Santé Canada approuve le premier traitement à faible dose pour aider les femmes à mieux prendre en charge leur ménopause



    ~ Un fait sur la ménopause : Plus de 90 pour cent des femmes de 40 à 60
    ans ne vont pas laisser leurs symptômes les empêcher de vivre leur
    vie(1) ~

    MISSISSAUGA, ON, le 17 juin /CNW/ - D'après un récent sondage, 90 pour
cent des femmes de 40 à 60 ans du Canada estiment qu'il est important de
traiter les symptômes associés à la ménopause, mais 40 pour cent n'ont rien
fait pour soulager les leurs.(2) Les symptômes fréquents, tels que les
bouffées de chaleur, les troubles du sommeil ainsi que l'irritabilité ou la
dépression, peuvent nuire au fonctionnement quotidien et à la qualité de vie à
un moment où les femmes ont plus de chances de se sentir libres d'agir et
positives à propos de cette nouvelle étape de leur vie. Santé Canada a
approuvé Activelle(R) LD (estradiol et acétate de noréthindrone), la première
hormonothérapie (combinaison d'un estrogène et d'un progestatif) à faible dose
qui soulage efficacement les bouffées de chaleur liées à la ménopause avec un
seul comprimé pratique.
    "Nous savons que les femmes ne veulent pas laisser leurs symptômes
ménopausiques les ralentir, mais c'est difficile d'imaginer à quel point les
symptômes modérés ou sévères peuvent vraiment être terribles. Ils peuvent
perturber énormément la vie d'une femme. Nous savons aussi que la prise
d'hormones pour soulager ces symptômes inquiète les femmes", a affirmé la
docteure Céline Bouchard, gynécologue, professeure agrégée de clinique à
l'Université Laval et vice-présidente de la Société canadienne de ménopause.
"Si la ménopause cause des symptômes modérés ou sévères à une femme, elle
devrait consulter son médecin pour savoir si une hormonothérapie lui
conviendrait. De nouvelles options thérapeutiques à faible dose ayant des
effets secondaires minimes peuvent soulager efficacement les symptômes reliés
à la ménopause et permettre aux femmes de prendre en main leur santé et de
vivre leur vie."
    L'utilisation de la dose efficace la plus faible pour l'hormonothérapie
des symptômes ménopausiques est recommandée par des associations d'experts et
des cliniciens, y compris la Société des obstétriciens et gynécologues du
Canada (SOGC) et la North American Menopause Society (NAMS). Selon des
recommandations récentes de l'International Menopause Society (IMS),
l'hormonothérapie est considérée comme le traitement de référence des
symptômes ménopausiques modérés ou sévères et devrait être considérée en
premier, en l'absence de contre-indications.(3)
    "L'hormonothérapie devrait être prescrite à la dose la plus faible qui
permette de soulager les symptômes accompagnant la ménopause", a ajouté la
docteure Guylaine Lefebvre, présidente de la Société des obstétriciens et
gynécologues du Canada. La SOGC, l'une des principales autorités du pays en
matière de santé des femmes, appuie la décision de Santé Canada." Nous sommes
ravis qu'une nouvelle option soit offerte aux femmes canadiennes. Maintenant,
il est important que les femmes parlent à leur médecin pour déterminer si
l'hormonothérapie est une possibilité pour elles."
    "Nous en savons tellement plus sur l'hormonothérapie maintenant qu'en
2002, quand la Women's Health Initiative a soulevé des préoccupations sur les
effets de l'hormonothérapie pour la santé", a déclaré le docteur Robert Reid,
professeur d'obstétrique et de gynécologie et chef du département
d'endocrinologie de la reproduction et d'infertilité à l'Université Queen's.
"Activelle LD offre la plus faible dose efficace de traitement combinant un
oestrogène et un progestatif au Canada, ce qui en fait une nouvelle option
pour les femmes qui commencent l'hormonothérapie et celles qui cherchent à
réduire leur dose."

    
    Faits saillants du sondage sur la ménopause et les femmes d'aujourd'hui

    -  Quarante pour cent des femmes qui ont ressenti des symptômes n'ont
       rien fait pour les soulager; pourtant, la vaste majorité (91 pour
       cent) des femmes ont dit estimer que c'était important de le faire.
    -  Cinquante-neuf pour cent des femmes de 40 à 60 ans ont commencé à
       ressentir ou traversé la ménopause, et 64 pour cent (même certaines
       qui disaient que la ménopause n'avait pas encore commencé pour elles)
       avaient ressenti au moins quelques symptômes.
    -  La plupart des femmes qui avaient ressenti des symptômes associés à la
       ménopause avaient eu des symptômes physiques (94 pour cent), les plus
       fréquents étant les bouffées de chaleur ou sueurs nocturnes (84 pour
       cent).
    -  Plus d'un tiers des femmes (39 pour cent) avaient ressenti des
       symptômes émotionnels, comme des sautes d'humeur, l'irritabilité ou la
       dépression.
    -  Même si la majorité des femmes craignent que tous les symptômes de la
       ménopause nuisent à leur vie, la difficulté à se concentrer soulève le
       plus d'inquiétudes (70 pour cent).
    -  Cinquante-quatre pour cent des femmes ont dit qu'elles envisageraient
       probablement une faible dose d'hormonothérapie si la SOGC le
       recommandait.
    

    A propos d'Activelle(R) LD

    L'approbation d'Activelle LD par Santé Canada repose en partie sur les
résultats de l'étude Choice (Clinical Study on Hormone Dose Optimisation In
Climacteric Symptom Evaluation), un essai multicentrique, contrôlé par
placebo, randomisé, à double insu et à groupes parallèles, de six mois qui
avait pour but d'examiner l'efficacité et l'innocuité d'un produit à dose
ultra-faible combinant 0,5 mg d'estradiol et 0,1 mg d'acétate de noréthindrone
pour le traitement des symptômes ménopausiques.
    Cette étude a révélé qu'Activelle LD produisait rapidement une réduction
significative de la fréquence (qui est passée de 70,9 à 13,2 par semaine, p
égal à ou moins que 0,001) et de la sévérité (changement moyen du score de
sévérité de -9,1, p égale 0,001) des bouffées de chaleur modérées ou sévères
associées à la ménopause, ainsi qu'une amélioration du score de l'échelle
climatérique de Greene comparativement au placebo (le score total moyen des
symptômes étant passé de 18 à 8, p égale 0,001).
    Cette étude a aussi démontré la tolérabilité du traitement, la majorité
des patientes ayant des effets secondaires minimes. Des symptômes cliniquement
importants au niveau des seins (malaises, douleur ou sensibilité) ont été
rapportés par seulement trois pour cent des femmes recevant le traitement
actif, le même pourcentage que dans le groupe placebo.

    A propos de la ménopause
    Au Canada, les femmes sont ménopausées pendant plus d'un tiers de leur
vie. La ménopause est l'arrêt permanent des menstruations, qui se produit
quand les ovaires cessent de libérer un ovule par mois et donc de produire les
hormones sexuelles de la femme, soit les oestrogènes et la progestérone. La
ménopause se produit généralement entre 48 à 52 ans. Elle peut aussi se
produire si une femme se fait enlever ses ovaires par chirurgie ou si une
chimiothérapie, une radiothérapie ou une hormonothérapie provoque une carence
ovarienne. La période postménopausique et les symptômes qui l'accompagnent
peuvent durer jusqu'à 15 ans, selon la personne.
    Les femmes ménopausées risquent davantage de faire de l'ostéoporose.
Après la ménopause, elles perdent de trois à cinq pour cent de leur masse
osseuse par année durant les cinq premières années et de un à deux pour cent
par année par la suite.

    A propos de Novo Nordisk Canada Inc.

    Novo Nordisk est une société de soins de santé et un chef de file mondial
en soins du diabète et en produits biopharmaceutiques. Novo Nordisk fabrique
et commercialise des produits pharmaceutiques et offre des services qui ont un
impact important pour les patients, la profession médicale et la société. Les
activités de Novo Nordisk sont axées sur trois principes : un engagement au
succès économique, le respect de l'environnement et la responsabilité sociale
envers son personnel et sa clientèle. Pour en savoir plus, visitez
www.novonordisk.ca.

    
    ----------------------------
    Références :
    (1) Léger Marketing. Menopause and Today's Women. Etude menée en ligne
        auprès de 800 femmes de 40 à 60 ans vivant à travers le Canada.
        Sondages effectuées entre le 15 et le 21 mai 2008.
    (2) Ibid.
    (3) Birkhauser MH, Panay N, Archer DF, et al. Updated practical
        recommendations for hormone replacement therapy in the peri- and
        postmenopause. Climacteric 2008;1(1):108-123.
    




Renseignements :

Renseignements: Marjorie Roux, Manning Selvage & Lee (MS&L), (514)
842-1077, marjorie.roux@mslpr.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.