Saint-Laurent adopte son plan de foresterie urbaine



    
        Priorité à la biodiversité et à la lutte aux îlots de chaleur
    

    SAINT-LAURENT, QC, le 31 août /CNW Telbec/ - Des centaines de petites
pousses ont trouvé un chez-soi aujourd'hui alors que, pour marquer le
lancement de son Plan de foresterie urbaine, Saint-Laurent a distribué de
jeunes arbres aux personnes qui franchissaient les portes de la mairie.
    Le maire de Saint-Laurent, M. Alan DeSousa, a pris la parole devant une
cinquantaine d'invités réunis pour l'occasion dans la salle du conseil. Il a
annoncé en primeur la création du programme Une naissance, un arbre qui vise à
souligner l'arrivée d'un nouvel enfant dans une famille laurentienne par la
plantation d'un arbre sur le territoire de Saint-Laurent. "Quoi de plus
naturel que de célébrer une naissance par la plantation d'un arbre, un geste
qui, par ailleurs, est déjà une tradition dans certaines familles, de dire M.
DeSousa. Nous croyons qu'il s'agit là d'une initiative démontrant notre désir
tangible de faire de nos citoyens des participants actifs au Plan de
foresterie". Les modalités du programme seront définies d'ici au printemps
2010.
    Le maire a également souligné que l'adoption du Plan de foresterie
urbaine serait accompagnée du financement nécessaire à sa mise en oeuvre. "En
2009, nous avons budgété 500 000 $ pour la plantation d'arbres à
Saint-Laurent. Or, nous annonçons aujourd'hui que pour 2010 et 2011 nous nous
engageons à maintenir le même niveau d'investissement. Au total, c'est donc
une somme de 1,5 million de dollars sur trois ans que nous consacrerons au
verdissement de Saint-Laurent. Nous savons tous que les arbres sont
indispensables pour leurs effets bénéfiques sur la qualité de l'air et sur
notre bien-être. A long terme, nous misons donc sur le développement de notre
patrimoine arboricole pour offrir le meilleur milieu de vie possible aux
citoyens de Saint-Laurent."

    Biodiversité : Saint-Laurent premier à prendre position

    Profitant du fait que l'année 2010 ait été désignée par les Nations Unies
Année internationale de la biodiversité, Saint-Laurent a par ailleurs choisi
de faire figure de pionnier en devenant le premier arrondissement montréalais
à inclure la biodiversité au coeur de sa stratégie de verdissement.
    Présent au lancement, le Secrétaire exécutif de la Convention sur la
diversité biologique, M. Ahmed Djoghlaf, s'est dit très heureux de voir que
Saint-Laurent posera des gestes afin d'améliorer la biodiversité sur son
territoire et pour la protéger. Il a déclaré : "L'Année internationale de la
biodiversité est une occasion unique de sensibiliser les gens au rôle vital de
la diversité biologique dans la protection de la vie sur Terre. Tout au long
de l'année 2010, les citoyens et les gouvernements du monde entier se
mobiliseront et feront un effort collectif pour la conservation et
l'utilisation durable de la biodiversité, afin que nous puissions tous en
partager les bénéfices. J'applaudis Saint-Laurent de cheminer d'ores et déjà
en ce sens et j'invite les autres arrondissements de Montréal et les
municipalités à travers le Québec à emboîter le pas."

    Lutte aux îlots de chaleur urbains

    Outre son parti pris pour la biodiversité, le Plan de foresterie urbaine
de Saint-Laurent réitère l'engagement de l'administration laurentienne envers
la lutte aux îlots de chaleur, un phénomène particulièrement présent sur le
territoire laurentien en raison de sa vocation industrielle. Ainsi,
l'arrondissement de Saint-Laurent a confirmé qu'il allait poursuivre pour au
moins trois ans son association avec le Conseil régional de l'environnement de
Montréal (CRE-Montréal) dans la lutte aux îlots de chaleur.
    "La plantation d'arbres est le meilleur moyen de contrer les îlots de
chaleur urbains et d'embellir nos quartiers. Le projet pilote démarré en 2008
ayant démontré qu'il y a un potentiel de plantation énorme sur les terrains
privés des entreprises, nous serons heureux, au cours des prochaines années,
de continuer à travailler de concert avec Saint-Laurent pour le verdissement
du parc industriel et des secteurs à forte densité commerciale", de préciser
M. André Porlier, directeur général du CRE-Montréal.

    Réponse à la Politique de l'arbre de Montréal

    Résultat de plus de deux années de travail, le Plan de foresterie urbaine
établit l'intention de Saint-Laurent de placer résolument l'arbre au coeur de
toutes les décisions et de lui accorder tout l'espace qui lui revient. En se
dotant d'un plan arboricole, Saint-Laurent est le premier arrondissement
montréalais à répondre à l'action 1 de Politique de l'arbre de Montréal
adoptée en 2005.
    Le Plan de foresterie urbaine de Saint-Laurent doit être adopté lors de
la séance générale du conseil, le 1er septembre. Ses objectifs sont inclus au
cadre de référence en développement durable adopté en juillet dernier par le
conseil de Saint-Laurent.
    On peut consulter le Plan de foresterie urbaine de Saint-Laurent en ligne
à l'adresse suivante : ville.montreal.qc.ca/saint-laurent.

    
    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse
    http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les
    représentants accrédités des médias/
    




Renseignements :

Renseignements: Geneviève Bouchard, (514) 855-6000, poste 4058; Source:
Direction des relations avec les citoyensDivision protocole et relations
publiques


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.