Solidarité internationale - La FEC-CSQ appuie la CNEH dans sa campagne pour une éducation publique de qualité pour toutes et pour tous en Haïti

MONTRÉAL, le 18 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Réunis en Conseil général aujourd'hui, les déléguées et délégués de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) ont réitéré leur appui indéfectible à leurs collègues de la Confédération nationale des éducatrices et éducateurs d'Haïti (CNEH) à l'occasion du lancement officiel de leur campagne Une éducation publique de qualité pour toutes et pour tous en Haïti.

Par ce geste à la fois concret et symbolique, la Fédération veut signifier aux membres de la CNEH que la FEC-CSQ continue d'être à leurs côtés pour soutenir leurs efforts afin que soit ratifié, mis en œuvre et réalisé le plus rapidement possible le Pacte national pour l'éducation en Haïti mis de l'avant par le gouvernement haïtien. « Une société juste, démocratique et égalitaire, l'Histoire nous l'a montré, nécessite un investissement majeur de l'État dans le système éducatif, afin d'en faire un véritable système public d'éducation », précise Mario Beauchemin, président de la FEC-CSQ.

Pour la FEC-CSQ, le nouveau président haïtien, Michel Martelly, a le devoir de prendre les mesures nécessaires afin qu'une éducation de qualité devienne accessible gratuitement à tous les enfants de son pays. Non seulement la Résolution 1.3.4 adoptée au 6e Congrès mondial de l'Internationale de l'Éducation (IE), tenu au Cap en juillet 2011, plaide-t-elle en faveur de la campagne de la CNEH pour une éducation publique de qualité pour toutes et pour tous en Haïti, mais la responsabilité du président Martelly est inscrite dans l'histoire même de son pays : en effet, la Constitution haïtienne de 1987 consacrait l'éducation comme un droit humain auquel tous doivent pouvoir accéder gratuitement ; de plus, lors du Forum mondial sur l'éducation tenu par l'UNESCO à Dakar en l'an 2000, le gouvernement haïtien avait publiquement fait connaître son engagement en faveur de l'éducation pour tous (EPT).

Pourtant, en 2011, seulement 8 % du budget national sont alloués à l'éducation des enfants haïtiens, les écoles publiques ne représentent que 15 % du système éducatif, et les coûts de l'éducation dans le secteur privé sont assumés directement par les parents haïtiens (qui dépensent un million de dollars américains par jour pour le transport de leurs enfants vers l'école).

Dans un esprit de solidarité avec les éducatrices et éducateurs d'Haïti, les membres de la FEC-CSQ se font un devoir de suivre l'évolution de la situation en Haïti lors de chacune de leurs instances fédératives, comme c'est le cas aujourd'hui en cette date historique marquant l'anniversaire de la création, en 1803, de la première république noire libre du monde.

Profil de la FEC-CSQ

La Fédération des enseignantes et enseignants de cégep est un regroupement de syndicats d'enseignantes et d'enseignants provenant de plusieurs régions du Québec. Affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la FEC a toujours milité pour que les cégeps aient les moyens d'offrir aux étudiantes et aux étudiants une formation de qualité, préparatoire au marché du travail ou à l'université, tout en contribuant au développement de citoyennes et citoyens libres et autonomes.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Claude Girard
Conseiller en communications, CSQ
Cellulaire : 514 237-4432
Courriel : girard.claude@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.