Semaine de sensibilisation à la pharmacie 2007 - Savoir "observer", c'est bon pour la santé!



    MONTREAL, le 12 mars /CNW Telbec/ - A l'occasion de la Semaine de
sensibilisation à la pharmacie, en cours jusqu'au 18 mars, les pharmaciens
propriétaires du Québec rappellent combien l'observance aux traitements
médicamenteux est importante.
    Selon Normand Cadieux, directeur général de l'Association québécoise des
pharmaciens propriétaires (AQPP), les patients doivent être sensibilisés aux
impacts de l'infidélité aux médicaments : moins bonne maîtrise de la maladie;
augmentation des visites médicales et des hospitalisations; hausse de
l'absentéisme et baisse de la productivité; augmentation des décès prématurés.
En fait, souligne-t-il, "au Canada, l'inobservance aux médicaments
occasionnerait des coûts annuels de 7 à 9 milliards de dollars."

    Pourquoi tant d'infidélité

    "On sait que 50 % des gens ne suivent pas correctement les directives
concernant leurs médicaments", poursuit M. Cadieux. "Dans bien des cas, les
patients ont du mal à gérer la prise de leurs médicaments, par exemple s'ils
doivent prendre plusieurs doses chaque jour, à différents moments."

    Parce que la mémoire est une faculté qui... quoi déjà?

    Il existe toutes sortes de trucs pour ne pas oublier de prendre ses
médicaments. "Je pense d'abord aux habitudes quotidiennes", remarque M.
Cadieux. "On peut facilement associer la prise d'un médicament à certaines
tâches de la journée, comme le brossage des dents. Si ce n'est pas suffisant,
on peut cocher une case de son agenda une fois le médicament pris, ou encore
recourir à un pilulier." Offerts en différents formats - une case pour chaque
jour de la semaine ou plusieurs cases par jour -, les piluliers peuvent être
fort utiles pour gérer la prise de médicaments.

    Avant tout, consulter son pharmacien

    Si certains patients ont de la difficulté à prendre leurs médicaments,
c'est parfois en raison de problèmes "techniques" liés, par exemple, à la
taille d'un comprimé ou à son mauvais goût. Il se peut aussi qu'ils redoutent
ou ressentent des effets secondaires. "Quelle que soit la raison, ces patients
doivent savoir qu'ils peuvent obtenir de l'aide auprès de leur pharmacien. Cet
expert du médicament est aussi un professionnel de la santé qui dispose d'un
éventail de solutions pour aider les patients à observer leur traitement",
insiste M. Cadieux.

    Pour en savoir davantage sur l'observance au traitement médicamenteux, on
peut visiter le www.monpharmacien.ca, élaboré par l'Association québécoise des
pharmaciens propriétaires (www.aqpp.qc.ca).




Renseignements :

Renseignements: Johanne Dufour, Conseillère en communication,
Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), (514) 254-0676,
1-800-361-7765


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.