Santé Canada approuve VIMOVO, la première association AINS-IPP, pour traiter la douleur et l'inflammation associées à l'arthrose, tout en réduisant le risque d'ulcères associés aux AINS

Sans protection gastro-intestinale, 87 % des utilisateurs d'AINS présentent un risque accru de complications digestives

Pour consulter le communiqué médias sociaux, cliquez sur ce lien : http://smr.newswire.ca/fr/vimovo/health-canada-approves-vimovo

MISSISSAUGA, ON, le 27 avril /CNW/ - AstraZeneca Canada Inc. a annoncé aujourd'hui que Santé Canada a homologué VIMOVO® en comprimés à libération modifiée pour le traitement des signes et des symptômes de l'arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde et de la spondylarthrite ankylosante et pour la diminution du risque d'ulcères gastriques chez les patients à risque de présenter des ulcères gastriques associés aux anti-inflammatoires non stéroïdiens. VIMOVO est la première association à dose fixe de naproxène entérosoluble, un AINS, et d'esoméprazole à libération immédiate, un inhibiteur de la pompe à protons (IPP).

L'approbation de VIMOVO a été étayée par des données obtenues dans le cadre d'un programme de développement clinique, y compris des résultats provenant des études PN400-301 et PN400-302. Selon ces études, les sujets prenant VIMOVO ont eu significativement moins d'ulcères gastriques et d'effets indésirables digestifs hauts associés aux AINS et ont abandonné leur traitement nettement moins souvent. En outre, comme il a été mesuré dans les rapports de patients sur la dyspepsie et les brûlures d'estomac, ceux-ci ont présenté une meilleure tolérance au niveau du tube digestif haut par comparaison aux sujets recevant le naproxène entérosoluble seulii.

« Même si bon nombre de patients souffrant d'arthrose bénéficient de l'efficacité des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur et l'inflammation associées à leur maladie, plusieurs d'entre eux cessent leur traitement et expérimentent une récidive de leurs symptômes en raison des effets secondaires gastro-intestinaux associés à la prise de ces médicaments, affirme le Dr Jean-Pierre Pelletier, chef du Service de rhumatologie au CHUM et directeur de l'Unité des maladies rhumatismales à l'Université de Montréal. VIMOVO est une combinaison d'anti-inflammatoire non stéroïdien (naproxène) et d'esoméprazole, un agent protecteur, qui permet aux patients de poursuivre leur traitement tout en bénéficiant d'une option thérapeutique prévenant les complications gastro-intestinales ».

L'arthrose, la forme la plus courante d'arthrite, touche trois millions de personnes au Canadaiii. Il s'agit d'une maladie dégénérative des articulations causée par la destruction et la perte de cartilage d'une ou de plusieurs articulations. On croit souvent à tort que l'arthrite est une maladie de la vieillesse. En fait, près de 60 % (58 %) des patients souffrant d'arthrite ont moins de 65 ansiv. Alors que de nombreux patients atteints d'arthrose traitent leurs symptômes avec des AINS, 87 % des personnes qui font une utilisation prolongée d'AINS présentent un risque accru de complications gastro-intestinales (GI)v.

On estime que 1900 Canadiens meurent chaque année de complications associées à la prise d'AINSvi. Les facteurs de risque d'événements cliniques digestifs hauts associés aux AINS comprennent l'âge, les antécédents d'événements GI, l'emploi concomitant de corticostéroïdes et d'anticoagulants par voie orale, l'usage d'AINS multiples/à forte dose et l'utilisation concomitante d'aspirinevii.

Un nouveau sondage mené au pays auprès de patients atteints d'arthrose a démontré que 37 % des patients à risque de complications GI associées aux AINS ne savaient pas qu'ils étaient à risque, et la majorité d'entre eux étaient incapables de cerner les facteurs de risque d'effets secondaires GI associés à l'usage d'AINSviii. De plus, 33 % des patients atteints d'arthrose ont cessé de prendre leur médicament pour les troubles digestifs parce qu'ils commençaient à « se sentir mieux » (45 %) et qu'ils préféraient prendre moins de médicaments (40 %)viii. Trente pour cent des répondants ont éprouvé des complications GI après avoir arrêté leur médicament pour les troubles digestifs, tout en poursuivant leur traitement par AINS.

Références

____________________________________

i Monographie canadienne de VIMOVO®. ii Goldstein, et al; PN 400 significantly reduces the incidence of gastric ulcers compared with enteric-coated naproxen in patients requiring chronic NSAID therapy regardless of low-dose aspirin use: results from two prospective, randomized controlled trials. iii La Société de l'arthrite. Arthrose. http://www.arthritis.ca/types%20of%20arthritis/osteoarthritis/default.asp?s=1&province=qc. Consulté le 29 janvier 2011. iv Agence de la santé publique du Canada. Vivre avec l'arthrite au Canada - Un défi de santé personnel et de santé publique, 2010.  http://www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/arthritis-arthrite/lwaic-vaaac-10/index-fr.php, Consulté le 18 février 2011. v Lanas, et al; Assessment of gastrointestinal and cardiovascular risk in patients with osteoarthritis who require NSAIDs: the LOGICA study. Ann Rheum Dis 2010;69:1453-1458. vi Hunt, et al. Recommendations for the appropriate use of anti-inflammatory drugs in the era of coxibs: Defining the role of gastroprotective agents. Canadian Journal of Gastroenterology. 2002;16 (4): 231-240. vii Rostom, et al. Canadian consensus guidelines on long-term nonsteroidal anti-inflammatory drug therapy and the need for gastroprotection: benefits versus risks. Alimentary Pharmacology & Therapeutics 2009;29: 481-496. viii Léger Marketing. Sondage sur l'arthrose. 29 janvier 2011.

Profil d'organisation

À propos d'AstraZeneca Canada AstraZeneca est engagée envers la recherche, le développement et la fabrication de médicaments d'ordonnance de grande valeur. Elle possède une imposante gamme de produits dans les six domaines thérapeutiques suivants : gastro-entérologie, cardiologie, infectiologie, neurosciences, oncologie et pneumologie. Le siège social canadien d'AstraZeneca est situé à Mississauga, en Ontario, et l'entreprise exploite un centre ultramoderne de découverte de médicaments à Montréal, au Québec. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web de la compagnie au www.astrazeneca.ca.

/AVIS AUX RÉDACTEURS : Le contenu multimédia accompagnant ce communiqué est disponible aux adresses suivantes :

Audio: http://www.newswire.ca/en/releases/mmnr/smr/Vimovo_Fre_Script1REVFINAL.mp3

http://www.newswire.ca/en/releases/mmnr/smr/Vimovo_Fre_Script2REVFINAL.mp3

SOURCE AstraZeneca Canada Inc.

Renseignements :

Ian Bolduc

Edelman   
Tél. : 514 315-1980  
Ian.bolduc@edelman.com 

Michelle Riccio

AstraZeneca Canada
Tél. : 905-615-6828
michelle.riccio@astrazeneca.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.