Selon le président des TCA, le plan économique de Stephen Harper est un "acte désespéré"



    TORONTO, le 7 oct. /CNW/ - Selon Ken Lewenza, président du syndicat des
Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), l'annonce que le premier
ministre Stephen Harper a faite aujourd'hui à propos d'un soutien financier
supplémentaire accordé aux industries automobile et aérospatiale constitue un
"acte désespéré" qui n'aura qu'une petite portée pour le secteur manufacturier
du Canada, déjà malmené.
    "M. Harper est davantage préoccupé par la crise que traverse son parti
dans les sondages d'opinion que par la crise économique que subissent les
localités canadiennes reposant sur le secteur manufacturier", a déclaré M.
Lewenza. "Ce nouveau programme, annoncé seulement à une semaine de l'élection,
ne pourra pas remédier de façon significative à la situation catastrophique
que connaissent les travailleurs du secteur manufacturier qui perdent leur
emploi."
    M. Harper s'est engagé à augmenter le financement du Fonds d'innovation
pour le secteur de l'automobile ainsi que celui de l'Initiative stratégique
pour l'aérospatiale et la défense de 50 M$ par an chacun, pendant quatre ans.
Il promet également de supprimer unilatéralement les tarifs douaniers sur la
machinerie et l'équipement importés par les fabricants.
    "Durant deux ans et demi, le gouvernement de M. Harper a affirmé qu'il
était injuste de choisir une "entité gagnante". Puis, quelques jours à peine
avant l'élection, il fait un virage à 180 degrés et offre un soutien financier
pour le secteur de l'automobile à Windsor et à St. Catharines. A maintenant
sept jours avant le vote, et avec la chute de son parti dans les sondages, il
trouve soudainement plus d'argent pour l'industrie."
    "Cette aide financière est importante, nécessaire et appréciée. Mais ce
n'est d'aucune façon la manière de développer une industrie à long terme", a
indiqué M. Lewenza. "Nous avons besoin d'une vision cohérente et à long terme
pour pouvoir soutenir les industries en crise - et non pas des initiatives
politiques et à court terme."
    L'industrie automobile du Canada a perdu presque 30 000 emplois après
avoir atteint un sommet en 2002. Parmi ces emplois, près de 20 000 ont été
perdus depuis l'élection du gouvernement de Stephen Harper en janvier 2006.
Sous le gouvernement de M. Harper, le surplus commercial du secteur de
l'automobile au Canada, autrefois élevé, a fondu et s'est transformé en un
déficit qui dépassera 10 G$ cette année.
    Selon Jim Stanford, économiste des TCA, l'annonce de la diminution des
tarifs douaniers n'aura pas d'effet significatif sur les décisions en matière
de placement. "Le Canada importe chaque année près de 100 G$ de machinerie,
d'ordinateurs et d'équipement électrique et électronique. L'économie de 345 M$
ne fera pas de grande différence en matière de coût. En réalité, une variation
de 0,01 $CA de la valeur du dollar canadien aura davantage d'effet que la
baisse des tarifs douaniers", a déclaré M. Stanford.

    Les TCA représentent 250 000 membres au Canada - environ 25 % d'entre eux
travaillent dans les secteurs de l'automobile et de l'aérospatiale.





Renseignements :

Renseignements: Communications des TCA: Shannon Devine, (cell) (416)
302-1699 ou Angelo DiCaro, (cell) (416) 606-6311

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme

ELECTIONS FEDERALES 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.