
      besoins des familles;               - Que la diversité culturelle et
    - Qu'il faut maintenir l'accès          sociale est riche et dynamique.
      universel aux ressources et
      services, tout en reconnaissant la
      nécessité de mieux joindre les
      enfants et leurs familles vivant
      en situation de pauvreté et
      d'exclusion sociale;

                   Les membres du Comité régional pour une
                action concertée en développement de l'enfant
         s'engagent auprès des acteurs montréalais réunis au Sommet
                 à joindre leurs efforts pour offrir à chaque
         enfant montréalais de 0 à 5 ans un environnement qui assure
                  le développement de son plein potentiel :

    En maintenant leurs activités :
    - pour développer une approche réseautée, concertée et intégrée afin de
      favoriser le déploiement d'une base commune de services sur l'ensemble
      du territoire montréalais, tout en préservant la pluralité et la
      diversité des missions et des approches respectives;
    - pour explorer les avenues conduisant à une meilleure coordination des
      programmes pour la petite enfance et la famille en harmonisant leurs
      paramètres et les exigences de ces derniers;
    - pour prendre connaissance des initiatives locales afin d'en tirer les
      apprentissages et les diffuser;
    - pour assurer collectivement et respectivement, dans leur organisation,
      le suivi des pistes d'action retenues au sommet.

    En associant les parents dans le développement de ressources et de
    services.

    En assurant l'amélioration des moyens pour soutenir l'accompagnement, la
    francisation et l'intégration des familles issues d'une immigration
    récente.

    En améliorant leurs programmes et actions pour offrir aux familles à
    faible revenu un meilleur accès à l'ensemble des ressources et services.

    En joignant les familles dans leur milieu par des approches
    accueillantes, informelles, de proximité et de solidarité.

                     Les membres du Comité régional pour
              une action concertée en développement de l'enfant
            joignent leurs efforts aux autres acteurs montréalais
           afin qu'en 2015 le taux de vulnérabilité des tout-petits
                   au moment de leur entrée à l'école soit
             en deçà de 30 %, contribuant ainsi au bien-être et
           à la réussite éducative de la population montréalaise.


    Monsieur Pierre Barrette                Madame Céline Marchand
    Responsable de la persévérance          Directrice générale
    scolaire et du partenariat              Regroupement des Centres de la
    Ministère de l'Education, du Loisir     petite enfance de l'île de
    et du Sport                             Montréal (RCPEIM)

    Madame France Bérubé                    Monsieur Claude Masse
    Responsable locale de santé publique    Directeur, Service d'allocation
    intérimaire                             et d'analyse sociale
    CSSS de Dorval - Lachine - Lasalle      Centraide du Grand Montréal

    Madame Danielle Bordeleau               Monsieur Mario Régis
    Conseillère en développement et en      Direction Soutien aux milieux
    concertation                            Québec Enfants
    Direction régionale de Montréal
    Ministère de la Famille et des Aînés

    Monsieur Pierre Gaucher                 Monsieur Gilles Rioux
    Directeur par intérim,                  Adjoint à la directrice générale
    Direction régionale adjointe de         associée et responsable du Bureau
    Montréal                                du Mont-Royal
    Ministère de la Famille et des Aînés    Ville de Montréal

    Madame Louise Guillemette-Labory        Madame Isabelle Samson
    Directrice associée - Bibliothèques     Médecin-conseil
    Ville de Montréal                       Direction de santé publique
                                            Agence de la santé et des
                                            services sociaux de Montréal

    Monsieur Antonio Lacroce                Madame Martine Tousignant
    Président de la Table des directeurs    Conseillère
    généraux des commissions scolaires      Direction régionale de Montréal
    de l'île de Montréal                    Ministère de l'Immigration et des
    (Commission scolaire English-           Communautés culturelles (MICC)
    Montréal)

    Monsieur Bertrand Turbide               Madame Francine Trickey
    Directeur du territoire de l'île de     Responsable du secteur
    Montréal                                Tout-petits, familles et
    Québec en forme                         communauté
                                            Direction de santé publique
                                            Agence de la santé et des
                                            services sociaux de Montréal

    Madame Marie-France Lemieux             Madame Odette Viens
    Coordonnatrice                          Vice-présidente, Innovation et
    Regroupement des Centres de la          développement
    petite enfance de l'île de Montréal     Centraide du Grand Montréal
    (RCPEIM)

    Madame Jacinthe Loiselle
    Directrice - Impact
    Québec Enfants
    
    -%SU: EDU,SOC
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Lise Chabot, (514) 528-2400, poste 3056,
lchabot@santepub-mtl.qc.ca; Source: Direction de santé publique, Agence de la
santé et des services sociaux de Montréal

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.