Sauvegarde de Chantiers Chibougamau - La population de Chibougamau empêche l'accès au Centre administratif d'Hydro-Québec



    CHIBOUGAMAU, QC, le 4 mars /CNW Telbec/ - Une centaine de personnes sont
massées depuis 7h ce matin devant le Centre administratif d'Hydro-Québec à
Chibougamau, pour manifester son mécontentement au ministre des Ressources
naturelles Claude Béchard, qui reste muet devant la menace de fermeture qui
pèse sur l'entreprise forestière Chantiers Chibougamau.
    Aucun employé de la société d'Etat n'a pu se rendre au travail ce matin,
autant le personnel de bureau que les techniciens qui doivent entretenir les
postes Abitibi et Chibougamau d'Hydro-Québec, par où transit l'électricité de
la Baie james. Rappelons que la région de la Baie james d'Hydro-Québec produit
55% de l'hydro-électricité québécoise.
    "Le ministre des Ressources naturelles doit comprendre que Chantiers
Chibougamau est une entreprise aussi vitale pour notre population et pour
l'industrie forestière, qu'Hydro-Québec peut l'être pour la société québécoise
toute entière. Pour nous, les conséquences d'une fermeture de Chantiers
Chibougamau auraient le même impact que la fermeture des installations
d'Hydro-Québec dans le Nord, pour la population québécoise" d'affirmer le
conseiller municipal et porte-parole du Groupe d'action pour la sauvegarde de
Chantiers Chibougamau, Réjean Girard.
    Chantiers Chibougamau est menacée de voir ses approvisionnements
forestiers réduits de 60% le 1er avril, parce que leur territoire forestier
est situé dans la Paix des braves. Or, le Forestier en chef Pierre Levac, n'a
toujours pas dévoilé la possibilité forestière sur ce territoire, et ce à un
mois de l'entrée en vigueur des nouveaux Contrats d'aménagements forestiers.
    "Le traitement réservé à Chantiers Chibougamau est tout simplement
scandaleux, puisque les autres entreprises forestières ont subi des baisses
d'approvisionnements de 20%. Pourtant, depuis la fermeture de l'usine située
dans le Parc Chibougamau, propriété d'Abitibi Bowater, nous savons qu'il y a
un surplus de bois actuellement dans la région. Le ministre n'a qu'à prendre
ce surplus et l'octroyer à Chantiers Chibougamau. Ce faisant, il n'enlèverait
rien à personne et il rassurerait notre population. Mais il subit l'influence
d'Abitibi Bowater, ce qui l'empêche de prendre des décisions éclairées", de
mentionner Réjean Girard.
    Le Groupe d'action va accentuer ses moyens de pression au cours des
prochains jours, tant qu'il n'aura pas reçu un message clair de la part du
ministre, à l'effet que Chantiers Chibougamau pourra compter sur un
approvisionnement forestier équitable à partir du 1er avril prochain.

    Le Groupe d'action pour la sauvegarde de Chantiers Chibougamau est
constitué de la Municipalité de Chibougamau, de la Chambre de commerce de
Chibougamau, de l'organisme de développement économique local Développement
Chibougamau, du bureau du député d'Ungava, monsieur Luc Ferland, du syndicat
des travailleurs et de l'entreprise Chantiers Chibougamau.




Renseignements :

Renseignements: Réjean Girard, Porte-parole, (418) 748-3132 poste 2241,
(418) 748-3332

Profil de l'entreprise

Ville de Chibougamau

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.