SFK Pâte communique les résultats du premier trimestre de 2009



    TSX:SFK.UN

    
         - LA PERTE EST ASSOCIEE AUX CONDITIONS DIFFICILES DE MARCHE
              - L'USINE DE SAINT-FELICIEN REPREND LA PRODUCTION
    - LA RECHERCHE D'UNE SOLUTION QUANT AUX APPROVISIONNEMENTS DE L'USINE
                        DE SAINT-FELICIEN SE POURSUIT
    

    LONGUEUIL, QC, le 15 mai /CNW Telbec/ - Fonds SFK Pâte (TSX : SFK.UN) a
annoncé aujourd'hui les résultats pour le premier trimestre terminé le 31 mars
2009. Les ventes ont diminué de 53,0 millions de dollars à 78,6 millions de
dollars, alors que le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts
sur les bénéfices (BAIIA)(1) a accusé une perte de 2,8 millions de dollars,
comparativement à un profit de 18,6 millions de dollars l'année dernière. La
perte nette pour le trimestre a totalisé 15,1 millions de dollars,
comparativement à un bénéfice net de 7,7 millions de dollars pour la même
période en 2008.

    
    FAITS SAILLANTS FINANCIERS
    --------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de dollars canadiens,                Périodes de trois mois
     sauf les données par part)                        terminées les 31 mars
                                                           (non-vérifiés)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          2009        2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                                              78 611     131 646
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                                            (2 789)     18 640
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net                         (15 059)      7 675
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net par part
      - de base                                          (0,17)       0,09
      - diluée                                           (0,17)       0,08
    -------------------------------------------------------------------------

    "Les conditions de marché ont été difficiles et se sont détériorées
davantage au cours du premier trimestre de 2009. Considérant que plusieurs
usines de papier ont cessé temporairement ou définitivement leurs productions
en Amérique du Nord et en Europe, la demande de pâte a chuté à des niveaux
historiquement bas et les prix ont continué de baisser. Cela a eu un effet
important sur les volumes de ventes de SFK Pâte et, par conséquent, sur sa
rentabilité.
    Nous avions déjà mis en oeuvre un programme de réduction des coûts
afin de resserrer davantage les contrôles rigoureux des dépenses existants à
tous les sites tout en mettant l'accent sur l'optimisation des marges et des
liquidités. Une deuxième phase de ce programme porte également sur la
réduction des coûts lorsque les usines sont en arrêt en raison des conditions
de marché. De plus, la conjoncture actuelle a également donné lieu à une
diminution des coûts de certains produits de base nécessaires à notre
production, tels que le carburant, certains produits chimiques et les vieux
papiers.
    A la suite du trimestre, le 24 avril 2009, Abitibi nous a indiqué qu'elle
mettait immédiatement un terme aux ententes d'approvisionnement de copeaux et
d'écorces. Nous examinons toutes les possibilités dans le but de sécuriser un
approvisionnement optimal en copeaux et en écorces pour l'usine de
Saint-Félicien et déterminer des solutions qui sauront soutenir adéquatement
SFK Pâte durant ces temps difficiles.
    Par conséquent, le 29 avril 2009, nous avons déposé une requête auprès de
la Cour supérieure du Québec visant l'émission d'ordonnances provisoires, de
sauvegarde et définitives déclarant nulle la résiliation des ententes
d'approvisionnement. Notre cause a été entendue plus tôt cette semaine, mais à
ce jour, aucun jugement n'a été rendu. De plus, tel qu'annoncé le 27 avril
2009, SFK Pâte continue de travailler en étroite collaboration avec le
Gouvernement du Québec afin d'identifier des formes d'assistance financière
qui permettraient à SFK Pâte de gérer la crise actuelle. Les pourparlers se
poursuivent sur une note positive et nous sommes confiants de trouver
rapidement une solution," a indiqué Pierre Gabriel Côté, président et chef de
la direction.

    TEMPS D'ARRET PREVU
    -------------------

    L'usine de Saint-Félicien a redémarré ses activités le 10 mai 2009. SFK
Pâte continuera d'équilibrer son carnet de commandes de façon proactive en
maintenant des niveaux de stocks acceptables qui tiennent compte de la demande
actuelle. Elle procédera à d'autres arrêts de production en raison du marché
vers la fin du deuxième trimestre et au début du troisième trimestre.
Combinées aux temps d'arrêt depuis le début de 2009, ces mesures
supplémentaires correspondront à une réduction de production de 80 000 tonnes
de pâte NBSK et de 93 000 tonnes de pâte RBK.

    RESULTATS D'EXPLOITATION
    ------------------------

    Les ventes consolidées ont chuté à 78,6 millions de dollars, ce qui
représente une baisse de 53,0 millions de dollars comparativement aux ventes
de 131,6 millions de dollars pour le premier trimestre de 2008. Ce recul
représente une diminution des ventes de 48,0 millions attribuable à un volume
de ventes plus faible et à une baisse de 29,0 millions de dollars en raison
des prix plus bas pour la pâte. Ces facteurs ont été partiellement compensés
par une augmentation de 24,0 millions de dollars attribuable à la valeur plus
faible du dollar canadien par rapport à la devise américaine.
    Le BAIIA affiche une perte de 2,8 millions de dollars, soit (3,5 %) des
ventes, par rapport à un BAIIA de 18,6 millions de dollars ou 14,2 % des
ventes au cours de la période correspondante en 2008. Ainsi, SFK Pâte a
affiché une perte nette de 15,1 millions de dollars ou 0,17 $ par part (de
base et diluée), comparativement à un bénéfice net de 7,7 millions de dollars
ou 0,09 $ par part de base (0,08 $ par part diluée) pour le premier trimestre
de 2008.

    Encaisse distribuable ajustée(2)

    SFK Pâte a généré une encaisse distribuable négative de 6,4 millions de
dollars. Incluant la réserve(3) de 29,6 millionsde dollars à la fin du
quatrième trimestre de 2008, l'encaisse distribuable ajustée totale disponible
pour la période s'est élevée à 23,2 millions de dollars. Alors que les
distributions demeuraient suspendues durant le premier trimestre de 2009, la
réserve s'élevait à 23,2 millions de dollars au 31 mars 2009.
    Bien que la réserve dépasse l'objectif de 20,0 millions de dollars établi
par le conseil d'administration, la direction entend toujours faire preuve de
prudence dans la gestion de la réserve en ces temps difficiles auxquels
l'industrie et SFK Pâte sont confrontées. A cet égard, SFK Pâte n'a pas
l'intention de rétablir les distributions mensuelles qui ont été suspendues en
janvier 2009 jusqu'à amélioration substantielle de l'état du marché. De plus,
la direction est d'avis qu'elle doit continuer à améliorer sa souplesse
financière afin de protéger le bilan de SFK Pâte.
    Au 31 mars 2009, le bilan de SFK Pâte était toujours solide avec un ratio
dette sur capitalisation totale de 0,24, ce qui est conforme avec ses
engagements prévus dans ses facilités de crédit. L'état actuel du marché a
altéré davantage la valeur comptable des produits finis et exigé une
dépréciation supplémentaire de 2,9 millions de dollars au premier trimestre de
2009 afin de refléter la diminution de leur valeur de réalisation.

    EXAMEN DES SECTEURS D'ACTIVITES
    -------------------------------

    Marché de la pâte NBSK

    Les ventes du premier trimestre ont totalisé 37,5 millions de dollars
comparativement à 68,6 millions de dollars durant la même période en 2008. Le
volume des ventes s'élevait à 56 116 tonnes, une diminution de 30 892 tonnes
par rapport à l'an dernier. Cette baisse est attribuable à la conjoncture
économique difficile qui a contraint SFK Pâte à suspendre ses opérations
pendant plusieurs semaines au premier trimestre en raison de conditions liées
au marché. Le BAIIA des activités liées à la pâte NBSK a affiché une perte de
4,5 millions de dollars contrairement à un BAIIA de 15,1 millions de dollars
un an plus tôt.
    Les prix de la pâte commerciale NBSK (pour la pâte livrée en Europe du
Nord) ont diminué en moyenne de 295 $US la tonne ou 34 % comparativement au
premier trimestre de 2008. Cependant, le recul d'une année sur l'autre de la
valeur de la devise canadienne par rapport au dollar américain a résulté en un
prix de vente moyen de 729 $CAN la tonne au premier trimestre de 2009,
comparativement à 884 $CAN la tonne pour la même période un an auparavant.

    Marché de la pâte RBK

    Les ventes de pâte RBK s'élevaient à 41,1 millions de dollars au cours du
premier trimestre de 2009 comparativement à 63,1 millions de dollars un an
plus tôt. Cette diminution est principalement attribuable à la baisse du
volume et des prix de vente, partiellement compensés par un dollar canadien
plus faible comparativement à la devise américaine. Le volume des ventes du
premier trimestre était de 52 676 tonnes, comparativement à 88 407 tonnes
l'année dernière, alors que les prix de vente moyens chutaient de 12 % en
dollars américains, mais augmentaient de 9 % en dollars canadiens. Le BAIIA
s'élevait à 1,7 million de dollars ou 4,1 % des ventes, comparativement à 3,5
millions de dollars ou 5,6 % des ventes un an plus tôt. Nos deux usines
américaines de Menominee et de Fairmont ont tour à tour suspendu leurs
opérations pendant le premier trimestre en raison de conditions liées au
marché.
    La subvention du Gouvernement américain pour la liqueur noire a créé un
dilemme pour nos clients de RBK, à savoir opter pour la pâte kraft vierge
subventionnée plutôt que pour la pâte kraft recyclée pour fabriquer leurs
produits qui doivent contenir des matières recyclées. Cependant,
l'administration Obama a annoncé qu'elle souhaite mettre un terme aux
milliards de crédits d'impôt et versements directs au secteur de la pâte kraft
aux Etats-Unis au titre d'une disposition fiscale créée à l'origine dans le
but de promouvoir les carburants de remplacement pour les véhicules à moteur.

    PERSPECTIVES
    ------------

    Au 31 mars 2009, SFK Pâte respectait tous ses engagements aux termes de
ses facilités de crédit. Cependant, en raison de la persistance des conditions
de marché négatives, le BAIIA a été inférieur aux prévisions. Sur la base des
prévisions financières actuelles, SFK Pâte prévoit qu'elle ne sera pas en
mesure de respecter le ratio de couverture des intérêts prescrit dans les
facilités de crédit d'ici la fin de 2009. De plus, en cas de jugement
défavorable dans le cadre du litige opposant SFK Pâte à Abitibi, SFK Pâte ne
profitera plus de la formule de prix pour ses achats de copeaux auprès
d'Abitibi, laquelle prévoit actuellement une réduction de 20 $/tonne par
rapport au prix du marché. De surcroît, elle devra évaluer l'incidence de la
résiliation du contrat eu égard aux dispositions de la convention de crédit.
Dans ces circonstances, la capacité de SFK Pâte à poursuivre ses activités
dépendra du soutien de ses prêteurs ou sa capacité à assurer un financement
alternatif.
    Comme mesure proactive, SFK Pâte a amorcé des discussions avec l'agent de
ses prêteurs afin d'évaluer la situation et entamer un processus de
planification dans le cas où certaines renonciations s'avéreraient
nécessaires. SFK Pâte est également en train d'évaluer et mettre en place des
stratégies en vue de respecter tous ses engagements financiers.
    "Notre litige avec Abitibi conjugué avec les conditions défavorables
existantes du marché de la pâte et des niveaux d'inventaires mondiaux élevés
sont des défis de taille auxquels l'équipe de SFK Pâte doit faire face.
Cependant, selon l'évolution récente du marché, on s'accorde pour dire que la
situation s'améliorera au quatrième trimestre de cette année. Nous réitérons
notre engagement à protéger notre bilan et gérer avec prudence notre fonds de
roulement et les niveaux de nos inventaires. SFK Pâte dispose d'actifs
solides, a un faible niveau d'endettement, une clientèle fidèle et compte sur
une main-d'oeuvre engagée et, au nom de tous ses partenaires, continuera à
prendre toutes les mesures nécessaires pour répondre aux défis actuels," a
conclu M. Côté.

    CONFERENCE TELEPHONIQUE
    -----------------------

    SFK Pâte tiendra une conférence téléphonique le mardi 19 mai 2009 à 10 h
(heure de l'Est) afin de discuter de ses résultats. Pierre Gabriel Côté,
président et chef de la direction, et Patsie Ducharme, vice-présidente et chef
de la direction financière, agiront en tant que porte-parole et animeront une
période de questions ayant trait aux résultats. Pour participer à la
conférence téléphonique, les professionnels de l'investissement et les
représentants des médias d'affaires peuvent composer le 416-644-3415 s'ils
appellent de Toronto ou d'outre-mer ou le 1-800-732-0232 s'ils appellent
d'ailleurs en Amérique du Nord. Les participants qui ne peuvent assister à la
conférence en direct peuvent avoir accès à son enregistrement en différé
jusqu'à 23 h 59 min le mercredi 26 mai 2009 en composant le 1-877-289-8525,
code d'accès 21305794#.

    A PROPOS DE SFK PATE
    --------------------

    SFK Pâte (TSX : SFK.UN), un chef de file de la production et de la
commercialisation de pâte kraft vierge et recyclée de grande qualité, exploite
trois usines situées à Saint-Félicien, au Québec, à Fairmont, en Virginie
occidentale, et à Menominee, au Michigan. SFK Pâte emploie environ 550
personnes et sa capacité de production annuelle totalise 735 000 tonnes
métriques. L'usine de Saint-Félicien fournit de la pâte kraft blanchie de
résineux du Nord (la pâte "NBSK") à divers secteurs de l'industrie du papier
au Canada, aux Etats-Unis et en Europe, destinée à une utilisation dans des
produits spécialisés. Les usines de Fairmont et de Menominee produisent de la
pâte kraft blanchie recyclée (la "pâte RBK") séchée à l'air et approvisionnent
principalement des fabricants de papier fin non couché, de papier ménager à
usage commercial et industriel et de papier couché aux Etats-Unis.

    ENONCES PROSPECTIFS
    -------------------

    Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse et dans le
rapport de gestion de la direction de SFK Pâte, incluant notamment, sans s'y
limiter, les énoncés portant sur la répercussion prévue de futurs temps
d'arrêt liés au marché, le recouvrement prévu des comptes clients, l'impact
possible de la résiliation des contrats d'approvisionnement en copeaux et en
écorces, l'impact possible d'un défaut aux termes de sa convention de crédit,
les dépenses en immobilisations prévues, la suffisance estimée des livraisons
de fibre, les coûts estimés de la fibre, la suffisance prévue des flux de
trésorerie pour financer les besoins en matière d'exploitation et les dépenses
en immobilisations et pour couvrir les obligations contractuelles, la
recouvrabilité des immobilisations corporelles et d'autres énoncés ne portant
pas sur des faits passés, constituent des "énoncés prospectifs" qui reflètent
les intentions, plans, attentes et convictions de la direction de SFK Pâte (la
"direction") au sujet de la croissance, des résultats d'exploitation, du
rendement et des perspectives et possibilités d'affaires futurs de SFK Pâte.
Dans certains cas, ces énoncés exigent que la direction établisse des
hypothèses et il y a un risque important que ces hypothèses ne soient pas
exactes. Les termes "pourrait", "devrait", "entend", "planifie", "prévoit",
"croit", "estime" et autres expressions similaires, lorsqu'ils sont utilisés à
l'égard de SFK Pâte ou de la direction, caractérisent souvent des énoncés
prospectifs. Ces énoncés reflètent l'opinion actuelle de la direction et sont
fondés sur l'information dont dispose la direction actuellement. Les énoncés
prospectifs comportent des risques connus et inconnus et des incertitudes et
sont assujettis à d'autres facteurs indépendants de la volonté de la
direction. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les
résultats réels de SFK Pâte diffèrent sensiblement des résultats dont il est
question dans les énoncés prospectifs, notamment sans s'y limiter : les
risques associés au prix de la pâte et au volume des ventes, à la fluctuation
des taux de change, à l'approvisionnement et aux coûts en fibres de bois ou en
vieux papiers pour les usines, à l'approvisionnement et aux coûts en matières
premières (incluant les produits chimiques), à la concurrence, à la dépendance
envers des clients clés, à la capacité de production accrue sur le marché, à
un bris d'équipement, à des interruptions de la production, aux besoins en
capitaux, à l'absence de garantie de distributions en espèces, ainsi qu'à
d'autres facteurs mentionnés dans le rapport de gestion de SFK Pâte pour le
premier trimestre terminé le 31 mars 2009 et dans les documents d'information
continue de SFK Pâte. Bien que les énoncés prospectifs qui figurent aux
présentes soient fondés sur ce que la direction estime être des hypothèses
raisonnables, la direction ne peut garantir aux investisseurs que les
résultats réels seront conformes aux résultats prévus dans ces énoncés
prospectifs. Certaines hypothèses raisonnables sous-tendant les énoncés
prospectifs qui figurent aux présentes et dans le rapport de gestion de SFK
Pâte pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2009 reposent notamment sur
les hypothèses selon lesquelles les flux de trésorerie futurs suffiront à
couvrir les dépenses en immobilisations, aucun événement extraordinaire ne
nécessitera des dépenses en immobilisations accrues, les livraisons à SFK Pâte
de fibres de bois, d'écorces et de vieux papiers demeureront stables et seront
suffisantes pour satisfaire aux besoins des usines, les coûts en fibres de
bois, en écorces et en vieux papiers n'augmenteront pas considérablement, le
prix de la pâte, la demande de pâte et les taux de change ne subiront aucune
dégradation importante, les flux de trésorerie futurs suffiront à couvrir les
besoins en matière d'exploitation prévus et les obligations contractuelles,
SFK Pâte générera une encaisse distribuable positive, les coûts d'exploitation
n'augmenteront pas considérablement et les intérêts débiteurs et la production
demeureront stables. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent
communiqué de presse, et, sous réserve des exigences des lois sur les valeurs
mobilières applicables, la direction se dégage de toute obligation de les
mettre à jour ou de les modifier pour refléter de nouveaux événements ou de
nouvelles circonstances. Ces énoncés ne reflètent pas l'incidence potentielle
d'éléments spéciaux ou encore d'un regroupement d'entreprises ou d'une autre
opération qui pourrait être annoncée ou avoir lieu après la date des
présentes. Il est recommandé au lecteur de ne pas se fier indûment à ces
énoncés prospectifs.

    Note au lecteur : Les états financiers consolidés non vérifiés et le
                      rapport de gestion complets sont disponibles sur le
                      site Web SFK Pâte à l'adresse www.sfk.ca

    En annexe : Résumé des résultats


    SFK Pâte - Faits saillants financiers - Premier trimestre terminé le
    31 mars 2009

    -------------------------------------------------------------------------
                                                         Trimestre terminé
    (en milliers de dollars canadiens,                       le 31 mars
     à l'exception des montants par part)                   (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          2009        2008
                                                             $           $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                                              78 611     131 646
    Coûts de produits vendus                            76 635     110 804
    Frais de vente et d'administration                   4 346       4 708
    Perte (gain) sur les instruments dérivés             1 715        (680)
    Perte sur l'aliénation des immobilisations
     corporelles                                           229           -
    Gain sur la conversion de devises                   (1 525)     (1 826)
    -------------------------------------------------------------------------
    BAIIA(1)                                            (2 789)     18 640
    Amortissement des immobilisations corporelles       10 191       9 750
    Frais financiers                                     3 360       3 681
    Recouvrement d'impôts                               (1 281)     (2 466)
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net                         (15 059)      7 675
    -------------------------------------------------------------------------
    (Perte nette) bénéfice net par part
      - de base                                          (0,17)       0,09
      - diluée                                           (0,17)       0,08
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
                                                         Trimestre terminé
    (en milliers de dollars canadiens,                       le 31 mars
     à l'exception des montants par part)                   (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                          2009        2008
    -------------------------------------------------------------------------
                                                             $           $
    Flux de trésorerie provenant des activités
     d'exploitation                                     (4 121)      5 791
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins :
    Dépenses en immobilisations - trésorerie             2 810       3 972
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable normalisée(2)                 (6 931)      1 819
    Moins les ajustements à l'encaisse distribuable
     normalisée :
    Variations des éléments hors trésorerie du fonds
     de roulement                                         (308)     (7 775)
    Dépenses en immobilisations courues                   (781)        187
    Amortissement des frais de financement reportés        305         253
    Avantages sociaux futurs                               293        (156)
    -------------------------------------------------------------------------
    Encaisse distribuable ajustée(2)                    (6 440)      9 310
    -------------------------------------------------------------------------
    Distributions en espèces déclarées                       -       2 714
    -------------------------------------------------------------------------
    (Déficit) excédent de l'encaisse distribuable
     ajustée                                            (6 440)      6 596
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve aux fins de distributions au début de
     l'exercice(3)                                      29 649      13 947
    -------------------------------------------------------------------------
    Réserve aux fins de distributions à la fin de
     l'exercice(3)                                      23 209      20 543
    -------------------------------------------------------------------------
    Montant par part
    - Encaisse distribuable normalisée                   (0,08)       0,02
    - Encaisse distribuable ajustée                      (0,07)       0,10
    - Distributions en espèces déclarées                     -        0,03
    -------------------------------------------------------------------------


    -------------------------------------------------------------------------
    (en milliers de
     dollars canadiens,          Trimestre terminé       Trimestre terminé
     à l'exception des            le 31 mars 2009         le 31 mars 2008
     montants par part)            (non vérifié)           (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                 Total    Par part       Total    Par part
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des distributions
     en espèces déclarées            -           -       2 714 $      0,03 $
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Le bénéfice avant amortissement, frais financiers et impôts sur les
        bénéfices ("BAIIA") n'est pas une mesure reconnue en vertu des PCGR
        du Canada. La direction croit que cette mesure offre aux
        investisseurs un complément d'information utile sur l'encaisse
        distribuable avant le service de la dette, les dépenses en
        immobilisations et les impôts sur les bénéfices. Toutefois, le BAIIA
        ne doit pas être pris ni interprété comme un substitut du bénéfice
        net établi conformément aux PCGR à titre d'indication du rendement de
        SFK Pâte, ni comme un substitut des flux de trésorerie liés aux
        activités d'exploitation, d'investissement et de financement pour
        l'évaluation des liquidités et des flux de trésorerie. La méthode
        utilisée par SFK Pâte pour calculer le BAIIA peut différer de celle
        utilisée par d'autres entités. Par conséquent, cette mesure pourrait
        ne pas être comparable à celle qu'utilisent d'autres émetteurs. Le
        BAIIA indiqué aux présentes représente le bénéfice avant
        amortissement, frais financiers et impôts sur les bénéfices qui
        figure dans les états financiers.

    (2) Durant le troisième trimestre de 2007 et conformément au bulletin
        d'interprétation intitulé "Liquidités distribuables normalisées des
        fiducies de revenu et autres entités intermédiaires" publié par
        l'Institut Canadien des Comptables Agréés en juillet 2007, SKF Pâte a
        modifié le calcul de l'encaisse distribuable pour se conformer à ces
        nouvelles lignes directrices. En résumé, l'encaisse distribuable
        normalisée se définit comme les flux de trésorerie d'exploitation de
        la période qui figurent dans les états financiers établis selon les
        PCGR, y compris les effets des variations des éléments hors
        trésorerie du fonds de roulement, moins les dépenses en
        immobilisation totales (décaissées) qui figurent dans les états
        financiers établis selon les PCGR.

        Bien que SKF Pâte ait décidé de se conformer à ces nouvelles lignes
        directrices, la direction apporte un certain nombre d'autres
        ajustements aux flux de trésorerie provenant de l'exploitation afin
        de déterminer l'encaisse disponible aux fins de distribution. Par
        conséquent, la direction apporte également des ajustements aux
        variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement, aux
        dépenses en immobilisations courues, à l'amortissement des frais de
        financement reportés et aux avantages sociaux futurs. L'encaisse
        distribuable normalisée ajustée par la direction est appelée aux
        présentes l' "encaisse distribuable ajustée".

        L'encaisse distribuable ajustée est une mesure non conforme aux PCGR
        qu'utilisent généralement les fiducies d'investissement à capital
        variable canadiennes à titre d'indicateur de la capacité de
        l'émetteur de générer une encaisse pouvant être utilisée aux fins de
        distribution aux porteurs de parts et elle ne devrait pas être
        considérée comme une mesure des flux de trésorerie ni comme une
        donnée remplaçant les mesures comparables préparées en conformité
        avec les PCGR. L'encaisse distribuable ajustée de SFK Pâte peut
        différer des calculs similaires dont font état d'autres entités
        similaires et, par conséquent, elle n'est pas nécessairement
        comparable à l'encaisse distribuable ajustée dont font état ces
        entités. La direction estime que l'encaisse distribuable ajustée de
        SFK Pâte calculée à partir des flux de trésorerie provenant des
        activités d'exploitation est la mesure qui convient le mieux pour
        aider les lecteurs à évaluer la capacité de SFK Pâte à générer une
        encaisse pouvant être affectée aux distributions.

    (3) La réserve de SFK Pâte, un indicateur financier clé constitué du
        fonds de roulement et des liquidités, a été créée pour appuyer la
        stratégie de dépenses en immobilisations de SFK Pâte, y compris son
        programme d'entretien majeur, effectuer les remboursements échelonnés
        à l'égard de sa dette et réduire l'incidence des fluctuations
        négatives des flux de trésorerie futurs.
    
    %SEDAR: 00018041EF c4691




Renseignements :

Renseignements: Investisseurs et analystes: Mme Patsie Ducharme, SFK
Pâte, Vice-Présidente et chef de la direction financière, (450) 677-7857,
poste 2225; Médias et autres: M. Dany Paradis, SFK Pâte, Vice-Président,
Gestion du changement et affaires publiques, (450) 677-7857, poste 2227; M.
Rick Leckner, MaisonBrison, (514) 731-0000, poste 222

Profil de l'entreprise

FONDS SFK PATE

Renseignements sur cet organisme

MaisonBrison Communications

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.