Saison grippale tardive - Il est encore temps de se faire vacciner contre l'influenza



    MONTREAL, le 23 janv. /CNW Telbec/ - L'influenza a passé le temps des
Fêtes à l'extérieur du Québec mais des tests de laboratoire ont montré que le
virus est maintenant de retour. Pour ceux qui n'ont pas encore reçu la
vaccination contre l'influenza il est encore temps de le faire rappelle la
Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de
Montréal.
    Aussi tardive soit-elle, l'influenza n'en reste pas moins une infection
qui peut entraîner des complications sévères. On estime qu'au Québec quelque
1500 personnes en décèdent chaque année.
    Plus il y a de personnes vaccinées, moins le virus trouve-t-il de gens
pour l'aider à se transmettre. En fait, l'influenza ne se transmet que d'une
seule façon : d'une personne à une autre. Si nous l'attrapons, non seulement
le virus nous rend malades, il nous utilise aussi pour se transmettre aux
autres et, il est plus que probable qu'il le fera. La vaccination ne protège
pas seulement la personne vaccinée elle évite aussi que celle-ci ne devienne
un vecteur de transmission de la maladie. Aussi, se faire vacciner, c'est non
seulement se protéger soi-même, c'est aussi protéger les autres, ses proches,
ses collègues de travail et les autres personnes avec lesquelles nous entrons
en contact.
    C'est d'ailleurs pourquoi le programme de gratuité de la vaccination du
Québec contre l'influenza est offert aussi aux proches et aux personnes qui
prennent soins de celles qui sont les plus susceptibles de développer des
complications lors des épidémies annuelles d'influenza.
    La vaccination contre l'influenza est offerte gratuitement aux personnes
de 60 ans et plus et à leurs proches, aux personnes atteintes d'une maladie
chronique et à leurs proches, aux enfants en bonne santé de 6 à 23 mois, aux
personnes qui prennent soins des enfants de moins de deux ans et aux proches
de ces enfants, aux travailleurs de la santé et aux bénévoles en contact avec
les malades.
    Il faut rappeler aux personnes que l'on connaît qui font partie de ces
groupes de profiter de la vaccination plutôt que de risquer de faire une
influenza et de la transmettre aux autres.
    On peut obtenir la vaccination auprès de son médecin ou du CLSC de son
centre de santé et de services sociaux. Il faut préalablement communiquer par
téléphone pour connaître les horaires de vaccination.
    Par ailleurs, d'autres virus respiratoires sont aussi en circulation
contre lesquels il n'y a pas de vaccin. Quand on fait fièvre et toux, il faut
éviter de visiter des personnes âgées ou malades et respecter l'étiquette
respiratoire dans les milieux de soins : se désinfecter les mains et porter un
masque.
    -%SU: SAN
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: ou pour entrevue: Lise Chabot, relations de presse,
Affaires publiques, (514) 528-2400, poste 3056; Direction de santé publique,
Agence de la santé et des services sociaux de Montréal; Source: Blaise
Lefebvre, agent d'information;

Profil de l'entreprise

Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.