Selon une enquête de Randstad, les employés canadiens croient que le travail à temps partiel ne nuit pas à l'avancement de leur carrière

La plus récente enquête Workmonitor de Randstad révèle qu'une majorité d'employés canadiens pensent que le fait de travailler à temps partiel n'aura pas d'effet négatif sur leur carrière.

TORONTO, le 12 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Selon les résultats du récent rapport global Workmonitor de Randstad, lequel sonde les employés dans 29 pays du monde, 50% des employés de sexe masculin et 59% des employés de sexe féminin croient que le travail à temps partiel ne nuit pas à l'avancement de leur carrière.

Selon Stacy Parker, vice-présidente exécutive du marketing chez Randstad Canada, « le travail à temps partiel et les arragements flexibles représentent une option intéressante pour les chercheurs d'emploi qui cherchent davantage d'équilibre entre le travail et la vie personnelle ou qui ne veulent pas se confiner dans un rôle. Plusieurs chercheurs d'emploi aiment expérimenter plusieurs postes au sein de différentes compagnies, grâce auxquels ils peuvent bonifier leur CV, leur expérience et leur réputation ».

Selon les résultats, moins d'un tiers des répondants travaillent à temps partiel, par exemple en République tchèque, en Slovaquie, en Hongrie, en Belgique et en Suède, où moins d'un employé sur 10 travaille à temps partiel. L'enquête révèle des résultats comparables pour l'Amérique du Nord. Au Canada, 12% des employés de sexe masculin et 11% des employés de sexe féminin disent travailler à temps partiel. Aux États-Unis, la proportion est assez similaire (12% chez les hommes et 9% chez les femmes). En Chine cependant, la proportion d'employés à temps partiel est nettement plus élevée, soit 35% en moyenne, à l'instar d'autres pays comme le Chili, l'Inde, le Mexique, l'Italie et l'Argentine (entre 27 et 21%).

La Chine se démarque aussi quant au nombre d'employés croyant qu'il est possible de travailler à temps partiel lorsqu'on occupe un poste en gestion (72%). La Suisse, le Chili, l'Inde et le Japon suivent la marche (54% ou plus). Au Canada, 69% des employés de sexe masculin et 65% des employés de sexe féminin n'abondent pas dans le même sens, croyant plutôt qu'il est difficile d'assumer des responsabilités de gestion dans le cadre d'un horaire à temps partiel. Leurs collègues américains partagent cet avis (70% chez les hommes et 76% chez les femmes).

« Les chercheurs d'emploi ont tout avantage à se défaire d'idées préconçues concernant le temps partiel et envisager tous les avantages qu'il comporte », affirme madame Parker.

« Le travail à temps partiel, c'est une belle porte d'entrée et une façon de prouver sa valeur dans une nouvelle organisation. Voyez les choses comme ceci : si vous soumettez votre candidature à un poste nouvellement affiché, votre expérience au sein de la compagnie joue en votre faveur par rapport à un candidat qu'on recrute à l'externe! Vous êtes la personne expérimentée, qui comprend la culture organisationnelle et s'y adapte bien », explique-t-elle.

Madame Parker soutient que plusiers postes à temps partiel peuvent devenir des postes à temps plein au bout de quelques mois, une fois que l'employeur a pu vérifier les compétences de l'employé et voir de quelle manière il peut contribuer aux succès de l'entreprise. « Les chercheurs d'emploi doivent se rappeler que le travail à temps partiel donne de la flexibilité et constitue une solution avantageuse pour vous permettre de garder vos compétences à jour et vous donner le temps de chercher le poste temps plein parfait que vous convoitez », conclut-elle.

L'Enquête trimestrielle sur le travail de Randstad En raison du succès qu'obtient l'Enquête trimestrielle sur le travail de Randstad depuis son introduction aux Pays-Bas en 2003 et plus récemment en Allemagne, le sondage s'étend maintenant à 27 pays d'Europe, d'Asie pacifique et d'Amérique. L'Enquête est publiée quatre fois l'an, ce qui permet de faire ressortir dans le temps les tendances locales et mondiales en ligne avec la mobilité des travailleurs. L'Enquête quantitative a été réalisée en ligne auprès d'une population âgée de 18 à 65 ans travaillant au moins 24 heures par semaine dans un emploi rémunéré (excluant les travailleurs autonomes). L'échantillon minimum est de 400 entrevues par pays, à l'aide de Survey Sampling International. Les entrevues pour la troisième phase de l'enquête ont été effectuées entre 18 juillet et le 8 août 2011.

À propos de Randstad Canada: Randstad Canada est le chef de file canadien en placement de personnel, recrutement et solutions RH. Seule entreprise de dotation en personnel entièrement intégrée au pays, nous comprenons les besoins des employeurs et des chercheurs d'emploi de tous niveaux et de toutes industries. Grâce à une fine connaissance des marchés locaux et des tendances en emploi et à notre réseau global d'experts, nous façonnons le monde du travail canadien.  Visitez randstad.ca

Randstad Canada anticipe une énorme croissance en 2011 et cherche des candidats de talent pour des postes dans tous les secteurs d'activités. Visitez http://randstad.ca/about/internal_careers.aspx pour voir nos postes disponibles à l'interne et pour découvrir pourquoi Randstad est un des meilleurs endroits où travailler. 

SOURCE Randstad Canada

Renseignements :

Dayana Moreno
Marie-Noëlle Morency
Téléphone
416.962.9578 x2317
514.350.5309 x233

Source: Randstad Canada
Pour voir le rapport de presse global complet :
http://www.randstad.com/press-room/research-reports


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.