Selon une enquête de l'IEDM - Les salles d'opération sont utilisées à moins de 50 %



    MONTREAL, le 14 déc. /CNW Telbec/ - D'après une enquête menée par
l'Institut économique de Montréal (IEDM) auprès de 23 centres hospitaliers,
les salles d'opération ouvertes n'ont été utilisées qu'à 46 % pour les quarts
de jour en semaine en 2005-2006. L'utilisation des salles d'opération est
encore plus faible les soirs, à 9 %, et les fins de semaine, de 6 à 8 %. Une
partie des infrastructures parmi les plus modernes et importantes du Québec
n'est donc pas exploitée à plein régime.
    Dans la Note économique publiée par l'IEDM, les auteurs de la Note
remarquent que "malgré l'accroissement important du financement gouvernemental
au réseau de la santé et des services sociaux, le problème des listes
d'attente persiste, notamment pour les chirurgies, et des patients ne sont pas
soignés dans des délais raisonnables. Il faudrait augmenter l'offre de
services en santé en utilisant mieux les ressources existantes".
    Cette sous-utilisation représente un coût important sous forme
d'infrastructures dormantes. A titre indicatif, le coût pour équiper une salle
d'opération varie de 450 000 $ pour une salle de chirurgie générale à
1 150 000 $ pour une salle de chirurgie endoscopique partiellement
automatisée.

    
    Facteurs qui peuvent expliquer cette sous-utilisation

    -   Une majorité d'hôpitaux gardent une salle libre en tout temps pour
        répondre aux urgences chirurgicales.
    -   Le ministère de la Santé et des Services sociaux impose un cadre
        financier et réglementaire aux hôpitaux et aux agences régionales qui
        peut les amener à fermer des salles ou à les utiliser moins
        intensivement.
    -   La pénurie de main-d'oeuvre au sein des blocs opératoires et dans les
        services connexes réduit le volume d'opérations qui peuvent être
        pratiquées.
    -   Le manque de flexibilité dans la gestion du personnel peut réduire la
        disponibilité des ressources humaines.
    

    Méthodologie de l'enquête

    L'IEDM a envoyé un formulaire à 36 hôpitaux du Québec pour recueillir les
données les plus récentes, celles de 2005-2006. Parmi les 32 hôpitaux qui ont
répondu, 23 l'ont fait avant la date limite et de façon complète, ce qui
constitue l'échantillon final et représente 264 salles d'opération, soit la
moitié (49 %) des salles d'opération de tous les centres hospitaliers publics.
    La Note économique Portrait de l'utilisation des salles d'opération des
hôpitaux québécois a été préparée par Julie Frappier, économiste de la santé,
et Mathieu Laberge, économiste à l'IEDM. L'enquête auprès des établissements a
été réalisée par Julie Frappier, chargée de projet.

    La Note est disponible à www.iedm.org

    L'IEDM est un institut indépendant, non partisan et sans but lucratif qui
participe aux débats sur les politiques publiques du Québec et du Canada en
proposant des solutions créatrices de richesse sur des questions de fiscalité,
de réglementation, de réforme du système de santé et d'éducation. Il publie
entre autres depuis 2000 le Bulletin des écoles secondaires du Québec et il a
remporté en 2004 l'un des Templeton Freedom Award for Institute Excellence
pour l'excellence de sa gestion et de ses relations publiques.




Renseignements :

Renseignements: André Valiquette, Directeur des communications, Institut
économique de Montréal, (514) 273-0969, p. 2225, Cell.: (514) 574-0969,
avaliquette@iedm.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.