Selon l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec - Les mesures temporaires annoncées par le ministre Philippe Couillard sont un pas dans la bonne direction



    MONTREAL, le 29 juin /CNW Telbec/ - L'Ordre des infirmières et infirmiers
du Québec (OIIQ) estime que les mesures temporaires annoncées par le ministre
de la Santé et des Services sociaux, Philippe Couillard, pour faire face à la
crise des effectifs infirmiers appréhendée pour l'été étaient incontournables.
En ce sens, elles constituent un pas dans la bonne direction.
    En effet, le ministre Couillard vient d'annoncer une série de mesures
applicables du 1er juillet au 8 septembre 2007 dont des primes aux infirmières
qui travaillent en soins critiques et la création d'une table de travail dès
septembre pour identifier des mesures plus structurantes à long terme qui
permettront d'atténuer les difficultés de la pénurie des infirmières.
    "Les primes ne peuvent à elles seules constituer la mesure unique pour
contrer la pénurie des infirmières particulièrement dans les secteurs où se
présentent des problèmes graves de fonctionnement et d'accessibilité comme les
soins critiques, les salles d'opération et les services de 1ère ligne", a
souligné la présidente de l'OIIQ, Gyslaine Desrosiers. C'est pourquoi l'Ordre
se réjouit de la mise en place du groupe de travail dont le mandat sera de
formuler des recommandations au ministre de la santé et des Services sociaux
sur des solutions concrètes, documentées et structurantes pour répondre aux
enjeux de la planification de la profession infirmière.
    Ainsi, l'OIIQ espère que la conjugaison de ces efforts porteront fruit et
que des solutions novatrices pourront être implantées le plus rapidement
possible. La situation des infirmières doit être examinée plus globalement et
les solutions doivent s'attaquer aux différentes dimensions de la pénurie
d'infirmières comme par exemple, la formation des infirmières oeuvrant dans
les secteurs cliniques problématiques, le temps supplémentaire obligatoire et
la rémunération.
    "Il s'agit d'une urgence pour éviter d'une part des ruptures de services
et d'autre part la démobilisation des infirmières qui ne ferait qu'accentuer
le phénomène de pénurie", a conclu la présidente de l'OIIQ.




Renseignements :

Renseignements: Chantal Charron, attachée de presse, Cell.: (514)
895-1987; Source: Ordre des infirmières et infirmiers du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.