Selon l'indice de confiance des épargnants Financière Manuvie, les jeunes épargnants canadiens sont de plus en plus optimistes

Les Canadiens utilisent leur argent pour maintenir leur style de vie actuel; une personne sur quatre n'a aucun plan financier à long terme 

TSX/NYSE/PSE : MFC    SEHK : 945

WATERLOO, ON, le 2 juill. 2013 /CNW/ - Le niveau de confiance des épargnants canadiens âgés de 25 à 34 ans a grimpé de deux points selon les résultats du dernier sondage visant à établir l'indice de confiance des épargnants Financière Manuvie. Le sondage montre également que la jeune génération est de plus en plus sensibilisée aux questions financières.

Les résultats du dernier sondage publiés aujourd'hui révèlent une hausse de deux points par rapport au sondage de novembre 2012, ce qui porte l'indice global à +22. Dans la tranche la plus jeune, soit les épargnants canadiens âgés de 25 à 34 ans, l'indice atteint même +26. Du côté des Canadiens fortunés - personnes responsables des décisions du ménage ayant un revenu d'au moins 75 000 $ et des actifs pouvant être investis d'au moins 100 000 $ - les résultats sont semblables à ceux des épargnants plus jeunes, pourtant beaucoup plus susceptibles de faire grimper l'indice de confiance des épargnants.

L'indice de confiance des jeunes épargnants a fait un bond considérable
L'indice de +26 représente une augmentation importante par rapport au résultat de novembre 2012, alors que le résultat des répondants canadiens âgés entre 25 et 34 ans, soit +15, était le plus faible parmi les différents groupes d'âge. Aujourd'hui, 55 % des jeunes Canadiens (comparativement à 46 % dans le sondage précédent) sont plus portés à se dire en meilleure position financière aujourd'hui qu'il y a deux ans, et plus de la moitié (52 %) ont bon espoir que leur situation sera meilleure dans deux ans.

Bien que le nombre d'épargnants ayant indiqué qu'ils progressent comme prévu vers la réalisation de leurs objectifs financiers actuels soit resté stable à 37 %, on observe une augmentation du nombre de jeunes Canadiens qui déclarent progresser plus vite que prévu; ils sont maintenant 7 % à le faire, comparativement à 4 % lors du sondage précédent. En outre, parmi les épargnants plus jeunes, 41 % des répondants sont plus susceptibles d'affirmer qu'ils ont pris du retard par rapport à leurs objectifs financiers, mais qu'ils ont bon espoir de se rattraper.

« C'est toujours une bonne nouvelle que de voir l'indice de confiance des épargnants grimper. L'optimisme de la jeune génération à l'égard des placements et de l'épargne est encourageant, a déclaré Paul Lorentz, vice-président directeur, Services aux particuliers, Manuvie Canada. Manifestement, les épargnants plus jeunes ont le temps de leur côté, ce qui leur permet de planifier et de faire des rajustements selon la situation. Cela dit, même si l'optimisme est important, ce sont les actions concrètes qui peuvent faire une différence. C'est grâce à des ingrédients comme une bonne discipline d'épargne, un plan financier adéquat et des placements judicieux qu'ils pourront s'assurer d'atteindre leurs objectifs financiers. »

Les Canadiens utilisent leur argent pour maintenir leur style de vie; les plans financiers et l'épargne-retraite ne sont pas des priorités
Malgré l'optimisme de la jeune génération envers les placements et l'épargne, les résultats du sondage révèlent que la majorité des Canadiens utilisent leur argent pour maintenir leur style de vie actuel, mais en étant tout de même plus prudents dans leurs dépenses, plutôt que de se concentrer davantage sur l'avenir.

La moitié des sondés (49 %) ont indiqué qu'ils avaient pris des mesures de réduction des dépenses cette année. Par contre, s'agissant de la planification financière à long terme, plus d'un répondant sur quatre (26 %) a déclaré n'avoir établi aucun plan financier global. De plus, seulement la moitié (52 %) de ceux qui en ont un ont passé leur plan en revue au cours des deux dernières années. Par ailleurs, seulement 3 % des répondants ont mentionné que mettre à jour leur plan financier ou en établir un faisait partie de leurs priorités cette année.

« Non seulement il est primordial d'avoir un plan et de pouvoir compter sur un conseiller financier, mais il est important que les Canadiens comprennent qu'il n'est pas nécessaire de disposer d'une grosse somme pour prendre de telles mesures, a poursuivi M. Lorentz. L'indice global - qui est de +29 pour les Canadiens ayant un conseiller financier comparativement à +19 pour ceux qui n'ont en pas - montre clairement que le fait d'avoir accès à des conseils prodigués par un professionnel de la finance aide à garder le cap et procure une certaine tranquillité d'esprit. »

Il semble que les Canadiens suivent les conseils du ministre des Finances et du gouverneur de la Banque du Canada, qui prêchent une réduction des dettes de consommation. Ils se concentrent sur le remboursement de leurs dettes (41 %), tout en essayant de maintenir leur style de vie actuel (38 %) et de rembourser leur hypothèque (23 %). Près de la moitié des répondants (44 %) ont déclaré qu'ils envisageaient simplement de se reposer à la maison ou de ne pas prendre de vacances cet été, et parmi ceux qui prennent des vacances, environ les deux tiers ont affirmé qu'ils paieraient leur déplacement comptant et qu'ils dépenseraient environ le même montant que l'été dernier.

De plus, moins d'un Canadien sur dix (9 %) - et seulement 3 % des jeunes épargnants canadiens âgés entre 35 et 44 ans - ont indiqué que l'épargne-retraite était l'une de leurs principales priorités cette année. Seulement 45 % des Canadiens croient qu'ils auront suffisamment d'épargne à la retraite pour maintenir leur style de vie actuel.

À propos de l'indice de confiance des épargnants Financière Manuvie
L'indice de confiance des épargnants Financière Manuvie, établi tous les six mois, sonde l'opinion des épargnants sur diverses catégories d'actifs et différents instruments d'épargne et de placement et mesure leur confiance à leur égard. Il est déterminé à partir d'un sondage en ligne mené auprès de 1 000 Canadiens de 25 ans ou plus par Research House, une société du groupe Environics. Les données ont été pondérées d'après le recensement canadien de 2011. Pour un échantillon national de cette taille tiré au sort, la marge d'erreur est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.

En 2012, certains changements ont été apportés à la périodicité et à la méthodologie du sondage. De trimestriel, le sondage est devenu semestriel et le téléphone a été remplacé par Internet. Jusqu'en décembre 2012, les répondants avaient 18 ans ou plus; l'échantillon du sondage se compose maintenant de Canadiens de 25 ans ou plus. Ces changements peuvent fausser les comparaisons historiques.

À propos de la Financière Manuvie
La Financière Manuvie, groupe canadien et chef de file des services financiers, exerce ses activités principalement en Asie, au Canada et aux États-Unis. Les clients se tournent vers les solutions solides, fiables, sûres et avant-gardistes qu'offre Manuvie pour prendre leurs décisions financières les plus importantes. Son réseau international d'employés, d'agents et de partenaires de distribution offre des produits et services de protection financière et de gestion de patrimoine à des millions de clients. Elle propose aussi des services de gestion d'actifs à des institutions. Au 31 mars 2013, les fonds gérés par la Financière Manuvie et ses filiales se chiffraient à 555 milliards de dollars canadiens (547 milliards de dollars américains). La Société exerce ses activités sous le nom de Financière Manuvie au Canada et en Asie, et principalement sous le nom de John Hancock aux États-Unis.

La Société Financière Manuvie est inscrite aux bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole « MFC », et à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole « 945 ». Elle est présente sur le Web, à l'adresse manuvie.com.

Bas de vignette : "Les jeunes épargnants canadiens, âgés de 25 à 44 ans, se montrent de plus en plus optimistes par rapport à l'épargne et aux placements. (Groupe CNW/Société Financière Manuvie)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130702_C4663_PHOTO_FR_28677.jpg

SOURCE : Société Financière Manuvie

Renseignements :

Jana Miller
Financière Manuvie
519 594-4597
jana_miller@manuvie.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.