Semaine québécoise des adultes en formation - Des vœux pieux plutôt que des actions concrètes pour les cégeps

MONTRÉAL, le 5 avril /CNW Telbec/ - « Pour la 9e semaine québécoise des adultes en formation, on se serait attendu à l'annonce de mesures vigoureuses de la part du gouvernement pour relancer l'accès des adultes à la formation technique collégiale. Au lieu de cela, on a eu droit à une série de bons vœux de la part de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale », déplore Bernard Bérubé, président de la Fédération du personnel professionnel des collèges (FPPC).

Agir maintenant pour éviter les pénuries de main-d'œuvre

Selon Emploi-Québec, il y aura 700 000 postes à pourvoir d'ici 2014, dont une forte proportion est de niveau technique et nécessite une qualification collégiale. Dans ce contexte et afin d'éviter des pénuries de main-d'œuvre futures hautement prévisibles, il aurait fallu éliminer les obstacles qui freinent l'accès à la formation pour les adultes.

« En effet, de préciser le président de la fédération syndicale, dans les cégeps, les adultes n'ont toujours pas accès à la formation à temps partiel. Il existe trop de restrictions à la formation à temps plein pour les adultes sans emploi et le régime d'aide financière ne soutient pas adéquatement les adultes qui souhaitent se qualifier. »

Revoir le mode de financement de la formation continue

Le système de financement par enveloppes fermées unique au niveau collégial limite grandement l'offre de formation des établissements, alors que la situation exigerait de l'élargir pour permettre aux adultes d'affronter un marché du travail de plus en plus exigeant au plan de la qualification. Une récente enquête sur l'accès et le soutien à l'éducation et à la formation menée en 2008 par Statistique Canada nous révèle que seulement 28 % des Québécoises et Québécois âgés de 25 à 64 ans ont fait des études ou suivi une formation liée à l'emploi, comparativement à 36 % pour l'ensemble du Canada.

« Face à un tel manque d'initiative de la part des ministères concernés, on ne s'étonnera pas de constater que le Québec demeure bon dernier au Canada pour l'accès à la formation continue et qu'au Québec, l'éducation tout au long de la vie demeure une utopie plutôt qu'une réalité pour les adultes », de conclure le syndicaliste.

Profil

La FPPC-CSQ représente près de 1200 professionnelles et professionnels répartis dans 34 collèges. Elle regroupe exclusivement des professionnelles et professionnels de cégeps. La CSQ représente près de 180 000 membres, dont plus de 100 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE CSQ

Renseignements :

Claude Girard
Conseiller aux communications, CSQ
514 237.4432
girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.