Selon un rapport de BMO, se trouver seul à la retraite représente un défi sur le plan financier pour les baby-boomers célibataires



    MONTREAL, le 15 janv. /CNW/ - De plus en plus de Canadiens prennent leur
retraite seuls, et doivent se préparer à faire face à des défis qu'ils
n'avaient pas envisagés, selon un nouveau rapport du centre Info-retraite de
BMO. En même temps que ce rapport, BMO a publié les résultats d'un sondage
démontrant qu'il existe un écart important entre la perception et la réalité
en cas de séparation imprévue, tant du point de vue des répercussions d'une
telle situation sur les finances personnelles que de l'importance de disposer
d'un plan en vue de la retraite.
    Le sondage révèle que si plus de la moitié, soit 54 pour cent, des
Canadiens mariés âgés de 40 ans et plus considèrent que le fait de se séparer
brusquement aurait des répercussions négatives sur leurs finances, plus de 70
pour cent de ceux qui se sont dans les faits séparés de façon imprévue
admettent sentir la différence sur le plan financier.
    "Qu'il s'agisse d'un divorce, d'un décès ou encore parce que l'on ne
s'est jamais marié, les chances de se retrouver célibataire à un moment ou un
autre au cours de la retraite sont élevées", a expliqué Tina Di Vito,
directrice générale, Stratégies de retraite, BMO Groupe financier. "Peu
importe comment et pourquoi une personne se retrouve seule à la retraite, une
chose est certaine : une telle situation présente plusieurs défis sur le plan
des finances, des émotions et de l'organisation."

    Seul à la retraite

    Le centre Info-retraite de BMO, mis en place au mois d'avril 2008,
propose renseignements et stratégies financières à l'intention de ceux qui
planifient leur retraite ou qui s'y trouvent déjà. Le plus récent rapport du
centre Info-retraite de BMO, intitulé Seul à la retraite - par hasard ou par
choix, dénombre un certain nombre de défis qui attendent les hommes et les
femmes âgés de 40 et plus qui prennent leur retraite en solitaire. Par
exemple, ces personnes :

    
    -   manquent de connaissances au sujet des programmes de retraite;
    -   doivent consacrer une part plus importante de leurs revenus aux
        dépenses courantes, ce qui laisse moins de place à l'épargne;
    -   ont moins de latitude pour maximiser les versements du Régime de
        pensions du Canada;
    -   doivent vivre avec une différence plus importante entre les revenus
        et les dépenses;
    -   éprouvent des difficultés quant au choix d'un logement.

    Le rapport présente par ailleurs six objectifs clés qui, s'ils sont
correctement atteints, peuvent améliorer les chances d'une personne de réussir
sa retraite, comme par exemple :

    -   planifier sa retraite le plus tôt possible;
    -   développer une bonne santé financière et la maintenir;
    -   comprendre les revenus et les dépenses;
    -   tenir compte des changements dans les besoins en matière de logement;
    -   s'efforcer d'être épanoui sur le plan social et émotionnel;
    -   mettre au point une stratégie élaborée en matière de santé.

    Conclusions supplémentaires du sondage

    Le sondage effectué pour le compte de BMO révèle que les baby-boomers
auront peut-être besoin d'une sérieuse prise de conscience quant aux
conséquences entraînées par le fait de se retrouver seuls subitement. Ainsi :

    -   peu de répondants ont déclaré être prêts à se retrouver seuls
        subitement : seulement 38 pour cent d'entre eux disposent d'un plan
        financier de secours au cas où ils survivraient à leur partenaire;

    -   si peu de personnes ont répondu que l'argent a joué un rôle dans leur
        divorce, 13 pour cent des répondants estiment que le coût élevé d'un
        divorce représente une raison suffisante de rester marié;

    -   soixante et un pour cent des femmes ont répondu que le fait de se
        retrouver seules aurait des répercussions négatives sur leurs
        finances, contre seulement 48 pour cent des hommes;

    -   les femmes qui se sont retrouvées seules étaient un peu plus
        nombreuses que les hommes à disposer d'un plan financier de secours
        au cas où elles survivraient à leur partenaire, à 40 pour cent
        contre 35;

    -   vingt-quatre pour cent des personnes interrogées ont répondu avoir le
        sentiment que l'argent a joué un rôle dans leur séparation.

    Le sondage en ligne de Léger Marketing a été effectué du 5 au 15 décembre
2008, auprès d'un échantillon de 1 325 Canadiens âgés de 40 ans et plus. La
marge d'erreur pour un échantillon de cette importance est de +/- 2,7 %, 19
fois sur 20.

    Personne-ressource :
    bmo.retirementinstitute@bmo.com

    REMARQUE : vous trouverez un exemplaire complet du rapport Seul à la
    retraite - par hasard ou par choix du centre Info-Retraite de BMO <a href="http://www2.bmo.com/bmo/files/news%20release/4/2/BMORetirementInstituteReportSingleFR.pdf">ici</a>.
    





Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource - Relations avec les médias: Lucie
Gosselin, Montréal, lucie.gosselin@bmo.com, (514) 877-1101, Internet:
www.bmo.com/francais

Profil de l'entreprise

BMO BANQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme

BMO Groupe financier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.