Selon les participants à la dernière table ronde régionale, tenue en Saskatchewan, la gouvernance, les infrastructures et la stabilité scolaires sont essentielles à la réussite des élèves

La table ronde nationale, à Ottawa, conclura le processus de mobilisation

SASKATOON, SK, le 18 nov. 2011 /CNW/ - Des dirigeants des Premières nations et des spécialistes de l'éducation de la Saskatchewan ont déclaré au Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des Premières nations que des structures de gouvernance solides et des infrastructures de qualité constituent les composantes de base d'un système éducatif de qualité et sont essentiels à l'augmentation des taux d'obtention de diplôme d'études secondaires chez les élèves des Premières nations. Les enseignants, les directeurs d'école, les parents, les élèves et les dirigeants communautaires participant à une discussion en table ronde qui a duré toute une journée, à Saskatoon, ont souligné qu'ils font de leur mieux avec ce qu'ils ont à leur disposition, mais qu'ils pourraient obtenir de meilleurs résultats s'ils bénéficiaient de soutien secondaire pour la formation des enseignants, l'évaluation des élèves et l'élaboration du programme éducatif. Ils ont aussi dit au Panel que la capacité de faire de la planification pluriannuelle, ainsi qu'une sécurité d'emploi et un salaire comparables à ceux du système d'enseignement public, pour les enseignants, sont essentiels à l'établissement d'excellentes écoles présentant un faible taux de roulement du personnel enseignant.

Parmi les autres principaux thèmes abordés en Saskatchewan, on compte l'importance de la participation des parents et de la communauté et la nécessité de veiller à l'épanouissement d'une base en langue et en culture pour donner aux élèves la fierté, l'estime de soi et la confiance dont ils auront besoin pour réussir de la maternelle à la 12année et pour faire des études postsecondaires. Les enseignants ont également souligné l'importance de bénéficier de possibilités de perfectionnement professionnel et d'échange de ressources et de pratiques exemplaires avec des collègues dans des réserves et hors réserve , d'accroître la capacité et de pouvoir s'exprimer d'une seule voix.

On a aussi parlé de la capacité d'offrir des cours dans une variété de matières, comme l'art dramatique et l'art visuel, en plus des matières théoriques comme les mathématiques, les sciences et l'anglais. « J'aimerais que les écoles secondaires des Premières nations offrent plus de matières. Comment les élèves peuvent-ils savoir quelle carrière les intéresse s'ils n'ont pas l'occasion de suivre des cours variés? », a demandé Morgan Jimmy, un élève de la 12année à l'école secondaire Sakewew, à North Battleford. « Comment deviendront-ils policiers, enseignants, politiciens, médecins ou dentistes, entre autres, sans avoir suivi de cours de droit, de psychologie, de biologie, de chimie, de physique, d'histoire, d'études autochtones ni de cours d'algèbre ou de calcul avancé? »

« Le Panel national a constaté une prise d'initiatives exceptionnelle, partout au Canada, à l'appui de l'éducation des élèves des Premières nations de la maternelle à la 12année. Malgré les difficultés liées au financement, aux infrastructures et aux problèmes communautaires et sociaux, il y a de nombreux exemples d'éducateurs des Premières nations et d'autres éducateurs qui font des choses extraordinaires et qui obtiennent des résultats exemplaires », a déclaré Scott Haldane, président du Panel. « Le Panel est reconnaissant de la quantité considérable de connaissances et de conseils qui lui a été transmise au cours du processus de mobilisation régional; il s'en servira pour inspirer la préparation de son rapport à l'intention du chef national Atleo et du ministre Duncan », a-t-il ajouté.

Les sept séances régionales de mobilisation seront couronnées par une table ronde nationale, tenue à Ottawa le 22 novembre. Cette dernière réunion donnera l'occasion au Panel de faire progresser la réflexion sur des démarches qui pourraient améliorer la qualité de l'éducation et sur la façon de tenir compte de la diversité régionale et communautaire dans le contexte d'un rapport national. Des dirigeants communautaires, des éducateurs, des administrateurs, des étudiants et des universitaires de partout au Canada, qui se consacrent tous à améliorer l'éducation de la maternelle à la 12année et la réussite des élèves dans les Premières nations, participeront à la séance nationale.

Plus de la moitié des membres des Premières nations est âgée de moins de 25 ans et 350 000 jeunes autochtones ont moins de 14 ans. Un peu moins de 50 % des élèves des Premières nations qui fréquentent une école dans les réserves ou à l'extérieur de celles-ci obtiennent leur diplôme d'études secondaires, comparativement à plus de 80 % pour les autres élèves canadiens. La probabilité d'obtenir un diplôme universitaire est plus de 10 fois plus grande pour les élèves non autochtones que pour ceux des Premières nations dans les réserves. Les niveaux d'emploi chez les étudiants des Premières nations qui obtiennent un diplôme universitaire sont presque identiques à ceux des autres Canadiens.

Le Panel, une initiative conjointe d'Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) et de l'Assemblée des Premières Nations (APN), présentera ses recommandations au ministre fédéral et au chef national d'ici la fin de l'année.

Pour obtenir de plus amples renseignements et pour contribuer à l'élaboration de recommandations pour améliorer l'éducation primaire et secondaire des Premières nations, veuillez consulter le site suivant : www.educationpremieresnations.ca. Suivez les activités du Panel sur Twitter à l'adresse Panel_Education.

SOURCE Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des premières nations

Renseignements :

Demandes de renseignements des médias : 

Veuillez communiquer avec Susan King au 613-725-5901 (cellulaire), au 613-744-8282 (bureau) ou par courriel à l'adresse susanking@sympatico.ca.

Profil de l'entreprise

Panel national sur l'éducation primaire et secondaire des premières nations

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.