Situation alarmante au cégep de Gaspé - Le MELS doit de toute urgence remédier au sous-financement de l'enseignement



    GASPE, QC, le 29 janv. /CNW Telbec/ - Les enseignantes et les enseignants
du Cégep de la Gaspésie et des Iles à Gaspé, aux prises avec de très sérieuses
difficultés liées au sous-financement des activités d'enseignement, craignent
que le collège ne puisse poursuivre efficacement sa mission auprès de la
population qu'elle dessert. Le cégep de Gaspé accuse de façon dramatique les
contrecoups de la baisse démographique régionale et des règles de financement
du ministère de l'Education, du Loisir et du Sport (MELS). A Gaspé, l'effectif
étudiant ne cesse de diminuer, et l'impact de cette baisse, conjugué à des
modifications dans les règles de financement des programmes à la fin des
années 90, a provoqué une situation insoutenable qui, à brève échéance, met en
péril la survie de plusieurs programmes.
    Pour Annie Chouinard, présidente du syndicat du personnel enseignant du
cégep de Gaspé : "Le cercle vicieux du sous-financement doit être stoppé. Les
règles de financement imposées par le ministère de l'Education ont entraîné le
collège dans un déficit irrécupérable. Pour pallier le sous-financement,
toutes les solutions ont été envisagées, malgré leurs répercussions sur
l'accessibilité à une éducation collégiale de qualité. La fermeture de
programmes de même que la mise en place de formules pédagogiques hybrides, qui
poussent les jeunes à l'exode, sont les seules réponses avancées à ce jour par
le Ministère. La situation ne peut plus durer. Nous demandons à la ministre de
l'Education, Mme Michelle Courchesne, d'éponger en priorité le déficit
accumulé du cégep de Gaspé. Cette mesure attendue est essentielle au
redressement du collège."
    La situation qui a cours à Gaspé, comme dans toutes les régions qui
subissent une décroissance démographique, est plus que préoccupante et
commande que le gouvernement québécois agisse promptement. Pour le président
de la FAC, Jean-Claude Drapeau : "le mode de financement de l'enseignement
dans les cégeps ne prend pas en compte les réalités des petits groupes
d'élèves. Or, l'un des effets de la baisse démographique est l'accroissement
du nombre de petites cohortes sous-financées. Dans ces circonstances, la
pression sur l'enseignement prend des proportions que Québec semble très mal
mesurer : alourdissement de la tâche des enseignantes et enseignants,
détérioration de leurs conditions de travail et incapacité du cégep à résorber
son déficit."
    Le MELS doit éponger le déficit du cégep de Gaspé et il doit corriger le
mode de financement pour tenir compte de la réalité des petites cohortes. Pour
Annie Chouinard et Jean-Claude Drapeau : "ces deux mesures sont aussi urgentes
qu'indissociables si le Ministère veut mettre un terme à la spirale
déficitaire en cours et à ses conséquences sur les programmes et le collège.
La ministre de l'Education se doit d'adopter ces mesures particulières pour
permettre au cégep de Gaspé de continuer à offrir un enseignement de qualité
identique à celui offert dans l'ensemble du réseau collégial."
    Dans cette optique, le syndicat des enseignants et enseignantes lance une
pétition adressée à la ministre de l'Education et invite la population à la
signer pour signifier son appui. Au moment où elle s'apprête à annoncer le
réinvestissement dans le réseau collégial qui découle des transferts fédéraux,
Mme Courchesne doit prendre acte de la situation particulière du cégep de
Gaspé, et de tous les cégeps qui se trouvent dans une situation similaire, et
agir en conséquence.

    La Fédération autonome du collégial est une organisation syndicale qui
représente quelque 4 000 enseignantes et enseignants de cégep répartis sur
l'ensemble du territoire québécois. Depuis déjà vingt ans, elle s'emploie,
jour après jour, à défendre les meilleures conditions d'enseignement pour ses
membres, tout en développant une réflexion pédagogique novatrice centrée sur
la réussite des étudiantes et étudiants et sur l'accessibilité aux études
collégiales pour l'ensemble des Québécoises et des Québécois.
(www.lafac.qc.ca)




Renseignements :

Renseignements: Annie Chouinard, présidente, Syndicat du personnel
enseignant du Cégep de Gaspé, (418) 368-2201, poste 1531; Jean-Claude Drapeau,
président, FAC, (514) 943-0329; Source: Guy Desmarais, FAC, (514) 943-9561;
François Dumont, Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Gaspé, (418)
368-2201, poste 1531

Profil de l'entreprise

FEDERATION AUTONOME DU COLLEGIAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.