Sept têtes d'affiche de tous les horizons s'impliquent dans une campagne de sensibilisation

Innover en environnement avec le bois pour lutter contre les changements climatiques

MONTRÉAL, le 10 févr. /CNW Telbec/ - Le président de la Coalition BOIS Québec, M. Robert Beauregard, est fier de présenter la campagne de sensibilisation de la Coalition BOIS Québec, Je touche du bois !, qui sera déployée à Montréal du 14 février au 14 mars 2011 dans les transports en commun et sur des affiches urbaines.

S'afficher pour sensibiliser
Sept têtes d'affiche se joignent à la campagne et portent le message qu'utiliser le matériau bois est une façon novatrice de lutter contre les changements climatiques.

En s'associant à la campagne Je touche du bois !, ces personnalités publiques veulent sensibiliser les citoyens et les décideurs à l'immense potentiel écologique de ce matériau d'avenir et stimuler leur réflexe bois. Chacune, à sa façon, a vécu une histoire d'amour avec ce matériau. Chacune d'entre elles touche du bois en appréciant ses vertus écologiques, économiques, esthétiques, patrimoniales ou, encore, de durabilité ou de solidité.

- Patrice Brisebois, ex-hockeyeur et promoteur -

parce qu'il est le promoteur d'un domaine d'habitations où le bois issu de la région est au cœur de la démarche environnementale et où la deuxième phase de développement vise la création d'habitations carboneutres et…. parce qu'il a gagné sa Coupe Stanley en 1993 avec un bâton en bois !

- Dinu Bumbaru, directeur des politiques, Héritage Montréal -

parce que le bois, matériau fondateur de Montréal, reflète l'histoire comme l'esprit moderne de la métropole.

- Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint, Équiterre -

parce que le bois est un allié de taille reconnu par le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dans la lutte aux changements climatiques grâce à la séquestration naturelle du CO2 dans la matière ligneuse et à la substitution à des produits plus énergivores ou polluants.

- Mario Julien, chef exécutif, Club de golf Le Mirage -

parce que le bois invite à une créativité culinaire incomparable, confère aux lieux une ambiance irremplaçable et s'inscrit dans un cercle vertueux qui stimule l'économie du Québec.

- Chantal Machabée, animatrice, RDS -

parce que l'innovation dans les installations sportives démontrant le génie des entreprises, tout comme les progrès des techniques d'entraînement, lui font dire que le bois et le sport garantissent un avenir en forme pour les jeunes d'ici !

- Louis-Philippe Pratte, designer-fondateur À Hauteur d'homme -

parce que ses produits en bois du Québec expriment un idéal, une attitude et une présence à la fois fière et humble, comme celle d'un arbre.

- La Sépaq -

parce que le bois représente une signature corporative dominante incarnée par ses nombreux bâtiments et en harmonie avec sa mission, qui consiste à protéger et à mettre en valeur les équipements publics sous sa responsabilité au bénéfice des Québécois.

Le bois comme matériau écologique
Rappelons qu'il existe deux façons de réduire les émissions de CO2 dans l'atmosphère : soit en les diminuant (substitution à des matériaux émetteurs), soit en les stockant (séquestration du carbone). Les arbres, de même que les produits du bois que l'on en tire, ont la capacité unique de faire les deux.

En effet, d'après le quatrième rapport du GIEC, le comité scientifique des Nations Unies chargé de suivre la question, le matériau bois comme substitut au béton ou à l'acier dans la construction est une contribution tangible à la réduction des gaz à effet de serre puisque le procédé de fabrication du bois de construction requiert beaucoup moins d'énergie et laisse une faible empreinte environnementale. À titre d'exemple, pour une résistance équivalente, la fabrication d'une poutre en béton émet six fois plus de CO2 qu'une poutre en bois d'ingénierie et une poutre en acier, 4 fois plus ! Par ailleurs, la poutre en bois a l'avantage de stocker du carbone pendant la durée de vie du bâtiment, alors que les autres matériaux ne contribuent en rien au stockage du carbone. L'utilisation du bois en construction contribue aussi à l'efficacité énergétique du bâtiment, car sa faible conductivité thermique permet de réduire efficacement les ponts thermiques dus à la structure.

Le bois, l'or vert de demain
La valorisation du matériau bois et sa plus grande utilisation stimulent la recherche et le développement et font rayonner l'expertise québécoise en Amérique du Nord. Le Québec étant le leader en Amérique du Nord dans les produits d'ingénierie, la créativité des professionnels de la construction est bien servie par la polyvalence du matériau bois et par son esthétisme. Autant de possibilités qui viennent nourrir la créativité des professionnels qui contribuent au développement du design bois à Montréal, cette ville UNESCO de design!

Le bois est un outil de développement économique. Alors que 95 % des maisons ont une charpente en bois, moins de 15 % des édifices commerciaux en ont une. Pourtant, selon des études récentes, 80 % des bâtiments non résidentiels mis en chantier chaque année pourraient être construits en bois, et ce, en tout respect des codes du bâtiment et de sécurité incendie. Le bois est également une ressource de proximité qui, valorisée, viendra consolider de nombreux emplois québécois et réduire la dépendance des producteurs d'ici envers les marchés d'exportation nord américains.

« Le Québec a mis de l'avant une Stratégie d'utilisation du bois en construction pour appuyer sa politique de lutte aux changements climatiques. Le matériau bois, matériau écologique, peut ainsi contribuer au bilan des gaz à effet de serre du Québec tout comme à la vitalité de l'économie du Québec. Le Québec a tout en main pour être un chef de file mondial à ce chapitre et tirer profil de l'or vert de demain! », a déclaré avec enthousiasme le directeur de la Coalition, Carl-Éric Guertin.  

Le pouvoir d'agir des citoyens
La Coalition BOIS Québec souhaite également transmettre aux citoyens le message qu'ils ont entre leurs mains un moyen concret de lutter contre les changements climatiques et qu'ils peuvent devenir des acteurs de changement dès maintenant. L'objectif est d'amener les citoyens à prendre conscience de la plus-value écologique d'utiliser le bois en substitution à d'autres matériaux plus énergivores. En considérant le bois dans tous leurs travaux de rénovation ou de construction résidentielle et en exigeant de leurs élus qu'ils utilisent le bois dans les édifices publics, les individus peuvent avoir une influence déterminante dans la lutte contre les changements climatiques. « Notre objectif à long terme est qu'il devienne socialement impossible de ne pas considérer le bois », a affirmé le président Robert Beauregard.

Un exemple concret : le stade de soccer du Complexe sportif Marie-Victorin
La structure en bois du stade de soccer du Complexe sportif Marie-Victorin contient 1 400 tonnes de CO2 retiré de l'atmosphère par séquestration durant la croissance des arbres. Ce carbone est maintenant séquestré pour toute la durée de vie du bâtiment. En plus, le fait de l'avoir construit en bois plutôt que dans un autre matériau plus énergivore a permis d'éviter l'émission dans l'atmosphère d'au moins 400 tonnes de CO2. « Par sa construction, le stade de soccer du Complexe sportif Marie-Victorin totalise un bénéfice carbone net de 1 800 tonnes de CO2. Ce bénéfice représente l'équivalent de l'utilisation de 360 véhicules automobiles pendant un an. L'impact environnemental positif du choix du matériau bois est significatif », a souligné le président de la Coalition BOIS Québec, M. Robert Beauregard.

Touchez du bois avec la Sépaq !
En collaboration avec la Sépaq, la Coalition BOIS Québec organise un concours pour sensibiliser les citoyens à en apprendre davantage sur les bénéfices écologiques du matériau bois. Le prix est un séjour de trois jours à l'Auberge de montagne des Chic-Chocs, incluant une navette de transport à partir de Montréal, d'une valeur de 2 600 $. Le concours se tiendra par Internet entre le 14 février 2011 et le 10 mai 2011.

Enfin, la Coalition BOIS Québec tient à remercier ses précieux partenaires, sans qui cette campagne de sensibilisation ne pourrait exister : le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec et Ressources naturelles Canada.

À PROPOS DE LA COALITION
Organisme autonome, la Coalition BOIS est née dans la foulée de la Stratégie d'utilisation du bois dans la construction au Québec adoptée en mai 2008 par le gouvernement du Québec. Elle constitue le lieu de rassemblement et le point de contact privilégié de tous les intervenants souhaitant contribuer à la lutte contre les changements climatiques et à l'économie québécoise par l'utilisation accrue du matériau bois dans la construction. Elle regroupe 510 membres, dont 246 municipalités.

www.coalitionbois.org

*********************
L'ensemble des photos et des informations sur ces sept porte-parole du matériau bois sont disponibles pour consultation et téléchargement sur le site de la Coalition BOIS Québec au www.coalitionbois.org

SOURCE COALITION BOIS QUEBEC

Renseignements :

Source :
Geneviève Mathieu
Directrice des communications publiques
Coalition BOIS Québec
Bureau : 418 650-6385
Cell. : 418 953-6385
gmathieu@coalitionbois.org

Renseignements :
Andrée Peltier
Cabinet Relations publiques Andrée Peltier inc.
Bureau : 514 846-0003
Cell. : 514 944-8689
apeltier@ca.inter.net

Profil de l'entreprise

COALITION BOIS QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

NOUVELLES - ENVIRONNEMENT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.