Selon un sondage, un Québécois sur quatre avoue laisser des déchets à la traîne



    
       Mais les secours arrivent : il est prévu que 4 500 Québecois
      s'inscriront au Grand nettoyage des rivages canadiens de la TD en
                                  septembre
    

    MONTREAL, le 20 août /CNW Telbec/ - Un Québécois sur quatre avoue laisser
des déchets à la traîne comparativement à un Canadien sur trois, selon un
nouveau sondage commandé par le Grand nettoyage des rivages canadiens de la TD
(GNRC TD). Le GNRC TD, une initiative nationale de conservation, a vu le jour
en 1994 grâce au Vancouver Aquarium. Environ 75 000 participants sont
attendus, du 19 au 27 septembre pour nettoyer plus de 1 500 rivages partout au
pays.
    Fait intéressant, le sondage révèle que même si 41 pour cent des
Québécois disent intervenir auprès d'une personne qui laisse traîner des
déchets - en leur demandant de les ramasser ou en le faisant eux-mêmes - pas
moins de 19 pour cent de ces bonnes âmes reconnaissent qu'ils laissent traîner
eux aussi.
    "Il est encourageant de constater qu'un bon nombre de Québécois sont
prêts à agir contre l'abandon des détritus, mais beaucoup d'entre nous
pourraient améliorer leurs habitudes, affirme Annick Laberge, Directrice
principale, Affaires internes et publiques, GFBTD, Québec. En recrutant des
milliers de participants au Québec chaque année, le grand nettoyage est devenu
un catalyseur pour augmenter la sensibilisation et l'appréciation à l'égard de
nos magnifiques berges naturelles."

    
    Qui laissent traîner des déchets, dites-vous?

    - Les Québécois reconnaissent qu'ils laissent traîner des déchets au
      moins une fois par mois (six pour cent), et quatre pour cent disent le
      faire tous les jours.
    - C'est match nul! Les femmes et les hommes sont sensibilisés au même
      degré en matière de respect des espaces verts, 73 pour cent des femmes
      et 74 pour cent des hommes affirmant n'être jamais semeurs d'ordures.
    - A l'échelle nationale, les jeunes adultes (de 18 à 24 ans) sont les
      plus coupables en la matière, 17 pour cent d'entre eux avouant
      disperser des ordures au moins une fois par semaine - nombre presque
      deux fois supérieur à celui des 25 à 34 ans (8 pour cent) et des 35 à
      44 ans (7 pour cent).
    - Les Canadiens de plus de 65 ans sont les plus respectueux des espaces
      verts, puisque 86 d'entre eux affirment ne "jamais" laisser traîner de
      déchets.
    

    La liste noire

    Les rebuts ne naissent pas tous égaux. Lorsqu'on leur demande quel type
de déchet trouvé sur les rivages les exaspère le plus, 28 pour cent des
Québécois interrogés mentionnent les sacs en plastique et les bouteilles. Des
seringues usagées (12 pour cent) les talonnent en deuxième place, suivies des
mégots de cigarettes (7 pour cent).
    "Ironiquement, les mégots de cigarette arrivent au premier rang des
déchets amassés sur les rivages québécois, soit plus de 13 348 mégots",
affirme Jill Dwyer, directrice du programme, Grand nettoyage des rivages
canadiens de la TD. Je crois qu'en général les gens ne voient pas les mégots
de cigarette comme des ordures, alors qu'il s'agit des déchets les plus
néfastes, car ils nuisent aux animaux s'ils sont ingérés, et à
l'environnement, en raison des produits chimiques nuisibles dissouts dans nos
précieuses sources d'eau."

    
    Sortir les déchets

    Réprimander les semeurs d'ordures n'est pas chose facile :

    - Un brave Québécois sur six (16 pour cent) affirme intervenir en voyant
      un inconnu laisser des déchets à la traîne, un autre 16 pour cent
      disant le faire si cette personne leur semble inoffensive.
    - Une personne sur quatre (25 pour cent) déclare qu'il ramasse les
      déchets laissés par d'autres; toutefois, alors que plus de la moitié
      des Québécois posent un geste quelconque, un tiers (38 pour cent)
      disent ne "rien faire" en observant une personne le faire.
    

    Participez

    Le Grand nettoyage des rivages canadiens de la TD est l'un des plus
grands projets de nettoyage au monde. Il s'agit d'une initiative nationale de
conservation du Vancouver Aquarium qui encourage les Canadiens à agir de façon
positive sur l'environnement de leur collectivité par le ramassage de débris
nuisibles des rivages locaux, notamment les étangs, ruisseaux, rivières, lacs
et océans. L'édition 2009 du Grand nettoyage des rivages canadiens de la TD
commence le 19 septembre, journée internationale de nettoyage des côtes, et se
poursuit jusqu'au 27 septembre 2009. Pour devenir coordonnateur de site
bénévole, inscrire votre propre équipe de nettoyage ou vous joindre à une
équipe existante, visitez le site www.tdgcsc.ca.
    Le Groupe Financier Banque TD est un fier commanditaire du GNRC TD,
programme de conservation du Vancouver Aquarium, par l'entremise de la
Fondation TD des amis de l'environnement, depuis plus de 13 ans. L'événement a
débuté en 1994 par le simple nettoyage d'une plage locale, initié par quelques
employés du Vancouver Aquarium désireux de collaborer à l'International
Coastal Cleanup de l'organisme Ocean Conservancy. En 2008, un nombre record de
63 491 Canadiens se sont inscrits au nettoyage national et ils ont retiré 135
467 kilogrammes de déchets des 1 531 sites couvrant une distance totale de 2
152 kilomètres.
    Note au rédacteur : Pour de plus amples renseignements au sujet des
activités du GNRC TD au Québec, communiquez avec Fiona Hirst, Groupe Financier
Banque TD au 514-385-2222, poste 2474 ou fiona.hirst@td.com
    En septembre, des activités de plongeon auxquelles les médias seront
invités auront lieu partout au Canada afin de repérer les déchets aquatiques
les plus gros et les plus inhabituels. Ces participants plongeront dans les
eaux de Vancouver, Toronto, Halifax, Hamilton et St. John's. Pour un
complément d'information, communiquez avec Fiona Hirst, Groupe Financier
Banque TD au 514-385-2222, poste 2474 ou fiona.hirst@td.com

    Au sujet du sondage

    Le sondage téléphonique, commandé par le Grand nettoyage des rivages
canadiens de la TD, a été mené par Harris-Decima du 16 au 21 juillet 2009,
auprès de 1 007 Canadiens de plus de 18 ans choisis au hasard, dont un
sous-échantillonnage de 250 résidents du Québec. La marge d'erreur d'un tel
échantillonnage national est de plus ou moins 3,1 %. Pour le sous-échantillon
du Québec, la marge d'erreur est de plus ou moins 6,2 %.




Renseignements :

Renseignements: Fiona Hirst, Groupe Financier Banque TD, (514) 385-2222,
poste 2474, fiona.hirst@td.com; Mathieu Beaudoin, Morin Relations Publiques,
(514) 289-8688, poste 225, mathieu@morinrp.com

Profil de l'entreprise

LE GRAND NETTOYAGE DES RIVAGES CANADIENS DE LA TD

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.