Sans renoncer à son droit de grève - Le Syndicat des salarié-es d'entretien du RTC (CSN) se conformera à la décision du Conseil des services essentiels



    QUEBEC, le 5 juin /CNW Telbec/ - Le Syndicat des salarié-es d'entretien
du Réseau de transport de la Capitale (CSN) se conformera à la décision du
Conseil des services essentiels (CSE) et ne dressera pas de piquets de grève
le lundi 8 juin. "Cependant, a déclaré le président du syndicat, André
Carmichael, nous ne renonçons pas à notre droit de grève qui, selon le CSE,
pourrait s'exercer dès le 15 juin."
    Les représentants du syndicat ont fait connaître à leurs membres dès les
premières heures de la nuit la décision du Conseil et sa volonté de s'y
conformer. "Nous sommes déçus de cette décision que nous avons apprise vers 21
heures hier, a poursuivi André Carmichael. Avec nos avocats, nous profiterons
des prochains jours pour analyser toutes les avenues possibles qui s'offrent à
nous."
    Le syndicat des employé-es d'entretien du RTC déplore l'attitude
patronale depuis le début des négociations entourant les conditions de travail
au futur garage situé dans le Parc industriel Armand-Viau. "La direction du
RTC profite de cette occasion pour diminuer nos conditions de travail et,
conséquemment, la qualité du service, d'ajouter le porte-parole syndical.
Notre convention collective a été signée par les deux parties et l'employeur
doit la respecter, y compris pour les postes qui seront affectés à ce garage."
    Le garage, qui sera prêt prochainement, doit accueillir 44 postes, soit
24 qui seront transférés du garage de la rue des Rocailles et 20 postes
nouvellement créés. Plutôt que d'offrir les postes prévus à la convention
collective, la direction du RTC veut fusionner les tâches et les fonctions qui
relèvent de plusieurs postes déjà existants.
    "Pendant 3 jours et 2 soirées, nous avons tenté de nous entendre avec la
partie patronale sur la légalité de cette grève et sur les services essentiels
à fournir en cas de conflit de travail. L'employeur aurait dû, à la place,
utiliser les fonds publics de façon plus responsable en négociant avec nous,
plutôt que de ne pas reconnaître la signature qu'il a apposée en toute
connaissance de cause à la convention collective, en 2005", a indiqué André
Carmichael.

    Droit de grève reconnu

    Dans sa décision, le CSE reconnaît au syndicat le droit de recourir à la
grève, conformément à la convention collective et au Code du travail. Il
stipule que l'avis de négociation, établissant la date légale de la grève, est
réputé avoir été envoyé lorsque l'employeur a ouvert la négociation le 17
décembre, soit six mois avant l'ouverture prévue du garage du Parc
Armand-Viau, comme le stipule la convention collective. En vertu du Code du
travail, le droit de grève était donc acquis 90 jours plus tard.
    Le syndicat ne comprend donc pas pourquoi la grève ne serait pas légale
le 8 juin. Cependant, les membres du syndicat pourront dresser des piquets le
19 juin, soit sept jours juridiques francs après que le syndicat aura envoyé
un avis de grève à cet effet. Cet avis ne peut être transmis avant le 9 juin,
soit le lendemain du précédent avis déposé le 26 mai. D'ici à mardi, il
évaluera la possibilité de le faire.
    Le Syndicat des salarié-es d'entretien du RTC (CSN) tient à préciser
qu'il recherche toujours une entente avec la direction, dans le respect de
l'application de la convention collective et des services à la population.
"Plutôt que de faire des déclarations intempestives dans les médias,
l'employeur devrait mettre toutes ses énergies à négocier avec nous dans un
esprit d'ouverture, pour le meilleur intérêt de tous, afin de favoriser un
climat de travail satisfaisant et maintenir une qualité du service à la
population", de conclure André Carmichael.

    Le syndicat représente 294 travailleuses et travailleurs d'entretien au
RTC.




Renseignements :

Renseignements: Louis-Serge Houle, Information-CSN, (514) 792-0795;
Source: Syndicat des salarié-es d'entretien du Réseau de transport de la
Capitale (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.