Selon Statistique Canada, les entreprises soutenues par BDC obtiennent des revenus accrus, enregistrent une plus grande croissance de l'emploi et ont un meilleur taux de survie



    MONTREAL, le 16 juin /CNW Telbec/ - Les clients de la Banque de
développement du Canada (BDC) affichent une plus grande croissance des
revenus, enregistrent une croissance de l'emploi supérieure, et ont de
meilleures chances de survie que d'autres entreprises qui ne sont pas clientes
de BDC. Ce sont là certaines des principales conclusions d'une étude d'impact
économique réalisée par Statistique Canada. L'étude compare des données sur
les clients de BDC à celles qui ont été rassemblées auprès d'entreprises
similaires oeuvrant dans les mêmes secteurs d'activité, au moyen de la
constitution de groupes de référence, ou cohortes, composés de clients de BDC,
suivant l'année, entre 2001 et 2005, au cours de laquelle ces derniers ont
commencé à faire affaire avec la banque.
    C'est la première fois qu'une étude mesure de façon objective l'incidence
des services de BDC sur le développement des petites et moyennes entreprises.
Statistique Canada conclut entre autres que chaque cohorte de clients ayant
obtenu du financement de BDC a enregistré des revenus annuels jusqu'à 26,8 %
supérieurs à ceux des entreprises non clientes de BDC entre 2001 et 2005. Les
clients qui ont eu recours à la fois aux services de financement et de
consultation de BDC ont encore mieux réussi, la croissance de leurs revenus
étant jusqu'à 59,3 % plus élevée que celle des entreprises non clientes au
cours de la période de référence.
    "Cette analyse, même si elle a été faite avant la récession, démontre le
rôle important que joue BDC auprès des entrepreneurs contraints de naviguer
dans une économie qui évolue rapidement, a indiqué Jérôme Nycz,
vice-président, Stratégie et planification de BDC. Elle met en évidence la
valeur ajoutée que BDC fournit aux entrepreneurs. Même au début de la
décennie, ces derniers ont dû affronter des vents contraires, dont la
mondialisation des chaînes d'approvisionnement, l'intensification de la
concurrence étrangère et la volatilité du dollar canadien."
    L'étude de Statistique Canada, réalisée à la demande de BDC en 2008, a
porté sur 12 000 clients des services de financement et 2 500 clients des
services de consultation de BDC dont elle a comparé le rendement avec celui
d'entreprises similaires non clientes tirées de la base de données de
Statistique Canada et des dossiers fiscaux de l'Agence du revenu du Canada. La
petite ou moyenne entreprise type examinée avait des revenus annuels d'environ
2 millions de dollars et comptait moins de 20 employés. Le droit du client à
la confidentialité a été respecté en tout temps. BDC n'a fourni à Statistique
Canada, et Statistique Canada n'a fourni à BDC, aucun renseignement pouvant
permettre d'identifier les clients.

    Principales conclusions

    Croissance des revenus

    L'analyse a révélé que les revenus ont augmenté dans les années qui ont
suivi la première année au cours de laquelle les entreprises clientes de BDC
ont reçu du financement, puisque les effets sont cumulatifs. Par exemple,
comparativement aux entreprises non clientes analysées par Statistique Canada,
les entreprises qui ont commencé à utiliser les services de financement de BDC
en 2002 ont enregistré une croissance des revenus supérieure de 5,1 % la
première année, de 13,0 % la deuxième année, de 21,2 % la troisième année et
de 26,8 % la quatrième année. Une croissance positive a été observée dans
l'ensemble des cohortes.
    Les entreprises ayant utilisé à la fois les services de financement et
les services de consultation de BDC ont vu leurs revenus augmenter encore
plus. Non seulement les clients de BDC qui se sont prévalus de ces deux types
de services ont-ils affiché une plus forte croissance de leurs revenus que les
entreprises non clientes de BDC, mais ils ont également mieux réussi que les
clients de BDC qui n'ont eu recours qu'à un seul type de services. Par
exemple, les clients de BDC qui ont eu recours aux services de financement et
de consultation en 2001 ont affiché une croissance des revenus supérieure de
59,3 % à celle des entreprises non clientes de BDC, pendant la cinquième année
suivant celle au cours de laquelle ils sont devenus des clients de BDC, tandis
que les entreprises clientes de BDC qui n'ont utilisé que les services de
financement ou les services de consultation ont enregistré une croissance des
revenus supérieure de 21,0 % et de 18,9 %, respectivement, à celle des
entreprises non clientes de BDC.

    Croissance de l'emploi

    Exception faite de la cohorte 2001, où l'on n'a relevé aucune différence
dans la croissance de l'emploi entre le groupe d'étude et le groupe de
comparaison, les entreprises clientes de BDC ont enregistré, dans l'ensemble
des cohortes, pour chaque année, une croissance de l'emploi supérieure de 4,0
% à 11,1 % à celle des entreprises non clientes de BDC.

    Taux de survie

    L'analyse des données a également démontré que les taux de survie des
entreprises clientes de BDC étaient passablement plus élevés que ceux des
entreprises non clientes de BDC. Dans l'ensemble des cohortes étudiées, le
taux de survie des entreprises a en général augmenté avec le temps. Autrement
dit, les entreprises qui ont utilisé les services de BDC ont été plus
nombreuses que les entreprises non clientes de BDC à rester en affaires à
mesure que les années ont passé.

    Bénéfices d'exploitation

    L'analyse a révélé que les entreprises qui ont recours aux services de
financement de BDC ont enregistré une croissance des bénéfices inférieure. Il
est important de souligner que les marges bénéficiaires étaient faibles dans
l'ensemble des entreprises, clientes ou non de BDC, tout au long des années
analysées. La croissance plus faible des bénéfices parmi les clients de BDC
peut, en fait, être le signe d'une évolution positive au sein de ces
entreprises. Il est possible que les entrepreneurs consacrent davantage de
capitaux au développement à long terme de leur entreprise parce qu'ils
perçoivent BDC comme un partenaire fiable et un prêteur patient.
    "Dans le contexte où BDC joue un rôle clé dans le programme mis en place
par le gouvernement fédéral pour faire face à la récession et au resserrement
du crédit, cette étude apporte des nouvelles encourageantes pour les
entrepreneurs qui ont besoin de soutien pour survivre à la tempête économique,
a déclaré M. Nycz. Nous mènerons des analyses similaires à l'avenir afin de
garantir que la gamme des services de BDC continue à contribuer au rendement
positif des entreprises canadiennes."
    L'<a href="http://www.bdc.ca/fr/about/SMEResearch/default.htm">étude d'impact économique</a> réalisée par Statistique Canada est
disponible sur le site Web de BDC.

    A propos de BDC

    BDC est la banque de développement du Canada. A partir de 100 bureaux à
l'échelle du pays, BDC encourage l'entrepreneuriat en fournissant aux
entrepreneurs des services de financement, de capital de risque et de
consultation sur mesure. Pour plus d'information, visitez www.bdc.ca.





Renseignements :

Renseignements: Johanne Bissonnette, Chef, Relations avec les médias,
(514) 283-7929, johanne.bissonnette@bdc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.