Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels du 19 au 25 avril 2015 - La ministre Stéphanie Vallée souligne la 10e Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels

QUÉBEC, le 22 avril 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la 10e Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels, la ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Stéphanie Vallée, a tenu à saluer le travail des intervenantes et des intervenants auprès des personnes victimes et de leurs proches.

« Je veux rendre hommage à ces femmes et à ces hommes qui accompagnent de façon remarquable nos concitoyennes et nos concitoyens qui traversent des moments difficiles. Je salue également le courage et la détermination des personnes victimes et de leurs proches pour retrouver le cours normal de leur vie. Il n'est pas toujours facile de dénoncer ou de demander de l'aide, mais les personnes victimes doivent savoir que des organismes sont prêts à les soutenir et à les accompagner, peu importe où elles en sont rendues dans leur cheminement personnel », a déclaré la ministre Stéphanie Vallée.

Rappelons qu'il existe plusieurs ressources financées par le gouvernement du Québec pour venir en aide aux personnes victimes, à leur famille et aux témoins d'un acte criminel, peu importe si l'auteur de ce crime a été ou non identifié, arrêté, poursuivi ou reconnu coupable. En tout, le Québec compte plus d'une centaine d'organismes offrant des services gratuits, comme des maisons d'hébergement, des organismes venant en aide aux personnes victimes d'infractions à caractère sexuel (CALAC) et des centres d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC).

À titre d'exemple, dans la dernière année, les intervenants des 17 CAVAC ont fourni des services à plus de 56 000 personnes.

Une réforme des régimes d'aide et d'indemnisation

Par ailleurs, la ministre Stéphanie Vallée a profité de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels pour réitérer l'intention du gouvernement de réformer les régimes d'indemnisation et d'aide destinés aux personnes victimes d'actes criminels et créés respectivement en 1973 et 1988.

« Je considère qu'il est fondamental que les victimes puissent obtenir de l'aide ainsi qu'une indemnisation répondant à leurs besoins. L'appui apporté aux personnes victimes par la société doit leur permettre de se rétablir et de reconstruire leur avenir, afin qu'elles reprennent le plus rapidement possible le cours normal de leur vie, et ce, au moyen de services efficaces, justes et équitables. Nous avons le régime d'indemnisation le plus généreux au pays et malgré tout, il subsiste des insatisfactions. La réforme que nous envisageons sera une réponse concrète aux besoins exprimés, tant par les personnes victimes que par les ressources qui leur viennent en aide », a conclu la ministre.

Pour en savoir plus sur les ressources et sur les services, consultez le site Web du ministère de la Justice du Québec : www.justice.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

Renseignements : Jolyane Pronovost, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de la Condition féminine, 418 643-4210; Paul-Jean Charest, Relations médias, Ministère de la Justice du Québec, 418 644-3947, poste 20932


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.